le journaleux Paul Moreira responsable de l’agression de ses deux salariés

Celui qui osait comparer le nombre d’appels au meurtre, dans la Bible comme dans le Coran, vient d’en recevoir une réponse sanglante !

 

Alors qu’il ne se passe pas une semaine, sans que les lanceurs d’alertes (de plus en plus nombreux et actifs, même si c’est en coulisses pour se garder des procès contre les vérités qui blessent…) rapportent des attaques au couteau, à la machette, au hachoir ou couperet de boucher… portés aux premiers mécréants qu’ils croisent, par « d’innocents musulmans », qu’il est défendu de stigmatiser en les amalgamant à d’immondes tueurs…

Voilà qu’au moment, où débute enfin le procès des attentats islamiques de 2015, deux individus ont attaqué, au hasard, plusieurs passants à l’arme blanche, dans le quartier des anciens locaux de Charlie Hebdo où avait eu lieu la tuerie… l’affaire est forcément importante aux yeux du camp du bien, qui habituellement se fout des « incivilités », dès lors qu’elles sont dirigées sur les « gens de rien », et n’atteignent pas leurs précieuses personnes !

Loin de moi l’idée qu’il ne faudrait pas en parler… bien au contraire ; je déplore simplement que comme toujours à notre époque, et dans plusieurs domaines, ce soit les deux poids, deux mesures qui prévalent chez les prétendus informateurs officiels, alors que s’ils faisaient effectivement le boulot pour lequel ils sont (grassement) payés, en diffusant chaque nouvelle attaque, avec référence précise au « CV » du ou des agresseurs… et si de vrais magistrats intègres les jugeaient avec la sévérité qui s’impose, l’épidémie de tueries à l’arme blanche, serait en voie de nette diminution, alors que c’est notoirement tout l’inverse qui se produit, à une vitesse augmentant sans cesse !

Mais aujourd’hui, c’est différent ; il se trouve que les victimes, sont deux employés de l’agence de presse « Premières lignes » dont les bureaux sont situés à côté des anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le XIe arrondissement de Paris.

L’entreprise, spécialisée dans le journalisme d’investigation, a été fondée en 2006 par le journaliste Paul Moreira, qui avait notamment créé le magazine d’investigation « 90 minutes » sur Canal+. Après l’arrêt du magazine, il fonde la société de production, et son premier documentaire, sur l’Irak, obtient plusieurs prix. Il est rejoint en 2009 par un autre ancien journaliste de Canal+, Luc Hermann, avec qui il avait travaillé pour « 90 minutes ».

Que dire de ce personnage, bien connu des lecteurs de RL qui ont pu à plusieurs reprises, lire certains de ses hauts faits dans nos colonnes…

A la croisée des chemins entre la chemise blanche de l’ineffable BHL (voir ses derniers exploits sur le lien qui suit) et la célébrissime écharpe rouge de Christophe Barbier, journaliste bien-pensant de son état, ami du couple Macron mais pas « macroniste » pour autant (c’est lui qui le dit ; et d’ailleurs c’est ça l’indépendance de la presse… Mouarf !), Paul Moreira, journaliste-réalisateur-bouffeur de cathos (et défenseur des gentils muzz) a adopté l’écharpe blanche pour peaufiner un look de dandy… inconscient, comme les deux autres, qu’avec l’âge il devient parfaitement ridicule de persister à afficher celui d’une jeunesse déjà révolue…

https://www.barbanews.com/peoples/bernard-henri-levy-bhl-une-seule-photo-entraine-une-vive-polemique/

https://rmc.bfmtv.com/emission/christophe-barbier-je-ne-suis-pas-macroniste-c-est-eventuellement-macron-qui-est-barbier-iste-1655526.html

Ceci étant, je me fous totalement de la manière dont ces trois lascars sont vêtus, car c’est surtout les horreurs qu’ils ont dans la tête, et que leur statut de « bobo-bienpensant » les autorise à émettre sur les plateaux et « feuilles de choux » des officines officielles, seules aptes à diffuser les infos aux foules, qui m’inquiètent.

Ecoutez-le répondre après les agressions, à l’antenne de RMC-BFMTV où sa gêne est nettement perceptible… et manifestement pas due seulement à l’émotion ; c’est effectivement la pire des situations pour un soutien habituel de l’islam innocent, préférant comme tant d’autres, accuser l’extrême droite de tous les maux et d’incitation à la haine, quand il ne s’agit que d’alerter d’un vrai danger.

Celui-ci n’existe pas pour ceux qui vivent, dument protégés…. Jusqu’au jour où une faille dans leur système de protection suffit à les ébranler (Jupiter si tu me lit depuis ton bunker élyséen !).

https://www.youtube.com/watch?v=WbNarzCZXok

https://www.bfmtv.com/politique/paul-moreira-journaliste-a-premiere-ligne-nous-avons-deux-blesses-dont-un-grave_VN-202009250209.html

Rappelons-qu’en 2011, ce monsieur faisait l’apologie de la “résistance” Syrienne dont on connait la nature djihadiste aujourd’hui.

https://www.fdesouche.com/2015/04/21/2011-quand-paul-moreira-faisait-lapologie-des-djihadistes-syriens/

En 2015, avec son film « Danse avec le FN » Moreira a voulu comprendre ce qui motivait les « nouveaux » électeur du FN… parmi lesquels nombre d’ex-gauchistes, ex-syndicalistes… guéris des mensonges perpétuels et des promesses non tenues, des élus de gauche comme de droite.

Voici comment la potiche de l’époque sur « Rance Inter » présentait le document en question :

Paul Moreira est allé, pour Canal+, à la rencontre des nouveaux électeurs du FN. Il les a écoutés avec beaucoup de bienveillance. Voyage non pas au pays de l’extrémisme et de la haine. Non. Voyage au pays du néant idéologique, du rien du tout politique. On oublie tout, on mélange tout et on vote ça, comme on pourrait voter autre chose…

Saloperie !

https://www.youtube.com/watch?v=yx68mYaoGE4

Parfait exemple du détestable ton de supériorité qui règne sur les plateaux télévisuels ou radiophoniques, de la part de morveux et morveuses se prenant pour de vrais journalistes, alors qu’il est indéniable, au vu de cette étroitesse d’esprit qu’ils prêtent pourtant aux autres, qu’ils n’ont pu obtenir leur carte de presse, que dans une pochette surprise !

C’est donc avec une bassesse identique à cette journaleuse de bas étage, que toujours en 2015, Paul Moreira déclarera :

« Pour les besoins d’une séquence de mon film, « Danse avec le FN », j’ai réalisé un test comparatif : Bible-Coran, quel niveau d’appel au meurtre ? J’en ai trouvé dans tous les livres. Mais à ma grande surprise, aussi chez Jésus.

C’est ainsi qu’avec la pire des mauvaise foi (sans jeu de mot) il est aisé de comparer les « allusions à l’enfer éternel » qui, si mes souvenirs de catéchisme sont exacts, ne visent que ceux qui vivraient en permanence dans de gravissimes péchés, sans jamais présenter le moindre remord pour leurs actes, et non l’ensemble des humains non croyants en leur Dieu… aux appels au meurtre de « tous les mécréants » hors islam, cités à maintes reprises dans le Coran !

Pourtant Moreira, soutiendra avoir trouvé dans la Bible, ancien et nouveau testament, des incitations au meurtre des infidèles, émises par Jésus lui-même, et ce au nombre de onze, estimation basse, estime ce grand détenteur de l’unique vérité… celle de son clan !

Encore plus facile de s’étendre sur des réponses violentes le brocardant dans les réseaux sociaux où, effectivement on peut trouver « à boire et à manger », surtout dans l’excès… j’aurais pensé qu’un grand penseur comme lui, aurait d’autres lectures plus enrichissantes !

Je n’ai ni l’envie ni le temps de me perdre dans des recherches similaires, aussi bien dans la Bible que dans le Coran, car si du côté des chrétiens qui vivent leur foi dans la paix et la sérénité (quand c’est possible !) nous ne sommes plus au temps de Jésus où pour se faire comprendre il utilisait parfois de longues paraboles incluant des violences…

Il n’en est guère de même chez les extrémistes islamistes, prônant sans interruption, depuis Mahomet jusqu’à nos jour, l’élimination de tous les mécréants, de toutes les manières… si possible violentes et douloureuses !

Chez les extrémistes chrétiens il y a effectivement eu la triste période de l’Inquisition, qui heureusement a disparu et n’a sévi qu’un court laps de temps, comparé aux exactions musulmanes, renaissant encore et toujours, après quelques accalmies, le temps de se reconstituer des forces vives.

Alors quand monsieur Moreira pleurniche sur le sort « des musulmans tranquilles qui vivent parmi nous », victimes des amalgames (mensongers bien sûr) à chaque nouvel attentat (bah vu le nombre, il y a de quoi, non ?) :

« Quand on sort dans la rue, qu’est-ce qu’on lit dans le regard des gens qu’on croise ? » demande-t-il

Eh bien ce que l’on croise, nous, le camp des victimes, non seulement dans leur regard, mais surtout dans leurs paroles, après chaque attentat ou agression islamique… c’est uniquement des jérémiades retournant la situation en se prétendant les vraies victimes ; jamais en condamnant sans concessions les auteurs de ces actes odieux… et où justement celles et ceux (notamment les deux magnifiques Zineb El Razhoui et Zohra Bitan) qui le font sans équivoque, sont vilipendés et menacés de mort !

https://www.pltv.fr/blogs/des-appels-au-meurtre-dans-la-bible-je-lai-dit-la-reacosphere-catho-me-voue-au-bucher/

Car la vérité monsieur Moreira, qui on le sent bien vous dérange salement, c’est qu’aujourd’hui comme hier, ce sont toujours les musulmans pratiquant à fond l’islam à la lettre, qui tuent sans trêve et sans raisons valables… JAMAIS les Chrétiens, ni même les électeurs du Rassemblement National, parti à qui vous vouez une haine malsaine, sans espoir de guérison, à cause de votre perfidie et celle de vos semblables… présentant toujours les faits sous l’éclairage qui vous arrange !

Je vous plains, car comme la colère, la haine est toujours mauvaise conseillère et pousse toujours aux paroles ou actions extrêmes, fort regrettables, hélas souvent trop tard.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://www.bvoltaire.fr/attaque-a-larme-blanche-a-paris/

https://ripostelaique.com/qui-est-paul-moreira-realisateur-de-islam-antechrist-et-jambon-beurre.html

https://ripostelaique.com/paul-moreira-un-journaleux-anti-fn-qui-ruine-les-petits-editeurs.html

https://www.fdesouche.com/2020/09/25/quand-lemployeur-des-victimes-de-lattaque-contre-les-anciens-locaux-de-charlie-hebdo-denoncait-lislamophobie-le-fn-la-fachosphere/ 

Ce contenu a été publié dans MEDIAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *