Frontières : Macron double des effectifs… inexistants

 

 

Bon, enfin le faux-jeton qui siège à l’Élysée se décide (en apparence ?) à se bouger les fesses pour lutter contre l’invasion migratoire sauvage et illégale… que par ailleurs il n’a cessé depuis son « avènement » de soutenir sans faille, de toute la force de ses petits bras musclés !

Sauf que si on réfléchit (enfin ceux qui le peuvent encore !) on constate très vite qu’il y a un os dans le potage, décelable à quelques « détails » :

– D’abord il ne parle pas de « fermeture de nos frontières », mais de doubler les effectifs, ce qui déjà met la puce à l’oreille de ceux qui craignent que cela ne soit qu’un simple effet d’annonce… non seulement parce que l’on connaît sa propension aux infos tonitruantes et musclées… jamais suivies d’effets, ou si peu…

https://francais.rt.com/france/80466-menace-terroriste-macron-annonce-doubler-effectifs-securite-frontieres

– Mais surtout parce que même les plus nuls en maths sont capables de comprendre que 0 x 2 = 0, puisque les fameux effectifs qui seraient actuellement en place (pour quelle raison d’ailleurs puisque la France est « open bar » depuis des années ?) ont prouvé leur inefficacité, pour cause d’absence caractérisée !

– C’est ce même Macron et ses sbires qui, en avril 2018, avait lâché ses « chiens » contre les jeunes et courageux membres de Génération Identitaire, bien décidés à lutter contre le scandale de l’immigration illégale devenue carrément « submersion migratoire », en montant des opérations telles que « No Way » et « Defend Europe – Mission Alpes » au Col de l’Échelle.

Rappelons que le 22 avril de cette année, le projet de loi « Asile et Immigration » venait d’être adopté par l’Assemblée nationale, prévoyant la dépénalisation de l’aide à la circulation d’étrangers en situation irrégulière.

GI en tirait la conclusion évidente : avec cette loi scandaleuse, les militants sans-frontières ne pourront plus être poursuivis s’ils sont « seulement » interpellés en train de transporter des migrants clandestins. De fait, l’activité des passeurs en sera grandement facilitée.

On a vu ce que cela a donné, avec en prime, de grasses subventions pour certaines associations prétendues humanitaires, ayant compris très vite comment profiter du juteux filon !

https ://www.youtube.com/watch ?v=kau7vWgkLfA

Cette belle intervention, approuvée dans les chaumières par les patriotes à qui on ne demande jamais leur avis car majoritairement contre cette immigration de masse, avait valu aux jeunes courageux d’être poursuivis en justice !

Le jeudi 30 août, le tribunal correctionnel de Gap (Hautes-Alpes) avait condamné trois militants de Génération Identitaire à six mois de prison fermeverdict qualifié de « pur et simple scandale judiciaire, juridique, et démocratique », par Régis de Castelnau dans Atlantico, qui poursuivait :

Nous avons fréquemment soulevé ici ces dérives et cette connivence idéologique, sociologique et politique avec le pouvoir d’une magistrature qui n’a plus besoin de recevoir d’ordres pour se mettre spontanément à son service. Mais cette fois-ci, il se trouve que ce jugement incompréhensible, tant en ce qui concerne la manipulation du droit que la sévérité sidérante des sanctions, s’est télescopé avec l’annonce de l’annulation par la Cour de cassation de la condamnation d’un trafiquant d’êtres humains et la tragédie de Villeurbanne où un demandeur d’asile afghan a tué un jeune homme à coup de couteau et blessé six autres personnes parce que ses victimes « ne lisaient pas le Coran ». Dans l’affaire dite du « Col de l’Échelle », les magistrats qui ont joué à ce petit jeu mesurent-ils à quel point leurs manipulations et leur partialité politique disqualifient l’institution judiciaire, et mettent l’opinion publique majoritaire en rage ?

https://www.atlantico.fr/decryptage/3578439/condamnation-des-militants-de-generation-identitaire–un-scandale-juridique-et-democratique-regis-de-castelnau

C’est simple, toutes les actions entreprises par Génération Identitaire (www.generationidentitaire.org), qualifiée forcément « d’extrême droite » assimilée à racailles, par ceux-là mêmes qui trahissent leur pays, se soldent par un  procès les condamnant chaque fois à la peine maximum… quand tant de vrais crapules, souvent multirécidivistes, n’ont droit qu’à un simple « rappel à la loi », et que des assassins sont relâchés bien avant la fin de leur peine… leur permettant justement de récidiver !

J’engage les patriotes à se rendre sur leur site, où ils auront une idée de la détermination sans faille de ces jeunes, de les rejoindre physiquement quand une opération est montée dans leur région, et surtout, de leur apporter l’aide financière indispensable dont il ont besoin, selon vos moyens, mais sans jamais oublier que « les petits ruisseaux font les grandes rivières », et que donc quel que soit le montant de votre don, il aura réellement un impact sur le combat contre les forces du Mal, représentées par les lâches qui nous gouvernent !

Que faut-il donc penser aujourd’hui de l’annonce d’un Macron qui vient d’être désigné comme cible par les islamistes partout dans le monde ?

Sa prétendue volonté de « refonder l’espace Schengen en profondeur » est-elle réelle, décidant volte-face et virage à 180°, ou simplement un nouveau leurre pour « gagner du temps » ?

A-t-il réellement réalisé la gravité de son laxisme passé, désirant donc y remédier rapidement… ou n’est-ce qu’une conséquence passagère, de sa trouille personnelle envers les menaces islamistes à son encontre… sentant bien que cette fois-ci, contrairement aux Gilets jaunes civilisés… ses « nouveaux ennemis » seraient bien capables de « venir le chercher » ?

Cette refondation doit rendre, selon le Président, l’espace Schengen « plus cohérent » pour qu’il protège mieux ses frontières communes et qu’il articule mieux « les impératifs de responsabilité de protection de frontières et de solidarité », et que « la charge ne soit pas qu’aux pays de première entrée ».

C’est en substance ce que réclame la mouvance patriote depuis des lustres, laquelle subissant la vindicte gauchiste permanente chaque fois qu’il est question de vraiment « réguler » les entrées sur notre territoire.

https://francais.rt.com/france/80464-emmanuel-macron-veut-refonder-schengen-profondeur

Mais même en admettant que pour une fois le gars Macron ait vraiment l’intention de donner suite à ses paroles (ce qui serait un véritable scoop !), il est clair que ce serait largement insuffisant pour régler tous les problèmes liés à cette immigration massive dont il a été, jusqu’à présent l’un des plus féroces défenseurs ; Éric Zemmour l’a d’ailleurs superbement démontré dans le premier quart d’heure de « Face à l’info » du 5 novembre sur CNews, rappelant les mauvais choix, mauvaises idéologies et persévérances dans l’erreur, et osant l’image d’un Emmanuel Macron « apostat de sa religion… du sans-frontières » !

Face à l’info 5 Novembre 2020 HD (CNews)

https ://www.ericzemmour.org/face-a-linfo-5-novembre-2020-hd-en-direct/

Comme à son habitude Zemmour est brillant, notamment dans la simplicité avec laquelle il explique les choses (quand tant de pédants se la jouent intellos aux discours abscons), mais aussi dans ses choix de démonstrations.

Notamment lorsqu’il affirme que contrairement aux affirmations gouvernementales, dans les pays qui refusent l’immigration massive, il n’y a pas de terrorisme, et d’autre part qu’il est indispensable de supprimer le regroupement familial, le droit du sol, ainsi que les aides sociales aux immigrés.

https://www.fdesouche.com/2020/11/05/zemmour-partout-ou-les-pays-refusent-limmigration-massive-il-ny-a-pas-de-terrorisme-il-faut-supprimer-le-regroupement-familial-le-droit-du-sol-et-les-aides-sociales-aux-immigres/

Quand par ailleurs on entend Le Drian annoncer que les contrôles aux frontières seront renforcés, dans le même temps où il refuse le lien, pourtant évident pour beaucoup de citoyens, entre immigration et terrorisme… on peut se demander si leurs annonces seront suivies d’effets, et si oui, dans quelles mesures elles seront réellement efficaces… Macron et ses troupes nous ayant tellement habitués jusqu’ici à des saupoudrages de décisions, aussi utiles aux intérêts de la France et des Français qu’un cautère sur une jambe de bois !

Jusqu’à ce jour, nous avons pu constater que la logique et Macron, ça fait deux ; certaines actions étant carrément l’inverse de ce qu’il a prétendu avant, notamment lors de sa campagne de 2017… ce qui fait craindre à juste titre, à certains citoyens sceptiques, que cette dernière annonce ne soit une nouvelle manifestation d’un esprit pervers et retors, dont la principale préoccupation n’est que… sa réélection en 2022… tout le reste lui important peu.

En plus il est peinard puisque, grâce au virus-alibi, il nous maintient en laisse, enfermés chez nous, dont les appartements ou maisons sont loin d’égaler la superficie du palais de l’Élysée !

La suite en fonction de la réaction des patriotes, mais aussi des gauchistes qui ne l’entendront pas de cette oreille. Pris entre deux feux qu’il est, le Macron… Pas sûr qu’il ait bien mesuré toutes les conséquences de son annonce.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*