Le traître Macron ose rendre hommage au grand patriote de Gaulle…

« Une certaine idée de la France » pour l’un ; une certaine idée de la trahison pour l’autre !

Je l’avais parié… avec moi-même, mais j’ai gagné quand même !

Celui qui n’en finit plus de mentir aux citoyens, de nuire aux patriotes, et s’est très vite révélé comme le pire traitre à son pays, ose sans vergogne comme à l’accoutumé, « rendre hommage » à celui dont il ne serait même pas digne de « cirer les pompes » (comme on dit chez les populos) si celui-ci était encore en vie, ni même d’ailleurs de prononcer son nom !

Je ne vous ferai pas l’injure de vous préciser qui est le fourbe et qui le grand homme… sans allusion à la taille physique, car hormis les pieds-noirs qui vouent au second une rancœur tenace, il n’y a guère que les moutons et les autruches pour ne pas avoir encore saisi le degré d’imposture du premier, actuellement président de la France pour son plus grand malheur et le nôtre… qui aurait fait un tabac dans une carrière de comédien, vite spécialisé dans les rôles de traitres et faux-jetons !

Celui qui refuse de fermer nos frontières, au virus-alibi, comme aux envahisseurs illégaux, mais enferme la France entière à domicile comme le dernier des dictateurs, a l’immense culot de rendre hommage au grand Charles de Gaulle qui, malgré les reproches qu’on peut lui faire sur certaines erreurs (c’était un homme, pas un dieu) a indéniablement été un immense patriote, avec l’amour de la France chevillé au corps et à l’âme, et a réalisé pour elle de grandes choses !

C’est peu dire que cinquante ans après sa mort, le Général doit encore se retourner dans sa tombe devant tous les janus se pavanant en se recommandant de son nom et de sa politique… tout en faisant le contraire et s’efforçant de détricoter tout ce qu’il avait entrepris et réussi pour la France… au premier rang desquels le freluquet squattant l’Elysée depuis 2017.

Ecoutez-le prononcer des mots se voulant élogieux, qui dans sa bouche deviennent des injures, tant ce Iago des temps modernes nous a habitués à toujours dire l’inverse de ce qu’il fait, ou vice versa !

https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1325707194248155136

Tiens donc ! La France n’a pas d’Histoire, pas de Culture… mais elle a un héritage, maintenant ? Normal, ce minable ne perdrait aucune occasion de venir faire son numéro sur le devant de la scène, imposant à ceux qu’il martyrise, des discours aptes à lever en leur cœur de fortes idées de vengeance !

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/11/09/resilience-et-volonte-macron-a-colombey-pour-rendre-hommage-a-l-esprit-de-de-gaulle-cinquante-ans-apres-sa-mort_6059068_823448.html

Celui qui aujourd’hui s’incline devant de Gaulle avec des paroles sonnant on ne peut plus faux, tant on sait qu’il n’en pense pas un mot, n’est-il pas le même qui à Alger en 2017, qualifiait la colonisation de crime contre l’humanité ?

https://www.dailymotion.com/video/x5c415i

https://www.dailymotion.com/video/x5c415i

Exactement le même « cinéma » de son ministre Darmanin devant le « Mémorial du martyr » à Alger, osant un « hommage aux martyrs de la guerre » … ce qui lui vaut une sublime réponse de Robert Ménard :

https://twitter.com/RobertMenardFR/status/1325727208514744326

De vrais écrivains pourraient écrire un livre, et même plusieurs, rien que sur le comparatif des actions politiques des deux hommes !

En attendant, pour la petite histoire, je voudrais simplement rappeler à Emmanuel Macron, que le grand homme et sa femme avaient tellement le respect du peuple, qu’ils avaient fait installer à l’Elysée un compteur électrique personnel, afin de pouvoir régler eux-mêmes leurs dépenses d’électricité quand ils n’étaient pas en représentation officielle, recevant des hôtes prestigieux pou l’honneur de la France !

A comparer avec les dépenses somptuaires engagées par Brigitte Macron, sans doute avec l’aval de son mari, pour changer la vaisselle, la moquette, la déco… et faire construire une piscine au Fort de Brégançon… bien que môssieur préfère la mer ; le tout aux frais du contribuable bien évidemment !

https://www.20minutes.fr/societe/2318699-20180808-bregancon-piscine-flambant-neuve-emmanuel-macron-prefere-mille-fois-mer

Et les invités des deux présidents, ça vous parle ?

Petit rappel en images :

https://www.leparisien.fr/archives/les-kennedy-eblouissent-paris-04-06-2016-5855183.php

https://www.atlantico.fr/decryptage/3584261/le-jour-ou-de-gaulle-est-tombe-sous-le-charme-de-jackie-kennedy-christine-kerdellant

https://www.youtube.com/watch?v=r8TxKhqY2vM

SANS COMMENTAIRE !

Comment s’étonner qu’un homme qui déteste la France et les Français puisse leur infliger outrage sur outrage, en saccageant l’image du chic et du bon sens français ?

Comment s’étonner que, se réjouissant intérieurement d’avoir réussi à zapper l’immense commémoration du cinquantième anniversaire du grand homme, pour n’en faire qu’une « commémo » intime, le gringalet nous inflige un prétendu hommage personnel ?

Tout cela, c’est du Macron pur jus !

En revanche, il y a tout lieu de se scandaliser de l’inertie des citoyens devant tant de bassesses et de trahisons, surtout venant de ceux qui se disent gaullistes et fans de la première heure du grand Charles… il me semble parfois, entendre sa voix me parvenant d’outre-tombe, pour « enguirlander » copieusement ces franchouillards pour lesquels il a tant fait, et qui lui font honte !

Et s’il n’est jamais trop tard pour bien faire, en revanche, il faudrait vraiment commencer à se bouger, si l’on ne veut pas se retrouver dans les futurs livres d’Histoire de France, à la rubrique : « les lâches qui ont laissé faire » !

En pensant à Charles de Gaulle… et à Donald Trump, nous avons deux modèles de détermination et d’amour de la patrie, qui devraient nous inspirer et nous guider utilement.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*