Après le bla-bla de Castex, tous les pourris en mission pour démolir Hold-Up

Ça ne s’arrange pas chez les Branquignols !

Oh, comme dans la célèbre chanson de Gainsbourg, combien j’aurais aimé qu’hier soir, Castex le maudit, commence sa conférence de presse par « je suis venu vous dire que je m’en vais » … Hélas, rien de tout cela, bien au contraire ; j’ai bien peur que le gus persiste à s’accrocher à son maroquin, comme tous ses frères morpions d’ailleurs.

Quand il a pris ses fonctions, il est vrai qu’un premier ministre « avé l’assent » du sud, ça faisait assez sympa… mais bien vite hélas, la vilenie des mots a rapidement endommagé la mélodie ; du coup aujourd’hui, dès qu’on m’annonce qu’il va parler je coupe le son, comme pour tous ses confrères d’ailleurs, interchangeables dans leur dangereuse nocivité (penser à demander une réduction de moitié sur la redevance télévisuelle, vu qu’ils squattent toujours exagérément nos écrans, pour ne rien dire).

Surtout qu’en plus de nous « tenir en laisse », puis nous faire miroiter qu’il pourrait nous « laisser la bride sur le cou » si nous sommes suffisamment respectueux de ses diktats, il semble avoir pris goût aux « interruptions de programmes » pour nous infliger ses  parlottes insipides qui, au mieux énervent ceux qui le prennent pour ce qu’il est (un usurpateur de la fonction), au pire, terrorisent encore plus ceux qui croient dur comme fer que le gouvernement parle vrai… et que le Professeur Raoult est un imposteur… c’est dire l’étendue des dégâts !

Qu’a-t-il donc annoncé de nouveau ? Si j’en crois les vrais médias ce matin, pas grand-chose comme d’habitude, puisque le fil rouge du gouvernement est sans conteste « à partir de dorénavant ce sera comme d’habitude ».

1/ L’attestation dérogatoire sera toujours nécessaire pour se déplacer, au-delà du 1er décembre !

Avec un tel don d’ubiquité, lui permettant de se télétransporter dans l’avenir, il sait déjà que d’ici là, pendant que les racailles de banlieue pourront benoitement vaquer à leurs occupations, le gros des forces de police traquera les citoyens récalcitrants avec des carnets de contraventions (illégales) bien remplis !

https://www.bvoltaire.fr/michel-thooris-sur-le-confinement-la-classe-moyenne-est-verbalisee-et-cest-limpunite-totale-dans-les-quartiers/

2/ Des « premières » mesures d’allègement du re-confinement (chouette, y en aura d’autres !) pourraient intervenir au 1er décembre… mais seulement si la situation sanitaire s’améliore d’ici là…

Bon ça va, fermez le ban, on a compris ! Vu que ces sagouins attribuent systématiquement toutes les morts au Covid, et nous maintiennent dans l’annonce de l’augmentation incessante des « cas » (volontairement confondus avec les morts) pour mieux terroriser les esprits fragiles… nous ne sommes pas près de voir le bout du tunnel si nous ne tentons rien contre ces criminels !

De plus, « ces éventuelles mesures d’allègement seraient strictement limitées aux commerces que nous avons pu fermer ».

3/ Et ultime menace : même si la tendance à la baisse des cas de contamination au Covid se confirmait, il n’est pas prévu une ouverture des bars, des restaurants ou des salles de sport au 1er décembre !

Autrement dit, quoi que nous fassions, les interdictions perdureront, pour le citoyen lambda, mais ne valent pas pour certains élus, d’après le témoignage de la Conseillère régionale Paca, Anne Sophie Rigault, au micro de Bd Voltaire.

https://www.bvoltaire.fr/anne-sophie-rigault-durant-le-confinement-des-responsables-publics-font-la-morale-et-sont-les-premiers-a-ne-pas-respecter-la-loi-les-francais-en-ont-assez/

D’ailleurs, en plus de nous traiter comme des animaux, Castex nous prend pour des abrutis, en se croyant obligé de « mettre les points sur les i » :

« Je veux être très clair : le 1er décembre, les règles de déplacement ne changeront pas rapport à la situation actuelle et nous allons tout faire, s’agissant des déplacements – en train ou pas – pour les vacances de Noël, de – au fur et à mesure de l’évolution sanitaire – préciser ça aux Français dans des délais qui leur permettront de s’organiser ; c’est-à-dire, je l’espère, d’ici la fin du mois de novembre ».

Mais bien sûr… On y croit, on y croit !

https://francais.rt.com/france/80696-confinement-au-dela-1er-decembre-attestation-necessaire-deplacer-jean-castex-covid-france

Ils sont comme des gosses avec un nouveau jouet : chaque jour, ils nous testent avec une nouvelle interdiction, ou obligation selon les cas, vérifiant ainsi jusqu’où ils peuvent aller dans la dictature, et où peut nous mener notre soumission !

Vous allez voir que bientôt il va nous falloir une autorisation pour aller pisser !

Et pendant que Castex fait le guignol à la télé, des gens sérieux se démènent pour tenter de tirer les citoyens de la dangereuse léthargie où les ont plongés, des décennies de lavages de cerveaux médiatiques, orchestrés par les félons qui se sont succédés au pouvoir, en dévoilant la face cachée de la prétendue pandémie, avec le documentaire-vidéo qu’il faut absolument visionner : HOLD-UP !

Il en est ainsi de Christophe Cossé, co-réalisateur au micro d’André Bercoff sur Sud Radio

https://www.youtube.com/watch?v=uaDOb5QZa60

Il est d’ailleurs important que ceux qui n’ont pas encore eu connaissance de cette véritable pépite, d’arrêter immédiatement ce qu’ils font, pour écouter la vidéo de Christine Tassin, expliquant comment accéder à cette vidéo, soit pour 4,99 € (pour 48h), soit en la téléchargeant pour 9,99 €.

https://resistancerepublicaine.com/2020/11/12/urgent-allez-voir-hold-up-et-faites-le-voir-cest-une-bombe/

Ceux qui sont vraiment fauchés, peuvent le retrouver gratuitement sur le lien suivant… étant bien entendu que les réalisateurs de ce précieux document ont besoin de notre aide financière, pour sortir du rouge. Merci à ceux qui y penseront.

https://resistancerepublicaine.tvs24.ru/cc-content/uploads/h264/s5wiUzmtjf5Jmao1X0oh.mp4

Bien évidemment, tous les pourris sont vent debout contre ce document qui leur donne chaud aux fesses, et montent au créneau pour le décrédibiliser… au premier rang desquels Coralie Dubost, compagne du véreux ministre de la santé, Olivier Véran sur les réseaux sociaux :

 

 

 

 

 

Non contente d’avoir été recadrée en septembre dernier par le Professeur Toussaint, sur ses analyses qu’il jugeait totalement loufoques et uniquement destinées à effrayer les Français, elle récidive aujourd’hui en se jetant dans l’arène, au secours de son minable héros.

Ecoutez l’excitée, forte de son statut de « femme de », face au calme du  professeur.

https://twitter.com/i/status/1310695096162058240

https://www.purepeople.com/article/coralie-dubost-denonce-le-documentaire-hold-up-les-internautes-perplexes_a411875/1

Voilà où nous en sommes ; d’un côté la secte des malfaisants, poursuivant leur mission de saccage de la France et le génocide des Français, de l’autre des citoyens courageux, donnant de leur temps et de leurs moyens financiers, pour contrebalancer les mensonges d’Etat qui, seuls ont droit de cité dans les médias largement subventionnés avec nos impôts et achetés par Big Pharma, pour les soutenir !

A vous de voir dans quel camp vous souhaitez vous situer, surtout pour l’avenir de vos enfants et petits-enfants… VOUS NE POURREZ PLUS DIRE QUE VOUS NE SAVIEZ PAS !

Castex nous prend pour des chiens ? Qu’il fasse gaffe qu’on ne se décide pas un de ces jours, à venir lui pisser sur les chaussures… en nombre conséquent !

Mais je laisse volontiers le dernier mot, à l’extraordinaire Eric Zemmour, véritablement doué pour expliquer de manière rationnelle, en peu de mots mais percutants :

https://twitter.com/i/status/1326951588662038528

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*