La Bourgogne et la Bretagne vont récupérer les migrants des Parisiens

Que le rigolo qui fait figure de chef de l’Etat soit rattrapé par le coronavirus, malgré toutes les simagrées qu’il nous impose depuis bientôt un an… ne me fait ni chaud ni froid !

Je suis bien plus attristée par le départ de Jean-Pierre Pernaud du JT de 13 heures de TF1, même si je lui reconnais avoir bien mérité de « lever le pied » après 33 ans de bons et loyaux services (si rares de nos jours chez les médias subventionnés !).

https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/jean-pierre-pernaut-ce-quil-a-toujours-refuse-de-faire-pour-le-jt-de-tf1-2105811

Je ne cultive aucun a  priori sur celle qui lui succèdera aux manettes du 13 h dès janvier, mais il m’étonnerait fort que TF1, chaine totalement inféodée au « politiquement correct », dont deux des séries quotidiennes présentent par ailleurs tous les arguments de mise dans le camps de la bien-pensance (personnages noirs, arabes, couples mixtes, homos hommes et femmes, et même un transsexuel…) mette en place un nouveau trublion se permettant d’émettre parfois un ressenti ne correspondant pas aux critères agréés par la caste.

Et ayant bien les pieds sur terre, je ne peux m’empêcher de redouter une menace, qui nous pendait au nez depuis déjà un moment, mais qui semble s’accélérer chez nos tortionnaires, au moment où nous sommes dé-confinés mais assujettis à un couvre-feu aussi débile que scandaleux : le saupoudrage des migrants arrivants par flux continu, dans les moindres villages de France, depuis que les villes de grande ou moyenne importance, se retrouvent saturées de ces prétendues « chances pour la France » par ceux qui en réalité prennent bien garde de s’en protéger !

A la manœuvre en ce moment, Marlène Schiappa et Gérald Darmanin (ou Dardmalin pour las intimes) pour peaufiner le monstrueux projet des ordures mondialistes : dispatcher à travers toute la France, ceux qu’ils nous imposent, sans plus se donner la peine de les nommer « réfugiés ayant quitté leurs pays en guerre » … puisqu’il ne s’agit en fait que des migrants clandestins toujours plus nombreux, pour qui nos frontières ne sauraient être fermées, pendant que les citoyens français sont cloitrés chez eux chaque nuit afin d’être en forme le lendemain pour aller bosser (enfin ceux qui en ont l’autorisation !) et ainsi être à même de nourrir ces fauves conquérants, venus pour nous remplacer… bien que le grand remplacement soit parait-il une fable !!!

Officiellement, il ne s’agit que de multiplier par 2,5 le nombre de demandeurs d’asile en Bretagne et Bourgogne… et seulement par 2 en Nouvelle Aquitaine… pour délester Paris ; autrement dit pour rattraper la pitoyable gestion et donc les conneries à répétitions d’un autre duo de choc, Hidalgo/Brossat et de tous leurs con-fères immigrationnistes, dans la capitale, où habitants, travailleurs et touristes (de moins en moins nombreux) pataugent dans les tentes et immondices de tout ordre, laissés par leurs adorables « invités »… aux frais des parisiens bien évidemment.. d’ailleurs toujours assez stupides pour avoir réélu les mêmes !

Prévoyants, comme toujours, « ils » ont carrément pondu un plan pour 2021-2023, persuadés que leur excellente gestion sera récompensée par un second quinquennat Macron Respirez lentement par le nez, ça va passer.

Pour ceux qui peuvent encore lire les infos officielles sans vomir, vous trouverez tous les détails sur le site des bouffons :

https://www.interieur.gouv.fr/fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Schema-national-d-accueil-des-demandeurs-d-asile-et-d-integration-des-refugies-2021-2023

Ou de bons résumés chez des gens sérieux…

https://www.fdesouche.com/2020/12/21/schiappa-et-darmanin-vont-multiplier-par-25-le-nombre-de-demandeurs-dasile-en-bretagne-bourgogne-et-par-plus-de-2-en-nouvelle-aquitaine-pour-delester-paris/

https://www.valeursactuelles.com/politique/le-gouvernement-va-doubler-le-nombre-de-demandeurs-dasile-dans-plusieurs-regions-pour-decharger-lile-de-france-126861

Notez à quel point Schiappa, ex-madame égalité hommes/femmes, ne semble aucunement gênée d’agir en binôme avec un gus  accusé de viol, ce qui ne l’empêche pas d’être ministre aujourd’hui, et ce qui en dit long d’ailleurs, compte tenu du nombre de membres se trimballant avec une véritable quincaillerie aux fesses, sur les dossiers top secret contre les collègues… que chacun conserve soigneusement en guise d’assurance tous risques…

Quel puant marigot ! Et ça vous donne en permanence des leçons de morale !

Pour toutes ces âmes sensibles, il n’est question que de l’enfer vécu par ces pauvres migrants que, rappelons-le, nous autres citoyens n’avons pas sonnés… sans jamais s’inquiéter de celui vécu par les citoyens-travailleurs français de qui dépendent pourtant leurs somptueux salaires et privilèges !

Petite devinette :

Si pour m’identifier aux généreux gauchistes toujours prêts à faire le bien autour d’eux (avec l’argent des autres !) je décide d’inviter dans mon modeste 3 pièces, 75 individus en quête de logement et couvert… et qu’une fois « à table » je leur annonce que je n’ai que trois boites de sardines à partager avec eux… qui suis-je ?

Une bienfaitrice de l’humanité ou une abrutie totale ?

Sans doute en plus, une grande écervelée totalement inconsciente de vivre dangereusement… à moins d’avoir pensé à exiger qu’ils laissent leurs machettes et autres gris-gris dehors avant d’entrer !

Il ne fait aucun doute qu’avec cette nouvelle saloperie de nos félons, des pans entiers de ce qui restait de notre France telle que nous l’aimions, sont manifestement menacés.

Que tous ceux qui vivent actuellement dans la peur du virus et donc prêts à céder aux sirènes du vaccin prétendu libérateur, réunissent leurs quelques neurones encore en état de marche, afin de bien analyser ce qui les attend… à moins que les « effets secondaires, encore parfaitement inconnus du fameux vaccin, ne les affranchissent définitivement de tous soucis.

Peut-être est-il temps enfin de se rebeller contre les ordres et décisions iniques de tous dangereux comploteurs ayant encore l’aplomb de désigner comme d’affreux « complotistes », ceux qui osent mettre en lumière leur fatal projet.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0