Fêtez donc Noël comme bon vous semble !

Recommandations officielles, à observer scrupuleusement sinon gare…

Ce matin j’avais juste l’intention de glisser quelques mots de vœux pour ce soir, dans le flot des supers articles que mes amis contributeurs déposent chaque jour… et puis j’ai réalisé que peut-être, cette autorisation de réveillonner ce soir, drastiquement limitée par ceux-là même qui s’octroient le droit d’y déroger, était peut-être le dernier carré de liberté que les félons nous laisseront, dès demain, puisqu’ on nous l’a déjà claironné à maintes reprises cette semaine, parfois à mots couverts mais néanmoins audibles ; il m’a donc semblé évident d’en alerter ceux de nos compatriotes, moins informés des catastrophes qui s’annoncent, en raison de cerveaux enfiévrés par la peur du Coronavirus.  

« Quelles que soient les précautions que vous observerez (si vous décidez d’en prendre), ce ne sera jamais assez aux yeux des félons, et comme nous n’aurons aucun moyen de le vérifier, nos bras cassés (sauf pour signer des textes abjects !) saurons trouver les mots et afficher les mines affligées adéquates, pour annoncer que le virus, tapis derrière chaque sapin, dinde, bûche, jouets… à singé le Père Noël et à fait le tour du monde en un temps record cette nuit, pour toucher un maximum de personnes !

Résultat : ce que nous avons connu depuis presque un an, sera de la roupie de sansonnet (ou du pipi de chat, c’est pareil !) à côté de ce que ces ordures nous concoctent, avec bien évidemment, un vaccin anti-covid « non obligatoire » mais qui relèguera les réfractaires au statut de sous-citoyen qui ne pouvant présenter le futur certificat de vaccination, ne pourront prendre l’avion, ni le train, ni les transports en communs…, et seront donc assignés à leurs départements, quartiers, et enfin à résidence.

Du coup, pensez-vous vraiment utile d’observer à la lettre, toutes les recommandations, interdictions, menaces voilées… contenues dans les annonces officielles soigneusement assénées par les médias officiels ces derniers jours ?

En ce qui me concerne c’est NIET !

Que pourront effectivement ces bouffons pour savoir comment les choses se passeront chez chaque Gaulois ?

A moins qu’une liste des dangereux réfractaires, où RL figurerait en bonne place, n’ait été dressée par les zélés services de l’inquisiteur en chef, et que les non moins zélés parmi nos policiers si prisés du gouvernement pour les sales actions, ne soient diligentés pour aller frapper à nos portes ?

Mais même dans ce cas, sommes-nous tenus d’ouvrir ? Certainement pas, il suffira de crier derrière la porte « A y est, nous sommes 5, c’est complet… donc on n’ouvre plus » !

Vivant personnellement dans une résidence sécurisée, donc le portail ne s’ouvre que si nous le voulons bien, je n’ai donc aucune crainte d’être dérangée pendant la soirée… que j’ai bien l’intention de vivre à ma façon, et en me passant totalement des diktats officiels !

Ma recommandation à ceux qui ont vraiment besoin qu’on leur explique tout de A jusqu’à Z, sera donc :

Prenez plaisir à vous foutre de la tronche de tous les néo-dictateurs, tout comme ils le font eux à notre endroit, et ce depuis déjà bien trop de temps !

Réveillonnez comme vous l’entendez, avec qui vous voulez, puisque de toutes manières, demain (ou après-demain si les élites ont la G.D.B.) notre « laisse » sera à nouveau de mise… et serrée encore plus drastiquement !

Quoi qu’il en soit, souvenez-vous que nous sommes « libres et égaux en droit », avec toutes les tronches de cake officielles qui pensent pouvoir décider arbitrairement de nos vies !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression