Marine ou Florian : pour qui les survivants doivent-ils voter en 2022 ?

Aujourd’hui, lequel des deux semble plus crédible en Nationaliste ?

 

Alors que nous ne savons pas encore à quelle sauce nous seront mangés en 2021, par la clique des ordures mondialistes à la manœuvre, prétendument pour nous délivrer du méchant virus ne voulant plus nous quitter depuis un an l’élection présidentielle de 2022 jette les citoyens sensés dans une douloureuse expectative ; « mais pour qui vais-je bien pouvoir voter » ?

Notamment ceux qui auront survécus au virus, ainsi qu’au vaccin (non obligatoire, mais c’est tout comme !).

https://resistancerepublicaine.com/2020/12/23/la-covid-sent-le-soufre-explosion-dusine-scientifique-en-hp-et-meme-poignarde-a-moscou-quel-est-le-but/

https://resistancerepublicaine.com/2020/12/02/lettre-du-professeur-perronne-le-vaccin-est-inutile-et-risque/

Il semble clair que ce ne sont pas les quelques seconds (ou troisièmes) couteaux déjà inscrits qui vont nous rassurer… et quand je dis « nous », il s’agit bien évidemment du camp des Gaulois, autrement dit les patriotes.

Lesquels ont toujours été largement trahis depuis plusieurs décennies, y compris par les faux-jetons s’affichant « Républicains », du moins ceux qui, ministres ou députés, rallient discrètement (mais efficacement) Macron et LREM, Mélenchon et ses faux Insoumis, les dangereux Ecolos hésitants entre le vert et le rouge, ou encore les survivants socialistes lors des votes décidant du sort de la Nation, mais avec la seule considération pour eux : leur carrière !

Logiquement, il ne restait pour défendre les « nationalistes » contre la clique des mondialistes, qu’un seul parti, décrété nauséabond, au point de faire glapir par les précités avant chaque scrutin, « tout sauf le RN ».

Depuis hier, les explications de Françoise Coolzaet, ex RN, sur les raisons qui l’ont poussée à quitter ce parti où elle militait depuis 37 ans, ne peuvent qu’amplifier les hésitations de certains, ou au contraire, conforter la décision de ceux qui dénoncent l’éparpillement des votes et lui préfèrent le recentrage indispensable autour du RN, restant seul représentant réel du camp des patriotes.

https://ripostelaique.com/crise-sanitaire-je-quitte-le-rn-apres-37-ans-pour-rejoindre-florian-philippot.html

Contrairement à madame Coolzaet, il ne m’a pas fallu 37 ans pour mettre un gros bémol à ma confiance en Marine Le Pen ; confiance que je lui avais conservée après son échec de 2017 dans son face-à-face avec la graine de dictateur, et dont elle semble ne s’être jamais totalement remise ayant perdu dans l’aventure, l’essentiel de sa combativité et de son farouche nationalisme.

Pour être tout-à-fait claire, j’avais tout de même en travers de la gorge la vilaine manière dont elle avait évincé son père qui, quoi que l’on pense de lui, et de ses virulentes interventions politiques, avait depuis longtemps vu venir les trahisons, manipulations des deux camps prétendus opposés (en fait uniquement pour mieux lui barrer la route) et dont aucun des deux ne se souciaient réellement du pays et de ses citoyens.

La frilosité de MLP depuis 2017, ajoutée à ses révoltants « ménages internes », évinçant systématiquement ses contradicteurs (ça vous rappelle quelqu’un ?), m’ont convaincue que comme ses adversaires elle comptait avant tout se maintenir, même s’il fallait donner des gages au système pour cela… m’obligeant ainsi, même si j’avais moins de recul, de mettre rapidement fin à ma courte expérience de deux ans au RN.

Depuis, et malgré ma préférence pour sa nièce Marion Maréchal, dont je ne cache pas mon admiration et mes attentes, il a pourtant toujours été clair pour moi, que si Marine était la seule candidate possible pour représenter le peuple, je n’hésiterais pas une seconde.

Sauf qu’aujourd’hui la donne se modifie peu à peu, et qu’au regard de ses courageuses et valeureuses interventions, depuis le scandale sanitaire œuvrant pour nous maintenir en esclavage, Florian Philippot, que je n’appréciais pas trop du temps où précisément il assistait Marine au RN, dont il a rapidement claqué la porte après la défaite de 2017, a tout l’air de reprendre à son compte, les arguments qui faisaient du RN un vrai camp pour la défense de la Nation.

Depuis il a créé un nouveau parti, joliment baptisé justement « Les Patriotes », d’où il émet régulièrement de saines et revigorantes vidéos ; je partage donc totalement l’avis de Christine Tasin, lorsqu’elle écrit à ses troupes de Résistance Républicaine :

« Nous ne voyons pas d’opposition politique se dessiner et se lever contre l’imposture Covid que nous vivons, sauf celle de Florian Philippot qui mène chaque jour un superbe combat au travers de ses vidéos (Youtube, Florian Philippot), des combats de catch qu’il mène sur les plateaux, le seul des Résistants à être encore invité ici ou là et des manifestations qu’il organise chaque semaine… »

Ecoutez-le batailler sur CNews le 20 décembre dernier, face entre autres, à l’arrogant LREM (pléonasme) Jérôme Dubus dont la suffisance n’a d’égale que don mépris de l’adversaire… exactement comme le nocif et dangereux « maitre » qu’il s’est choisi.

https://www.youtube.com/watch?v=FxUc4eCvN28

Alors qu’on les présentait toujours comme rivaux, il a récemment été invité par Marion Maréchal, à venir faire une conférence et présenter son nouveau livre, à l’Institut de Sciences Sociales, Economiques et Politiques (ISSEP) de Lyon, qu’elle a crée pour former nos jeunes futurs politiciens, qui seront bientôt aptes à remplacer avec honneur et bonheur, les éternels benêts sortant quasiment tous de l’E.N.A., formatés selon la même diabolique idéologie, et dont l’intérêt du peuple est le cadet de leurs soucis !

https://youtu.be/qNORtRQ3D8Y

Enfin, écoutez son simple mais charmant message de Noël, adressé à tous, avec une pensée particulière pour ceux qui sont seuls, lui qui n’est- qu’un simple eurodéputé et chef de parti… quand le prétendu chef de l’Etat n’a pas daigné présenter les siens aux Français, bien que ne manquant jamais de souhaiter un joyeux ramadan à ses copains musulmans !

https://www.youtube.com/watch?v=030PNwna2k0

Tout bien considéré, Florian Philippot pourrait bien devenir un candidat potentiel valable, pour remplacer l’ersatz de président qui nous a été imposé par les manigances de gauchistes, dûment cornaqués par les mondialistes fous désirant faire table rase des nations, et garder uniquement une élite exclusivement à leur service.

Reste à savoir si c’est son vœu… et si c’est oui, il a encore un an et demi pour s’y préparer, et tenter de réaliser le challenge ardu de réunir sous sa bannière, tous les nationalistes connus, chefs de partis ou non, qui sauraient mettre de côté leur égo, pour servir prioritairement le peuple et rien que lui.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://les-patriotes.fr/livre-loligarchie-demasquee/

https://www.issep.fr/