La chloroquine c’est bidon, c’est le vaccin Pfizer qu’il vous faut !

 

PluS ça va, moins ça va !

Je suis quasiment désespérée, et pour qu’une grande optimiste comme moi le soit, c’est vraiment que ça va très mal !

Déjà en temps « normal », je m’inquiétais depuis longtemps de ce que devenait mon pays, depuis que les gauchistes s’en étaient emparé, et qu’à la suite de mai 68, ils ont semé partout leur répugnante idéologie du « jouir de tout » on en découvre justement en ce moment un exemple écœurant avec « l’affaire Duhamel »

Mais avec la catastrophique gestion du Coronavirus, dont se sont emparés nos politiques actuels, en connivence avec des guignols supposés médecins, mais qui ont oublié depuis longtemps leur serment d’Hippocrate pour ne rouler que pour leurs intérêts personnels bien sentis, tout en bâillonnant les vrais scientifiques, les méfaits de ces imposteurs s’accélèrent, sans recevoir de violentes réactions de rejets de la part de bien des citoyens, confirmant ainsi que le Général de Gaulle avait raison quand il traitait les Français de veaux !

Alors bien sûr lorsque j’entends le Professeur Perronne dire à propos des tests, et avec le calme olympien qui le caractérise, « qu’on ne peut plus avoir confiance dans les statistiques » sur le sujet ; quand il confirme ce que nous sommes nombreux à supposer, que tous les trépassés actuels sont comptabilisés comme « morts Covid » dès lors qu’ils ont auparavant eu un test positif… je me désespère de tous ces gens qui persistent à garder leur confiance dans des guignols vaniteux réalisant l’exact contraire de ce qu’il faudrait faire… et pour cause, puisque leur véritable but n’est aucunement de nous sauver, mais au contraire de nous anéantir !

Ecoutez Christian Perronne, ce vrai scientifique qui malgré l’acharnement du système à lui nuire, continue le combat avec courage et détermination, et courrez ensuite acheter son livre, qui vient de paraitre en Livre de poche tant il a obtenu de succès ; de préférence quand c’est possible, chez un petit libraire, plutôt que chez Amazon.

https://www.youtube.com/watch?v=K1bfbl-QD-U&feature=youtu.be

D’une manière générale, et c’est valable pour les soignants comme pour les lanceurs d’alertes, il suffit de constater que tel ou tel scientifique (quelle que soit sa renommée internationale) ou tel ou tel organisme de ré-information, est conspué par la caste dominante, pour en déduire que c’est vers eux qu’il faut se tourner pour avoir des informations valables, notamment en matière de gestion de cette crise du Corona.

Autre sommité boudée et chahutée par les bouffons, le Professeur Raoult, s’exprimait en décembre dernier sur l’emprise de Big Pharma, confirmant largement tout ce qui a été écrit sur ce sujet, tant à Riposte qu’ailleurs, partout où règne le combat pour la vérité.

https://www.youtube.com/watch?v=wV8_RAq216w

Comment ne pas comprendre, que tout le tapage qui est fait autour de cette épidémie, soigneusement entretenue pour terroriser les populations, n’a comme véritable but que de nous maintenir en esclavage et non de nous soigner ?

Et ce n’est pas la déclaration de Maitre Clarisse Sand, Avocat au barreau de Paris, au micro de Bd Voltaire, qui pourrait nous rassurer, bien au contraire !

« À la suite d’une requête de Maître Clarisse Sand, la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA) reconnaît qu’il n’existe aucun enregistrement ou compte rendu des séances du Comité scientifique Covid-19 qui propose au gouvernement les mesures liées à la crise sanitaire. De même, aucune liste des experts sollicités n’est accessible, contrairement à ce que prévoient la loi et le règlement. »

Tous ce que ce gouvernement de fourbes nous impose, au nom de leur Comité scientifique bidon, est donc totalement illégal !

https://www.bvoltaire.fr/me-clarisse-sand-il-nexiste-aucun-document-rendant-compte-des-travaux-du-comite-scientifique-covid-19-cest-illegal/

Comment faire confiance aux chiffres qu’ils avancent, et aux décisions drastiques qu’ils prennent, uniquement pour leur bon plaisir non pour veiller sur nous comme ils le prétendent avec un monstrueux culot ?

Mon interrogation est donc limpide, et vraisemblablement partagée par de nombreux citoyens, parmi ceux qui refusent de porter un masque en plein air, ou de se faire vacciner précipitamment… par simple obéissance aux injonctions médiatiques, lesquelles proviennent en droite ligne du gouvernement : pourquoi continuer à faire confiance aux guignols politiques, prétendant indument avoir toujours eu tout bon depuis le début, dans la gestion de cette attaque d’un nouveau virus, alors que les preuves de leurs errances, incompétences médicales, et volonté flagrante de nuire aux Français, sont de plus en plus évidentes ?

Et ce sont précisément tous ceux qui obéissent au doigt et à l’œil, à ces injonctions criminelles, vissés H24 devant leur téléviseur où, entre « plus belle la vie », la énième rediffusion d’un navet, ou encore une émission débile de « télé-réalité », ils écouteront religieusement les guignolades régulières et insultantes, de l’armée de bouffons (incluant même la Roselyne qui « ne voulait plus être ministre » !) nous imposant désormais régulièrement leur cirque de parlottes insipides, où tout n’est que mensonges et manipulations

Ce sont eux, mes concitoyens aveugles et sourds aux alertes des gens sérieux et crédibles, qui me désespèrent le plus !

Accepter de porter un masque partout, y compris en plein air, serait de la plus haute cocasserie si elle ne nous donnait pas envie de pleurer de désespoir devant tant de soumission.

Accepter sans broncher l’alternance des confinements et des couvre-feu, aussi stupides et inefficaces que dangereux, mais qui ne sont pas prêts de stopper au vu du degré de docilité de nombreux citoyens

Glapir aux « complotistes » (dénonciateurs de complots), à l’unisson avec ceux qui sont précisément les auteurs de complots, aura pour conséquence d’accélérer leur propre mort, physique, cérébrale ou sociétale.

Tout cela est d’autant plus démoralisant que la première conséquence est justement l’éloignement de certains de nos proches, totalement inféodés au dieu télévision, refusent obstinément toute discussion paisible, se bornant à nous taxer d’idiotie.

La boucle des valeurs inversée est donc bouclée : ce sont nous les crétins, non eux-mêmes gobant avec bonheur les potions lénifiantes qui anesthésient toutes volontés ; et quand enfin ils comprendront, si c’est encore possible, il sera trop tard pour eux… et hélas pour nous aussi !

Alors afin de ne pas sombrer dans la léthargie générale, continuons à combattre, pour l’instant avec nos mots, en attendant le signal que nous attendons tous, de l’insurrection générale ; et si jamais elle ne se produit, nous honorerons nos vaillants ancêtres en mourant debout quand d’autres choisiront de vivre à genoux !

Josiane Filio au nom de la Liberté d’expression

0