Le dessineux Xavier Gorce censuré : tout le Monde s’en fout !

Tu devrais pourtant coco, certaines sont tellement écœurantes et révoltantes !

Puisque nos actuelles personnalités politiques de haut niveau… c’est-à-dire à ras des pâquerettes, ont fait de l’hypocrisie et la mauvaise foi leurs fer de lances, je vais m’autoriser à les imiter, en mettant provisoirement entre parenthèses mes principes de liberté de choix (liberté de croire en un dieu ou non, liberté de porter le masque contre la Covid, liberté de se faire vacciner ou pas…) pour me positionner sur une nouvelle « tempête dans un verre d’eau »… comme savent si bien le faire, ceux qui s’y entendent pour agiter de fausses affaires afin de mieux nous cacher de vrais et graves scandales.

En me réjouissant de la censure d’un dessinateur gauchiste – anti populiste, par l’un des torchons grassement subventionnés avec nos impôts, pour mieux cracher sur les prétendus « complotistes » risquant dangereusement de mettre à jour les vrais complots de l’ombre qu’ils dénoncent, je sais que cela n’est « pas bien », mais compte tenu de toutes les toxiques couleuvres que nous avalons de la part de ces individus sans foi ni loi, hormis celle du « fait ce que je dis, pas ce que je fais », je n’en nourri aucun sentiment de honte.

Xavier Gorce qu’il s’appelle le gus ; il est parait-il « célèbre » chez les lecteurs du Monde (rebaptisé l’Immonde par les mauvais esprits, dont je suis) pour ses dessins représentant des pingouins (toute allusion à un personnage connu, dûment persiflé par ses détracteurs en 2013, serait une pure coïncidence…quoique…).

https://www.lepoint.fr/politique/hollande-le-pingouin-s-est-reconnu-18-03-2013-1641201_20.php

Et c’est justement l’un d’eux qui vient de lui valoir un conflit avec son journal, au point d’en claquer rageusement la porte, quand celui-ci l’a retiré en présentant ses excuses aux lecteurs.

Pédophilie, un poison qui rend fou, surtout quand si mal traité ?

C’est une polémique qui enfle : Xavier Gorce, illustrateur de presse et bien connu des lecteurs du Monde pour ses dessins humoristiques mettant en scène des pingouins, ne travaillera plus pour le journal pour un dessin jugé « déplacé vis-à-vis des victimes d’inceste et des personnes transgenres », notamment par le député Aurélien Taché et la militante Rokhaya Diallo.

https://www.bvoltaire.fr/xavier-gorce-le-dessinateur-de-pingouins-humoristiques-cesse-de-travailler-pour-le-monde/?

Il faut admettre qu’en plus d’être traité de manière stupide, le sujet est chaud-brulant, justement en ce moment où sort un brulot contre la gauche dégénérée, bien au fait des vilenies qui se produisaient entre une « sommité » et son beau-fils adolescent… que pour tenter de faire moins dégueulasse « ils » baptisent inceste, alors qu’en l’absence de sang commun, il s’agit ni plus ni moins d’une sale affaire de pédophilie… les deux étant identiquement répugnantes, avec toutefois un degré de plus pour les dépravés qui s’attaquent à leur parentèle !

Au moment même en Amérique, l’armée des pervers rassemblés sous la bannière de prétendus « démocrates », où pullulent des violeurs et assassins d’enfants, a réussi à éliminer le meilleur président qui leur était échu depuis longtemps, le salissant comme jamais, malgré un bilan très positif, et une élection qu’il a remporté haut la main… pour lui substituer, via une énorme et scandaleuse tricherie (niée à l’unisson par toutes les ordures médiatiques des deux côtés de l’Atlantique !) une de leurs pires pourritures, devenue sénile, qui vient de prêter serment… dans des conditions confirmant à quel point ils ont eu peur jusqu’au bout du retour de bâton des populistes lésés.

Ce qui n’est peut-être que partie remise, car il est à espérer que la « grande moitié » des nationalistes ne se laissera pas éliminer si facilement, et si toutes les précautions ont été prises pour éviter une méga-manifestation en faveur de Donald Trump lors de la prestation de serment de la part du tricheur, rien ne dit que la colère ruminée par les citoyens lésés n’explosera pas un jour prochain, à un moment où les ordures auront baissé leur garde ?

Sachant donc que ce qui vient de se passer aux USA a atteint un degré d’ignominie désespérante, je n’arrive pas à être contrariée parce que l’ego d’un dessinateur, par ailleurs très moyen, a été piétiné par son employeur… tant d’autres injustices bien plus graves sont commises chaque jour dans le monde, même si certains s’entendent pour les planquer vite fait sous le tapis !

Dans la série « je suis importante, donc je m’exprime sur les ondes », l’éminente Caroline Fourest, a beau se dire « gênée » du lâchage du Monde envers son dessinateur qu’il n’a pas soutenu, j’avoue que ce mini-événement, au regard de tout ce qui se passe de dégueulasse en France et dans le monde, notamment vis-à-vis des femmes (abusées, battues, violées …) et des enfants (victimes d’inceste et pédophilie, quel que soit le milieu et l’époque), dont certains en ressortiront brisés à vie… me laisse indifférente, juste un peu agacée de ce remue-ménage intello des gauchistes, toujours .prêts à dégainer une venimeuse critique contre ceux qui ne pensent pas droit.

Connaissant l’orientation sexuelle de l’éternelle donneuse de leçons, il n’est par ailleurs aucunement surprenant de sa réaction. Et comme à son habitude elle prend les lecteurs de demeurés, en prétendant que le Monde aurait juste dû préciser la « contextualisation » du dessin par une légende

Heureusement qu’elle est là, la Caroline, sinon, on n’y comprendrait que pouic à la vie.

https://www.ozap.com/actu/dessin-polemique-de-xavier-gorce-caroline-fourest-accuse-le-monde-d-avoir-lache-en-rase-campagne-l-illustrateur/600950/

Peut-être qu’en constatant cette position anti-populisme sans équivoque, comprendrez-vous mieux que les états d’âme de monsieur Gorce m’indiffèrent totalement.

Comme le souligne un commentaire, mettre le désir d’anéantissement du populisme, et la démocratie dans la même déclaration, relève quasiment de la maladie mentale !

Le fascisme crument révélé des proclamés « anti-facistes », tout comme la pédophilie, semblent effectivement rendre totalement fou… c’est donc sans doute pour cette raison que Gorce a voulu traiter la seconde, mais s’est quasiment « emmêler les crayons » dans une contre-performance.

Pas de quoi pleurnicher… Chez Charlie c’est la vie que certains ont perdue !

Ce qui me réjouit, en revanche, ce sont les commentaires de Yves Le Gallou, répondant au micro de Bd Voltaire, soulignant au passage que Gorce, habituellement plutôt « politiquement correct » n’a pas été viré mais a décidé de rompre sa collaboration avec le journal, et qu’il a moins de talent que le dessinateur Konk qui lui avait été viré par le journal sans que cela suscite une polémique identique.

L’entendre préciser ce qui suit, ne peut que nous remplir d’aise :

« Dans les médias de gauche, on ne rigole plus. Ils se mentent entre eux. Ils ont tellement censuré les autres qu’ils ne peuvent plus s’empêcher de se censurer entre eux.

On n’est jamais assez politiquement correct. Aujourd’hui, il devient impossible d’exercer le métier de chansonnier ou d’humoriste. La liste des sujets dont il est interdit de rire ne finit pas de s’étendre. On ne sait plus de quoi on peut rire. »

Et sa magnifique conclusion ne peut que nous agréer :

Finalement, les promoteurs du politiquement correct se retrouvent mangés à leur tour par le politiquement correct.

Génial !

D’autant plus que tous ces bienpensants ont sans doute applaudit à tout rompre le départ de Donald Trump, remplacé par l’illégitime parce que fraudeur Joe Biden ; mais après tout, chacun sa marionnette, nous on a bien le psychopathe Macron et sa cour de branquignols !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0