À 110 ans, elle avait tenu tête au virus : elle est morte 4 jours après le vaccin !

Pendant que le sous-chef des cadors, qui hélas semble avoir pris goût aux palabres télévisuelles bi-hebdomadaires, venait encore faire le guignol à l’antenne hier soir (essayez sans le son, vous verrez c’est encore plus rigolo), avec ses sous-fifres habituels, et toujours pour dire des âneries n’ayant aucune chance de terrasser le virus, avec ses mesures totalement démentielles :

Mesures dont nombre d’ingrats citoyens téléspectateurs derrière leur poste, n’imaginent pas une seule seconde la somme (non, pas « le » somme… suivez quoi !) de travail qu’il a fallu à toute l’équipe de brillantissimes ministres (et ministresses) pour arriver à de si hautes décisions qui resteront dans les annales (je n’ose imaginer les plaisanteries qui vont fuser chez les lecteurs…) ; certains allant même jusqu’à oser se moquer d’un premier ministre si dévoué… et si peu regardant sur les explications de textes (hélas !).

Ça tombe comme à Gravelotte (*) chez les citoyens en fin de parcours, communément désignés sous le vocables de « vieux »… qui ne demandent pourtant rien à personne, juste qu’on leur fiche la paix pour mourir tranquillement sans ameuter les foules… et particulièrement chez les centenaires… qui ont une nette tendance à trépasser, quasi immédiatement après s’être faits vacciner.

On a beau être habitués aux actions stupides, à contre-courant, en retard ou se contredisant l’une l’autre… des bouffons censés diriger le pays vers le succès, mais qui en fait le mènent à bride abattue vers le néant, ça fout la trouille.

Enfin surtout aux nombreux candidats qui font la queue et s’impatientent pour avoir droit au vaccin sauveur qui, si ça continue enregistrera plus de victimes que la vilaine Covid 19, pourtant très meurtrière… qu’ils disent !

Parce que ceux qui comme moi, refusent de jouer les cobayes pour un vaccin conçu pour toute autre raison que nous sauver du Coronavirus… ça les fait, selon l’humeur du jour, soit s’esclaffer bruyamment, soit pisser des larmes de sang devant une telle débâcle.

Camille Lehoux, doyen des Bretons, aurait fêté ses 109 ans, le 25 juin. Il s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi, à l’Ehpad du Verger des Korrigans, à Penvénan (Côtes-d’Armor) où il résidait. « Il est mort en toute sérénité, dans son lit et sans s’en rendre compte… », commente une infirmière. […] Mercredi 27 janvier, il s’était fait vacciner contre le Covid-19, pandémie qu’il prenait avec philosophie

https://www.breizh-info.com/2021/02/04/158476/necrologie-le-doyen-de-la-bretagne-sest-eteint-4-jours-apres-setre-fait-vacciner-contre-le-covid-19/

https://www.ouest-france.fr/bretagne/camille-lehoux-le-doyen-des-bretons-est-decede-a-108-ans-7141447?fbclid=IwAR0eEAdsoiNHIuzsRFnNIjyQPNKpkFin8uPsAfihDG6vsz-_kbbMpuNlgXQ

Rendez-vous compte, un homme qui a connu et réchappé à la Première Guerre mondiale, l’épidémie de grippe espagnole, puis la Seconde Guerre mondiale et un confinement alors qu’il était prisonnier dans des camps ravagés par une épidémie de typhus… vient d’être terrassé par le vaccin anti-Covid

En Saône et Loire, c’est également la doyenne du département, Marie-Claudine Fourrier, 110 ans depuis septembre dernier, qui vient de s’éteindre, à la Villa Sainte-Agnès, la maison de retraite de Bonnay, laquelle avait été durement touchée avec 37 résidents sur 49 diagnostiqués positifs et plusieurs décès…

https://www.lejsl.com/societe/2021/02/03/a-110-ans-la-doyenne-de-la-saone-et-loire-nous-a-quittes#:

Toutefois, Marie-Claudine défiant odieusement les consignes de l’oracle Attali (pour qui la vieillesse est un outrage… sauf la sienne bien entendu), continuait insolemment à arborer une bonne santé à son âge… Alors, malgré avoir été testée négative au virus… elle avait reçu sa première dose de vaccin ce mercredi !

Ça c’est ballot !

https://www.lejsl.com/sante/2021/01/30/la-doyenne-du-departement-vaccinee-et-en-bonne-sante

A quoi bon d’ailleurs, vacciner des personnes en fin de vie, au détriment de plus jeunes qui représentant au contraire l’avenir du pays ?

On se demande à quoi, ou à qui, obéissent ceux qui font campagne massivement pour vacciner un maximum de résidents dans les Ehpad, et c’est souvent le qualificatif de « meurtriers » (y compris pour nos dirigeants en première ligne) qui vient à l’esprit quand on se pose la question

Et quand je dis « on se demande » … c’est juste une formule, parce que nous les complotistes, on sait très bien à qui ils obéissent et pourquoi ces fumiers agissent ainsi !

Avant d’être des meurtriers, ils sont également des sadiques, prenant un jouissif plaisir à nous enfermer, dans des textes iniques d’abord, dans nos murs ensuite ; ayant réussi à dérober aux vrais médecins, dûment diplômés et sachant de quoi ils parlent, le pouvoir de gérer cette crise sanitaire, grossie à plaisir puisque devenue la chose des politiques et de tous leurs complices, traitres à la Nation et à leurs propres confrères, qu’ils n’hésitent pas à discréditer de viles manières… enfin qui essayent, parce que du côté des citoyens lucides et vigilants, ça ne marche pas très fort !

D’ailleurs, il semblerait que leur fameux virus, ne semblant pas du tout apprécier d’être traité comme un misérable alibi pour martyriser la planète… se révèle extrêmement facétieux, au point de muter à plusieurs reprise… ce qui fait que les manipulateurs mondialistes se trouvent en retard d’un tour avec leurs vaccins, les jetant dans l’inquiétude… avant le parfait ridicule !

Ainsi, dans un entretien à l’AFP ce 5 février le directeur de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Europe a appelé l’Union européenne à accélérer sa campagne de vaccination contre le Covid-19 avec l’appui de tous les laboratoires, reconnaissant être « inquiet » face à l’impact des variants sur l’efficacité des vaccins.

https://francais.rt.com/international/83543-patron-oms-europe-inquiet-pour-efficacite-nouveaux-variants-vaccins

Que tous ces félons nous lâchent un peu avec les vaccins et autres « obligations » ou « interdits » iniques, pour s’occuper de leur propre survie face au virus qualifié par eux-mêmes de féroce… à moins d’être convaincus, et pour cause, de la parfaite inutilité du vaccin à propos du virus, puisque créé pour un tout autre dessein.

En attendant une seule supplique à leur adresser !

Mais foutez donc la paix, aux vieux ! Ceux qui ont connu les privations de la guerre, voire de deux pour certains, et se savent en fin de vie, s’effrayent bien plus d’être privés de sorties et des visites de leurs familles, quand ils en ont, plutôt que par la maladie, puisqu’ils savent que logiquement il leur reste moins de temps à vivre que celui qui est derrière eux !

Et au lieu de vous acharner à vacciner à tout va dans les Ehpad, donnez-leur plutôt, dès les premiers symptômes, le traitement du Pr Raoult, qui fonctionne à merveille contrairement aux dire des jobards (ministres compris) qui hantent les plateaux télés…

Ce qui permettra de réduire un peu la pénurie de vaccins… que comme pour les masques et les tests, vous les comiques se prenant pour des dirigeants, n’avez pas su anticiper, comme d’habitude… et de pouvoir vacciner les plus jeunes populations qui le souhaitent.

Parce que pour l’instant, préférer prendre les vieux des Ehpad comme cobayes, prouve, soit que vous n’êtes pas sûrs du tout de l’efficacité du vaccin… soit qu’au contraire vous savez pertinemment qu’il est tueur, vous permettant ainsi d’euthanasier un maximum de vieux n’ayant pas encore trépassés dès vos premières mesures meurtrières du premier confinement et la suite !

Et pour être tout à fait franche, nous, les gens de rien, sans-dent, procureurs et autres complotistes ayant le grand tort d’aimer notre pays et nos coutumes par-dessus tout, ce que nous apprécierions, et vous en serions particulièrement reconnaissants… c’est qu’au lieu de « passer votre tour » pour le vaccin, vous vous proposiez de le tester vous-même… c’est ça qui aurait du panache et pourrait, peut-être vous éviter l’échafaud qui vous « pend au nez » à cause de vos innombrables forfaitures !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) https://www.lindependant.fr/2017/02/13/histoire-d-une-expression-tomber-comme-a-gravelotte,2291016.php#:~:text=L’expression%20%22tomber%20comme%20%C3%A0,pas%20tr%C3%A8s%20loin%20de%20Metz.

0