Léa Salamé a systématiquement interrompu Marine…

« Vous avez la parole », c’est surtout pour museler l’adversaire en l’interrompant sans cesse !

 

Afin de protéger mon cœur et mes nerfs, fragilisés par l’âge mais surtout par l’énormité de ce que nous vivons au quotidien, en Macronie depuis 2017, mais bien avant également puisqu’il apparait désormais très clairement, que les forces obscures qui œuvrent en coulisses sont à la manœuvre depuis longtemps… j’évite de regarder une allocution ou débat politique en direct.

Souhaitant toutefois me faire une opinion personnelle sur les sujets débattus (ou rebattus) je fais donc appel régulièrement aux vidéos et au « replay » (pour « causer » moderne !), ainsi qu’aux écrits de quelques lanceurs d’alertes… voire de vils journaleux afin de dénoncer leurs sales mensonges et manipulations ; espérant que lorsque l’immense majorité des citoyens les aura enfin démasqués, ils iront sévir sous d’autres cieux

Malheureusement, si j’en juge par la dernière prestation de celle qui pour l’l’instant est toujours celle qui cumule le plus fort pourcentage d’électeurs nationalistes (et non pas fascistes, comme les nomment ceux qui le sont vraiment !), ce n’est pas encore pour demain que certains animateurs d’émissions phares sur les chaines télévisuelles ou radiophoniques, sentant le vent tourner, nous débarrasseront enfin de leurs écœurants agissements.

Aujourd’hui, ce sont les excellents articles de mes camarades Jacques Guillemain et Charles Demassieux qui m’ont donné envie de connaitre les dessous du débat, et forcément de mêler mon grain de sel sur le sujet.

https://ripostelaique.com/face-a-darmanin-et-ses-enormes-mensonges-marine-na-ni-gagne-ni-perdu.html

https://ripostelaique.com/face-a-marine-le-meprisant-darmanin-a-noye-le-poisson-toute-la-soiree.html

Si le premier a trouvé que Marine n’avait ni gagné, ni perdu… le second pense qu’elle a su « tenir la dragée haute » au minus Darmanin.

Pour moi, c’est résultat mitigé ; me laissant toujours aussi déçue par celle qui n’a pas l’air d’avoir tiré que de bénéfiques leçons de son échec dans le débat calamiteux d’avant second tour en 2017, mais qui au contraire semble souvent se parer des mêmes grimaces et arguments mitigés que ses adversaires, islamo-collabosl’essentiel étant surtout de « se maintenir » en place, l’intérêt profond des citoyens-gaulois venant en second

Je préférais de loin la Marine sans concession, vue en meeting il y a déjà quelques années…

Et je suis quasi certaine qu’un Jean Messiha ou un Florian Philippot (qui ont tous deux quitté Marine !), auraient eu des arguments plus frappants, non seulement pour terrasser l’adversaire, mais aussi pour moucher vertement les incessantes interruptions des deux présentateurs, surtout de la péronnelle Léa Salamé, digne figure de proue des puants animateurs sectaires, se prenant pour des journalistes, quand ils ne sont que les marionnettes du pouvoir !

A quand son transfert sur BFM pour succéder à la puante Ruth Elkrief libérant enfin les lieux de sa vénéneuse présence ?

Car face à celui qui prétend que « l’islamisme n’a rien à voir avec l’immigration », Marine avait de quoi l’écrabouiller sur le sujet au lieu de continuer à distinguer l’islam et l’islamisme, alors qu’il s’agit des deux faces d’une seule et même plaie !

Pire, elle a reproduit, même si moins dramatiquement, la même erreur que pour le débat fatal face à Macron, en arrivant sans des chiffres en béton, à opposer sans réplique au paltoquet qui a beau jeu, alors que lui-même a accumulé d’énormes mensonges toute la soirée, de l’accuser d’approximation !

Celui qui a été présenté par Salamé comme « l’homme fort du gouvernement », ne se « sentant plus pisser » comme on dit chez les 66 millions de procureurs… ira même jusqu’à conclure, goguenard :

« Chacun constatera que vous avez dit absolument n’importe quoi sur absolument tous les sujets ce soir » et « il faut travailler pour le prochain débat présidentiel »

Dûment reprises par La Dépêche, sans trop s’éterniser sur les réponses de MLP, les ridicules péroraisons de celui qui monnayait ses faveurs contre un nouveau genre de « droit de cuissage » ; tel un stupide paon faisant la roue devant sa propre imagele freluquet ne reculait devant aucune ineptie, aucune impertinence pour écraser son interlocutrice de son mépris lesquelles renvoient encore plus ce vilain petit roquet à ce qu’il est : un des bouffons du pouvoir, frimant parce que mis sur orbite par un autre bouffon-manipulateur, qui n’hésitera pas à l’éjecter quand bon lui semblera.

L’insupportable arrogance du freluquet et son mépris de l’adversaire, dans cet instantané !

https://www.ladepeche.fr/2021/02/12/vous-avez-la-parole-les-cinq-punchlines-de-gerard-darmanin-dans-le-debat-contre-marine-le-pen-9368877.php

Bref, aucun regret de n’avoir pas suivi l’intégralité d’un débat qui aurait pu voir facilement triompher Marine Le Pen, face à une caricature de ministre de l’Intérieur…si elle cessait enfin d’user l’essentiel de ses forces dans la dédiabolisation de son parti, pour se concentrer uniquement, sur l’immigration, et l’islamisation galopante de la France, conclusion directe de la première.

Quand elle se décidera enfin à cesser de vouloir ménager la chèvre et le chou sur ces sujets, pour au contraire rentrer avec virulence dans celui (le chou) de ses adversaires menteurs, elle verra enfin son électorat grossir immédiatement de manière à la mener au succès… sinon elle risque de nous rejouer en 2022 le remake du triste 2017… que ce soit face à Macron ou un nouveau clone mis en place par le N.O.M. !

Quel que soit le ou la candidate, représentant le vrai peuple en 2022, c’est celui ou celle qui ciblera sans langue de bois, l’islam et sa litanie de crimes et méfaits, chiffres réels à l’appui (pas difficile à trouver, il suffit de chercher les vraies infos, hors des médias adoubés par la caste), qui pourra l’emporter haut la main.

Et si c’est Marine qui n’a toujours pas compris qu’on ne gagne rien à pactiser avec le Diable, en l’occurrence les petits soldats de l’islam, musulmans ou collabos… elle boira exactement le même bouillon qu’en 2017, et nous avec, à la nuance près qu’il sera encore bien plus amer !

Hier sa performance était meilleure que face à Macron, mais néanmoins « copie à revoir » pour la bétonner encore plus, car face au bouffon concupiscent, elle aurait dû marquer bien plus de points, au lieu de se cantonner à une stratégie présidentielle de respectabilité ; stratégie habituelle, totalement inefficace, qui est une aubaine pour le petit roquet, échantillon des collabos du pouvoir et ses annexes.

Même sur l’immigration, elle n’a pas eu la répartie nécessaire pour répondre aux énormités de Darmanin, et expliquer la réalité de l’ensauvagement de la France, et la volonté du pouvoir d’imposer les clandos à la France entière.

Pour terminer, je vous propose de consulter « le top des meilleurs tweets » sur le débat de jeudi soir, où il est évident que ni l’un ni l’autre n’a convaincu de sa supériorité, voire de sa sincérité ; bien au contraire, certains ironisant sur le fait que finalement, étant d’accord sur tout… ils sont peut-être rentrés ensemble

 

https://www.topito.com/top-meilleurs-tweets-debat-darmanin-le-pen

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Pour ceux qui aiment se faire du mal :

https://www.france.tv/france-2/vous-avez-la-parole/2242305-emission-du-jeudi-11-fevrier-2021.html

0