Zemmour ne leur suffit plus : les islamos s’en prennent à Schiappa-Bergé

Appel aux dons, pour que ces deux êtres, malheureux en France,

puissent retrouver le pays de leurs racines !

 

Quand on traque chaque jour les infos « officieuses », débusquées « sous le tapis » où les ont planquées les saloperies de médias politico-islamo-collabos… essentiellement nourris à la sueur des citoyens-contribuables, via de monstrueuses et illégitimes subventions (sans lesquelles ils auraient dégagé le plancher depuis longtemps soupir !), il n’est pas rare d’être partagé entre, une énorme inquiétude pour notre devenir… et un début de jubilation, lorsque l’on peut constater qu’il est fort possible que dans un avenir proche… ces ordures nous jouent un remake de « l’arroseur arrosé » ; en ce sens qu’à force de laisser les pleins pouvoirs à tous les « machins » islamistes, créés dans l’unique but de se rendre seuls maitres sur notre sol, le boomerang ne tardera pas à leur revenir en pleine tronche… c’est tout le bien que je souhaite à tous ces vendus à l’ennemi !

Car pendant que l’équipe de pieds nickelés s’affaire, chacun à sa manière ; l’un cherchant de nouvelles raisons de nous confiner (pour notre bien, qu’il dit !), un deuxième s’acharnant à dissoudre une association légitime mais coupable de ne pas marcher droit, pendant que la racaille tueuse prolifère sur tout le territoire, le troisième se complaisant dans une étude approfondie sur la grande misère des garnitures périodiques de nos étudiantes

Les associations et autres « comités Théodule », en charge de « protéger » les pauvres citoyens islamistes, maltraités par les mécréants refusant de se laisser phagocyter chez eux, par ces dangereux parasites ne recevant aucune semonce, aucune limite à leurs exigences, se voient de plus en plus « pousser des ailes » d’aigle, lesquelles leur permettent de fondre sans cesse sur la première proie qui ose critiquer leur admirable « religion » d’amour et de paix (sic).

Riposte Laïque n’est jamais le dernier lanceur d’alerte à vous informer des réalités écœurantes de l’existence actuelle en Francarabia (ou Macronie, c’est kif-kif !) ; et chaque semaine nous déplorons que tel ou tel représentant des islamistes de France, porte plainte sous n’importe quel prétexte, afin de montrer l’incessante ascension de leur pouvoir, souvent via les verdicts puants rendus par des magistrats collabos.

Ainsi, lorsque Eric Zemmour remet les pendules à l’heure, à propos de « l’éminent » journaliste Taha Bouhafs, qui vient de recevoir sa carte de presse (*), précisant qu’il est avant tout un militant indigéniste… celui-ci porte plainte immédiatement pour racisme, contre Zemmour et la chaine !

(*) De nos jours elle est remise à n’importe quel scribouilleur, du moment qu’il est « dans le bon camp », exactement comme la légion d’honneur, devenant souvent « de déshonneur » !

https://twitter.com/i/status/1333489164428472325

Car Zemmour et Bolloré, n’ont rien à voir avec les pleutres de France Info qui se sont lâchement aplatis devant le simili-journaliste, s’excusant platement pour des termes ne lui convenant pas ; ne t’attend surtout pas à recevoir des excuses de ces deux hommes de convictions… tu serais gravement déçu « mon lapin » !

https://www.fdesouche.com/2021/02/25/le-journaliste-et-militant-taha-bouhafs-porte-plainte-contre-eric-zemmour-qui-lavait-qualifie-de-militant-islamiste/

https://www.nouvelobs.com/medias/20200118.OBS23644/qui-est-taha-bouhafs-arrete-apres-avoir-tweete-la-photo-de-macron-au-theatre.html

Ainsi quand Aurore Bergé, qui ne dit pas toujours que des conneries, et en l’occurrence fait preuve d’un certain courage, s’est scandalisée que l’ENS (École normale supérieure) ait invité à donner une conférence celui qui « disait qu’il fallait tuer les laïcards », qualifiant au passage Médine de « rappeur islamiste » pour lui c’est « la goutte d’eau qui fait déborder le vase » et il porte plainte, exigeant des excuses publiques !

C’est vrai qu’elle charrie, Aurore ; ça se voit bien que Médine n’est pas islamiste !!!

Comme le souligne Gabrielle Cluzel dans Bd Voltaire, On en déduit donc au passage qu’islamiste est, pour lui, un terme péjoratif. Il faudra qu’il accorde ses violons – même si ce n’est pas son instrument privilégié – avec ceux de Leïla Slimani qui trouve qu’on fait bien tout un plat de ce mot-là.

https://www.bvoltaire.fr/medine-porte-plainte-contre-aurore-berge-quon-se-le-dise-il-nest-pas-un-rappeur-islamiste/

De son côté, Georges Michel commente les réactions que cette polémique Bergé-Médine a suscitées sur les réseaux sociaux, en un vrai tombereau de saletés, et nous transmet le véritable florilège pas piqué des hannetons, que la députée a livré :

Ouvrons les guillemets, plutôt deux fois qu’une, et précisons qu’elles conservent dans leur jus l’orthographe : « Salope ta interet a laisser medine tranquille sinon on va te retrouver et égorger toute ta famille devant tes yeux »« Médine rappeur islamiste allez ferme ta gueule c’est pour dire de la merde avec tous les pb qu’il y a en ce moment vous parlez de medine connasse revoyez vos priorités »« Redescend ma fille sinon je vais t’éduquer »« Sale raciste tu veux sucer ma bite ? » et, pour finir, un grand classique, « Sale pute »

De vrais poètes ces gentils islamistes… et romantiques avec ça !

https://www.bvoltaire.fr/polemique-aurore-berge-medine-tombereaux-de-saletes-sur-la-deputee/

Au CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France) ce sont les propos de Marlène Schiappa dimanche 7 février sur BFMTV qui n’ont pas été appréciés !

Aussitôt l’avocat de cette association parait-il, dissoute par le féroce Darmanin, annonce dans un communiqué, que le CCIF dépose plainte contre la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté. 

« Non content d’avoir injustement dissous le CCIF, le ministère de l’Intérieur, par l’intermédiaire de Marlène Schiappa, continue de diffamer notre association et de présenter sa dissolution comme une publicité de loi liberticide sur le séparatisme ».

https://www.valeursactuelles.com/politique/marlene-schiappa-visee-par-une-plainte-pour-diffamation-par-le-ccif-128319

https://www.valeursactuelles.com/societe/apres-sa-dissolution-le-ccif-depose-un-recours-pour-exces-de-pouvoir-aupres-du-conseil-detat-128218

Dans un autre registre, c’est à l’Université que la « chercheuse » Christelle Rabier (maîtresse de conférences à l’EHESS, excusez du peu), mais qui à ma connaissance n’a encore rien trouvé… porte plainte contre Julien Aubert, député LR, pour « injure publique », pour un tweet où elle est désignée comme “islamo-gauchiste” aux côtés de sept autres chercheurs.

Dans le tweet en question, qui date du 26 novembre 2020, le député du Vaucluse écrit : “ Universités : les coupables s’autodésignent. Alors que la privation du débat, l’ostracisation et la censure est constatée par nombre de professeurs, étudiants ou intellectuels, certains se drapent dans des accusations de fascisme et de maccarthysme.”

Comment les deux mots accolés, islamo et gauchiste, pourraient être des injures, chez des gens qui prônent ouvertement leur tolérance, pour ne pas dire accointance, avec l’islam, se comportant en conquérant insatiable chez nous et se revendiquant de gauche ?

Le prétendre serait afficher la honte de ce qu’ils sont, et donc tout simplement donner raison à ceux qui les qualifient ainsi. 

Ah mais non, Christelle et son conseil ne sont pas tombés dans le piège de porter plainte pour diffamation… mais juste pour injure publique envers un fonctionnaire public.

Vous voyez la différence, vous ?

https://www.huffingtonpost.fr/entry/islamo-gauchisme-christelle-rabier-porte-plainte-contre-julien-aubert-info-huffpost_fr_6034efbec5b673b19b6b3bbc

Vous l’aurez compris, pour tous ces accusateurs, portant plainte plus vite que leur ombre, tout ceci n’a vraiment rien à voir avec l’islam ! Il s’agit juste de pointer tous les citoyens, journellement et sous tous prétextes, qualifiés de racistes, fascistes, colonisateurs, exploiteurs… (précisément par les bonnes âmes islamo-gauchistes) qui à leur tour osent répliquer à des accusations infondées, par des qualificatifs légitimes, qui font mouche puisqu’ils sont vrais !

C’est en cela que ces gens hyper sensibles se sentant touchés, montent au créneau pour « défendre leur honneur » (défense de rire !).

En revanche, vous noterez le silence assourdissant de certaines stars de l’habituelle clique islamo-gauchiste, comme les « sa…es collabos », Autain et de Haas, prétendues « défenseuses » de la gente féminine, qui sont aux abonnés absents pour voler au secours de leurs copines Bergé et Schiappa !

En même temps, selon la formule consacrée… constater que ce sont désormais des députés, voire même des ministres, qui se mangent des plaintes, en provenance de certain(e)s de leurs « protégés », au nom des lois Pleven ou Gayssot (votées par leurs semblables), est particulièrement réjouissant pour les citoyens qui ne sont plus maitres chez eux, habituellement seules victimes de ces associations irascibles et susceptibles, d’où le début de jubilation indiqué plus haut.

Sans perdre de vue le danger permanent qui plane sur nous, apprendre que certains insolents membres de l’auto proclamé camp du bien, sont dans le collimateur des assos tueuses, est légitimement porteuse de réjouissance… dans le camp des gens qui ne sont rien !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0