Plus personne ne supporte les confineurs fous Macron, Castex et Véran

Eh bé non ! Comme ça c’est beaucoup trop simple… attestations multiples c’est mieux !

 

Mais quand est-ce qu’ils vont cesser de nous emmerder ?

Ils, ce sont les sbires de Macron, Castex et Véran en premiers, puisque ce sont les deux guignols qui viennent régulièrement s’imposer à nous en suppriment nos programmes télés…lesquels sont pourtant à la pointe du progrès pour diffuser H 24 les litanies sur le virus qui se joueraient de toutes les « saines mesures » décidées par nos « zélées zélites » pour le combattre, et pour lesquelles ils sont toujours « tout bon » depuis le début !

Ces trois loustics serrent sans doute les fesses, mais ils n’ont pourtant aucune idée de l’ampleur de la lassitude, la grogne et vraisemblablement la haine chez les plus lucides, que leurs numéros de haute voltige, sèment chez ces populos qu’ils méprisent… mais qui leur est rendu au centuple !

Plus personnes ne supporte les con-fineurs fous, Macron, Cassecouilles et Véreux !

Même les gosses n’en peuvent plus !

En même temps, comme aime à le seriner le grand vizir, on se demande comment est-il possible que plus d’un an après son arrivée, ces être exceptionnels armés de leurs solutions prétendues les seules efficaces (puisqu’ils excommunient d’avances celles qu’ils refusent d’utiliser !) soient obligés, à l’insu de leur plein gré parait-il, de continuer à tout nous interdire, et nous surveiller comme le lait sur le feu, en nous parquant chez nous, selon des zones et des horaires de plus en plus loufoques… bien que cela nous fasse plus du tout marrer !

Alors, en toute logique, au vu des dernières nouvelles, confirmant ce que R.L. publie depuis des semaines, la réponse à la question… si nous persistons à nous laisser faire, sera indubitablement : JAMAIS !

Comment ne pas approuver totalement le début d’analyse de Martin Moisan dans son texte d’hier :

« Depuis le début de la soi-disant pandémie, nous avons assisté à un crescendo dans la mise en place d’une dictature sanitaire perpétuelle. Confinement “brutalissime” au début pour créer l’effet de sidération et la peur, desserrements et resserrements successifs, couvre-feu à 22 heures, puis 20 heures, puis 19 heures et à la fin 18 heures. Confinera, confinera pas : on nous a suspendus au bon vouloir d’une seule personne pour nous faire comprendre qu’il n’y aurait aucune échappatoire à la contrainte. Dans le même temps, on a tout entendu et son contraire, la parole publique contradictoire a sciemment semé le trouble et donc l’angoisse dans la population. »

https://ripostelaique.com/nouveau-confinement-conditionnement-a-la-dictature-perpetuelle.html

Afin d’épargner les plus sensibles, Nicole Delépine, (rien à voir avec le véreux Véran !) emploie le mode « humour et dérision » pour nous confirmer que toutes ces simagrées, ces valses hésitations, et ces faux airs éplorés (comme si nous punir ne les faisait pas jouir, ces ordures !), n’ont qu’un seul but, pour complaire au rapport Fergusson : repousser indéfiniment leur confinement sauvage, qui non seulement ne résout rien du tout, m ais bien au contraire aggrave dangereusement les choses (ce sont de vrais médecins qui le disent), au moins jusqu’à fin 2021… et plus si affinités (soit cinq mois avant les présidentielles de 2022 !) !

A ce moment-là, si comme nous le supposons, rien n’aura changé (à part s’aggraver, à cause de leurs mauvaises décisions), ces vicelards auront beau jeu de prétendre repousser les élections, histoire de ne pas exposer les gentils citoyens à la merci du virus.

Et hop, autant de gagné pour Macron… du moins tant que les « Maitres du Monde » du groupe Bilderberg, dont la réunion annuelle devrait avoir lieu en juin 2021, n’auront pas trouvé le nouveau pion qui le remplacera aux manettes « officielles » !

https://ripostelaique.com/les-decisions-gouvernementales-nont-dubuesque-que-lapparence.html

Si rien ne se passe, autrement dit, si nous ne prenons pas la décision de désobéir « en masse » (sinon cela n’aurait aucun impact), aux diktats infernaux, nous sommes bons pour un confinement perpétuel, entrecoupé de période de récré pour nous permettre de souffler… et de continuer à enfumer les plus crédules…

Des cadors de l’opposition patriote se font entendre avec des commentaires de bon sens !

 

De son côté, Florian Philippot ne perd pas le nord, en ayant rappelé que les manifestations autorisées ce week-end pourront se tenir malgré le confinement.

https://ripostelaique.com/coronafolie-malgre-le-confinement-vous-pouvez-aller-manifester-a-paris.html

Ne soyons surtout pas dupes des manœuvres de diversions des troupes macroniennes, la seule alternative qui nous est offerte aujourd’hui, c’est :

– soit l’emprisonnement permanent,

– soit la réouverture de tout et tout de suite, si nous ruons enfin dans les brancards !

Ne laissons plus tous ces félons continuer à nous interdire de vivre normalement et exigeons de retrouver notre vie d’avant !

A plusieurs reprises et de différentes manières, des artistes ont réagi en portant la contestation naissante, dans la rue, via musique et chansons aux paroles explicites et porteuses d’espoir…

Comment dans le domaine musical, ne pas faire la comparaison de ce que nous vivons depuis des mois, avec « Mémory » le célébrissime air de la comédie musicale « Cats », interprété avec bonheur par Barbra Steisand, et dont la traduction se trouve à la fin de ce texte.

https://www.youtube.com/watch?v=MWoQW-b6Ph8

Macron fait semblant de prétendre qu’il sera sans doute « forcé » de prendre des décisions difficiles, qui peut-être ne lui permettront pas de se porter candidat en 2022 (mon œil ! Si ce n’est lui, ce sera son frère en fourberie, si nous ni mettons pas bon ordre !), mais comment croire encore à une seule parole de ce monstrueux dictateur fou

En attendant le jour béni où nous pourrons enfin bouter les traitres hors du pouvoir, et reprendre le cours de nos vies… bien conscients de l’immense travail qui sera à faire pour redresser toutes les saloperies implantées par la bien-pensance gauchiste et tous ses satellites, nous subiront encore les mensongers numéros des duettistes, droits dans leurs bottes pour nous mentir effrontément !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://blogs.mediapart.fr/candice-vacle/blog/160819/le-pouvoir-secret-du-groupe-bilderberg-0

https://reporterre.net/Emmanuel-Macron-est-membre-du-groupe-Bilderberg

 

TRADUCTION MEMORY – BARBRA STREISAND

Minuit
Pas un son depuis la rue
La lune a-t-elle perdu la mémoire
Elle sourit, seule
Sous l’éclairage d’un lampadaire

Les feuilles mortes s’accumulent à mes pieds
Et le vent se met à gémir

Souvenir
Toute seule au clair de lune
Je peux rêver du bon vieux temps
La vie était belle alors
Je me rappelle de l’époque où je savais ce qu’était le bonheur
Que le souvenir revive !

Chaque lampadaire semble marteler
Un avertissement fataliste
Quelqu’un marmonne et le lampadaire crépite et vacille
Et ce sera bientôt le matin

Le jour

Je dois attendre l’aube
Je dois penser à une nouvelle vie
Et je ne dois pas capituler
Quand l’aurore viendra
Cette nuit sera un souvenir aussi
Et un nouveau jour commencera

Les fins épuisées de journées embrumées
L’odeur encore froide du matin
Un lampadaire s’éteint, une autre nuit s’achève
Un autre jour se lève

Touche moi,
C’est si facile de me laisser
Toute seule avec le souvenir
De mes journées au soleil
Si tu me touches,
Je comprendrai ce qu’est le bonheur

Regarde, une nouvelle journée a commencé…

Sans Macron et Cie, ce serait déjà un avant-goût du bonheur retrouvé.

0