Carnaval du Printemps à Marseille : les gauchos ridiculisent les autorités

Capture d’écran La Provence – PHOTO FRÉDÉRIC SPEICH

Ah les amis, quelle poilade !

Quoi de mieux pour signifier à ces gouverne-menteurs, « qu’on en a vraiment rien à cirer » de leurs interdictions à la con… que d’aussitôt sortir en nombre, pour faire la fête ?

C’est exactement ce qui vient de se passer à Marseille,6500 fêtards se sont réunis en un gigantesque carnaval sans masque… pour un énorme pied-de-nez aux prétendues « autorités » qui n’ont jamais si bien porté leur nom, bien que de moins en moins légitimes, au fur et à mesure qu’elles découvrent leur imposture et leur unique but, qui en est en fait, de nous détruire !

Alors, bien entendu, comme le précise Stéphane Ravier, Sénateur RN des Bouches-du-Rhône, il s’agit tout simplement d’un carnaval organisé chaque année par les militants d’extrême gauche, et si cette année, il prend des airs de désobéissance (ce qui nous ravit) aux derniers ordres iniques, imposés par le gouvernement ; il n’en reste pas moins que, fort de leur impunité habituelle, c’était bien plus qu’un défi à l’ordre sanitaire, mais surtout un défi à l’ordre « tout court » !

Ecoutez-le répondre au micro de CNews :

https://twitter.com/i/status/1373910369022980098

Ravier souligne avec justesse, la férocité avec laquelle les restaurateurs qui veulent rouvrir sont sanctionnés sans pitié, à Marseille comme ailleurs… pendant que certaines « entités » sont totalement ignorées, parce que les ordres sont de bien regarder dans une autre direction

Le comble étant que des slogans haineux à l’égard de la police, fusaient, alors qu’en définitive, si une intervention a bien eu lieu, « on » ne leur a opposé aucun des moyens utilisés pour « mater » les Gilets Jaunes, autrement plus légitimes que les Black Bock et autres antifas qui animent ces manifs sauvages et totalement illégales !

Ecoutez le commentaire de ce commissaire de police, qui exprime bien le ras le bol des Marseillais, comme des policiers ; confirmant que certains d’entre eux font bien la différence entre un citoyen « normal » et un « fauteur de troubles professionnel » !

https://twitter.com/i/status/1373773982378393605

Ce carnaval militant est organisé chaque année par des collectifs citoyens pour célébrer le printemps et faire entendre des revendications politiques et sociales, sans jamais être déclaré aux autorités. L’année dernière, le carnaval de La Plaine avait été annulé en raison du premier confinement. « Les jeunes en ont marre d’être confinés. Il n’y a pas de personnes âgées fragiles, là que des jeunes », a justifié l’un des fêtards auprès de l’AFP.

https://francais.rt.com/france/84947-milliers-fetards-se-reunissent-marseille-violation-regles-sanitaires

D’autres voix se sont exprimées sur cette violation de l’ordre, notamment la présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, Martine Vassal, qui, dans un tweet publié le 21 mars, a considéré que l’irresponsabilité à ce niveau était « criminelle ».

Certes, madame Vassal a raison de prétendre que « tous les élus de Marseille doivent condamner »… mais quid des condamnations unanimes de TOUS les élus locaux et nationaux, à l’encontre de la politique inique de ce gouvernement, pour soit disant traiter la « crise sanitaire » uniquement à coups d’interdictions sans jamais proposer autre chose… alors que de vrais médecins et scientifiques sont vent debout pour clamer qu’il est criminel de traiter tout le monde, malades et non malades, de la même manière, en occultant tout traitement préventif et en interdisant tout autre remède que leur fameux vaccin

Et si l’on considère, comme de nombreux citoyens, immédiatement traités de complotistes, que cette crise qui perdure, n’est qu’un prétexte pour donner les pleins pouvoirs à Macron et sa clique, il apparait alors entièrement normal, et non criminel, de passer outre les interdictions de ces manipulateurs !

A ma connaissance, Nadine Morano a bien exprimé sa colère au micro de CNews, mais où sont les réactions de tous les autres élus LR, prétendument « opposition » au pouvoir des macronistes… sans parler des « insoumis », perpétuellement disqualifiés par les propos dangereusement stupides de leur gourou ?

https://fr-fr.facebook.com/Nadine.Morano/videos/448938776317036/

Ce même jour à Annecy, selon Le Parisien :

Près d’un millier de personnes se sont réunies à Annecy (Haute-Savoie), ce dimanche, sans masque et sans gestes barrière, au nom de la « liberté ». Les participants à ce rassemblement, à l’initiative du collectif Gardons le sourire, revendiquent le droit de choisir de porter ou non le masque, mais ne se définissent pas comme anti-masque, anti-vaccin ou complotistes, précise France Bleu. Ils décrivent simplement en avoir « marre de la dictature sanitaire qui dure depuis un an ».

Ils ont donc exprimé leur ras-le-bol lors de ce « printemps des libertés », le visage non couvert, y compris dans les zones où le masque est devenu obligatoire la veille, à cause de la hausse du taux d’incidence dans le département.

https://www.leparisien.fr/societe/sante/annecy-pres-de-1000-personnes-ont-manifeste-sans-masque-22-03-2021-45REHBZLKNEFRE2WB52EBWT774.php

Mais qu’attendre d’autre de ce gouvernement de mauviettes, affichant sans vergogne son mépris pour la France profonde, et dont le seul acte « fort » a été de dissoudre « Génération Identitaire », association légitime et sans violence, uniquement parce qu’elle s’opposait à ses menées contre la Nation et l’identité française… quand chaque jour ils baissent leur froc toujours plus bas, devant les vrais ennemis de la France et des vrais Français, dangereusement ciblés par ces véritables assassins !

Macron et sa bande de dangereux tarés, sont tellement persuadés de la puissance de leurs « maitres de l’ombre », que malgré leur trouille soigneusement planquée, ils persistent à diffuser leurs ordres imbéciles, qui n’ont finalement pour effet, que de faire chaque jour monter d’un cran, les envies de désobéissance civile, qui finiront bien par se transformer en une gigantesque révolution… malheureusement forcément sanglante, des deux côtés des barricades ; mais ce sera le prix à payer si nous voulons rester une Nation libre, ou plus exactement le redevenir !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://www.fdesouche.com/2021/03/22/carnaval-sans-autorisation-a-marseille-une-fete-de-militants-dextreme-gauche-organisee-tous-les-ans-explique-le-senateur-rn-stephane-ravier/

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6300250/carnaval-independant-a-marseille-la-polemique-monte-autour-du-non-respect-des-restrictions-sanitaires.htm

https://www.lavoixdunord.fr/965016/article/2021-03-22/direct-covid-19-marseille-6-500-personnes-defilent-pour-un-carnaval-c-est

0