Tapie agressé : Nanard leur a pourtant dit qu’il les avait toujours défendus…

Ce pauvre Bernard Tapie ; il n’a vraiment pas de chance !

Victime de deux cancers qui lui ont bien ruiné la santé, il se trouve que fin 2019, un des comiques troupiers du journal Le Monde, l’avait annoncé mort avant l’heure, ce qui n’est déjà pas si agréable à vivre ; mais voilà qu’en pleine épidémie de Covid, dûment exagérée par les pourris qui nous gouvernent, afin d’être sûrs de nous maintenir sous la coupe de Big Pharma… il vient de subir à son domicile de Seine-et-Marne, un cambriolage nocturne, au cours duquel lui et sa femme ont été violemment agressés ; les photos de leurs visages tuméfiés sont très éloquents quant à la violence des coups reçus.

https://ripostelaique.com/le-jeudi-matin-le-nanard-etait-encore-vivant-sauf-pour-le-monde.html

Alors, bien sûr, Tapie s’est fait de nombreux ennemis dans le monde des affaires, mais aussi chez les citoyens dont beaucoup l’ont définitivement classé dans la rubrique « salaud » … notamment ceux qui comme moi, lui reprochent d’être un grand immigrationiste, à l’instar de beaucoup des bobos de villes ou quartiers friqués ayant rarement l’occasion de se frotter eux-mêmes aux « bienfaits » des « chances pour la France » …

Jusqu’à ce que l’ogresse qui fait office de maire de Paris (et tant de ses semblables « qui courtisent l’islam » au détriment de la sécurité de leurs concitoyens), invite les migrants-crapules à envahir la belle ville qu’elle ne cesse de transformer en dépotoir… jusque dans les beaux quartiers, où par souci d’égalité elle et ses troupes les installent aussi, afin que les habitants huppés puissent bénéficient également de leurs bons offices !

« Frappés, ligotés et cambriolés : Bernard Tapie et son épouse ont été violentés dans la nuit de samedi à dimanche par quatre hommes qui se sont introduits dans leur maison de Seine-et-Marne avant de prendre la fuite avec des bijoux. Vers minuit et demi, à Combs-la-Ville, le couple a été surpris dans son sommeil par des agresseurs encagoulés et vêtus de combinaisons noires qui les ont attachés avec des câbles électriques et frappés. »

https://www.20minutes.fr/societe/3013895-20210404-bernard-tapie-epouse-violentes-lors-cambriolage-domicile

Or il se trouve que Selon Laurent Tapie, 3ème enfant de Barnard Tepie, les agresseurs seraient « quatre personnes de couleur, trois Africains et un Nord-Africain ». L’agression a duré 45 minutes.

Pourtant il faut bien reconnaitre que personne ne mérite un tel traitement, ou alors il faudrait vraiment que tous les salauds subissent le même sort que le couple Tapie, il n’y a pas de raison !

J’ose espérer néanmoins que cette expérience traumatisante… qui, chaque jour, un peu partout en France, est monnaie courante pour nombre de citoyens n’ayant pas les moyens de résider en milieu protégé, saura être analysée avec profit par Bernard Tapie, et que celui-ci percutera enfin sur la réalité de cette immigration sauvage, incontrôlée et voulue par des ordures pour des raisons purement électorales et égoïstes, n’ayant absolument rien à voir avec une prétendue « humanité », bien au contraire !

Après s’être entretenu avec Bernard Tapie au téléphone, André Bercoff relate les faits sans langue de bois ni filtre et décrit les insultes et les sévices ignobles subis par le couple Tapie.

Ecoutez avec attention son récit au micro de Sud Radio, où il énumère bien tous les ressorts de cette odieuse agression :

https://www.youtube.com/watch?v=krktClkKEjQ

Malgré tout ce que l’on peut reprocher à Bernard Tapie, il est clair qu’avec deux cancers déclarés plus une tumeur au cerveau décelée récemment, personne ne doit se réjouir de ce massacre ; je tire d’ailleurs mon chapeau à monsieur Patrick Jardin, qui a récemment eu le courage de se déclarer solidaire de l’homme d’affaires, en relevant certains de ses bons côtés pour faire pendant aux accusations sans concessions de ceux qui ne lui pardonnent rien.

https://ripostelaique.com/je-suis-solidaire-de-bernard-tapie-un-homme-formidable-lachement-agresse.html

En ce qui me concerne, j’espère vraiment qu’à la suite de cette sauvage agression, commise précisément par des « intouchables » puisque « colorés », Tapie, et tous les bobos-idiots-utiles se réfugiant stupidement derrière les « tout sauf le FN/RN », en continuant à diaboliser sans raison valable puisque jusqu’à preuve du contraire, ce parti n’a aucun sang sur les mains… contrairement à la plupart de ses détracteurs fous… j’espère donc que tout ce beau monde réalisera l’énorme sottise qu’il y a à croire que « tous les migrants » sont de pauvres gens à qui il faut tendre une main secourable… main qui de plus en plus est refusée aux autochtones avec un insupportable mépris, pour le moins étrange chez des gens se glorifiant d’être dans le camp du bien, celui de l’humanité.

Car, par la férocité de l’attaque, le temps et l’obstination mis à la poursuivre, et les propos fous : « va te faire enc…, ce temps est révolu » à l’objection de Tapie soulignant qu’il les a toujours défendus… il est clair que ce triste événement qui aurait pu tourner au drame, ne fait que mettre enfin en lumière, ce que les lanceurs d’alertes, taxés automatiquement de racisme chaque fois qu’ils dénoncent un fait semblable contre un citoyen lambda, se tuent à répéter encore et encore, depuis que les politicards pourris et tous ceux qu’ils arrosent d’extravagantes et scandaleuses subventions, ont décidé de nous noyer sous ces prétendus bras jeunes gens… soit disant traumatisées par le colonialisme de nos aïeux !

Il est certes bien dommage que monsieur Tapie et son épouse aient fait les frais de cette féroce démonstration, mais elle est exactement ce début d’électro-choc dont ont besoins certains citoyens, encore trop inféodés aux infos frelatées des médias officiels, dûment payés pour diffuser uniquement la ligne du pouvoir !

https://www.dailymotion.com/video/x80f18c

https://www.dailymotion.com/video/x80f18c

A commencer par Bernard Tapie lui-même ; espérons que l’expérience aura été suffisamment douloureuse pour lui faire ouvrir les yeux sur les réalités de la vie et en tirer les conséquences qui’ s’imposent.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0