Le baiser volé, c’était en 2004 ou en 2006, Madame Lenfant ?

N’a pas l’air trop traumatisée par la mégère, Eric…

Il est vrai que la bave de crapaud…

 

Comme toujours chez nos traitres à la Patrie, après un énième attentat, il est urgent d’attendre, et donc, la seule ou principale mesure pour lutter contre la sauvagerie des tenants de l’islam, sera… « une loi anti-terroriste, actualisée » !

Nous sommes donc pleinement rassurés non à propos de notre sécurité, mais bien plutôt sur la valeur de notre jugement envers tous ces pleutres, collaborant avec l’ennemi de maintes manières, et surtout en « ne faisant rien » !

https://www.leparisien.fr/faits-divers/cinq-jours-apres-lattentat-de-rambouillet-une-loi-antiterroriste-actualisee-devant-le-conseil-des-ministres-28-04-2021-M3CAQI4D3FADNNFUAFTLBS3BOA.php

Certains pensent que la lettre, écrite au président élu par magouilles, de la part de généraux et autres gradés, délivrés de leur droit de réserve puisque à la retraite, sera sans effet, voire même qu’elle aura rejoint le « classement vertical » sans même être lue…

Pourtant, si l’on considère l’affolement général qui semble pointer chez tous les gauchistes dégénérés et autres collabos au pouvoir et ses annexes, on a plutôt l’impression du contraire.

A commencer par le destinataire lui-même, qui pas plus tard qu’hier, si j’ai bien compris les informations « officielles » suivies d’une oreille distraite… recevaient « quelques maires » (les autres comptent sans doute pour du beurre !), afin de leur distiller des informations, l’air de rien, sur les pistes pour la réouverture du pays.

Ne serait-ce pas parce qu’il comprend que cela commence sérieusement à chauffer pour son matricule, et qu’il est donc urgent d’associer ces maires, histoire de les inclure dans la déroute qui s’annonce et leur en faire partager ainsi la responsabilité ?

Il n’a pourtant pas encore assez peur pour consulter directement le peuple, par « le » référendum attendu par tous… en même temps, si c’est pour s’asseoir dessus comme l’a fait cette pourriture de Sarkozy avec le dernier !!!

https://www.leparisien.fr/politique/sortie-de-crise-emmanuel-macron-devoile-encore-de-nouvelles-pistes-27-04-2021-QAQGKNPKLRCAPKVRNFBZHM5TDU.php

Quant à ses troupes, c’est carrément dans le ridicule, soulignant une nouvelle fois l’immensité de leur sottise abyssale, qu’ils allument des contre-feux, à l’image de leurs cervelles dénaturées !

Nous avons la Florence Parly, actuellement ministre des Armées (les pauvres !), savamment épinglée par Jacques Guillemain dans son dernier article :

« Décidément, la tribune des généraux dérange l’exécutif au plus haut point. Dans cette dictature de la bien-pensance qu’est devenue la France, il ne fait pas bon dire la vérité et tirer la sonnette d’alarme sur la menace existentielle qui plane sur le pays. La gauche immigrationniste est bien entendu vent debout contre les “mutins”. […]

Notre ministre des Armées, Florence Parly, descend donc dans l’arène en rappelant à nos étoilés en colère que “les militaires ne sont pas là pour faire campagne”. Ce à quoi Marine Le Pen répond à juste titre “qu’ils ne font qu’alerter sur la situation actuelle”. Et Parly veut des sanctions.

On notera qu’à droite, seule Marine, Philippot et Nicolas Dupont-Aignan ont défendu les signataires de cette tribune. Chez les Républicains, on rase les murs comme toujours. Il est vrai que chez LR, on est souvent plus en phase avec LFI qu’avec le RN. Ce n’est pas nouveau, la droite a toujours fait une politique de gauche, en pire.

https://ripostelaique.com/florence-parly-ne-pardonne-pas-aux-militaires-de-vouloir-sauver-la-france.html

Nous avons la Schiappa qui au micro de RTL dénonce Marine Le Pen comme étant une putschiste, pour avoir osé approuver les généraux !

Bien Marlène, ça change un peu du mot « raciste » utilisé à toutes les sauces, qui commençait à être un peu usé…

Encore une fois, il est fort dommage que le ridicule ne tue point, nous serions alors définitivement débarrassés des poncifs de cette gourdasse et de tous ses semblables !

https://twitter.com/i/status/1387082001237299202

Mais nous avons aussi en magasin, un article de choix en la personne de la niaise socialo (pléonasme !) Gaëlle Lenfant, qui nous la baille belle, en dénonçant carrément l’immense Eric Zemmour… dont la pseudo candidature à la présidence (pourtant non annoncée) semble terroriser tous les incapables-traitre-collabos et associés… détenant actuellement les clefs de la maison France !

Et de quoi l’accuse-t-elle exactement ?

De l’avoir agressée, battue, terrorisée avec ses gros bras musclés… violée même ?

Que nenni ! Ce gros pourceau de Zemmour (pardon Eric !) l’aurait juste embrassée… de force !

Vous imaginez le traumatisme… au point que la petiote en a perdu l’usage de la mémoire, en ne sachant même plus exactement en quelle année cela s’est passé !

Car il a fallu remonter jusqu’à 2004 ou 2006 pour localiser ce scandale… à l’image de celui d’une certaine employée d’hôtel, violentée par un certain DSK futur candidat à la présidence de la République dis-donc… Quelle coincidence !

Il est vrai que c’est tout à fait « le genre de la maison », de la part d’un cerveau si bien fait comme Eric Zemmour, d’employer la force pour embrasser une femme, exactement comme DSK, notoirement connu du tout Paris, et d’ailleurs, comme un excité du kiki … présentant donc le parfait profil pour un méga piège fomenté… par son propre camp ? Allez savoir !

https://ripostelaique.com/viols-apres-la-bonniche-noire-de-dsk-la-gourdasse-socialo-de-zemmour.html

Non mais, vous avez vu le gabarit d’Eric ? Je l’adore sincèrement, mais ce n’est pas du tout pour son physique d’Apollon et je l’imagine très bien, en train de s’en payer une bonne tranche s’il lisait ces mots, exactement comme il se bidonne face à la formidable Sandrine Sarroche dans ses hilarantes et inimitables prestations sur Paris-Première chez « Zemmour et Nauleau ».

https://www.youtube.com/watch?v=s7i_IgrILg4

En revanche, face aux mégas conneries de la donzelle si bien nommée Lenfant (encore que cela soit une injure à certains enfants manifestement bien mieux dotés qu’elle, niveau jugeote !), c’est carrément « silence, mépris » de la part de l’accusé et de son avocat ; l’abrutie ne valant même pas une plainte pour diffamation.

Curieusement, c’est juste une affiche « Zemmour 2022 » qui aurait brusquement fait retrouver la mémoire à la pov’ ch’tite chose… même si par ailleurs elle prétend y penser tout le temps (gourdasse et maso ; elle cumule !). En tous cas, elle se dit « très perturbée après son témoignage public, et ne souhaite pas s’exprimer plus longuement dessus » …

Faudrait savoir Cocotte… ton contrat s’arrête donc à l’annonce ?

Peu importe, le poison fait très vite son chemin, puisque les deux grands organes d’informations certifiées, que sont Libé et le Huffington Post sont immédiatement au taquet pour traiter le sujet… véritable aubaine pour charger celui qui ose dire ces vérités que tous les charlots de l’info frelatée s’obstinent tellement à vouloir nous cacher !

Les faits remonteraient à 2004 ou 2006 selon Gaëlle Lenfant qui dit ne pas se souvenir exactement de l’année tant les faits sont anciens. Ils se seraient déroulés lors d’une université d’été du Parti socialiste à La Rochelle. […]

Un baiser forcé correspond à la définition juridique d’une agression sexuelle, qui inclut tout attouchement de nature sexuelle non désiré ou forcé… précise le Huffington !

Ben voyons ! Quand c’est un migrant ou un islamiste bon teint (souvent les deux à la fois) qui violent, égorge, ou défenestre une femme, il se trouve que ce n’est jamais de sa faute, mais celle de la méchante société française… ou encore celle d’un chichon fumé juste avant de « s’exprimer » !

Mais pour Eric Zemmour, bien évidemment c’est entièrement de sa faute, et c’est carrément un crime ! Et cela n’a absolument rien à voir avec le fait que ce personnage soit annoncé, encore officieusement, comme possible candidat à la présidentielle de 2002, et scandale suprême, en bonne place.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/gaelle-lenfant-accuse-eric-zemmour-de-lavoir-embrassee-de-force_fr_60868261e4b003896e06c62

Libération, quant à lui, emploie carrément le terme « d’agression sexuelle » dès son titre.

Samedi sur Facebook, la socialiste Gaëlle Lenfant a accusé l’essayiste de l’avoir agressée sexuellement il y a une quinzaine d’années. Les faits se seraient produits à l’université d’été du PS, au lendemain d’un dîner où ont pris part Bartolone et Mélenchon. « Libé » a tenté de retracer le fil des événements.

A-t-il réussi ou non dans sa quête de la vérité ?

Impossible à savoir vu que l’article est « réservé aux abonnés » … et bien que l’on pourrait souligner qu’avec nos impôts participant aux grasses subventions versées à ce torchon, nous sommes forcément tous « abonnés », je me moque tellement de ses dégueulis habituels, que je préfère lire les parutions des lanceurs d’alertes, qui ne manqueront pas de brocarder les mensonges qui vont forcément fleurir à la suite de cette grossière accusation !

https://www.liberation.fr/politique/eric-zemmour-accuse-dagression-sexuelle-il-y-a-quinze-ans-a-la-rochelle-20210427_7HBCLUXMGVCBHNBN5FMJMRGX7A/

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est longue à la détente la Gaëlle… 15 ans ou plus pour se souvenir d’un traumatisme si douloureux qu’un baiser volé !

A l’heure où chaque jour des jeunes filles (parfois même des octogénaires) se font sauvagement violer par des racailles islamistes prenant à la lettre les préceptes de leur prophète pédophile et misogyne… elle nous fait doucement rigoler la Gaëlle… ou hurler de rage, selon l’humeur.

Une chose est sûre en ce qui me concerne : même si effectivement, il y a une quinzaine d’années, Eric Zemmour s’était laissé aller à embrasser cette femme de force, il est clair que cela s’est arrêté là puisque la dénonciatrice elle-même témoigne qu’elle s’est alors éloignée en courant…

Nous sommes donc loin des habituelles scènes d’agressions verbales et physiques, subies désormais continuellement par la gente féminine, quel que soit son domicile, puisque les envahisseurs son invités dans tous les quartiers (sauf ceux des élus bien évidemment !), la récente agression au domicile de Bernard Tapie en est la preuve…

Il est donc particulièrement peu ragoutant d’en faire aujourd’hui un énorme pataquès, précisément au moment où il est fortement question d’Eric sur les rangs des prochains candidats pour 2022, et qui plus est gratifié de sondages à son avantage…

Car c’est bien cela qui est en cause, et rien d’autre… surtout pas un prétendu baiser (ils n’ont rien trouvé de pire !) volé, qui fait s’esbaudir jusque dans les chaumières !

Et ce sera mon dernier mot… pour aujourd’hui !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

+1