« Il y a de la violence dans la société » : Choupinet découvre l’eau chaude !

Sûr que sa « langue de bois » devient de moins en moins audible…

Jadis, Zeus descendait parfois de son Olympe, histoire de tâter la température des populations et vérifier si aucun coup-fourré contre ses dieux, demi-dieux, héros… n’était en fermentation.

Nos livres d’Histoire, non encore « déconstruits », selon les propos imbéciles d’un simple d’esprit se prenant justement pour… le Jupiter des Latins, alter ego du Zeus des Grecs, ont enchanté mon enfance dès qu’il était question du précieux « l’Iliade et l’Odyssée », chef d’œuvre du grand Homère, où l’on nous régalait des combats épiques entre les différents dieux… s’avérant finalement souvent aussi mesquins, belliqueux et rancuniers que ces pauvres humains qu’ils étaient censés dominer par leur perfection…

Dernièrement, notre « Jupiter » perso, parachuté par ses parrains hyper-friqués, souvent absent pour cause de voyages dans le monde entier, qu’il a pour tache de sauverdans le même temps où il laisse notre France à l’abandon

Dernièrement donc, descendant de son bunker élyséen, not’ Jupi, comme dirait Marcel Berrichon, a daigné jeter son regard olympien, sur les pauvres hères que nous sommes à ses yeux… illettrés, ivrognes, fainéants, et j’en passe ; et ce qu’il a vu l’a jeté dans un indicible effroi !

Il arriverait directement de la planète Mars, qu’il ne serait pas plus étonné ; même Ducon-Moretti découvrant qu’il y avait de l’insécurité en France, n’était pas plus stupéfait, c’est dire l’importance de l’événement.

Figurez-vous que le grand Emmanuel Macron, pseudo du Jupiter actuel, vient de constater que … « c’est une réalité de dire qu’il y a de la violence dans la société et qu’elle enfle ».

Ce ne sont pourtant pas les exemples passés et présents qui manquent, largement diffusés par les officines de ré-informations, veillant chaque jour à remettre les nouvelles officielles, dans le bon ordre, vu qu’elles sont systématiquement inversées par les sirènes de la bien-pensance, glapissant à qui mieux-mieux tout ce qui peut nuire à la France et à ceux qui l’aiment.

Depuis quatre ans (sanglots) Macron a profité de ses séjours à l’étranger pour cracher son venin sur cette France qu’il déteste, puis est rentré mine de rien au bercail, persuadé que « ces abrutis de Français » n’auront rien remarqué (il suffit de faire dire à ses esclaves, que ses propos ont été salis et déformés par l’extrême droite, et le tour est joué).

Sauf que ces derniers temps, la donne a changé, et qu’à son grand ébahissement, un vent nouveau semble se lever, avec des relents de rebellions, émeutes, agitations, soulèvements… dont le parfum est différemment ressenti selon qu’il concerne cet autocrate et sa cour, ou les citoyens de plus en plus éclairés sur leurs véritables intentions… enfouies sous des tonnes de mensonges et manipulations.

Par quel miracle ses œillères et bouchons d’oreilles sont-ils tombés, on ne sait ; toujours est-il qu’intervenant depuis le Portugal où il est en déplacement, le « chef de l’Etat » Emmanuel Macron (c’est bien de préciser, car parfois on n’est pas sûrs !) a assuré ce 8 mai qu’il était « aux côtés » de la famille du brigadier Eric Masson, 36 ans, tué par balles le 5 mai lors d’une intervention sur un point de deal de drogue à Avignon.

Sûr que le chagrin de la famille doit en être terriblement allégé, si le grand homme en prend une part… mais on peut aussi en douter, et trouver qu’au contraire « cela leur fait une belle jambe » comme disait ma grand-mère !

Et les mauvaises langues, dont je suis, diront sans doute, qu’il eut été bien plus profitable à cette famille que des mesures drastiques soient prises après chaque attentat, égorgement, viol… seules réponses susceptibles de dissuader certains cerveaux durement atrophiés par une religion débile, de continuer dans la même direction… on sait qu’en général, ce sont avant tout des pleutres n’ayant de respect que pour la force ; parler fort et ferme les feraient immédiatement rentrer dans le rang.

La vie du brigadier Masson ne lui aurait pas été ôtée de manière si brutale et injuste !

Au lieu de cela, Macron et tous ses complices viennent d’ajouter au sang qu’ils ont déjà sur les mains, celui d’un policier faisant honnêtement son travail… et celui de tous les occis de la semaine, par les mêmes dangereux abrutis.

Ce qui ne les empêche nullement d’entonner leurs airs favoris, bien rodés en tant d’années de laxisme envers les racailles, totalement inconscients que « cela marche de moins en moins » chez un grand nombre d’ex sourds et aveugles, guéris… et plus du tout chez ceux, encore plus nombreux, qui n’ont pas voté pour cette marionnette anti-France !

Ainsi, le freluquet qui en 2017 toisait le Général Pierre de Villiers de tout son mépris, pour ses remarques sur les réalités matérielles de l’armée :

a-t-il osé déclarer sans rire :

« Qu’il apporte son « soutien sans faille à toutes nos forces de sécurité intérieure », ajoutant que « c’est la nation tout entière qui était aux côtés de la famille de notre policier et je voudrais ici leur apporter notre affection, notre soutien ».

S’empressant d’ajouter (il ne peut pas s’en empêcher !) :

« Ces sujets sont trop importants pour notre société et la considération que j’ai à la fois pour M. Masson, sa famille et tous ses collègues, font que je n’ai envie de tomber dans aucune forme d’instrumentalisation nauséabonde », a-t-il développé.

Allusion non déguisée à ceux qui osent souligner l’ineptie de sa politique de mauviette :

Des responsables politiques de gauche comme de droite ont dit le 6 mai leur émotion au lendemain de la mort d’un policier, tué en intervention à Avignon. Les Républicains et le Rassemblement national pointent le manque d’action du gouvernement.

« Un de plus. En plein jour. Sans sursaut, sans réarmement pénal, la « vie paisible » [expression d’Emmanuel Macron] ne sera qu’un vain slogan », a ainsi tweeté le patron des députés LR Damien Abad.

https://francais.rt.com/france/86330-policier-tue-par-balles-avignon-lt-rn-exhortent-gouvernement-agir

Du coup, si nous voulons aller au fond des choses, et en prenant au pied de la lettre ses toutes nouvelles déclarations d’amour aux « forces de sécurité intérieure » ; les mêmes qu’habituellement il méprise profondément, en les abandonnant lâchement en pleines tourmentes islamistes, quand les pleureuses arrivent toujours à se déclarer victimes… mais leur apportant aujourd’hui, « affection » et « soutien »… nous sommes en droit de nous demander si son dernier numéro de claquettes ne risquerait pas de l’amener à … signer la tribune des militaires ???

On a vu parfois décisions bien plus ridicules chez ce minable, se croyant si supérieur parce que choisi par ses mentors… quand il n’était sûrement à leurs yeux, que le meilleur des pions manipulables à souhait sans que son ego s’en aperçoive, et offrant une tenue plus classe que celle du benêt Hollande.

Et entre deux répétitions de ses futurs discours foireux, auxquels il ne croit pas lui-même, il ferait bien de se pencher sur les vraies infos… rien qu’aujourd’hui, pour donner raison à son « inquiétude » (feinte ou sincère, l’avenir nous le dira, mais j’ai déjà ma petite idée), voici un extrait de la moisson du jour, que vous retrouverez, développée, dans les coraneries du jour, des duettistes Jean Sobieski et Danielle Moulin, réalisant chaque jour un travail de fourmi, pour traquer et poster les nouvelles hallucinantes, à nous faire dresser les cheveux sur la tête :

https://actupenit.com/2021/05/08/avignon-un-individu-tente-dincendier-une-voiture-de-la-police-municipale/

https://www.fdesouche.com/2021/05/09/nouvelle-nuit-de-tension-dans-le-quartier-de-la-gabelle-a-frejus/

https://www.lyonmag.com/article/115405/lyon-un-blesse-apres-une-rixe-et-des-tirs-de-mortiers-a-la-guillotiere

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/de-nouvelles-violences-contre-les-policiers-et-les-pompiers-a-romans-sur-isere-1620543760

https://www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-un-homme-poignarde-a-mort-retrouve-dans-les-quartiers-nord-08-05-2021-OZ262LDBYFGY7HRI7HW77574BE.php

Mais tout ceci serait totalement de l’ordre du fantasme si l’on en croit l’immonde Dupont-Moretti, lequel doit garer ses grosses fesses dans un bunker bien sécurisé, à l’abri des exactions des racailles qu’il adore, surtout dans les prétoires quand il les défend… ou encore dans les prisons où ils l’ovationnent lors de ses visites.

Par ailleurs, compte tenu de la toute nouvelle lucidité de Jupiter, j’attends avec impatience ce qu’il va nous pondre de nouveau d’ici les élections… vu que ses vaccins anti-Covid19 m’ont tout l’air de prendre l’eau, puisque à l’inverse du bla-bla oral vantant la vaccination, les « déformateurs de l’info » passe très très vite sur les images des centres, afin que nul ne réalise que la foule annoncée est parfaitement invisible…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0