29 mai 2005 : Non des Français à l’UE… trahi par Sarkozy en 2008 !

Il y a exactement 16 ans aujourd’hui, que le peuple souverain, s’était exprimé en France, sans aucune ambiguïté, sur son refus de l’Union Européenne, telle que les magouilleurs politiques de tous poils nous la présentaient !

Curieusement (ou pudiquement ?) sur le site officiel du ministère de l’Intérieur, le résultat final du pourcentage global du NON et celui du OUI… ne figurent pas sur la première page… il faut ouvrir chaque lien, région par région, et procéder soi-même à l’addition pour s’apercevoir qu’effectivement, le NON l’emporte à 54,67%, contre 45,33% pour le OUI ce que l’on finit par trouver en cliquant sur le lien discret, affichant « Résultats au niveau France entière » que ces sagouins ce seraient empressés de mettre bien en avant si le résultat avait été conforme à leurs vœux !

Presque 10 points d’écarts : « y a pas photo » comme on dit ! Et pourtant…

https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Referendums/elecresultreferendum2005/ (path)/referendum_2005/index.html

https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/ Referendums/elecresult__referendum_2005/(path)/referendum_2005/000/000.html

Pourtant cela n’a pas gêné les véritables pourritures européistes, via leur pire représentant, l’immonde traitre Sarkozy, de s’asseoir sur ce résultat en 2007, par un bidouillage pompeusement nommé « traité de Lisbonne », innovant ainsi le régime « fake-news » qui sera plus tard, celui exclusif du charlatan Macron, marionnette des mondialistes fous, au taquet depuis pour ravir aux peuples européens, puis du monde entier, le pouvoir que chacun a réussi, dans des proportions différentes selon les états, à obtenir de longues luttes !

Ce traité de Lisbonne n’est donc rien d’autre qu’une trahison de la démocratie… mot que pourtant tous les scélérats politiques sans honneur, ont en permanence à la bouche !

https://reporterre.net/Le-traite-de-Lisbonne-est-une-trahison-de-la-democratie

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/anniversaire-du-referendum-de-2005-sur-le-traite-constitutionnel-europeen

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_Lisbonne

Écoutez-le faire son show, au soir de sa victoire de 2007, où il fait une grande déclaration d’amour à la France, saluant au passage la Dinde du Poitou, son adversaire du second tour, de même que tous ceux qui n’ont pas voté pour lui… promettant également de rompre avec la repentance…

Quand je repense à la joie qui était la mienne à ce moment, ayant cru à ses belles paroles de campagne, et aux immenses déceptions qui ont suivi, je mesure le degré de félonie à laquelle, lui comme ses compères sont parvenus au cours des décennies qui ont suivi le départ du Général de Gaulle, bien que tous se prétendant « gaullistes » !

https://www.dailymotion.com/video/x1wu7d

https://www.dailymotion.com/video/x1wu7d

Car cela n’a pas empêché ce fourbe d’oser proposer en février 2012, de consulter le peuple… qu’il respecte tellement, qu’il se torche avec sa réponse quand elle ne lui convient pas !

Dans un entretien au Figaro Magazine , le chef de l’État pose les bases de sa future campagne. S’appuyant sur un triptyque de valeurs, travail, responsabilité, autorité, Nicolas Sarkozy annonce qu’il envisage de « s’adresser directement aux Français pour qu’ils donnent leur opinion », notamment sur le système d’indemnisation du chômage et la façon dont on doit considérer le travail et l’assistanat. « Je crois que la meilleure façon de surmonter des blocages dans notre société, c’est de s’adresser directement au peuple français ».

https://www.lefigaro.fr/politique/2012/02/09/01002-20120209ARTFIG00566-nicolas-sarkozy-veut-consulter-les-francais-par-referendum.php

A cause de ce trou du cul vaniteux, qui nous avait promis un grand ménage chez les racailles de banlieues, à l’aide d’un karcher dont nous n’avons jamais vu la couleur, ailleurs que dans ses discours bidons…nous avons hérité depuis, avec l’aide des benêts continuant a gober stupidement les infos « officielles », autrement dit les éternels mensonges des gouverne-menteurs, du bouffon Hollande, puis du tyran Macron !

L’amertume et la rage n’ayant jamais quitté les patriotes français depuis 15 ans, sont encore amplifiés par les mortelles manigances liées au dangereux Coronavirus aboutissant à la Covid19, et aux prétendues « mesures sanitaires » … refusant tout traitement autre que le vaccin, véritable but de toute cette comédie pour complaire à l’ogre Big Pharma, jamais rassasié !

S’étant sous ce faux prétexte (puisque constamment bidouillé) investi des pleins pouvoirs… officiellement pour notre bien, le vampire Macron ne cesse depuis de multiplier ses coups bas contre la France et les Français, qu’il entend bien livrer, pieds et poings liés, à ces maitres mondialistes ultra friqués !

Chaque jour, le nombre de citoyens rêvant de sa tête au bout d’une perche (avec celles de tous ses potes !) est en constante augmentation… même si les médias toujours à sa botte en raison des subventions salvatrices, tentent de nous faire croire que sa cote remonte… la plupart du temps en refilant la responsabilité de tous des méfaits sur… le RN ; ce qui ne les empêche pas de prétendre que MLP serait quasiment en tête au premier tour en 2022 puisque n’imaginant personne d’autre face à leur « champion » au second tour… afin qu’il puisse réitérer le coup de Jarnac de 2017 !

Jonglant en permanence entre les attitudes « dans le vent » qui lui permettront (d’après lui) de séduire les jeunes (qu’il prend carrément pour des crétins, comme leurs parents…), et les insultes à la France qu’il est censé représenter… pensant ainsi se concilier le vote des « nouveaux français » pour les toutes prochaines élections départementales et régionales … occultant totalement qu’ils sont déjà bien organisés pour être représentés par quelques-uns de « leurs frères » ; cette demi-portion s’imaginant tellement supérieur à nous, croit qu’il a toutes ses chances… même si les remous autour d’une éventuelle candidature Eric Zemmour pour 2022 semblent quand même l’indisposer au plus haut point… sachant bien que contre lui à un second tour, il n’aurait aucune chance !

Surfant donc en ce jour anniversaire de la plus scandaleuse trahison de nos élites, pourries jusqu’à la moëlle, deux événements devraient interpeller les citoyens :

1/ Une pétition réclamant un référendum sur l’appartenance de la France à l’Union européenne, suite aux diverses modifications ayant eu lieu depuis, a déjà obtenu 18708 signatures au moment où j’écris.

https://referendum-ue.org

2/ Un rassemblement de citoyens, en soutien à cette pétition, Place Vauban à Paris.

Prenant connaissance de ces deux propositions seulement ce jour, j’espère que tous ceux qui en auront eu la possibilité, se seront rendus en grand nombre à ce rassemblement…

Concernant la pétition, il n’est pas trop tard pour la signer… d’autant plus que vous aurez consulté la vidéo ci-après où s’expriment, avec clarté, précision et passion… mais sans violence, deux soutiens à cette pétition :

Michèle Dessenne, présidente du Parti de la démondialisation (PARDEM), ex-secrétaire générale d’Attac, a mené la campagne du NON au TCE en 2005.

Charles-Henri Gallois, auteur du livre « Les Illusions économiques de l’Union européenne » et président de Génération Frexit.

https://www.youtube.com/watch?v=mJE0vi5MRXc

Et que les frileux qui ne veulent rien faire… qu’attendre que les autres se bougent… méditent sur la dernière saloperie en date du virus Macron : nouvelle faute attribuée à la France : sa responsabilité dans le génocide Rwandais…

Le moins qu’on puisse dire est que tout n’est pas clair… mais ce grand malade n’a certainement pas lu l’ensemble des 1000 pages du rapport, pour se persuader qu’il pouvait une nouvelle fois cracher sur la France et les Français, depuis l’étranger comme à son habitude !

https://ripostelaique.com/le-traitre-macron-ose-accuser-la-france-du-genocide-rwandais.html

https://www.ouest-france.fr/monde/rwanda/genocide-tutsi-et-hutu-role-de-la-france-que-s-est-il-passe-en-1994-au-rwanda-4c561752-bee3-11eb-a219-8f747c6d3d1b

En attendant de le pendre haut et court… si on le mettait aux fers pour l’empêcher d’aller souffler son venin lors de prochains voyages ?

Assigné à domicile, tout comme il le fait avec nous, avec ses sadiques répressions anti-Covid, depuis de trop long mois ; les Franciliens qui le souhaitent pourraient aller lui jeter des cacahuètes (ou des tomates, c’est selon).

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0