Poussez pas, grâce au Yéti, y’aura du MNA pour tous !

De gentils « mineurs non accompagnés »partout en France…

Vous n’en voulez pas chez vous ? Mais on ne vous demande pas votre avis !

 

Il n’aura échappé à personne, ou à de moins en moins de citoyens aveugles, en passe de retrouver une vue plus affutée grâce aux festivals de saloperies en provenance des « collabo-râteurs », ou plus exactement des bourrins peuplant l’écurie du paltoquet Macron, que parmi ceux-ci, caracole en tête, malgré une méga concurrence… l’ex diva des prétoires, devenue l’idole des prisons, le sieur Dupont-Moretti, rebaptisé le Yéti par les plus facétieux, ou encore Ducon-Moretti par les moins respectueux…

Car pour celui faisait sa chochotte peu avant, prétendant à qui voulait l’entendre, que jamais il n’accepterait de faire partie d’un gouvernement… pour mieux s’y précipiter quand Jupiter l’a sonné (tout comme la Roselyne !) ; il semble terriblement difficile de l’égaler, et encore moins le surpasser dans l’ignoble… même si un bon nombre de ses collègues sont déjà superbement doués en la matière !

C’est donc lui qui, en tant que ministre de la justice (la sienne, donc pas de majuscule !) s’est fait un régal de signer de 27 mai, l’arrêté fixant pour l’année 2021 les objectifs de répartition proportionnée des accueils des mineurs privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille.

Pour les curieux qui veulent des détails, c’est ici ;

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043547102

https://www.fdesouche.com/2021/06/01/eric-dupont-moretti-ministre-de-la-justice-a-signe-larrete-qui-fixe-la-repartition-des-mineurs-non-accompagnes-entre-les-departements-pour-lannee-2021/

Je sais, ça fait tousser, mais je vous avis prévenus !

Tu parles ! Ce sont précisément leurs familles qui nous les envoient, pour qu’on les prenne entièrement à charge… pendant que Macron et ses sbires continuent d’arroser leurs pays d’origine avec nos impôts (sans nous demander notre avis), quand ils n’annulent pas leurs dettes actuelles… condamnant leur propre peuple à vivre de plus en plus dans la précarité !

On trouve même des mineurs de 29 ans, mais c’est défendu de le dire, sous peine de graves ennuis avec la justice, via les associations prétendues humanitaires (mon oeil !)

En pleine soi-disant « crise sanitaire », surexploitée par ces monstres pour maintenir le peuple français en esclavage ; laquelle a surtout fait ressortir aux yeux de qui sait voir et analyser ce qu’il voit, sans passer par la case BFM menteuse, la totale déficience de notre service hospitalier, tant au sujet du personnel que du matériel… et ce malgré les impôts et taxes de toutes sortes qui n’ont cessé d’augmenter au rythme de l’insatiable appétit de ces ogres répugnants depuis des décennies.

En attendant les kyrielles de catastrophes qui ont déjà commencé chez certains (dépressions, suicides…) et qui ne peuvent que s’amplifier, selon le désir à peine voilé (sans jeu de mots) de nos dirigeants, vu que leur principale préoccupation… en dehors de faire obstacle aux candidats RN aux toutes prochaines départementales et régionales, c’est… le sort des pauvres migrants !

Ils l’avaient dit ! Ça on ne peut pas dire qu’on n’était pas prévenus… Schiappa et Darmanin avaient annoncé, qu’ils multiplieraient par 25 ou par 2 selon les régions, le nombre de « demandeurs d’asile » (en réalité des « exigeants d’asile !)

https://www.fdesouche.com/2021/01/10/schiappa-et-darmanin-vont-multiplier-par-25-le-nombre-de-demandeurs-dasile-en-bretagne-bourgogne-et-par-plus-de-2-en-nouvelle-aquitaine-pour-delester-paris/

Des migrants en veux-tu, en voilà… « qui qu’en veut ? », des tout neufs, tout jeunes, tout beaux (chacun ses goûts !) qui seront répartis équitablement selon les régions… Poussez pas, y en aura pour tout le monde !

De mauvaises langues prétendent que les services de l’Etat ne sont même pas capables de savoir avec certitude combien nous hébergeons d’envahisseurs… ce qui est sûr, en revanche, c’est ce que cela nous coûte, à nous les contribuables qui non contents de subir doivent aussi payer… pendant que les ordures de décideurs continuent de s’empiffrer de homard, en prétendant nous faire bouffer des kebabs !

« Répartition territoriale » des migrants : l’enveloppe budgétaire consacrée à l’hébergement dépasse les 3 milliards d’euros, contre 500 millions au début des années 2000

Les crèches, écoles, hôpitaux, maisons de retraites… qui font pourtant défaut pour les Français, ça attendra !

Ça vous parle, les benêts qui persistez à voter pour les brèles braillant « à la repentance » tout en nous maintenant en esclavage ?

Jadis un chanteur du nom de Patrick Juvet, glapissait en musique « où sont les femmes ? » … quand celles-ci se demandaient in petto « où sont les hommes », vu la tournure de certaines « choses » prétendues de sexe masculin ; de nos jours pas de changement, sinon en pire… et ce ne sont pas les féministes foldingues actuelles qui risquent de modifier la donne.

En revanche, chez les hordes d’intrus aussi grossiers que dangereux, que nous imposent les félons du pouvoir, il est clair que les femmes sont rares, alors que si l’on en croit radio-lavabos, ils viendraient tous de pays en guerre… qu’ils fuient courageusement, laissant sur place dans la fumée des combats virils, femmes, sœurs, mères, tantes, cousines… et enfants !

J’aurais deux mots à dire aux salopards qui leur ont dit de « ne pas s’encombrer » vu qu’ils trouveraient « tout ce qu’il faut » sur place… raison pour laquelle, après des semaines d’abstinence sur les « radeaux » des ONG (sauf pour ceux qui pratiquent « l’entre soi », même si c’est défendu par leur religion), ile se précipitent sur tout ce qui bougent, de sexe féminin, mais pas trop regardant ni sur l’âge, ni sur la plastique…

Mais je touche là encore à un domaine où il vaut mieux se taire si on veut éviter les ennuis… car c’est exactement ce qui est arrivé à Eric Zemmour, après avoir estimé le 30septembre dernier, sur CNews, que les mineurs étrangers isolés sont voleurs, violeurs, assassins… ajoutant qu’ils devaient être renvoyés dans leur pays d’origine, sans distinction.

https://www.youtube.com/watch?v=g00sozDMkN4

https://fr.sputniknews.com/france/202010011044507205-ils-sont-voleurs-ils-sont-assassins-ils-sont-violeurs-propos-polemiques-de-zemmour-sur-les-mineurs/

La boulette !

Franchement Eric, c’est kamikaze comme discours… alors que toutes les officines de désinformations se donnent journellement un mal fou à planquer sous le tapis, tous les crimes et exactions en provenance de cette faune, encadrée pour veiller au respect de « leurs droits », mais aucunement surveillée, voire éduquée en amont, à propos des lois à respecter chez nous…

Leur méthode étant d’ailleurs fort bien rodée, il est désormais très facile, lorsqu’un fait-divers violent voire meurtrier, est porté à notre connaissance, sans aucune indication sur les nom, prénom et origine de ou des auteurs… mentionnant seulement multirécidiviste ou « bien connu des services de police » … de conclure qu’il s’agit d’un migrant ; dans le cas contraire, le CV quasiment complet est fourni illico par les zélés journaleux !

Et là, ça n’a pas raté, tous les soit disant beaux esprits ont frôlé l’apoplexie, reprenant avec zèle la fiche de l’AFP à propos du « dérapage de Zemmour », SOS Racisme (qui pourtant l’écrit toujours sans « s » à la fin !) a même fait un signalement au C.S.A. !

https://actu.orange.fr/politique/mineurs-isoles-une-chronique-d-eric-zemmour-provoque-un-tolle-au-gouvernement-magic-CNT000001tKfL6.html

Parce que, évidemment, ce que disait Eric Zemmour ce jour-là sur ce sujet précis, comme tout ce qu’il dit chaque jour d’ailleurs, n’est que VÉRITÉ, et comme chaque vérité celle-ci est totalement insoutenable par tous les tenants de la pensée unique, ne supportant pas qu’on ne la partage pas, mais exigeant que nous les « prolos » nous devons subir, en silence et avec le sourire siouplait, les « pousse-toi delà que je m’y mettent » émis par leurs petits protégés… ce que ne se seraient jamais permis les anciennes générations d’immigrants venus à l’époque pour travailler, offrant respect et remerciements en retour !

Mais suite à la volonté délibérée des sagouins qui prétendent nous gouverner, de nous noyer sous la misère du monde (tout en se foutant de celle qui est à leurs pieds), j’ai, en provenance directe d’un rêve agité, une tout autre idée à propos des « nouveaux migrants » !

Au lieu de les répartir équitablement sur tout le territoire, et notamment en zones rurales encore un peu épargnées, il serait bien mieux de les parquer, partout où l’espace le permet… dans de grands stades, au préalable entourés de barbelés (électrifiés bien sûr)… et de temps en temps, en guise de repas… ou de jeu, on leur jetterai quelques responsables politiques félons additionnés de quelques bobos moralisateurs (ce n’est pas ce qui manque, à tous les échelons du pays… et j’ai plein de noms !) ; ce qui arrangerait tout le monde :

les migrants auraient ce pourquoi ils sont venus : accueil et prise en charge, même si c’est un peu différent des guides touristiques fournis par les ONG.

nous, le Peuple souverain bafoué, nous serions soulagés du drastique coût de logement d’individus qui de toutes façons ne sont jamais satisfaits…

quant aux félons-profiteurs… cela leur apprendrait à vivre, comme ils nous ont obligé à vivre depuis des décennies qu’ils ont peaufiné leur sinistre projet, dans la promiscuité de primates sans éducation, capables du pire… comme du pire.

Et ceux qui auraient l’aplomb de rechigner, ils auraient droit immédiatement à un aller simple, pour l’un des merveilleux pays du Maghreb ou d’Afrique noire, selon leur propre choix !

On n’est pas des sauvages quand même…

D’ailleurs, si Macron, ou tout autre trou du cul, trouve que j’exagère… il n’a qu’à demander tout de suite un référendum sur la question… il sera vite fixé !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0