La gauche détruit la France par l’invasion : son mode d’emploi…

Quelles belles âmes ces assos ; dommage qu’elles soient moins performantes pour loger les SDF locaux !

France, ma belle France, qu’es-tu devenue ?

Dans quel état te mettent-ils, tous ces sagouins qui te font les yeux doux, le temps d’une campagne électorale… pour mieux te poignarder ensuite, dans le dos bien entendu, car en plus d’être de vils félons, ils sont également de fieffés pleutres ayant peur de leur ombre, au point de s’entourer de services d’ordre pour chacune de leurs minables personnes !

Il fut un temps où ceux qui dirigeaient le pays, avaient au moins un minimum de respect envers toi et tes citoyens ; et même ceux qui « profitaient » bien au passage de leur position privilégiée pour leur compte personnel, cela restait dans des limites discrètes et non extravagantes…

Mais aujourd’hui, on ne reconnait plus rien de ce qui fit notre bonheur et notre fierté d’appartenir à une grande Nation, à un Peuple malin et courageux, car bien au contraire, avec l’inversion des valeurs qui prévaut désormais, c’est le chaos à tous les étages.

Ainsi des associations, dites « caritatives », affichant une façade bienveillante et souriante, pour l’accueil des étrangers en souffrance, venus demander asile chez nous… sont en définitive devenues des agents de nos gouvernants en place, via de monstrueuses et injustes subventions, qui par ailleurs font gravement défaut à de vraies associations désintéressées, offrant leur dévouement et savoir-faire, aux Français… ce qui de nos jours est très mal vu par les prophètes de la bien-pensance, les taxant d’égoïsme… qualificatif pourtant fait sur mesure pour eux-mêmes.

Grâce ? ou plutôt « à cause » d’elles, des fonds sont débloqués pour « inviter » les clandestins normalement illégaux, à venir nous envahir, en leur préparant le terrain en amont… le tout dans un indescriptible bordel, sans importance puisque ce sont les « égoïstes » prétendant rester maitres chez eux… qui paieront, sans qu’on ne leur demande jamais s’ils sont d’accord ou pas.

D’abord ce sont des tentes qu’on installe, en plein Paris, dans les rues où elles seront ensuite abandonnées, avec matelas, nourritures, et tous les déchets d’une faune sans une once de savoir-vivre, et encore moins de reconnaissance envers le pays d’accueil.

Puis comme ça « fait des histoires » avec les gens du cru… il faut très vite trouver d’autre solution en urgence… là ce sont les « services sociaux » (souvent aux abonnés absents pour les SDF de souche) qui prennent le relais pour les répartir, avec doigté et courtoisie, sinon gare aux manifs contre les expulsions !

Ceux qui se voient refuser une autorisation de manifester contre ces invasions, apprécieront… de même ceux qui se font expulser de leur logement dès la fin de la trêve d’hiver…

https://twitter.com/i/status/1400321282940493826

Notez également les cars flambant neufs… qui ne le resteront très peu de temps quand on connait le respect des choses, de la part de ceux qui ne savent pas ce que c’est que se crever la paillasse pour gagner sa vie et son confort !

Mais, réalisant dernièrement qu’il n’y avait pas de raison pour que l’arrivée de toutes ces « chances pour la France » (dixit le roquet de l’Elysée !) ne bénéficie qu’à Paris et aux grandes villes, nos généreux gouvernants (avec notre argent ; le leur étant bien planqué au chaud dans les paradis fiscaux !), viennent de réparer cette injustice en ayant décidé de les répartir en province !

Pendant que tout ce beau monde est aux petits soins pour les « gentils migrants » (sanglots !) vous, les « sales français-égoïstes-repliés-sur-eux-fascistes-complotistes…et tout dernièrement procureurs », vous pouvez bien crever la bouche ouverte, c’est le cadet des soucis de toute cette vermine donneuse de leçons ; que ce soient les simples rouages associatifs ou les crevures nous ayant confisqué tous les pouvoirs, pour mieux s’empiffrer impunément… persuadés que leurs « bonnes actions » envers les étrangers leur vaudront leur reconnaissance éternelle…

Et c’est là où on cesse de sangloter pour s’esbaudir devant tant de conneries… car nous, on n’a pas oublié le sort réservé, par exemple, par l’ayatollah Khomeini envers ceux qui l’avaient aidé à renverser puis prendre le pouvoir en Iran… pour le plus grand malheur du peuple… surtout féminin !

Ne restera plus qu’à régulariser tout ce beau monde, pour en faire des Français « bien de chez nous », mais surtout pour en faire de nouveaux électeurs… bien plus malléables que les originaux (ces bouffons en sont persuadés ; tant mieux, l’atterrissage n’en sera que plus douloureux pour eux !)

Puis enfin, grâce au merveilleux « regroupement familial » (décision actée par un décret du 29 avril 1976 signé notamment par le Premier ministre, Jacques Chirac, et par le ministre du Travail, Michel Durafour), là encore sans nous consulter, chacun pourra faire venir sa petite famille… ce qui chez certains est plutôt du style « smala » incluant cousins et arrière-petits neveux…

Et non seulement nous devrons nous pousser encore plus, trimer et payer encore plus, pour en retour, se faire insulter, voire trucider… et un beau jour, las de devoir payer des interprètes pour ceux qui ne veulent pas faire l’effort d’apprendre notre langue… c’est nous qui serons mis en demeure d’apprendre celle des envahisseurs

L’immonde pédophile Jack Lang étant d’accord, c’est quasiment actési nous ne renversons pas la table de toute urgence !

Vous avez dit « expulsions » ?

Alors là, vous vivez dangereusement, car ce mot est carrément devenu un gros mot, si destiné aux pauvres « exilés » … à tel point qu’il n’est même plus permis de le penser… du moins par ceux qui se laisseront « pucer » via les différents outils, créés pour les mondialistes, ne pouvant réaliser leur rêve de toute puissance sur la planète qu’en violant nos moindres pensées.

Remarquez que cette cohabitation forcée donne tout de même parfois lieu à des situations cocasses… mais seulement au premier abord, avant d’être pris d’une véritable trouille en réalisant, « qu’ils » arrivent à s’introduire partout, élargissant la « permission » de l’état, à celles de tous les citoyens !

« Une chose est sûre, cette jeune femme de 18 ans, résidant rue du Refuge à Montpellier, n’oubliera plus jamais de fermer sa porte d’entrée. Et pour cause, dans la nuit du lundi 31 mai au mardi 1er juin, à 4 h 40 du matin, alors qu’elle dormait à poings fermés dans sa chambre, elle a été réveillée par des ronflements intempestifs d’un inconnu, ayant bu plus que de raison, qui s’était endormi à ses pieds »

La suite, ici : https://www.fdesouche.com/2021/06/02/montpellier-elle-est-reveillee-par-les-ronflements-dun-cambrioleur-algerien-endormi-a-ses-pieds-place-en-garde-a-vue-il-faisait-lobjet-dune-obligation-de-quitter-le-territoire/

Un petit conseil les amis ; si vous souhaitez vous faire plaindre, pour être pris en charge par ces « gens de cœur », surtout ne dites pas que vous être citoyen français… travaillez plutôt un accent étranger à couper au couteau (n’importe lequel, mais renseignez-vous, certains ont plus la cote que d’autres…), qui vous dotera d’un charabia totalement incompréhensible, hormis quelques vocables répertoriés dans les « livrets d’accueil » ou carrément sur les sites étrangers… bien au fait de toutes les gentilles intentions que la France réserve à ceux (venus d‘ailleurs) qui souffrent.

Dites que vous avez perdu tous vos papiers, et hop, illico vous êtes inscrits comme « demandeurs d’asile » et du coup, totalement intouchables… l’idée n’est pas nouvelle, elle a déjà été testée dans d’autres domaines… mais pour les mêmes raisons.

Il y a temps pour tout dans la vie, celui de gémir, celui de s’adapter… ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres… dont je vous parlerai peut-être un autre jour.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0