Prison pour Damien : plus grave de gifler Macron que d’assassiner Sarah Halimi

Est-ce le contact de l’imposteur lui tenant la main, qui a fait disjoncter Damien ?
Ou est-il juste un simple pantin des productions Macron and Co ?

Ça n’a pas trainé… bien moins en tous cas que pour juger les égorgeurs multirécidivistes, estimés moins dangereux et écopant souvent de simples « rappels à la loi »… dont ils n’ont que faire, la leur étant la seule qu’ils respectent.

Ce jeudi 10 juin se tenait au tribunal de Valence l’audience en comparution immédiate de Damien Tarel, auteur de la réjouissante gifle à Macron.

En début d’après-midi, le procureur avait requis 18 mois d’emprisonnement, ainsi qu’un mandat de dépôt immédiat.

17 h 10 : Condamné à 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt, Damien Tarel sera conduit au centre pénitentiaire de Valence à l’issue de l’audience.

Comme le souligne un rédacteur ami, « c’est donc plus grave de gifler Macron, que de tuer une vielle femme juive ! »

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2021/06/10/emmanuel-macron-gifle-dans-la-drome-le-suspect-vient-d-arriver-au-palais-de-justice

Damien T. gifleur spontané… ou acteur d’une série B sponsorisée par Macron ? Apparemment la question que bien du monde commence à se poser, n’a pas l’air d’effleurer les brillants rédacteurs des journaleux au service de la propagande d’Etat !

Or même si l’apparente soumission du « petit peuple » (celui qu’ils méprisent à l’identique de leur donneur d’ordres… lui-même reproduisant celui des siens) a pu longtemps leur servir d’alibi pour lui faire avaler les couleuvres officielles, il est clair que depuis l’avènement des réseaux sociaux, un certain nombre de preuves de leur sale dévouement, est régulièrement posté et immédiatement approuvé par ceux des citoyens dont le cerveau est resté intact, malgré les bourrages de crânes que sont les « infos officielles ».

Depuis 48 heures, ils étaient à fond, en boucle sur « l’horrible agression » de leur président bien-aimé (celui qui leur distribue les scandaleuses subventions sans lesquelles leurs torchons et autres médias, seraient morts), et reprenant en un chœur, discordant aux oreilles des patriotes, leurs grands refrains… qui pourtant ont de plus en plus de mal à être pris au sérieux… c’est aveuglant lorsqu’on lit les commentaires qui suivent chaque récit de l’événement.

Les incessantes sirènes des officines de ré-information commençant enfin à porter leurs fruits, il apparait que bien des citoyens sont encore capables de raisonner par eux-mêmes, plutôt que d’avaler toutes crues les infos bidonnées des médias du système, allant toutes dans le même sens : celui de l’enfumage du peuple !

Il suffit de lire l’hilarante liste des commentaires reprise dans le texte d’Arsène Rouletabille d’hier soir, pour s’en convaincre… ceux-là ne sont pas près d’adhérer à la doxa envahissante.

https://ripostelaique.com/macron-gifle-la-france-rigole.html

Et avec son humour impayable, Renaud Camus a posté sur Facebook :

« Même pour la cérémonie de la baffe, qui a lieu une fois par siècle, il n‘est pas foutu de mettre une veste… »

Ça vole plus haut que chez Anouna… et ça m’a valu un énorme fou rire.

Car il semble évident pour beaucoup, que cette curieuse précipitation de Macron, immédiatement à peine descendu de voiture, vers celui qui allait le baffer, ressemble à s’y méprendre à un coup monté… comme savent si bien le faire l’imposteur de l’Elysée et ses parrains !

Deux explications possibles :

soit c’est effectivement un scénario bien huilé, mais mal joué par l’acteur principal, ne doutant pas un instant que « ceux qui ne sont rien » pourraient le déceler, et donnant donc des pistes de questionnement sur sa curieuse attitude

L’étrange interview, quelques heures plus tôt… précisément de « l’auteur du crime » et deux de ses potes, pourrait conforter cette impression de « manipulation macronienne » que l’on commence à bien connaitre…

soit on se fourvoie et au contraire, Damien, comme le précise un ami après les faits, est incapable d’un tel geste et est venu sans intention belliqueuse et dans ce cas, il se pourrait que voir l’individu que manifestement il ne porte pas dans son cœur, se précipiter vers lui, comme vers un copain, a déclenché spontanément chez lui une réaction de rejet, lui en collant une sans hésiter, additionnée d’un cri du cœur qui a immédiatement parlé à tous les Gaulois.

Une troisième supposition serait que c’était bien prévu, mais que Macron s’et tout simplement trompé de cible… d’où la riposte de celui qui ne s’attendait pas à voir le félon foncer droit sur lui et lui prendre la main…

Quoi qu’il en soit, pour nous les Gaulois, c’est effectivement un immense éclat de rire qui s’est emparé de la France, celle qui a été si souvent dédaignée, méprisée, trompée, trahie, salie… par ce cuistre, et ne saurait donc en aucun cas aujourd’hui se sentir humiliée par cette gifle, que nous avons souvent eu l’envie de lui mettre en le regardant faire le beau, avec des discours bidons, qui malheureusement ont souvent réussi à endormir les naïfs incurables (cf les cris d’orfraie des mémés horrifiées qui ont suivi « l’agression » !).

Et oui, monsieur l’imposteur, pour être respecté… fussiez-vous affublé du plus haut titre, il faut être respectable, sinon on récolte ce que l’on a semé !

Tout a une fin, y compris la soumission d’un peuple, qui n’est qu’apparente et si vous ne comprenez pas que cette gifle est juste une première sommation, en changeant rapidement de comportement… vous allez au-devant de graves ennuis bien plus douloureux qu’une simple pichenette.

Qui est Damien T. ? héros du jour (pour les uns), dangereux activiste, forcément tendance « estrême-droâte » (pour d’autres)

Selon les informations de sources concordantes, Damien T. 28 ans, habite Saint-Vallier au nord de Valence. Il est passionné d’histoire médiévale et suit des courants royalistes sur les réseaux sociaux. Avant son acte, l’homme a d’ailleurs crié « Montjoie Saint-Denis, à bas la macronie ! », Montjoie Saint-Denis étant une référence aux chevaliers au Moyen Age.

A Saint-Vallier, il y a fondé deux associations dans les arts martiaux historiques européens – une pratique de combats « tombés dans l’oubli » qui compte 1 500 pratiquants en France – et les jeux de plateau à figurines. Il y côtoie son ami Arthur C., 28 ans, arrêté à ses côtés après avoir filmé l’agression du chef de l’Etat.

Loïc Dauriac, 36 ans, ami des deux hommes, se trouvaient avec eux pour répondre à l’interview de Quotidien, mais parti avant la gifle, il dit avoir été « énormément » étonné par le geste de Damien T. : « Ce n’est pas quelqu’un de violent ».

Et de tenter d’expliquer le geste du jour par des rancœurs contre un discours d’Emmanuel Macron, en 2017, sur la diversité de la culture française ; par les difficultés « à joindre les deux bouts » ; par le « gros ras-le-bol » face à un président « qui ne nous écoute pas ».

Selon France Télévisions, Damien T. et Arthur C. auraient d’ailleurs participé à des manifestations de Gilets jaunes.

L’auteur présumé était donc déféré ce jour 10 juin en vue d’une comparution immédiate.

Selon l’article 222-13 du Code pénal, il risquait jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Inutile de dire que beaucoup de patriotes sont fins près à lancer une cagnotte pour aider Damien s’il récoltait une telle amende… Quant aux trois ans d’emprisonnement, compte tenu de l’extrême magnanimité des magistrats envers les tueurs islamistes récidivistes… il serait bon qu’ils fassent preuve de la même mansuétude… Damien ayant en fait blessé uniquement l’immense orgueil personnel de Macron, en aucun cas son sentiment patriotique, qui n’existe pas !

Interpellé avec lui, son camarade « Arthur C. va se voir délivrer une convocation en justice pour la fin du second semestre 2022 pour répondre des infractions en lien avec les armes détenues illégalement » trouvées à son domicile.

On s’étonnera d’un tel délai, qui interviendra donc après les prochaines présidentielles… le verdict pouvant sans doute être très différent, selon que Macron (ou l’un de ses clones, adoubé par le système) sera élu ou non…

https://francais.rt.com/france/87600-qui-est-damien-t-auteur-gifle-emmanuel-macron

https://fr.sputniknews.com/france/202106091045706858-macron-gifle-des-armes-et-un-exemplaire-de-mein-kampf-auraient-ete-retrouves-au-domicile-dun/

Mais il est clair que si certains médias ont sérieusement tenu à partager leurs recherches sur Damien et ses amis… ceux en service commandé par et pour le pouvoir, sont en boucle sur les infos qui à leurs yeux sont de prime importance, pour immédiatement situer Damien et ses amis dans les cases préformatées dans lesquelles ils collent systématiquement tout contrevenants à la pensée unique.

Ainsi les armes trouvées au domicile d’Arthur C. prétendues illégales, mais en si petit nombre comparées au véritable arsenal, planqué un peu partout dans les banlieues « dites sensibles » que s’en est parfaitement ridicule ; l’exemplaire de Mein Kampf (qui n’est pas interdit) détenu lui aussi chez beaucoup de musulmans pratiquants… mais qui n’inquiète jamais les mêmes…et enfin, un drapeau russe… qui personnellement ne me choque absolument pas, contrairement à ceux du Maghreb, exhibés en toutes occasions en lieu et place du drapeau national !

Fan de la période médiévale, donc à cette Histoire de la France qui n’existe pas… Damien T. est forcément un suspect aux yeux des médias macroniens, trouvant tour à tour Damien et ses amis, apolitique mais suivant des « profils » d’extrême droite… comme toujours lorsqu’un citoyen ose critiquer, voire égratigner leur « champion » … et là carrément gifler !

L’Obs : Décrit par son entourage comme une personne sans histoire, Damien T. affiche sur réseaux sociaux sa passion pour les arts martiaux et l’histoire médiévale. Il y suit également de nombreux profils d’extrême droite ou de la mouvance royaliste, bien qu’il soit décrit comme « apolitique » par un ami.

Là on sent bien que pour le journaleux, la déclaration de l’ami est sujet à caution…

Mais sur le web, s’il n’exprime pas ouvertement son militantisme, les inclinaisons politiques de Damien T. se précise grâce à ses abonnements : il suit plusieurs figures d’extrême droite et de la fachosphère, comme Henry de Lesquen, condamné en 2018 pour provocation à la haine et contestation de crime contre l’humanité, le YouTubeur Papacito, dont la vidéo montrant comment tirer sur un militant « gauchiste » a été décrite comme un « appel au meurtre » par Jean-Luc Mélenchon avant d’être supprimée, ou TV Libertés, qui se présente comme la « première chaîne de réinformation » en France.

https://www.nouvelobs.com/societe/20210609.OBS45047/fan-du-moyen-age-abonne-a-des-comptes-d-extreme-droite-ce-que-l-on-sait-de-damien-t-qui-a-gifle-macron.html

A RMC, ça donne cela :

https://www.youtube.com/watch?v=qt_478pnjjw

Curieusement, on ne peut trouver nulle part, témoignant d’un minimum de compassion chez ces journaleux, la trace d’une éventuelle suspicion de déséquilibre intellectuel chez Damien, pas plus qu’une possible prise d’un produit dopant peu avant les faits, l’exonérant de toute réelle responsabilité… Vous n’y pensez pas, Damien ayant giflé le grand Jupiter !

Et de toutes manières ce genre de circonstances atténuantes n’étant dégainées par les médias mainstream que pour les « communautés » protégées par le pouvoir !

Pourtant, pendant que les vendus pleurent la baffe bien méritée de leur héros, la vie paisible des vraies racailles assassines, continue librement son cours, tel cette ahurissante information ; précisément le genre de problème grave, sur lequel Macron devrait se pencher, plutôt que balader ses hors d’œuvre de campagne électorale bien avant l’heure, dans le but de sauver ses équipes, fort mal parties pour la course aux départementales et régionales.

Un petit conseil Manu, au lieu de continuer à jouer les victimes, par pleurnicheries interposées de tes aficionados, tu ferais mieux de te pencher sur une prochaine tuerie, dûment annoncée par une menace officielle à l’encontre de la communauté juive de Béziers, visant entre autres Robert Ménart, maire de la ville, et son épouse Emmanuelle, députée de la circonscription, dans un courrier plein d’injures et de menaces :

L’auteur affirme avoir acheté deux armes de guerre, précisant : « J’attendrai que les synagogues soient bien pleines de vermine, comme ça je fais plus de carnages qu’au Bataclan. »

Plus loin : « J’irai voir mon cher ami Ménard, sa femme et ses conseillers et je viderai mon chargeur dessus »

https://www.leparisien.fr/faits-divers/plus-de-carnages-quau-bataclan-la-synagogue-de-beziers-et-les-epoux-menard-vises-par-des-menaces-10-06-2021-HBYHDSJYEBGW7DZ FRCV5ZCXYRM.php

Parce qu’il va devenir de plus en plus difficile pour toi et les tiens, de continuer à jouer les pleureuses après chaque nouvel attentat, dont vous ne manifestez ensuite aucune intention de mettre en pratique vos promesses de discours… A moins que tu n’aies vraiment envie d’un autre « avertissement » à 5 branches !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0