En attendant Zemmour, soutenons Philippot et ses « Patriotes » !

 

Comme plusieurs contributeurs à Riposte Laïque, je ne cache pas que je cultive une grande espérance à propos de la candidature d’Eric Zemmour à la présidentielle de 2022, et ne saurais trop vous recommander, si ce n’est déjà fait, de lire le texte de Jacques Guillemain, donnant avec clarté les excellentes raisons de croire en cet homme.

https://ripostelaique.com/il-faut-croire-en-zemmour-lui-seul-peut-encore-sauver-la-france.html

La passion des débats internes, tout comme externes, et la grosse artillerie déployée par les félons au pouvoir, assistés de tous leurs complices, pour le salir des plus viles manières, prouve bien qu’il fait peur, tant aux patriotes craignant il ravisse des voix au RN… qu’aux partis vendus à Macron et ses « godillots » toujours aussi nocifs, même en plein naufrage !

Pourtant MLP n’a rien à craindre de Zemmour ; elle est bien trop habile à saborder elle-même son parti et n’a besoin de personne pour ce faire. Ne serait-ce qu’en ayant découragé ou viré, aussi bien certains de ses lieutenants les plus brillants, que des adhérents « historiques » du parti, ne se reconnaissant plus dans son discours de plus en plus calqué sur celui de ses adversaires.

Et même si je voterai, sans conviction, pour elle si elle est seule représentante des patriotes au second tour, je croise les doigts pour qu’un tsunami Zemmour touche rapidement ceux des citoyens qui ne sont pas forcément devant CNews chaque soir à 19 h.

En attendant, nous avons précisément Florian Philippot… qui n’était pas « ma tasse de thé » en tant que second de Marine Le Pen, mais qui depuis qu’il l’a quittée, fait un excellent travail de terrain avec son parti « Les Patriotes », que je vous encourage à rejoindre, en adhérant ou simplement en le soutenant financièrement.

http://les-patriotes.fr

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis, et sans la jouer girouette, j’avoue bien volontiers qu’aujourd’hui je fais partie des inconditionnels et désormais adhérents de ce parti, présent sur le terrain, chaque fin de semaine, en plusieurs endroits de France, et en constante augmentation, preuve s’il en est que ses discours et actions sont ceux que le peuple attend depuis si longtemps.

Florian Philippot ne brigue pas la présidence de la République, du moins en 2022 ; il est pour l’instant candidat aux Régionales où il conduit la liste « Liberté » dans le Grand Est ; il me semble logique que tous les déçus du RN ou plus précisément des errances de Marine Le Pen (de même que ceux des autres partis de droite, et ils sont légions !) de voter pour sa liste… et pour celles des autres régions si vous avez la chance d’avoir un candidat « Les Patriote » dans la vôtre.

Il serait d’ailleurs tout à fait légitime qu’en cas de victoire de notre camp en 2022, il reçoive un maroquin pour services rendus à la patrie, quand tant d’autres actuellement en poste se sont au contraire, acharnés à nous dresser les uns contre les autres, que ce soient les pros contre anti vaccins, ou encore les « noirs » et les « blancs » … puisque ceux-là même qui ont retiré le mot race de notre vocabulaire, s’en gavent à bouche que veux-tu dans chacun de leurs crachats contre les FDS !

Chaque jour, Florian Philippot enregistre une vidéo, reprenant soit une de ses interventions sur un média, soit sur un sujet brulant d’actualité, soit simplement pour motiver ses troupes par des discours ne pouvant qu’interpeler les Gaulois que nous sommes, puisqu’il emploie un vocabulaire à l’opposé de la langue de bois si chère aux tenant du « politiquement correct » pour mieux nous trahir de manière abjectement incorrecte !

Le 16 juin dernier, il était l’invité chez Morandini, à débattre sur le renoncement des Bleus à mettre un genou à terre lors de l’Euro 2020, face à Thiaba Bruni, porte-parole et vice-présidente du CRAN (Conseil Représentatif des associations Noires de France) ; ils ont aussi évoqué la question du racisme en France. Ce qui a donné lieu à un échange explosif entre eux.

https://www.youtube.com/watch?v=XMmvPufR8JQ

Après présentation des sujets abordés, nous débarquons en plein débat où il est vite aveuglant que Florian n’a pas besoin de hurler ou se victimiser « en tant que blanc », pour énoncer ses arguments, et qu’il ne lâche rien face à la furie pleurnichant sur le prétendu racisme français des blancs envers les noirs, cette association toujours à l’affût d’affronts ou de discriminations faites aux personnes de couleur noire… en occultant perpétuellement et volontairement, le racisme anti blancs, qu’elle ose nier dans le même temps où elle bombarde Philippot d’accusations tout azimut.

Thiaba Bruni possède à fond le principe si prisé des adeptes de la pensée unique, ne supportant pas que l’on contredise leurs idéologies mensongères, consistant à « couper la parole en permanence » à celui qui s’exprime, en glapissant de manière indécente, un déni clamé sans même s’être donné la peine d’écouter avec respect son interlocuteur… dès lors qu’il appartient au camp adverse.

Répondant à chaque attaque, même s’il est difficile de couvrir les braillements de la harpie, il ne lui envoie pas dire qu’elle est une ultra-racialiste pur jus !

Noirs et Maghrébins, même combat : celui d’exiger pour eux et leurs « communautés », le respect qu’ils se gardent bien d’accorder aux autres, ce qui est pourtant le B.A. BA d’échanges ente gens civilisés.

Il est donc particulièrement triste de constater que malgré une certaine instruction, cette femme, comme tous ses semblables ne l’utilise pas pour faire avancer une cause juste… elle est uniquement dans le mode « pleurnicherie permanente envers les blancs ».

Ce qui est écœurant, madame, c’est que ce sont précisément les gens comme vous qui, en gueulant en permanence contre un racisme à sens unique (niant alors totalement qu’il existe son inverse ! ) qui dressent en permanence les noirs contre les blancs, et ce avec une indécence et une mauvaise foi absolues !

Sur son blog, une belle démonstration d’éternelles « jérémiades stupides et illégitimes » sur le très décrié racisme contre les noirs, puisque sont apostrophés ceux-là mêmes qui nous soûlent du haut de leurs positions officielles, avec les même refrains…

A propos des insultes postées sur Twitter par certains racistes, envers Clémence Bottino, Miss France 2020 :

Malheureusement, dans notre beau pays de France, l’égalité républicaine n’est pas toujours de mise. Où étaient Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à la lutte contre les discriminations, Laetitia Avia, Gérald Darmanin, Aurore Berger, Manuel Valls et tous les autres politiciens qui aujourd’hui font montre d’un antiracisme opportun et de circonstance dont le silence assourdissant.

https://blogs.mediapart.fr/thiaba-bruni/blog

Le racisme existe hélas, et aura du mal à disparaitre tant que les débats à son sujet seront menés par des gens bornés, faisant preuve d’un égoïsme forcené, ne voyant toujours que ce qui les touche, blesse, insupporte, sans jamais voir que d’autres qu’eux, bien que différents, subissent les mêmes vexations ou injustices.

Ainsi Benoit Rayski, nous rappelait en 2019 la célèbre citation de Pierre Desproges qui reste malheureusement toujours d’actualité. Voici la citation au complet :

« J’adhérerais à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois, et même des ocres-crèmes et des anthracites-argentés. Mais à SOS-machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette ».

C’est de Pierre Desproges. Le citer permet d’oublier un instant la lamentable période bien-pensante qui est la nôtre ».

https://www.atlantico.fr/article/decryptage/j-adhererais-a-sos-racisme-quand-ils-mettront-un-s-a-racisme

Quelle différence entre Thiaba Bruni, et Christine Kelly, laquelle écoute et interroge Eric Zemmour avec un respect évident, même si au départ elle avouait n’être pas une fan… Christine préférant se consacrer, avec son association, sur les difficultés des familles monoparentales

C’était déjà le cas avec K D’urgence dont elle était la présidente, fondation dissoute en 2018.

https://www.parent-solo.fr/dossier-265-christine-kelly-presidente-fondation-urgences-interview.html/

Comme beaucoup de ses semblables (c’est elle qui insiste sur la différence !) Thiaba Bruni se focalise et surfe sur un sujet « dans le vent », pour lequel elle est certaine d’obtenir appuis et soutiens financiers… alors que la vraie misère des femmes et des enfants d’Afrique, donc de sa couleur-alibi ne semble pas l’atteindre, ou du moins, après ses problèmes de racisme méchamment fantasmé.

Je suis pourtant blanche, madame, mais je ne peux regarder sans chagrin, cette photo qui en 1994 a valu la célébrité à son auteur, Kevin Carter, nous rappelant que pendant que majoritairement, nous mangeons à notre faim, chaque jour des enfants d’Afrique (et d’ailleurs) meurent dans d’atroces souffrances, et ce dans l’étourdissant silence de ceux qui, au lieu de créer des polémiques haineuses, feraient tellement mieux de s’engager dans le contrôle des naissances de leur frères d’Afrique, leur apprenant à éviter le plus possible de mettre au monde des enfants qu’ils ne sont pas capables de nourrir, pour différentes raisons.

https://phototrend.fr/2015/11/le-dessous-des-images-la-fillette-et-le-vautour/

Moi, madame je suis bien plus bouleversée par la misère de ces petits, que des états d’âme d’adultes noirs ayant la chance en 2021 de vivre en France et d’avoir de quoi se loger et se nourrir, mais se cherchant absolument des raisons de faire perdurer cette maladive jalousie envers les blancs qu’ils accusent de tous les maux… quant eux-mêmes ne valent pas mieux avec de tels discours porteurs de haine.

Ils feraient tellement mieux de s’en prendre aux super richards, aussi bien noirs que blancs, qui s’entendent pour détourner les subventions officielles versées à des responsables indignes, et dont les peuples d’Afrique ne voient jamais la couleur.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression… et profondément écœurée de tant de stupidité