Le collabo Dupond-Moretti défend les drapeaux étrangers lors des mariages

Ici sans le son, mais surtout, après la cérémonie officielle en mairie… et sans drapeaux étrangers !

 

Franchement, pas top la semaine qui vient de s’écouler… déjà qu’on avait eu deux consécutifs dimanches de oufs (je me suis mise à la novlangue pour être sûre de bien comprendre les merveilleux discours de nos jeunes… et de ceux, bien plus âgés mais néanmoins gravement atteints de « jeunisme aigu »), avec quasiment 60% de mécontents silencieux (dont le message n’a donc pas du tout été perçu par les élites, finalement lauréats de postes bien juteux avec des scores totalement minables… mais contents !).

En plus nous avons les plus vives inquiétudes quant à l’avenir du parti patriote, en raison de la stratégie de sa présidente de plus en plus opaque et contre-productive… du moins jusqu’à ce que Eric Zemmour annonce officiellement sa candidature pour 2022.

Mais pour corser le tout, nous avons également, de plus en plus sournoisement évidente, la menace latente des vaccinateurs fous, de rendre le vaccin anti-Covid obligatoire… avec en filigrane, la véritable chasse aux sorcières qui se prépare contre les contrevenants à ce vaccin, seule remède salvateur, qu’ils prétendent… sans aucune preuve tangible puisqu’ils maquillent les chiffres en plus ou en moins, selon leur convenance !

Heureusement que nous avons un super ministre de la justice pour nous faire rigoler ; surtout quand sa dernière prestation officielle, en pleine Assemblée Nationale, est reprise avec humour par Jany Leroy sur Bd Voltaire.

https://www.bvoltaire.fr/le-pas-de-danse-de-dupond-moretti-a-lassemblee/

L’objet de l’intervention du « phénomène » : un amendement proposé par Annie Genevard, députée LR du Doubs, à propos des manifestations lors de mariages, souvent très bruyants, en provenance de citoyens français (ou pas) d’origine africaine, présentes sur le parvis d’une mairie, voire carrément dans la salle même des mariages avec l’aplomb de ceux qui tout en se prétendant aussi (voire plus) français que nous, n’ont pour principal objectif de nous gaver de « leurs » traditions… malheureusement plus du tout dans un esprit de partage, comme naguère, lorsque les premiers immigrés arrivaient avec respect et reconnaissance envers cette France et ses habitants, qui les accueillaient.

L’objet du texte se limite à interdire le déploiement de drapeaux étrangers lors de ces cérémonies.

Mais c’est encore trop pour certains tenants des joies du vivre-ensemble… glapi par ceux qui se gardent bien de le pratiquer !

Écoutez dans l’ordre, l’intervention de Madame Genevard, bien argumentée et sur un ton posé, puis, à partir de 1 minute, la réponse du ministre dans un somptueux solo de pipeau !

https://www.youtube.com/watch?v=Nxbq1PCkGtE

Le sinistre clown, visé par des soupçons de conflits d’intérêt, liés à ses anciennes activités d’avocat, et dont les bureaux du ministère ont été perquisitionnés durant 15 heures, était surement moins fier que lors de sa réponse à la députée, faisant semblant de ne pas avoir saisi le cœur de la question, qui est l’irrespect de nos bâtiments officiels et de notre drapeau national, afin de pouvoir détourner l’attention de l’Assemblée du vrai contenu de l’amendement, en réduisant celui-ci à la danse !

La parlementaire a motivé son discours par « l’émoi » suscité par « l’appropriation d’un espace public », le « blocage d’une rue », « d’une place », l’irruption bruyante de certaines manifestations. « Cela insupporte les gens, je vous l’assure », s’est-elle exclamée.

https://www.leparisien.fr/politique/danses-venues-dailleurs-dans-les-mariages-dupond-moretti-recadre-la-deputee-lr-annie-genevard-01-07-2021-LQH6TDFPVZHWBO4D2YKSCHXRJA.php

Auquel l’impudent personnage a répondu par :

« Moi madame, quand je vois des gens danser, ça me rend heureux », affirme-t-il gravement. Soucieux d’emmener son auditoire loin des rivages de la réalité, le ministre ronge cet os providentiel en se lançant dans un historique hors sujet des « danses venues d’ailleurs » ciblées par l’élue LR. « Le sirtaki est grec, la valse autrichienne, la sardane catalane, le flamenco espagnol, la salsa cubaine et le smurf français. »

Il est intarissable, nous dit Jany Leroy.

Avant de rajouter, de quoi faire rigoler dans les chaumières chaque fois que le gros apparaîtra désormais à la télé, pour nous souler avec ses grands airs de mafieux moralisateur :

L’opposition omet de demander une démonstration.

Quelques pas de tango avec Marlène Schiappa viendraient étayer l’argumentation, une salsa avec Jean Castex finirait de convaincre les députés.

Puis c’est le scoop ; celui sur lequel on pourra dorénavant compter à coup sûr, les jours de spleen, pour retrouver illico un moral joyeux et hilarant.

Selon l’acteur Philippe Lelouche, Eric Dupond-Moretti fut contacté par TF1 pour concourir dans l’émission “Danse avec les stars”. La direction de la chaîne avait repéré le Fred Astaire qui sommeillait en cet avocat à la silhouette élancée. La robe, les effets de manche. Philippe Candeloro lui tendait déjà les bras pour un numéro de claquettes endiablé.

C’est vrai qu’il est fortiche, Jany, pour nous dépeindre une scène avec les images qui font mouche à tous les coups.

En attendant, ce gros plein de soupe (que dis-je, de « consommé »), a réussi son coup-fourré puisque l’amendement est rejeté.

Alors qu’il n’y était pas question de danse, comme le démontre ici la députée :

Je laisse aux lecteurs, la liberté de déposer ici les qualificatifs qui leurs conviennent le mieux pour décrire cet individu sans scrupule.

D’ailleurs, dans la logique fumeuse de notre gouvernement de bras cassés, le même sort a été réservé à un second amendement proposé par la même députée, sur les réunions non mixtes racisées ; écoutez son intervention claire et sans la hargne (pour ne pas dire la haine) qui transpire désormais dans les discours de la bien-pensance dès qu’il est question de contrevenants à la pensée unique, la leur !

https://twitter.com/i/status/1410297939151495171

Pour ceux qui ont été sages, et que les rodomontades méprisantes du gros, insupportent autant que moi… voici une vidéo où il se fait ramasser par le président du Sénat, Gérard Larcher, sans doute dérangé en pleine digestion, le rappelant à l’ordre sur le respect dû aux intervenants ; en l’occurrence la Sénatrice LR Laurence Garnier, lors des échanges sur le féminicide de Mérignac.

https://www.youtube.com/watch?v=JVydi_3FA5A

La honte ? Évidemment qu’ils ne connaissent pas, tous ces individus sans scrupule, capables du pire comme du pire, tellement imbus de leur propre personne, que la notion de honte leur est totalement inconnue les concernant… étant réservée à leurs adversaires, qu’ils combattent avec la même férocité qu’ils combattraient un ennemi ou un animal sauvage…

Je me permets d’ajouter que les interventions de ces deux élues LR, que je ne connaissais pas, m’ont agréablement surprise comme quoi chez les LR il n’y a pas que les super-vedettes squattant plateaux télé et « unes » médiatiques, ou encore les faux-jetons toujours prêts à passer à l’ennemi dès lors que la gamelle est appétissante.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/soupcons-de-conflits-dinteret-une-perquisition-a-debute-au-ministere-de-la-justice_4685495.html

https://www.lepoint.fr/justice/perquisition-au-ministere-de-la-justice-des-donnees-sensibles-saisies-02-07-2021-2433944_2386.php