300.000 euros dissimulés au fisc : le Yéti est un grand étourdi !

 

 

Le temps se couvre on dirait pour Dupont-Moretti !

 

Autant j’enrage et ferraille contre l’auto-proclamé « camp du bien », taxant tous les lanceurs d’alertes se démenant pour faire éclater « LA » vérité sur les véritables ordures qui prétendent nous gouverner… de « racistes » (quel rapport avec la nation ?) et de « complotistes » (consistant justement à dénoncer leurs complots mondialistes !) …

Autant je me dois de souligner que certains d’entre eux, régulièrement épinglés dans nos textes, ont néanmoins quelques circonstances atténuantes… autres que d’avoir été absents le jour de distribution de « conscience », « probité », « honnêteté » … car ces pauvres gens n’ont vraiment pas eu de chance puisqu’en compensation, ils ont hérité d’une immense étourderie.

Ainsi en 2019, Marianne nous révélait que quelques un(e)s, membre du prestigieux gouvernement d’Edouard Philippe, avaient commis des oublis « fâcheux » dans leur déclaration de patrimoine.

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, avait “oublié” de déclarer trois appartements à la Haute autorité pour la Transparence de la Vie publique… pour la modique somme de 336 000 euros.

Mais par simple souci d’équité, il faut reconnaitre que depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, pas moins de douze de ses ministres ont du modifier leur déclaration de patrimoine. Un seul a été inquiété !

Nicolas Hulot, Nathalie Loiseau, la ministre des Armées Florence Parly, Emmanuelle Wargon (oubli de son plan d’épargne entreprise de 45.334 euros), Marc Fesneau (assurance-vie de 11.167 euros), Christelle Dubos (22.660 euros de terres agricoles), Adrien Taquet, Julien Denormandie, Agnès Buzyn, Franck Riester (ajout en « repêchage » de 5,6 millions supplémentaires de patrimoine précédemment omis…), Geneviève Darrieussecq, et enfin Jean-Marie Le Guen qui aurait sous-évalué ses biens de 30% à 40%.

Si, dans les textes, une “omission substantielle” est passible de trois ans de prison et de 45.000 euros d’amende, la Haute autorité ne signale pas la moindre erreur au parquet. Elle initie un échange avec le ministre, en lui demandant si besoin des modifications. Quand elle considère le membre du gouvernement ou le parlementaire comme de bonne foi, aucun commentaire supplémentaire n’est apporté.

Depuis 2013, une déclaration modificative a été demandée par la HATVP dans 43% des dossiers qu’elle a examinés.

Une seule fois, la HATVP a usé de son pouvoir légal d’apposer un commentaire en marge de la déclaration du responsable politique. C’était en juin 2014, au sujet du secrétaire d’Etat PS Jean-Marie Le Guen.

Ah ben oui, faut bien quelques fois faire un exemple, afin que le petit peuple ne glapisse pas à l’injustice !!!

https://www.marianne.net/politique/part-nicole-belloubet-ces-autres-ministres-qui-ont-oublie-des-biens-dans-leur-declaration

Mais ce qui semble gravissime, c’est que cette étourderie, innée chez certains, serait également hyper contagieuse, notamment chez les occupants des bureaux affectés au ministre de la Justice, puisque le très donneur de leçons, « affectueusement » nommé « Le Yéti » dans nos lignes, se voit à son tour épinglé pour une omission de 300 000 euros de ses revenus, liés à ses droits d’auteur, selon des informations de Mediapart.

300 000 € omis ! Début d’Alzheimer ou simple étourderie circonstancielle ?

Normal, le répugnant fat ne faisant jamais dans la demi-mesure !

Mais cessez de vous réjouir, car ce n’est pas de la faute du pauvre homme, déjà fragilisé par l’enquête conduite par la Cour de justice de la République sur des conflits d’intérêts… mais de celle de son comptable !

Selon les informations de L’Opinion, le garde des Sceaux s’est aperçu de ce qu’il présente comme une erreur de son comptable. Un oubli d’abord présenté comme étant de 180 000 euros non déclarés au titre de l’impôt sur le revenu, qui finalement représente 300 000 euros, 180 000 euros étant le montant dû.

https://www.lepoint.fr/politique/un-oubli-de-180-000-euros-dans-la-declaration-d-impots-d-eric-dupond-moretti-07-07-2021-2434634_20.php

https://www.mediapart.fr/journal/france/070721/le-ministre-eric-dupond-moretti-omis-de-declarer-plus-de-300-000-euros-de-revenus

https://www.paris-normandie.fr/id210463/article/2021-07-07/pris-de-phobie-administrative-eric-dupont-moretti-oubli-de-declarer-180-000

Ben voyons ! On sait déjà que dans certains milieux c’est le lampiste ou le stagiaire, qui trinque dès qu’une erreur risque d’éclabousser une sommité… Chez les ministres et autres menteurs professionnels… c’est forcément le comptable !

En même temps, comme dirait qui-vous-savez, comptable fautif ou pas, cela la fout quand même vraiment très mal, de la part de Dupont-Moretti, grand donneur de leçons républicaines à tout le monde, et surtout aux citoyens honnêtes, quand il s’est fait une spécialité de défendre les pires ordures et d’oser s’en réjouir !

D’autant plus que « sa » république, dont lui et ses pairs nous gavent à longueurs d’antennes, pue de plus en plus, depuis qu’ils en font en réalité… du lisier, en s’asseyant régulièrement dessus pour étouffer leurs incessantes forfaitures et atteintes à la vraie morale !

Et cette véritable épidémie d’étourderie chez ceux qui précisément se prétendant si supérieurs au peuple, se permettent impunément de les traiter comme « des gens de rien », me semble finalement bien plus effrayante que leur virus persistant, alibi pour justement nous museler et grignoter le peu de libertés qu’ils nous laissent !

Alerte ! l’étourderie ministérielle en passe de devenir aussi contagieuse que la Covid 19 ?

Vite, un confinement immédiat, éventuellement une incarcération, des cas les plus flagrants ayant déjà donné des signes de contagion ; normal, ces braves gens veillent sur notre santé avec une passion allant même jusqu’à l’acharnement thérapeutique (unilatéral), méritent à leur tour d’être soignés de manière drastique, afin de leur éviter de contaminer l’ensemble du gouvernement, déjà bien atteint au niveau malhonnêtetés, mensonges, manipulations…

Deux petites recommandations, à ceux qui n’auraient pas su déceler la dérision sous mes propos conciliant vis-à-vis de ce répugnant ministre :

1/ N’oubliez pas que c’est grâce à lui que très prochainement, tous les départements seront saupoudrés (y compris dans de petits villages) des gentils mineurs non accompagnés… dont l’actualité réelle (pas celle des médias sponsorisés par l’Etat collabo !) nous relate journellement leurs exploits hors-la-loi puisque dûment protégés en haut lieu, par tous les pourris qui ont décidé de décimer le peuple d’origine !

Éric Dupont Moretti, ministre de la justice, a signé l’arrêté qui fixe la répartition des mineurs non accompagnés entre les départements pour l’année 2021

2/ Surtout n’essayez jamais de tenter de frauder le Fisc, si vous n’êtes qu’un citoyen lambda, ou il vous en cuirait… Car même si vos revenus n’atteignant pas 300 000 euros et au-delà, vous seriez quand même sévèrement épinglés pour un simple oubli, quel que soit son montant… l’Etat pourri qu’est devenue la France, soulignant chaque jour que certains citoyens sont « plus égaux que d’autres » !

Et faisant vous-même votre déclaration de revenus, vous n’aurez même pas la porte de sortie honorable d’accuser votre comptable…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression