Zemmour sur écoute du Maroc : Complicité ou incompétence de l’Etat ?

 

Quelle que soit la façon dont vous observez certains événements, il ressort toujours deux constantes :

– soit notre président d’opérette et son gouvernement de bras cassés, mais néanmoins vaniteux, sont de vraies brèles, totalement inaptes à conduire la destinée d’un pays comme la France, puisque manifestement incapables d’anticiper les choses avant une catastrophe. L’aveuglante démonstration a été faite avec la gabegie sanitaire organisée autour d’une pandémie prétexte à tout et n’importe quoi !

soit au contraire ils sont parfaitement conscients, et leurs prétendues erreurs ne sont en fait qu’une super obéissance à des puissances extérieures, dont les deux « mamelles » sont « le fric », bien puant puisque obtenu pour beaucoup par de vils moyens éloignés de toute éthique, et leur obsessionnel « mondialisme » visant à réduire la population mondiale à sa plus simple expression : celle d’esclaves dûment dénombrés, trimant pour leurs uniques intérêts… jamais pour le bonheur des peuples !

Cette deuxième option est évidemment celle retenue par les « complotistes », nommés ainsi par les comploteurs, et dénoncés par toutes les ordures à leur solde, qui ont pour eux toutes les forces du « mal » pourries par le fric roi et les pires dépravations, physiques et morales, qui vont avec.

Quoi qu’il en soit, c’est de toutes manières, très inquiétant parce que, extrêmement dangereux pour la Nation France et ses sujets, dont les Gaulois réfractaires à la dictature de la marionnette Macron sont aux premières loges pour dénoncer l’impensable… et recevoir en retour les pires sévices et avanies de toutes sortes.

Ainsi, ce que Eric Zemmour lui-même nous apprend, alors qu’il n’a même pas encore officialisé sa candidature pour 2022, prouve que ses manifestes chances de bouter Macron et ses mafieux hors du pouvoir, sont bien réelles… au point de faire peur aux puissances occultes, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ?

D’ailleurs, si d’illustres inconnus comme vous et moi, sommes en permanence espionnés sur le Net, comment un homme aussi précieux qu’Eric Zemmour, capable de donner des sueurs blanches aux mafieux du pouvoir… à commencer par ceux qui prétendent qu’il ne leur fait pas peur… ne serait-il pas encore plus ciblé, y compris par des logiciels de cybersurveillance de plus en plus sophistiqués et performants ?

https://www.dreuz.info/2021/07/internet-et-votre-vie-privee-oui-vous-etes-espionne-oui-plus-que-vous-croyez-et-oui-vous-pouvez-vous-proteger-voici-comment-248142.html/

Un simple coup d’œil au projet Pegasus, et s’en est fini du peu de sérénité qui nous restait.

https://www.youtube.com/watch?v=l4wNzN9Cdq0&t=15s

C’est sans doute l’affaire de cyber-espionnage la plus importante depuis l’affaire Snowden.

« Ce que l’on voit avec le projet Pegasus est très différent et encore plus inquiétant que ce que l’on voyait dans l’affaire Snowden, estime Laurent Richard, le directeur de Forbidden Stories. Ici, nous avons affaire à une société privée qui vend un logiciel extrêmement intrusif à des États connus pour leur politique répressive en matière des droits de l’homme et contre des journalistes. Et on voit clairement que ces États détournent cet outil pour l’utiliser contre ces populations-là. »

Le logiciel espion dont il est question porte le nom très évocateur de « Pegasus ». Il n’est commercialisé qu’auprès d’États ou d’agences gouvernementales, avec l’aval du gouvernement israélien, par une société baptisée NSO, qui emploie 750 salariés à Herzliya, dans la banlieue de Tel-Aviv, mais aussi à Chypre et en Bulgarie. Officiellement, il a pour but d’aider les services de renseignement à lutter contre la criminalité.

La réalité semble cependant éloignée de ce discours officiel. Nos confrères de Forbidden Stories l’ont très vite compris lorsqu’ils ont eu accès à une liste de plus de 50 000 numéros de téléphones entrés par 12 clients de NSO dans le système qui active Pegasus. Ils ont alors partagé cette liste, qui court sur plusieurs années après 2016, avec un consortium international qu’ils ont constitué avec 16 médias, parmi lesquels : le Washington Post aux États-Unis, le Guardian en Grande-Bretagne, le Süddeutsche Zeitung en Allemagne, la cellule investigation de Radio France et le journal Le Monde en France.

Illustration du fonctionnement du logiciel Pegasus

https://lemediaen442.fr/logiciel-espion-israelien-pegasus-revelations-sur-la-plus-grave-affaire-de-surveillance-generalisee/

https://www.franceculture.fr/geopolitique/projet-pegasus-revelations-sur-la-plus-grave-affaire-de-surveillance-generalisee-depuis-snowden

Les recherches ont permis aux investigateurs, de démontrer que ces numéros de téléphone avaient été rentrés dans le système Pegasus par le Maroc, parfois compte tenu de leurs prises de positions considérées comme hostiles au régime ou de leur proximité avec des Marocains perçus comme des opposants, mais dans d’autres cas pour des raisons inconnues.

https://www.franceculture.fr/geopolitique/le-maroc-soupconne-dutiliser-le-logiciel-espion-pegasus-pour-surveiller-ses-opposants/

En France, ils seraient en tout 1000 à être ciblés par les services de renseignement marocains, dont le fondateur de Médiapart, Edwy Plenel, des journalistes du Monde ou de France 2… ainsi qu’Eric Zemmour, polémiste sur CNews, et éditorialiste au Figaro.

Si le premier a pu se mettre à dos le royaume pour avoir demandé la libération de plusieurs prisonniers politiques marocains, pour le second, Valeurs actuelles estime qu’il n’y a « pas d’explication claire pour l’heure, sinon peut-être son opposition de principe à l’immigration, y compris maghrébine et a fortiori marocaine, ou ses potentielles ambitions politiques ».

https://www.programme-television.org/news-tv/Eric-Zemmour-espionne-pourquoi-le-journaliste-a-ete-mis-sous-surveillance-par-le-Maroc-4675222

Quelle que soit la raison initiale de la part du Maroc… il n’est pas interdit de penser également à un deal possible entre le dictateur Macron et ses hauts responsables : des renseignements possiblement monnayables sur les faits et gestes de Zemmour, contre des aides financières substantielles au Maroc… avec en prime une livraison de migrants tout neufs en guise de cadeau ?

Certains trouveront sans doute que j’exagère, mais j’ai comme circonstances atténuantes, le fait que Macron qui ne cesse de mentir aux citoyens en prétendant que toutes les restrictions de libertés seraient « pour notre bien », et surtout « pour notre santé », ne voit certainement pas d’un bon œil, l’arrivée inopinée, bien qu’encore officieuse, de Zemmour dans le scénario bien huilé de ses « parrains » ; contrariant ainsi leurs investissements sur le candidat adoubé par eux, et censé prendre la place de Calimero-Macron… grillé injustement auprès des Français bien qu’il ait pourtant tout bien réussi et dans tous les domaines

https://youtu.be/FdU5Oy1hM6o

Josiane Filio, au nom de la liberté d’expression