Manifestons, révoltons-nous… mais n’oublions pas l’islam et les clandos !

Spoliés par des ordures de passeurs sans scrupule, ceux-là sauront-ils être reconnaissants envers les peuples qui les accueillent ??? Vous avez deux heures…

https://fl24.net/2020/01/25/10-000-clandestins-passes-en-angleterre-70-millions-deuros-de-benefice-un-reseau-de-passeurs-demantele/

Pendant qu’enfin réveillés, une immense majorité de citoyens commence à montrer les dents, (forcément grandement minorés par les officines officielles « aux ordres »), contre l’intolérable dictature de Macronescu, Caltex, Véreux, et tous leurs veules complices

Pendant qu’une nouvelle déferlante de patriotes, vaccinés comme non vaccinés, commence à s’organiser pour défiler et prendre la parole, en ayant bien soin de garder en mémoire l’insupportable sort fait aux Gilets Jaunes et en tirer les conclusions qui s’imposent

Le temps se couvre donc pour les ordures du pouvoir et annexes… dont quelques spécimens de menteurs professionnels, qui se sont fait jeter de manifs qu’ils avaient l’audace de rejoindre, quand l’essentiel de leur temps d’antenne est précisément de les amalgamer à l’ultra violence (carrément inventée) de l’extrême droite… celle de gauche étant celle d’angelots c’est bien connu, et de monter de toutes pièces de prétendues agressions contre leur si précieuse personne.

Ne boudons pas notre plaisir, rejoignons chaque fois que possible les prochains regroupements qui ne manqueront pas de se produire, désormais régulièrement (même si les traitres du sommet font semblant de croire qu’il ne s’agit que d’un énième sursaut des G.J. qu’ils croient définitivement matés !),et réjouissons nous des grands noms qui sont à nos côtés, contre les infects félons prétendant nous soumettre, et surtout des vrais chiffres annoncés par les lanceurs d’alertes, tellement plus crédibles que les stupides annonces officielles.

Mais ne perdons pas de vue que pendant ce temps… une autre fange de nos ennemis, dûment protégés par nos « gouverneux » (qui riment avec journaleux !) profitent du temps et de l’espace qu’ils pensent devenu libres pour eux… en avançant leurs pions, discrètement ou non, mais inexorablement comme à leur sale habitude.

Il est bien évidemment question des clandestins qui pourrissent nos vies, nos villes, et la tache des rares autorités ne pliant pas devant eux, avec l’abjecte complicité des juges « laxistes » (pour rester correct, car à nous il ne nous est jamais rien pardonné !) ; le dernier « fait-divers » en date le démontre de manière magistrale !

Petite parenthèse : avez-vous déjà entendu une quelconque allusion des « zautorités » au sort réservé aux clandos qui tenteraient de se soustraire aux obligations sanitaires, ressemblant à s’y méprendre à une mesure coercitive destinée uniquement aux Gaulois réfractaires ?

Seront ils punis, et si oui, comment ?

Chassés, renvoyés dans leurs pays (pas fastoche sans papiers !), privés des subsides généreusement (et trop souvent aveuglément) octroyées sur leur simple prétendue sincérité (!!!), alors que de nombreux citoyens-patriotes sont si malmenés par les pouvoirs publics, dès qu’ils osent traverser hors des clous ?

Que nenni bien sûr, les exemples pullulent de nos jours, sur les indignes verdicts des juges rouges, dont on ne sait plus très bien s’ils officient ainsi par réelle conviction de leur choix politique (la neutralité déontologique, connaissent plus pour beaucoup !), ou simplement par couardise, après quelques signes fort clairs (main qui passe sur la gorge) en guise d’avertissement, de la part de parents ou amis… d’une racaille injustement arrêtée ?

La question se pose forcément à propos de l’ahurissante décision du Parquet de Montpellier, décidant de le laisser libre sous contrôle judiciaire en attendant son jugement le 4 août pour outrage et menace de mort à l’encontre du maire de Pérols, un individu de 26 ans, ex mineur non accompagné aujourd’hui en situation régulière et résidant à Castelnau-le-Lez.

Question en passant : reste-t-il encore suffisamment de policiers disponibles pour surveiller ce genre de « client » … sachant la tâche qui leur incombe, de contrôler le passe (*) sanitaire (non obligatoire mais c’est tout comme !) des citoyens lambda ?

(*) il s’agit bien évidemment du document, non d’un éventuel « échange » avec une prostituée…

Sachant que l’individu en question avait déjà été condamné à un mois de prison avec sursis, pour vol par le tribunal de Toulouse en 2019, on s’étonnera légitimement de la clémence des magistrats, devant cette belle personne, si respectueuse du bien d’autrui, d’un représentant officiel de l’autorité municipale… et donc à n’en pas douter, de nos lois !!!

Jean-Pierre Rico maire de Pérols, a déposé plainte, et nous apprenons avec plaisir, que. Hugues Moutouh, nouveau préfet de l’Hérault, qui semble n’avoir rien à voir avec certains pleutres de ses confrères (Lallement si tu nous lis), s’est associé à cette plainte.

Quelles que soient ses futures décisions, n’oublions pas de saluer celle-ci, plutôt rare en ces temps de « moutonnement » tant chez les citoyens que chez certains responsables…

https://www.midilibre.fr/2021/07/20/herault-hugues-moutouh-le-nouveau-prefet-rattrape-par-la-situation-sanitaire-9681681.php#

Résumé des faits :

Ce mardi 20 juillet vers 22h, Jean-Pierre Rico qui discutait tranquillement avec des administrés attablés à la terrasse d’un café de la Grand Rue, s’est vu obligé d’intervenir auprès de deux scooters, passant à vive allure et à plusieurs reprises dans une zone piétonne.

Si l’un des deux individus se tiendra prudemment à l’écart, et prendra la fille de l’air dès que celui-ci commencera à sentir le roussi… le second, ne supportant pas que l’édile ait barré le passage avec deux chaises, s’en prend verbalement, mais violemment à lui, à l’aide d’invectives injurieuses, bien que le maire ait décliné sa fonction.

« Ta race, je vais te crever » lui aurait lancé, entre autres outrages et menaces, le charmant conducteur du scooter.

Comme le confirmeront différents témoins entendus par la police et les bandes de vidéosurveillance, Jean-Pierre Rico gardera son calme à tout moment. Deux policiers municipaux viendront à son secours mais, l’individu étant toujours aussi remonté fut confié à la police nationale et conduit au commissariat central.

https://actu.fr/occitanie/perols_34198/pres-de-montpellier-victime-d-une-agression-le-maire-de-perols-jean-pierre-rico-porte-plainte_43669463.html

Peut-on raisonnablement penser que ce zèbre mérite une telle clémence de la part de juges donnant de plus en plus souvent des signes de « pourriture sur pied » tant la clémence de leurs verdicts vis-à-vis des racailles ultra récidivistes, est à l’extrême opposé des peines drastiques à l’encontre d’un citoyen lambda osant juste bouger une oreille ?

Certes, l’individu dont l’identité et la provenance sont soigneusement évitées (du coup chacun aura peut-être sa petite idée… identique à la mienne !), n’est pas encore multi récidiviste, mais on peut raisonnablement envisager qu’il est néanmoins sur la bonne pente…

Le plus écœurant étant que ce triste sire, ne sera vraisemblablement pas renvoyé d’où il vient (en plus il est sans doute devenu « bien Français »), mais qu’en outre, lorsqu’il aura trucidé un ou plusieurs Français, nos ordures de politiques viendront comme chaque fois, sans vergogne, présenter leurs condoléances aux familles !

J’attends chaque fois avec impatience, qu’un des membres d’une famille endeuillée par leur faute, leur saute à la gorge, et les foute dehors, leur débitant haut et fort ce qu’il pense de leur véritable cinéma, et ce devant micros et caméras… ce que, comme la racaille multirécidiviste Valls, ils redoutent fort !

Hélas, hormis le courageux Patrick Jardin, qui en a d’ailleurs fait un livre… la plupart des parents de victimes se vautrent, à ma connaissance scandalisée, dans l’exécrable « vous n’aurez pas ma haine ! », assassinant une nouvelle fois leur pauvre enfant !

Nathalie Jardin, obligatoirement au paradis des anges, peut au moins, elle, s’enorgueillir du courage de son père qui n’a jamais cessé, depuis le drame, de ferrailler contre les racailles en cols blanc, encore plus infectes que celles qu’ils protègent !

https://ripostelaique.com/jai-devore-le-livre-de-patrick-jardin-pas-devant-les-cameras.html

Alors, en attendant que le grand ménage, dont les prémices augurent de belles choses… nous ait délivrés de toutes les vermines qui nous oppriment, il est légitime d’attendre et d’espérer impatiemment…

« Vivement que les manifestations de révoltes (préambules d’une révolution si nécessaire) d’une portion grossissante de la population, commencent enfin à effrayer tous ces minables, autant que les malfaisants, tueurs, violeurs… venus d’ailleurs, à qui ils ont pourtant eux-mêmes, ouvert en grand les portes du pays… persuadés que leur haute fonction les épargnera… le contraire leur est chaque jour démontré dans leurs tribunaux.

Je me marre… comme disait mon philosophe préféré, Michel Colucci.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression