Albertville : Macron ment autant sur l’islam que sur la Covid !

Partout ils font « ch… » ces sangsues, pour imposer leurs croyances débiles… et partout des pleutres acceptent, malgré le refus des populations locales !

 

Que ceux qui s’esbaudissent dès que Macronescu vient faire son numéro de claquettes en direct à la télé, pour farcir le chou des citoyens déjà bien anesthésiés par des décennies de mensonges politiques, se penchent un peu sur cette preuve de la rouerie du personnage, tout autant que Darmanin, son nocif ministre de l’Intérieur ; ils découvriront dans les deux documents qui suivent, à quel point chaque phrase prononcée par ce méprisable président, élu par ruse, n’est qu’un tissu de mensonges éhontés, dont les technologies actuelles permettent d’en garder mémoire, pour nous en faire la démonstration à point nommé.

Ainsi, en comparant le discours prononcé en octobre 2020, à propos de la future loi sur le séparatisme, avec un événement d’avril 2021 aux antipodes de cette posture ridicule autant que mensongère… comme tout ce qui sort de ses lèvres traitresses, on peut aisément relever la criante contradiction, voire carrément opposition, entre annonce et réalité sur le terrain :

https://www.youtube.com/watch?v=dcIDKr9mJ7c

Extraits, pour ceux qui n’auraient pas le courage de s’imposer la diffusion entière de cette véritable mascarade :

Le problème n’est pas la laïcité. La laïcité, c’est la liberté de croire ou de ne pas croire, la possibilité d’exercer son culte à partir du moment où l’ordre public est assuré. La laïcité, c’est la neutralité de l’État et en aucun cas l’effacement des religions dans l’espace public. La laïcité, c’est le ciment de la France unie.

Il faut donc faire respecter la laïcité fermement, justement. Sans se laisser entraîner dans le piège de l’amalgame tendu par les polémistes et par les extrêmes qui consisterait à stigmatiser tous les musulmans.

Le problème, c’est le séparatisme islamiste. Ce projet conscient, théorisé, politico-religieux, qui se concrétise par des écarts répétés avec les valeurs de la République, qui se traduit souvent par la constitution d’une contre-société et dont les manifestations sont la déscolarisation des enfants, le développement de pratiques sportives, culturelles communautarisées qui sont le prétexte à l’enseignement de principes qui ne sont pas conformes aux lois de la République. C’est l’endoctrinement et par celui-ci, la négation de nos principes, l’égalité entre les femmes et les hommes, la dignité humaine. Le problème, c’est cette idéologie, qui affirme que ses lois propres sont supérieures à celles de la République. Je ne demande à aucun de nos citoyens de croire ou de ne pas croire, de croire un peu ou modérément, ça n’est pas l’affaire de la République, mais je demande à tout citoyen, quelle que soit sa religion ou pas, de respecter absolument toutes les lois de la République.

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/10/02/la-republique-en-actes-discours-du-president-de-la-republique-sur-le-theme-de-la-lutte-contre-les-separatismes

Hormis quelques fielleuses allusions aux « extrêmes » « qui stigmatiseraient tous les musulmans », il est clair que l’on ne peut qu’approuver ces parolessauf que la suite des événements… dont Macron et ses ministres se gardent bien de venir nous parler « au coin du feu »… prouve à quel point tout ceci n’est qu’enfumage des foules, sans aucune véritable intention de faire respecter cette République-alibi, qu’ils mettent à toutes les sauces, en véritable paravent derrière lequel ils planquent leurs ignominies et leur trahisons !

Ainsi, alors que le minable Darmanin, s’est empressé de dissoudre « Génération Identitaire », ces jeunes patriotes courageux, qui précisément ont osé souligner, en y remédiant, les carences et inaptitudes de ce gouvernement de pleutres, face aux envahisseurs illégaux…un gravissime événement (preuve que sur l’islam aussi, Macron fait l’inverse de ce qu’il annonce), s’est déroulé en avril 2021, à Albertville (Savoie) où le tribunal administratif de Grenoble a obligé son maire à autoriser la construction d’une école primaire privée (de 400 élèves dans cette ville d’znviron 20 000 habitants) à l’initiative de la Confédération islamique Millî Görüs (CIMG), proche de la Turquie.

Cette association est celle qui, actuellement, construit la mosquée de Strasbourg et qui fait partie des trois organisations ayant refusé de signer la charte des principes pour l’islam de France.«  Précise le maire qui ne décolère pas !

https://twitter.com/i/status/1381504859120226305

C’est donc ainsi que Macron et Darmanin font « respecter la République en soutenant la laïcité… ciment de la France unie ???

Elle est vraiment très pratique cette épidémie, dûment exploitée à leur avantage par tous les néo-dictateurs de la planète, puisque pendant qu’ils nous soulent avec ses vagues successives, totalement bidonnées, pour maintenir les couards dans leur terreur du virus, les pleins pouvoirs qu’ils ont pris soin de se voter eux-mêmes, leur permettent de nous maintenir sous un joug que nous pensions encore impossible en France, il y a peu ; celle de la soumission à tous leurs caprices d’enfants gâtés et totalement cinglés !

Ecoutez Nicolas Dupont-Aignan qui exprime son désaccord sur le sujet et ses propres propositions, que l’on ne peut qu’approuver :

https://twitter.com/i/status/1380570671084879881

Le 11 avril 2020, Pascal Bolot, préfet de Savoie, s’élèvait contre le projet « démesuré » et « séparatiste » de construction d’une école musulmane privée.

« Ce projet relève sans ambiguïté d’une logique séparatiste : c’est une école privée islamique qui revendique sa prise de distance avec le système éducatif français. Comme partout ailleurs, la CIMG n’entend pas ouvrir cette école sous la forme d’un établissement sous contrat. Ses responsables entendent l’inscrire dans une union européenne des écoles musulmanes créée à leur propre initiative, ce qui est une manière d’échapper aux contingences nationales », explique le préfet.

« On ne peut pas, en France, tolérer des établissements où on tient école de contre-République. C’est le devoir du maire et de l’État de ne pas accepter ce type d’initiative qui participe à un processus d’archipélisation de la société française », juge-t-il, rappelant que la CIMG a refusé de signer la charte des principes de l’islam de France.

Bonne nouvelle, soutenu par son Préfet, le courageux Frédéric Burnier (divers droite… ah c’est ballot, ce n’est pas un « extrême » !) se rebiffe :

N’ayant pas eu de réponse à son courrier dans un délai de 15 jours, le maire a donc décidé de retirer le permis de construire. Ce qui interdit à la Confédération islamique Millî Görüs de commencer la construction de son école. Désormais, l’association a la possibilité de contester cette décision et de porter l’affaire devant les tribunaux en exerçant un recours contentieux.

https://www.francebleu.fr/infos/education/le-prefet-de-savoie-demande-le-retrait-du-permis-de-construire-d-une-ecole-musulmane-a-albertville-1625904771

https://www.fdesouche.com/2021/07/28/albertville-73-letat-contraint-le-maire-a-signer-le-permis-de-construire-dune-ecole-islamiste-turque-qui-scolarisera-1-4-des-enfants-de-la-commune/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/savoie/albertville/savoie-la-colere-du-maire-d-albertville-somme-d-autoriser-la-construction-d-une-ecole-islamiste-turque-2038936.html

https://www.marianne.net/societe/laicite-et-religions/pourquoi-le-maire-dalbertville-se-dit-condamne-a-accepter-une-ecole-privee-musulmane

Marre de voir à quel point tous ces félons se prosternant devant l’islam, donnent de plus en plus des gages de permissivité aux fondamentalistes qui, à peine obtenu gain de cause sur un sujet, s’empressent aussitôt de présenter une autre revendication, qui sera acceptée avec autant de zèle que de lâcheté !

Que l’on se souvienne de la Croix de Ploërmel en Bretagne, figurant au-dessus d’une statue de Jean-Paul II, qui indisposait tant les furies islamistes qu’elles exigeaient son retrait… et furent exaucées par le Conseil d’Etat… Sans oublier leur cinéma chaque fin d’année pour éradiquer les crèches et l’enfant Jésus, ainsi que toute allusion à Noël… (sauf pour la prime de la CAF !!!), quand nous, croyants ou non, devons nous farcir leurs cirques chaque année au moment de l’Aïd, du Ramadan et autres pitreries islamiques, avec l’accord empressé des « zautorités » !

https://ripostelaique.com/ploermel-le-conseil-detat-incommode-par-une-croix-mais-pas-par-le-burkini.html

Quand on pense à toutes les scandaleuses obligations, les aliénations de libertés fondamentales, et à l’odieux séparatisme (vaccinés contre non-vaccinés) qu’ils nous imposent à propos d’une pandémie outrageusement grossie pour mieux faire peur, il est aisé de comprendre, et approuver, les quelques représentations de fausses guillotines érigées avec le nom de 300 élus, que ces indignes feignent de prendre pour un manque de respect… quand ce n’est qu’un simple avertissement, sans frais… qu’ils feraient bien d’étudier et d’en tirer les conséquences qui s’imposent…

https://www.youtube.com/watch?v=QFAARUpUUeo

La violence verbale faite aux anti passe-sanitaire, à qui l’on promet de « pourrir leur vie », n’existe pas pour cette élue, sans doute tellement habituée à prendre ses électeurs pour des moins que rien !

Quoi qu’elle en pense, et malgré les hypocrites et venimeux comptes-rendus de la clique aux ordres à propos des manifestations contre le passe-sanitaire… la peur ne devrait pas tarder à changer de camps !

Et ce ne sera que justice !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression