Le SNJ ose : les manifs « entravent » la liberté d’informer !

Franchement vous ne voyez pas pourquoi « on » vous en veut autant ? Pas même le début d’une p’tite idée ?

Le traitement des Gilets Jaunes, ça vous parle ? Parce que, à nous les citoyens, ça le fait !!!

Mais qu’apprend-on ce jour, après le 3ème formidable mouvement de citoyens contre le « passe-sanitaire », prenant de l’ampleur à chaque nouvel épisode ?

Que les vilains manifestants « entraveraient la liberté d’informer et d’être informé » selon un communiqué du Syndicat National des Journalistes (S.N.J.)

C’est proprement scandaleux ! l’intégrité des journaleux mise en doute en plus, c’est incompréhensible ; eux précisément si probes, équitables, incorruptibles

Franchement, si on n’a plus le droit de mentir, bluffer, maquiller les faits, manipuler les chiffres, et prendre les lecteurs-auditeurs-téléspectateurs pour des crétins (version soft), sans s’en prendre plein la tronche (seulement verbalement) mais où va-t-on ?

C’est vrai aussi, cela fait des décennies que cela fonctionne ainsi, pourquoi vouloir changer les règles du jeu aujourd’hui :

– les électeurs élisent en, très minime mais hélas majorité, des félons n’ayant pour but que de les tromper

– les élus, grâce à nos impôts, arrosent de subventions (médias et associations) et achètent tout ce qui peut s’acheter, dans le but de se maintenir au pouvoir le plus longtemps possible

– les médias concernés (pour l’instant en un seul mot) jouent le jeu avec célérité, abreuvant ceux qui ne sont rien, de nouvelles passées au crible du politiquement correct, et rien d’autre.

Dans ces conditions, nul ne s’étonnera de retrouver, quasiment intégralement, et parfois même avec les fautes d’orthographe… les communiqués de l’AFP dans tous vos bons journaux, pour peu qu’ils fassent effectivement partie des vendus au pouvoir !

Premier fou rire à la lecture du communiqué du SNJ ce 2 août :

« La liberté de la presse a, une nouvelle fois, été entravée lors des manifestations anti-passe sanitaire en France, lors desquelles des médias ont été pris pour cible ».

« Le syndicat condamne ces atteintes à la liberté d’informer et d’être informé, d’où qu’elles viennent« , a-t-il ajouté.

Second fou rire à l’hilarante « sortie » de l’AFP :

L’AFP, soulignant son « engagement ferme en faveur d’une information vérifiée, équilibrée, indépendante, sur le terrain », a elle-aussi dénoncé dimanche dans un tweet cette « entrave à la liberté d’informer et à l’intégrité de ses journalistes ».

Le SNJ a notamment évoqué les locaux de France Bleu visés à Montbéliard, le tag « collabo » inscrit sur la vitrine des locaux du Dauphiné Libéré à Annecy, ainsi que la prise à partie de deux journalistes de ce même journal et d’une équipe de l’Agence France-Presse à Paris.

D’après eux donc :

– Minimiser systématiquement le nombre de manifestants, pourtant en constante progression depuis le début des événements (en gros, la déclaration de guerre de Macron aux citoyens le 12 juillet !), en se bornant à reproduire uniquement les chiffres émanant des officines du pouvoir.

Inverser en permanence les résultats, les chiffres, les paroles, des uns et des autres, selon le sens du vent, c’est-à-dire en fonction des consignes d’en haut !

– Pleurnicher de se faire mal recevoir aux manifestations… que l’on a hyper mal traitées auparavant… au lieu d’analyser pourquoi une telle réaction… puisque en connaissant fort bien les raisons, mais préférant orienter les débats vers ce qui les arrange : la prétendue violence des gens qui se rebiffent enfin… et c’est bien cela qui les défrise les vulgaires pisse-copies !

Mentir grossièrement à l’antenne, comme l’a fait ce journaleux de BFM pleurnichant lui aussi d’avoir été agressé violemment par « des » manifestants… alors qu’une autre vidéo que la sienne, le montre lui-même en train d’agresser un manifestant !

https://twitter.com/OSGiletsJaunes/status/1418346997585694729

https://ripostelaique.com/bfmtv-la-pleureuse-de-journaleux-igor-sahiri-na-pas-dit-toute-la-verite.html

Que dire également de vos incessantes basses manœuvres (équitables ?) pour faire interdire Eric Zemmour partout où c’est possible, lui qui vous fait si peur parce que sachant répandre les vérités que vous voudriez tant cacher au peuple ; lequel est donc déjà curieusement « lâché » pour son tout prochain livre, par un éditeur qui a pourtant fait ses choux gras des précédents livres de l’éditorialiste, qui se vendent « comme des petits pains » ?

Ce serait donc tout cela, votre « engagement ferme en faveur d’une information vérifiée, équilibrée, indépendante, sur le terrain » ?

Étonnez vous alors de n’être pas bien perçus, mesdames et messieurs les faux informateurs, vrais serviles collabos des escrocs du pouvoir ; vous n’avez que ce que vous méritez, et encore, car si vous continuez ainsi, un jour ce sera sans doute le goudron et les plumes… à moins que vous préféreriez vos têtes au bout de piques… à vous de voir !

Je sens bien que, passés les premiers fous-rire de dérision face à ces méga hypocrites, la colère commence à monter… voire déborde déjà chez certains lecteurs « soupe au lait » comme votre servante, aussi, pour vous redonner le sourire, voici deux infos qui devraient faire mouche :

D’abord la réponse ce matin du site Bd Voltaire, en une pétition « Stop au médiatiquement correct ! » que je ne saurais trop vous recommander de signer immédiatement (Déjà 102497 signatures au moment où j’écris) :

Boulevard Voltaire défend la liberté d’opinion et d’expression, au service de la liberté d’information.

Nous faisons l’exact contraire de ce que font la plupart des « grands » médias qui insultent allègrement les millions de Français hésitant à se faire vacciner, et acceptent complaisamment que nos libertés soient restreintes sans débat.

L’opposition que cette mesure suscite ? Ils font tout pour la minimiser ou la discréditer…

https://mobilisations.boulevard-voltaire.fr/petition-stop-mediatiquement-correc

Ensuite en vous recommandant de visionner la réaction de Florian Philippot sur BFMTV à propos de la manif du 31juillet, où vous ragerez certainement en voyant le salopard de petit journaleux-collabo lui opposer une « cacophonie ininterrompue de contre-vérités » comme le précise un commentaire.

Philippot ne cède rien, notamment à l’élu LREM qui ment comme un arracheur de dent (normal, c’est « la voix de son maître » !), en rendant coup pour coup… même si en permanence « on » parle en même temps que lui.

De même que son commentaire à la déclaration d’un virologue sur CNews :

https://twitter.com/f_philippot/status/1421763956406902784/

Scotché le journaleux… s’il « aurait su », il l’« aurait pas » questionné… ou alors en différé, mais là, zut alors, trop tard, c’est du direct (ricanements sadiques et satisfaits).

Bon, sur ce, je vais faire une minute de silence, en soutien à tous ces pauvres journaleux, présentateurs, intervieweurs… qui se crèvent, sans compter leurs heures (sauf en heures supp), pour offrir aux gueux des infos « vérifiées, équilibrées, intègres… en un mot, indépendantes », tout ça pour se faire accueillir par des injures et des crachats (pas bien … quoi que…) et gravement insulter avec le vilain mot de « collabo »… c’est vraiment trop injuste !

Dans la famille Calimero, je demande les fistons…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://www.valeursactuelles.com/societe/manifestations-anti-passe-sanitaire-la-liberte-de-la-presse-a-ete-entravee-alerte-le-snj

https://www.lepoint.fr/societe/manifestations-anti-pass-sanitaire-la-liberte-de-la-presse-entravee-snj-02-08-2021-2437511_23.php

https://www.leparisien.fr/faits-divers/manifestation-anti-pass-sanitaire-des-journalistes-de-lafp-agresses-a-paris-31-07-2021-WQWIDUXVFJEABEFBOQ7J2KN4YI.php

https://www.programme-tv.net/news/societe/280644-crachats-injures-deux-journalistes-de-lafp-agresses-pendant-la-manifestation-anti-pass-sanitaire-a-paris/