Loïc Besson, tapineur chez BFM TV, s’en prend grossièrement à Florian Philippot !

Tout jeune et déjà tous les stigmates du manipulateur professionnel, « si c’est pas malheureux » !!!

On se demande parfois, et même de plus en plus souvent, lorsque l’on écoute les palabres de « célébrités » officiant sur les médias officiels, comment peuvent-ils avoir autant de morgue et d’arrogance, y compris lorsqu’ils sont manifestement trop jeunes pour le poste qu’ils occupent ; au point qu’on leur appuierait sur le nez, il en sortirait encore du lait (pourtant déjà frelaté chez certains !).

C’est une image innocente, trouvée sur les réseaux sociaux (rebaptisés « réseaux soucieux » par les félons du pouvoir qui commencent sérieusement à baliser, quoi qu’ils en disent…), qui m’a donné un élément de réponse me semblant tout à fait plausible… notamment lorsqu’on la compare au triste pitre qui s’est fait élire à la tête de notre France, uniquement et sadiquement pour la martyriser… ou encore au jeune tapineur officiant désormais à BFM poubelle, prétendue « première chaine d’information » …

Jugez vous-mêmes :

Ressemblant non ? Encore que personnellement j’aurais plutôt tendance à les comparer à une hyène, apparentée chez les humains à une personne cruelle et sournoise…

Quand on sait cela, on a tout compris !

En même temps, comme dirait justement l’un des deux nocifs sournois, on peut comprendre que si leur imagerie personnelle, soit autant déformée, il semble logique de ne trouver chez eux, aucune trace, même la plus infime, de modestie, décence, sagesse… puisque totalement annihilée par la morgue, le dédain, la suffisance… qui les dévore sans trêve.

Laissons tomber le premier puisqu’il est parait-il malvenu de tirer sur une ambulance… et intéressons-nous plutôt au second, jeune merdeux aux dents qui doivent rayer le parquet, si l’on en juge par sa logorrhée déjà bien au point pour contredire la personne qu’il interview ; alors que dans un média respectueux des citoyens, quelles que soient leurs croyances ou positions politiques, il devrait au contraire traiter avec infiniment de respect.

Au lieu de cela, époque de totale inversion des valeurs oblige, dont l’exemple leur vient d’ailleurs de si haut qu’ils se croient invulnérables et peuvent donc tout se permettre, tous ces jeunes freluquets n’ont aucune idée de leur incommensurable stupidité, doublée de malhonnêteté maladive permettant tous les coups les plus vils.

Ainsi ce jeune LoÏc Besson, dont vous aurez bien vite oublié le nom, dès que la grande et belle révolution populaire qui s’annonce, emmenée justement avec brio par Florian Philippot, dont il n’arrivera jamais à la cheville, quoi qu’il tente… l’aura renvoyé au caniveau d’où il n’aurait jamais dû sortir !

Ce jeune freluquet donc, « aux épaules de serpent » (et la langue qui va avec !), se croit pour l’heure tellement invulnérable… pensez-donc, il a dû voir, revoir, et re-revoir les leçons cathodiques de la hyène Ruth El Krief, sa « maitresse à penser » … qu’il peut malmener son interlocuteur, qui en plus d’être le président du parti « Les Patriotes », parti propre et novateur (l’amour de la France et le respect du citoyen) est également un candidat à la future élection présidentielle de 2022.

Ce jeune avorton donc, certain que « le camp du bien » qu’il défend aura vite fait d’éliminer ce « gêneur », s’emploie sans relâche, comme il l’a si souvent vu faire sur cette chaine, a empêcher Florian Philippot de terminer ses démonstrations, en coupant systématiquement ses phrases… manœuvre bien connue des incapables qui se pavanent sur les chaines sponsorisées par l’Elysée pour répandre la parole du maître et uniquement celle-ci !

Il faut vraiment avoir un mental d’acier, et les nerfs qui vont avec, comme Philippot pour garder son sang-froid et ne pas envoyer un pain dans la tronche satisfaite de ce guignol qui ne nous arrache aucun sourire, et encore moins un rire.

https://www.youtube.com/watch?v=N8uprJm7WCs

Nous saurons nous en souvenir le moment venu…

Mais en attendant, penchons-nous (pas trop, de peur de tomber dans ce vide abyssal…) sur le CV de celui qui s’est rapidement glissé dans « l’habit de lumière des pseudos journalistes-vrais salopards maison », directement téléguidés depuis « le Palais », via les grasses subventions (en provenance de nos impôts) déversées à flots continus (un peu comme les migrants !) dans l’escarcelle des médias félons qui, en plus, voudraient qu’on les aime !!!

https://www.doyoubuzz.com/loic-besson_1/cv/jobs/bfmtv

https://fr.linkedin.com/in/bessonloic

Comment en arriver là, alors que tout avait si bien commencé ?

C’est ce que semble déplorer un commentaire de cette vidéo où le phénomène nous « régale » de son discours de major de promo « Bachelor journalisme » de l’ISCPA Lyon., en 2015.

https ://www.youtube.com/watch ?v=0q0-5cd64xY

Le Major de promotion est à l’honneur. Félicitations à Loïc pour ce très beau parcours en Bachelor journalisme de l’ISCPA Lyon.

Petite suggestion, en mode provoc : pas cap’ Loïc de repasser l’épreuve à l’ISSEP de Marion Maréchal, qui se trouve également à Lyon.

On en reparle ???

Depuis évidemment, l’eau a coulé sous les ponts… de même que les ennuis, contrariétés, dangers et pressions de toutes sortes sur les citoyens… dès l’avènement du plus cinglé des présidents qu’une minuscule majorité a porté au pouvoir… certainement bien aidée par des fraudes en forme de cafouillages de scrutins, mais comme je n’ai pas de preuve flagrante (contrairement à celles des USA qui pullulent !), je préfère ne pas m’étendre sur le sujet…

Et le jeune kapo, ayant certainement adoré le « projeeeeet » du dieu de l’Olympe, a très vite pris ses marques dans cette grande maison où règne la rigueur, la probité et le respect du peuple… surtout depuis qu’il a été choisi par « la » chaine pour présenter plusieurs journaux télévisés, l’été 2017…

Si l’on en croit ses copains du « Progrès », ce jeune présentateur de 23 ans vivait à l’époque une « irrésistible ascension » dans les médias parisiens…

Curieusement, je n’ai jamais entendu parler de ce gentil p’tit gars, propre sur lui et tout, et tout… Mais suis-je sotte, je ne regarde jamais BFM TV, pas plus que ses « con-sœurs », autrement que via quelques vidéos menant carrière sur le Net.

Comme je ne suis abonnée à aucun torchon, je ne peux vous parler de la suite de l’article, précisément réservé aux abonnés…mais même sans le reste « on s’demande ! » comme disait Coluche.

https://www.leprogres.fr/beaujolais/2017/08/01/ce-presentateur-de-bfmtv-est-originaire-de-limas

Bref, vous l’aurez compris, Loïc est un pur produit de l’époque, ou tout un chacun (surtout chez les V.I.P. diverses et variées ; média, sport, cinéma, chant…), ne vit que le regard rivé sur son nombril pour s’auto-féliciter, s’auto-glorifier, s’auto-déculpabiliser… (ça vous rappelle quelqu’un ?), toujours responsable mais pas coupable (et là ?), et chez qui il serait vain de chercher du respect envers ceux qui n’ayant pas leur chance, doivent trimer pour des salaires de misères, sans pour autant être méprisables

Si je devais résumer le personnage, je dirais qu’à l’image du minable mais vaniteux usurpateur de la fonction présidentielle (dans la longue lignée de ses prédécesseurs), l’avorton qui se croit journaliste parce qu’il émarge à une chaine célèbre, connait déjà bien la chanson.

Il la chante avec l’aisance du fumier qui ne respecte que lui-même, et qui forcément à choisi de rejoindre l’auto-proclamé « camp du bien », en vrai composé de fumistes, menteurs, escrocs… et meurtriers, dans la mesure où ils ne dénoncent jamais les vrais crimes des racailles, islamistes entre autres, car trop occupés à traquer une féroce « extrême droite » qui n’existe que dans leurs esprits malades !

Et entre les glapissements irrespectueux du petit teigneux, et la classe, la fermeté et la clarté des démonstrations de Florian Philippot, je n’hésite pas un dixième de seconde, et c’est le second qui a ma préférence, ses discours et publications étant d’un tout autre intérêt que les glapissements du Besson.

 

Les pluies de bobards déversées chaque heure par les cuistres de BFMTV et ses semblables… n’ont d’écho que chez les faibles d’esprit ; et cette demi-portion de Loïc Besson est bien à l’aune des affabulateurs du système, que l’on retrouve à tous les niveaux où ils peuvent nuire au peuple.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression