Ils ont décidé de tuer socialement Cassandre Fristot

Là où nous voyons juste des noms de félons, Darmanin y voit surtout des noms de juifs… et si à cause du prénom Cassandre, il avait peur d’une prédiction de leur fin à tous ???

En 1998, Bruno Pelletier interprétait avec brio, « Il est venu le temps des Cathédrales », l’un des airs « phares » de la comédie musicale « Notre Dame de Paris ».

https://www.youtube.com/watch?v=EocLKUzsaoc

De nos jours et sur tout le territoire, elles brûlent les cathédrales, ainsi que leurs « petites sœurs », basiliques, églises, chapelles… parfois « spontanément », sans doute par « l’opération du Saint-Esprit » compte tenu de leur appartenance ; parfois aussi de la main d’un « innocent », forcément puisque appartenant à une communauté « protégée » par le pouvoir… au point de se livrer ensuite impunément à l’assassinat d’un représentant de cette religion honnie par la sienne (tellement parfaite qu’elle ne supporte aucune concurrence !).

Vaste sujet qui n’a pas fini de faire coule d’encre, tant que seront admis en France ce genre d’individus par millions… et que nous ne nous serons pas débarrassés des cloportes qui les invitent carrément à venir nous détruire !

Et dans « la rue » en ce moment, c’est désormais le peuple qui brûle et gronde d’une colère longtemps contenue, mais qui finit par exploser tant s’accélèrent les mesures liberticides et imbéciles des gougnafiers s’étant emparés du pouvoir pour leur unique bénéfice.

A Riposte Laïque, nous encourageons chaque patriote à se rendre chaque week-end aux manifestations orchestrées par quelques personnalités, dûment mises au point pour qu’elles ne subissent pas le sort injuste réservé aux Gilets Jaunes, finalement dépassés par les petits nervis du pouvoir, sous le nom totalement faux de « antifascistes » … quand ce sont eux les véritables agitateurs, violents et destructeurs.

Pour autant, même en restant calme et observant les consignes de manifestations « bon enfant », il s’avère malgré tout dangereux, par le simple fait de brandir une simple pancarte… puisque celle-ci peut immédiatement être interprétée par la junte des usurpateurs du pouvoir, comme séditieuse !

Ainsi celle de Cassandre Fristot, cette jeune enseignante, ancienne membre du Front national et ex-élue locale, qui a été interpellée le 9 août à Hombourg-Haut, en Moselle, pour avoir brandi une pancarte jugée antisémite lors d’une manifestation contre le pass sanitaire le 7 août à Metz.

Qui a dit que notre zélé ministre de l’Intérieur, était long à la détente ?

Peu importe, coup sur coup, le « cador » (défense de rire) vient de démontrer le contraire, d’abord en se rendant immédiatement sur place, dès que l’assassinat du prêtre en Vendée, par le Rwandais incendiaire de la Cathédrale de Nantes a été connu (ça lui fait une belle jambe au prêtre !), sans doute pour faire son habituel numéro de « pleureuse » hypocrite, ne croyant pas un mot des boniments qu’il assène aux proches…

Puis dans la foulée, il « gère » avec la célérité qu’on lui connait (hélas, pas pour tous les criminels et les crapules !) la pancarte abjecte (ce sont ses mots) de la jeune femme, où lui et ses compères n’ont vu que de l’antisémitisme !

C’est qu’il ne rigole pas le Gérald, quand il est fâché… surtout que cette histoire arrive juste à point pour faire diversion, et éviter qu’on s’intéresse de trop près à celle du Rwandais, toujours pas expulsé après son exploit incendiaire à Nantes, particulièrement difficile à expliquer aux gens qui ne sont rien, et qui évidemment ne comprennent rien aux subtilités de la politique politicienne actuelle…

https://ripostelaique.com/encore-un-pretre-assassine-mais-macron-prefere-traquer-les-anti-passe.html

D’où une sévérité sans faiblesse, pour cette « quasi criminelle » … sévérité et célérité que l’on aimerait bien voir pour tous les vrais criminels, racailles, et autres joyeusetés, dès lors que prétendus « chances pour la France », ils deviennent intouchables !

Selon la préfecture de Moselle, le domicile de Cassandre Fristot a été perquisitionné lundi matin. « La police regarde si l’on trouve dans son logement de quoi expliquer ou conforter la présomption d’antisémitisme », expliquai -elle alors.

Selon BFMTV, Cassandre Fristot aurait affirmé aux enquêteurs s’être débarrassée de la pancarte.

Et si c’est BFM qui le dit…

Visée depuis dimanche par une enquête pour « provocation publique à la haine » ouverte par le parquet de Metz, Cassandre Fristot peut rester en garde à vue jusqu’à mercredi midi.

Et en ce qui la concerne, il serait vain de compter sur une éventuelle supposition de « burn-out », dépression, ou autre expression de surmenage, l’aiguillant vers un centre psychiatrique… puisqu’elle est bien Française, blanche, et… opposée au passe-sanitaire, avec en plus des antécédents « douteux » …

Mais il n’y a pas que Darmanin qui fait du zèle, en cette particulière tempête dans un verre d’eau…il y a aussi son insupportable collègue de l’Enseignement, aussi minable que lui :

Sur le plan professionnel, l’enseignante est suspendue « en attendant les suites disciplinaires », a annoncé le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Elle est toujours membre du conseil municipal de Hombourg-Haut, en Moselle, où elle avait essuyé un échec aux dernières municipales.

Il n’est précisé nulle part pourtant, que son action n’a rien à voir avec son métier… Et quand on pense à tous les gauchistes racistes dé-coloniaux et à tous les muzz qui sévissent dans l’E.N. en toute impunité !

Ah, si seulement elle était basanée, « enfoulardée », avec un Coran dépassant de sa poche, « on » aurait peut-être pu montrer un peu plus de volonté à arrondir les angles… mais avec une faschiste-complotiste-factieuse… vous n’y pensez pas !

Et si ça se trouve, elle n’a peut-être jamais hurlé « à bas les curés» et n’a jamais même tenté de bruler un bâtiment chrétien… sa cause est donc quasiment perdue.

Pourtant, à sa manière habituelle bien personnelle, donc ignoble, le torchon gauchiste au doux nom de « Libération », fait semblant de venir au secours de Cassandre, en soulignant une confusion répandue sur Twitter, entre cette jeune femme et Charlène « Epona » Blanc, ex-chanteuse d’un groupe néonazi posant avec une casquette de la SS.

Vous jugerez néanmoins que le titre de son article aurait pu être tout autre, alors que présenté ainsi, ceux qui n’iront pas plus loin, retiendront surtout le doute, très vite converti en certitude !

Ordures !

https://www.liberation.fr/checknews/la-femme-a-la-pancarte-antisemite-de-metz-a-t-elle-ete-photographiee-avec-une-casquette-de-ss-20210810_L4BYDBDCX5BPHM5SM2QYYKYDEE/

Verlaine Djeni n’a donc pas tort lorsqu’il signe sur Bd Voltaire, un texte titrant « S’opposer à Macron, c’est être factieux, séditieux, fasciste, nazi, antisémité… »

Extraits :

Le quinquennat de Macron est en train de devenir celui de la victimisation du bourreau.

tous les qualificatifs aux connotations les plus sombres de l’histoire de l’humanité sont reprises chaque fois que le pouvoir est mis en difficulté face à ses contradictions.

On peut d’ores et déjà deviner la stratégie que va mettre en place Macron en 2022 pour gagner l’élection présidentielle sans avoir à défendre son bilan mais en accusant ses opposants de fascisme, voire pire. En 2017, le système judiciaire et médiatique a permis l’élection de Macron. En 2022, pour assurer sa réélection, notre cher Président compte remettre ça mais en usant de la stratégie la plus inique : celle d’accuser l’adversaire de penser ce à quoi il ne pense pas… Machiavélique, n’est-ce pas ?

Le summum étant tout de même, que ce sont précisément ceux qui font les yeux doux aux islamistes, premiers et sanguinaires ennemis d’Israël et des Juifs, au point de leur ouvrir la France en « Open bar » (pour tout sauf l’alcool bien sûr !)qui prétendent voir de l’antisémitisme là où il n’y en a pas, et quand ce sont eux précisément qui le pratiquent, d’une manière particulièrement fourbe… comme tout ce qui les concerne !

Tout ça pour discréditer un mouvement, par ailleurs pacifique… il fallait donc que ces pourritures trouvent quelque chose…

Le pouvoir entre les mains de tels guignols, ça fait vraiment peur, et ça donne envie de leur rentrer dans le lard… même et surtout si précisément la violence envers ce genre de gus, est particulièrement déconseillée en ces temps de règlements de comptes entre le peuple souverain, et les bouffons qui pensent lui avoir définitivement ravi le pouvoir !

Mais rira bien qui rira les derniers…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://francais.rt.com/france/89435-pancarte-jugee-antisemite-metz-enseignante-interpellee-domicile-perquisitionne-pass-sanitaire

https://www.leparisien.fr/faits-divers/pancarte-antisemite-a-metz-la-garde-a-vue-de-cassandre-fristot-prolongee-10-08-2021-AE35N4VUVBCYDLK64NDJ57TEMA.php

https://www.bvoltaire.fr/sopposer-a-macron-cest-etre-factieux-seditieux-fasciste-nazi-antisemite/