Si Macron ne comprend pas, il faut taper plus fort : boycott général !

Le droit des peuples à manifester et à dire non à l’injustice

 

Fort de l’appui inconditionnel (ou plutôt conditionné aux juteuses subventions perçues indument !) des médias félons et leurs journalières litanies de mensonges, ce gouvernement de sagouins ne semblent pas prendre au sérieux les immenses manifestations, pacifiques et grossissantes de semaine en semaine, contre leur saleté de « pass de la honte » !

Sans doute s’imaginent-ils pouvoir réitérer leurs « exploits » d’indignes agressions des citoyens, G.J. avec de drastiques moyens qu’ils se refusent à employer contre de vraies racailles, criminelles de surcroit

Ou encore, pensent-ils qu’ils ont tellement tout prévu en amont, que leurs hideux projets ne risquent pas de capoter…

Sauf qu’il est parfois nécessaire d’un simple grain de sable pour gripper définitivement, la plus performante des machineries, voire le plus minutieux et diabolique complot !

Pour l’instant, tout semble se dérouler comme envisagé… et pourtant.

C’était à prévoir, l’interdiction d’entrer dans les centres commerciaux sans l’inique « passeport » prétendu sanitaire alors qu’il n’a absolument rien de sanitaire, mais tout d’une politique dictatoriale, commence à faire des vagues chez les citoyens scandalisés des mesures liberticides de la marionnette Macron, se prenant pour un président !

Ainsi, la ville de Pau (Pyrénées-Atlantiques) a connu ces trois derniers jours des opérations coup de poing contre le pass sanitaire.

Ces protestataires sont très mobilisés à Pau. Après qu’une cinquantaine d’entre eux a envahi l’hôpital de la ville le 16 août, un groupe a voulu forcer, ce 18 août, l’entrée d’un centre commercial.

Une vidéo montre un groupe de citoyens manifestant leur colère à l’entrée du supermarché, face au refus de les laisser entrer sans passe-sanitaire.

La scène dure un moment, d’abord dans le calme, puis le ton monte lorsqu’il est question de « discrimination », exigeant un écrit confirmant la position des vigiles, puis la présence du directeur… la vidéo s’arrête avant la fin des échanges, mais il y a fort à parier que les « consommateurs » habituellement brossés dans le sens du poil pour venir dépenser un max, ont dû céder et faire demi-tour.

https://www.youtube.com/watch?v=tB7W795dXyQ&t=275s

https://francais.rt.com/france/89781-pau-apres-avoir-envahi-hopital-les-antipass-tentent-de-forcer-entree-centre-commercial

Évidemment, pour la plupart d’entre nous, il désormais impossible de cesser de payer nos impôts, puisque ces voleurs ont bien prémédité leur coup en ayant institué le prélèvement direct sur salaire ou retraite dès 2019…

Pourtant, il est clair que nous avons pléthore d’autres actions possibles, toutes aussi payantes les unes que les autres, pour faire plier ceux qui lâchement, comme ce Leclerc, ont choisi d’obéir aux injonctions du préfet local, lui-même (ou elle-même) à la botte du pouvoir, en triant « le bon grain de l’ivraie » !

Se grouper, pour protester mais toujours pacifiquement, ou faire un sit-in devant un magasin pratiquant la politique inéquitable des mafieux du gouvernement Macron-Castex-Véran, afin de témoigner de sa colère, mais aussi en empêchant également l’entrée aux acheteurs dûment « autorisés » puisque munis du fameux pass… au prétexte dûment officiel et légitime, qu’en France nous sommes tous égaux, jusqu’à ce qu’un responsable décide de céder en laissant tout le monde entrer, devrait s’avérer rapidement efficace !

Car si la secte de nos gouverne-menteurs est capable de promettre des compensations pour « manque à gagner », à ceux qui suivront docilement leurs diktats, cela durera moins longtemps que les contributions, vu l’état déplorable des finances nationales…et ce malgré la surabondance des impôts et taxes de toutes sortes, supportés par le citoyen lambda (hormis « ceux qui sont quelque chose » … de même que les pouilleux du monde entier, dûment invités par nos gouvernants au grand cœur !).

Il y a également l’action mise en œuvre par des porteurs du pass, à plusieurs c’est indispensable, qui après avoir rempli plusieurs caddies, affirmeraient haut et fort arrivés en caisses, que par solidarité avec les citoyens traités comme quantités négligeables… « on décide d’abandonner nos achats » !

Si un seul individu n’aurait aucun impact, croyez bien qu’une telle décision, mise en action à plusieurs, sera rapidement prise au sérieux… surtout si elle risque manifestement de faire des adeptes, notamment chez tous les citoyens qui manifestent sans faille depuis des semaines, et qui sont également de possible consommateurs.

La meilleure d’entre toutes, étant évidemment le boycott général, d’abord via les consommateurs, de tous les commerces se couchant devant les ordres iniques d’un gouvernement en perdition puisque, en totales oppositions avec ses prétendues « valeurs » qu’il arbore comme une fin de non-recevoir…

Ceux qui peuvent vivre un temps avec les productions de leur jardin, comme ceux qui telle votre servante, auront su réaliser de conséquentes réserves depuis des mois… pourront se passer d’aller « aux provisions » pendant une, deux, trois… semaines… devraient faire très rapidement retrouver la raison à tous ces brigands !

Mais encore mieux (ou plus rapide) si nous pouvions compter sur le concours de tous les corps de métiers aptes à mettre une pagaille monstre dans tout le pays, avec par exemple, des barrages de routiers ou de paysans, à l’aide de leur instrument de travail.

Que Policiers, Gendarmes et Pompiers, signifient enfin à « l’autorité » qu’ils sont avant tout au service du Peuple, non de ceux qui l’oppriment… et ce, même si leurs hiérarchie est contre… !

Que les soignants pratiquent également la discrimination en refusant de soigner quiconque possède une quelconque responsabilité politique, locale ou nationale, dans le saccage des libertés individuelles des citoyens !

Que les enseignants dignes de ce nom, non inféodés aux indignes syndicats gauchistes, refusent de prêter leur concours à la future vaccination obligatoire de tous nos enfants, prévue pour la prochaine rentrée !

Enfin que les parents respectables et conscients de la gravité de leur responsabilité, refusent d’envoyer leurs enfants en classe, tant que Macron et ses mafieux n’auront pas mis fin à cette triste mascarade qu’est leur prétendue gestion du Covid !

Bien sûr, il faut pour cela que l’immense majorité des citoyens acceptent de rompre avec leurs habitudes, leur petit confort personnel, pendant le temps qui sera nécessaire pour venir à bout de ces félons, car s’ils ont la puissance de leur sale fric puant, nous avons-nous, le nombre, la droiture de notre action, et notre bon droit…

Ainsi que bon nombre d’axiomes populaires ou issus de têtes célèbres :

 

 

Pour Macron, ses donneurs d’ordre et ses agents provocateurs, c’est plutôt ceci :

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://www.algeriepatriotique.com/2018/08/16/la-democratique-constitution-de-1793-meconnue/