Élisabeth Lévy, grossière propagandiste de la piquouze obligatoire !

Certaines personnalités, comme… au hasard, Eric Zemmour, dont on peut se fier à 100% à propos de la solidité et l’honnêteté de leurs convictions profondes, ne nous décevront jamais, en voguant au gré du vent du moment… et ce, sans même que l’on soit toujours d’accord avec eux sur tous les sujets.

En revanche, d’autres démontrent, justement dans les périodes de grandes perturbations comme actuellement, qu’ils ne sont rien en fait, que des planches pourries sur lesquelles il serait dangereux de stationner… des girouettes tout simplement !

Nous avons évidemment un beau spécimen en la personne d’ Eric Ciotti, qui nous fait un « pas de deux » dès que la bise fait mine de tourner… de manière à être toujours « dans le coup ». Chacun sa méthode, mais pour donner confiance aux électeurs, cela ne me semble nettement aléatoire… encore que vu l’absurdité avec laquelle une majorité (très petite certes, mais majorité quand même) vote depuis des décennies quasiment toujours pour des brèles… le doute me prend.

Éric Ciotti prêt à voter pour Zemmour… On se calme ! – Boulevard Voltaire (bvoltaire.fr)

Nous avons également dans le lot, une Elisabeth Lévy, qui normalement est plutôt de ceux qui réfléchissent avant de parler ou d’écrire, au lieu d’ânonner du  politiquement correct, tout droit sorti de BFM Poubelle et consorts…

Et bien que l’on ne soit pas toujours totalement raccord avec certaines de ses positions, il est quand même totalement sidérant aujourd’hui de l’entendre s’en prendre aux manifestants anti-pass sanitaire, précisément avec la même véhémence qu’elle affiche contre ceux qui la critique d’être pour le vaccin.

« Sur le fond, en résumé, je suis pro-vaccin et plutôt anti-pass sanitaire ». Ecrit-elle.

Là rien à dire, c’est son droit le plus strict, et effectivement, ceux qui traitent de demeurés tous ceux qui se sont fait vaccinés… en ignorant totalement les motivations de chacun (santé fragile et besoin de travailler, étant les principaux arguments respectables), ne sont que d’insupportables intolérants… genre les prétendus antifas qui cognent sur tout ce qui ne partage pas leurs idées.

Et c’est exactement pareil pour  ceux qui jettent la pierre aux non vaccinés !

Elisabeth Lévy vaut mieux que ça, pourtant, quand après avoir écrit :

Alors que nous ingérons quotidiennement et volontairement des tas de cochonneries concoctées par l’industrie agro-alimentaire, que nous sommes les plus gros bouffeurs de médocs du monde (et je ne parle pas de ce que nous nous envoyons quotidiennement dans le cerveau à coups de tweets idiots et de séries stupides ou le contraire), il me parait étrange de considérer qu’un vaccin déjà testé sur 4 milliards d’êtres humains est une menace terrible, pour la santé et pour la liberté. On a le droit d’avoir peur du vaccin. On a aussi le droit de ne pas avoir peur.

En occultant superbement les nombreux témoignages d’effets secondaires, voire immédiats parfois ; bien camouflés sous des tonnes d’informations contraires, mais qui arrivent  pourtant, grâce aux lanceurs d’alerte et réseaux sociaux, à se faire jour… amenant légitimement de nombreux citoyens censés, à avoir finalement bien plus peur du vaccin que du virus.

Elle oublie aussi totalement, que parmi les anti-pass (dont elle est semble-t-il) il y a énormément de vaccinés, qui précisément ont la nette impression de s’être fait grugés avec la promesse de « retrouver leur liberté » après le vaccin… alors qu’ils se retrouvent exactement à égalité avec les non vaccinés puisque pouvant encore possiblement choper ou transmettre le virus, malgré le vaccin, et donc avec les mêmes obligations à respecter.

Ce qui est difficilement acceptable de sa part, c’est quand elle résume les manifestants anti vaccin et anti pass-sanitaire, à des colériques, à la fois contre le vaccin et contre le pass, et dont le seul ressort serait la colère, qui pour elle n’est pas un argument !

Il semble donc lui avoir totalement échappé que les réfractaires au vaccin ont comme tout premier argument, le fait indéniable, que celui-ci n’en est  pas un, mais juste une « potion » expérimentale que les « décideurs politiques », dûment achetés par les labos pharmaceutiques, ont bien l’intention d’imposer à tous !

Pour elle donc, les réfractaires aux vaccins « expérimentaux » seraient simplement mus par la trouille et la colère !

Ce que réfute une amie de la Rédaction, avec le commentaire suivant, que je valide totalement :

 » Le mépris est patent et la potion obscure des labos, les bonnes intentions thérapeutiques gouvernementales sont vendues en 3 coup de cuillère à pot. Circulez, il n’y a rien à  voir ! 

Du sous-journalisme ou du journalisme corrompu. A moins que ce soit les deux. » 

Question et réponse, trouvent confirmation dans cet extrait de E.L.

Dans ces conditions, au risque de mécontenter tous mes lecteurs, je ne me sens en phase ni avec le gouvernement, ni avec ceux qui le contestent chaque samedi.  Reste à comprendre pourquoi ce combat est en train de devenir symbolique. Le diesel, les ronds-points, l’URSAFF, c’était clair. Mais cette détestation d’un médicament, je ne vois pas. Les antibiotiques font peut-être le bonheur du Big pharma, mais qui voudrait vivre sans antibiotiques ? Quoi qu’on pense des décisions, elles sont le fait d’un gouvernement légitimement élu.

https://www.causeur.fr/vaccin-et-pass-sanitaire-la-colere-nest-pas-un-argument-208131

Sincèrement, il est clair que sur ce coup-là, malgré quelques pirouettes pour noyer le poisson, elle donne carrément l’impression de pencher du côté du manche, la Lévy.

Et avant d’afficher autant de vertueuses certitudes, elle devrait contacter cet homme, originaire de La Ciotat, semblant totalement regretter son choix, et depuis son lit d’hôpital, prévient les Français, en des termes ne prêtant pas à la moindre confusion.

« Avant de vous faire vacciner, avant d’écouter tous ces cons à la télévision, avant d’écouter TF1,  BFMerde et tous ces crevards comme Véran, Macron et tous ces cons de médecins qui vous racontent n’importe quoi ! Réfléchissez avant de vous faire vacciner, parce qu’avec leur vaccin de merde, si ça ne va pas,  je peux vous dire que vous êtes dans la merde. Et là comme vous me voyez, c’est quelqu’un qui est dans la merde ! Je n’aurai jamais dû me faire vacciner ! Réfléchissez, pesez le pour et le contre, n’écoutez personne, n’écoutez que vous. »

 

https://twitter.com/i/status/1433915029011771392

La vidéo FB complète sur le lien suivant

https://lemediaen442.fr/un-homme-hospitalise-avant-de-vous-faire-vacciner-necoutez-pas-bfmerde-et-ces-crevards-veran-macron/

Aura-t-elle aussi, l’honnêteté de se pencher sans a priori négatif, sur cette conclusion du Pr Raoult, que les nullards veulent pousser à la retraite ; et de reconnaitre également qu’il soit fort louche que les « hautes z’autorités médicales » (plus exactement les guignols de plateaux télés) conspuent avec unanimité les traitements qui fonctionnent, pour ne vanter que le vaccin ?

Pas sûr !

https://lemediaen442.fr/pr-didier-raoult-la-protection-naturelle-est-dix-fois-superieure-a-la-protection-vaccinale/

Pourtant, si elle veut continuer à être crédible, Elisabeth Lévy aurait tout intérêt à réviser sa copie sur ce sujet…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression