Sandrine Rousseau ! Elle le fait exprès, ou elle est vraiment conne ?

C’est vrai qu’elle « déménage » Sandrine… dans tous les sens du terme !

Sandrine Rousseau, vous voyez qui c’est ? Pourtant elle se donne beaucoup de mal pour être connue, voire même reconnue… ce qui est en bonne voie, mais pas forcément pour les raisons qu’elle s’imagine.

J’en connais qui ne veulent jamais me croire, quand je prétends que notre gouvernement est quasiment exclusivement, composé de « précieuses perles »… pourtant les preuves sont de plus en plus probantes au fur et à mesure de leurs « interventions ».

Par exemple quand notre estimé premier ministre (si, si, pour la rigolade, il est très estimé !), s’en prend à Eric Zemmour, candidat non encore déclaré aux présidentielles de 2022, qui semble pourtant leur faire si peur… en lâchant la terrible sentence :

« il y a une différence entre rédiger de bonnes chroniques et conduire soi-même le camion du gouvernement »

Il fait aussitôt la joie des réseaux sociaux avec cette démonstration :

 

Mais « pas que »… parce que, soyons honnêtes, au-delà du clan des godillots, il y a aussi de remarquable spécimen dans d’autres « familles », que leurs membres soient de vieux briscards, ou des perdreaux de l’année…

Par exemple, chez les écolos, il n’a échappé à personne, ou presque, qu’après différents célèbres joyaux, ils ont également l’immense privilège de posséder en leurs rangs, carrément un phénomène de compétition, en la très estimée (même commentaire que pour Castex) personne de Sandrine Rousseau.

Pour ceux qui ne la situent pas bien, voici de courts  extraits de son parcours, sur Wikipédia, où l’on peut immédiatement se faire une idée du  sérieux du personnage, notamment de ses engagements politiques

En 2009, Sandrine Rousseau adhère au nouveau mouvement Europe Écologie Les Verts, fruit d’une ouverture du parti des Verts en vue de la constitution de listes aux élections européennes.

Elle quitte le parti en 2017 à la suite de l’affaire Denis Baupin, dont elle est une des accusatrices. La même année, elle fonde et préside l’association Parler (devenue En Parler en 2021), promouvant l’entraide entre victimes de violences sexuelles. Alors que le mouvement MeToo commence, elle devient une figure de la lutte contre les violences contre les femmes et pour l’égalité femmes-hommes en France.

Elle adhère à nouveau à EELV en 2020 puis se porte candidate à la primaire de l’écologie en vue de l’élection présidentielle de 2022.

Une girouette ça s’appelle !

Mais ce n’est pas tout, car tout en visant carrément le sommet, la donzelle a commencé, parallèlement, un parcours de comique patentée, dont les performances ne cessent d’enrichir les réseaux sociaux… et nos colonnes.

Ne reculant devant rien, puisqu’elle a sans doute bien intégré que le ridicule ne tue point (hélas !), aux dernières nouvelles le phénomène, a voulu mettre son grain de sel dans l’hommage général au génial acteur qui nous a quitté hier :

Alors que la France pleure la disparition de Jean-Paul Belmondo, toute la classe politique y est allée de son commentaire pour saluer la mémoire de l’acteur. Le président de la République, Emmanuel Macron, a ainsi évoqué celui qui « restera à jamais Le Magnifique (…) un trésor national »…

En postant immédiatement… une boulette impardonnable, lui valant aussitôt un retour de boomerang sous forme de question qui tue :

Elle a eu beau retirer vite fait son tweet, le mal était fait, et c’est tant mieux car depuis le Covid19 il faut reconnaitre que les occasions de rigoler ne sont pas légions …

Sandrine Rousseau rend hommage à “Jean-Pierre” Belmondo et (re)devient la risée des réseaux sociaux  – Valeurs actuelles

Par ailleurs, comme Jean-Paul était, d’après les dires de tous ceux qui l’ont connu personnellement, un joyeux luron, toujours de bonne humeur… il n’est pas interdit de penser que cet éloge funèbre lui aurait beaucoup plu… lui arrachant un immense éclat de rire.

Je vous avais prévenus, avec Sandrine, c’est du lourd ! Personnellement j’ai la réponse, et suis sûre d’avoir une bonne note… Et vous ?

Mais si malgré tout, cette perle est toujours une inconnue pour certains lecteurs de R.L. ce n’est pourtant pas faute d’avoir été « encensée » comme il se doit, par quelques rédacteurs, répondant toujours présents, lorsqu’il y a lieu de « faire sortir de l’anonymat » un méritant membre de la sphère politique, et de l’habiller chaudement pour l’hiver par la même occasion :

Christine Tasin en 2015 :

Sandrine Rousseau, pourquoi n’avez-vous jamais accueilli un SDF français ? – Riposte LaïqueRiposte Laïque (ripostelaique.com)

Pierre Cassen, Jean Sobieski et Danielle Moulin, plus récemment, mais toujours avec autant de verve :

Pol Piolle a-t-il tenté de violer la bombe sexuelle écolo Sandrine Rousseau ? – Riposte LaïqueRiposte Laïque (ripostelaique.com)

La plus tarée des écolos-dingos, c’est Sandrine Rousseau ! – Riposte LaïqueRiposte Laïque (ripostelaique.com)

Sandrine Rousseau veut accueillir les terroristes afghans pour mieux les surveiller ! – Riposte LaïqueRiposte Laïque (ripostelaique.com)

Dans ce dernier lien, après s’être offusquée que la France n’accueille pas suffisamment d’Afghans…

Question subsidiaire : T’en as combien chez toi actuellement, Cocotte ?

Sandrine propose aussitôt une merveilleuse solution de 2 en 1 : sauver et surveiller !

Tous les tordus gauchisants, souhaitant sauver la terre entière, en avaient rêvé… Si (par malheur) Sandrine est élue, ils seront exaucés !

Tout ce que Macron n’aura pas eut le temps de faire… on peut compter sur Sandrine !

Pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans une collection des perles de Sandrine, en voici deux, superbes, relevées dans La Dépêche :

« L’écologie et le féminisme ont la même ADN. Il faut déconstruire le rapport de domination de l’humain sur la nature, comme celui de l’homme sur la femme, incarné par le patriarcat »

Dans Charlie Hebdo elle affirme : « Le monde crève de trop de rationalité, je préfère des femmes qui jettent des sorts que des hommes qui construisent des EPR ». À la journaliste d’Europe 1 qui lui demande de s’expliquer sur cette phrase elle répond : « j’ai un problème avec la rationalité du profit ». « Vous n’allez pas me jeter un sort ce matin sur Europe 1 », plaisante alors Sonia Mabrouk. « Et bien pourquoi pas », répond Sandrine Rouseau…

https://www.ladepeche.fr/2021/09/05/sandrine-rousseau-la-jeteuse-de-sort-9770266.php

Mais au-delà de la rigolade, quand on pense que cette dingo, qui semble ne pas avoir le gaz à tous les étages, veut se lancer dans la course à l’Elysée, ça fait franchement peur !

Et que ceux qui sont persuadés qu’elle n’a aucune chance, pense à combien de parisiens (hors bobo-sphère et communautés protégées) étaient persuadés qu’une autre dingo du nom de Hidalgo, ne pourraient pas être élue à Paris, puis réélue… après le carnage déjà réalisé dans la capitale qui s’éteint de jour en jour sous ses coups de boutoirs pour la dézinguer totalement ?

Idem pour ce poste brigué par la donzelle… la fonction présidentielle ayant tellement été mise à mal, par les bouffons de tous bords qui l’ont occupée depuis le général De Gaulle, dont ils se revendiquent tous alors qu’ils en sont totalement à l’opposé…

Ce n’est pas parce que la place est actuellement prise par le plus nocif de tous nos présidents, attardé au point de jouer à se lancer des défis débiles avec un duo de youtubeurs attardés, que tous les crétins du pays se croient automatiquement autorisés à concourir pour le poste !

Sans blague !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

 

Sandrine Rousseau — Wikipédia (wikipedia.org)