Zemmour est trop fort, « on » l’attaque donc « sous la ceinture » !

Si les ordures (politiciens, médias, associations bidons…), dont nous aurions grand peine à faire la liste tant ils sont nombreux, prennent leur pied en intentant des actions judiciaires contre tout ce qui n’est pas « politiquement correct » (autrement dit « bien dégueulasse » selon les critères actuels…), pour de simples mots qui n’ont jamais tué  personnecontrairement à tant de vrais scandales dont ils sont à l’origine, et même les acteurs principaux ; il faut bien avouer qu’en ce moment, tous les pro-Zemmour qui l’attendent comme le Messie, ne boudent pas leur plaisir en voyant la panique gagner cette fange immonde de la société,  osant pourtant se prétendre « au-dessus du lot » !

Ne sachant comment atteindre Zemmour, « ils » se réfugient dans un domaine qu’ils connaissent bien, puisque nombreuses sont les affaires noyant « ces messieurs » (et dames ?) dans des scandales à base de débauche, dépravation, bacchanales… plus précisément les affaires de fesses, dont ils sont très friands, mais chut, « ça reste entre nous » !

Sauf que même s’ils s’imaginent que les citoyens ont oublié depuis longtemps leurs frasques nauséabondes bien vite planquées sous le tapis… c’est faire preuve d’un monstrueux culot que d’oser lancer déjà leurs attaques « au-dessous de la ceinture » !

Car si le vrai camp du bien (nous les Gaulois) connaissons bien leurs combines, il est toutefois surprenant que les pourris commencent déjà sur ce thème… contre un candidat non encore déclaré… mais dont les sondages en hausse constante, leurs donnent visiblement une trouille immense envers celui qui semble décidé, et apte à réussir… à leur retirer, enfin,  leur part du gâteau qu’ils se partagent indument depuis des décennies.

Cause supplémentaire de réjouissance, c’est que s’ils en sont déjà là, c’est que bien minces sont leurs arguments politiques à lui opposer, ce dont nous ne doutions pas, mais qu’il est néanmoins bon de souligner pour les naïfs qui n’ont pas encore « tout compris ».

C’est que cela fait si longtemps maintenant qu’ils sont habitués à « débattre exclusivement entre eux »… puisque prenant bien soin en amont de bâillonner leurs opposants, en les taxant de racisme, fascisme, complotisme… qu’ils sont déboussolés devant un spécimen ayant toujours droit à la parole, malgré tous les procès intentés contre lui pour le faire taire.

A son éviction de CNews, Zemmour répond par la sortie de son livre, classé immédiatement en tête des ventes (même si certains tricheurs déposent les piles tout au fond du magasin…), et les fameux sondages, bien que prêtant souvent à caution, semblent ici se révéler aussi effrayants à tous ceux qui n’ont pas la conscience tranquille… qu’ils sont enivrant à tous les soutiens du « peut-être » candidat.

Du coup il faut absolument contrer immédiatement cet « empêcheur de tricher en rond », en envoyant les brasseurs de m… habituels, faire les poubelles afin de dénicher un scandale qui  pourra descendre l’importun en  plein vol…

C’est donc Paris-Match qui « ouvre le bal », avec la sortie ce 23 septembre, des photos intimes d’Éric Zemmour en compagnie de sa directrice de campagne, Sarah Knafo.

Le polémiste apparait en une de l’hebdomadaire sur fond de mer bleu turquoise sous ce titre : « Éric Zemmour et sa très proche conseillère. Enquête sur la jeune énarque qui dirige sa campagne. » 

Ce qui fait écrire à Alix-Anne Léonard-Bélair sur Bd Voltaire :

La presse sort les poubelles. Les mêmes images volées d’un candidat de gauche par un média dit « de droite » auraient déclenché un concert de cris d’orfraie. « Ignoble », « infâme », « attaques en dessous de la ceinture », « violation de la vie privée », « violence envers sa famille » : le chœur de grandes consciences unanimes aurait saturé l’espace médiatique de leur indignation des semaines durant.

On ne verra rien de tel, cette fois-ci, bien au contraire. L’affaire, bien montée en épingle, fournira la matière idéale aux rieurs subventionnés sur fonds publics. On se gaussera, on attaquera, on rivalisera d’ironie mordante sans la moindre vergogne, on se drapera dans la vertu. Pourquoi se priver ? 

Paris Match publiera, demain, des photos intimes d’Éric Zemmour – Boulevard Voltaire (bvoltaire.fr)

Et bien évidemment Apolline de Malherbe, une des plus féroces hyènes de RMC quand il s’agit de brocarder un mal pensant… c’est empressée d’inviter à son micro, Bruno Jeudy, rédacteur en chef du journal…

Ecoutez-le dans ses explications alambiquées pour « justifier » les photos volées… dès lors qu’elles concerne l’enquête que P.M. diligente sur la jeune Sara Knafo, dans une opération « deux en un »  puisque ciblant deux adversaires (du système), et malodorante à souhait !

https://twitter.com/i/status/1440909236175769601

Ce qui n’empêche pas nos « grands amis » de Libé, toujours aussi « fins et subtiles », de s’interroger faussement sur un éventuel « coup-fourré » d’Eric Zemmour lui-même :

L’hebdomadaire publie en une ce jeudi une photo d’Eric Zemmour se baignant avec sa jeune conseillère Sarah Knafo. Autorisée ou non, cette photo permet au journaliste quasi-candidat à la présidentielle de faire le buzz tout en «humanisant» son image.

Eric Zemmour dans «Paris Match» : vraie ou fausse «paparazzade» ? – Libération (liberation.fr)

Sauf que, pour leur mettre la tête sous l’eau (l’arroseur arrosé ça s’appelle !), la démonstration en trois points est aveuglante :

1/ Jeudy vient lui-même d’avouer que les photos ont été volées pour Paris-Match !

2/ La réponse ne se fait pas attendre, via Maitre Olivier Prado, avocat d’Eric Zemmour, annonçant à l’antenne de BFMTV, qu’il porte plainte pour atteinte à la vie privée de son client, dans des explications limpides, avec rappel de faits précédents, et mouchage au passage de Toussaint se croyant de taille à pinailler envers celui qui ne peut-être qu’un vrai cador puisque choisi par EZ !

https://twitter.com/i/status/1440942837588275200

https://www.fdesouche.com/2021/09/22/zemmour-aurait-decide-dattaquer-en-justice-le-journal-paris-match-apres-sa-une-sur-lui-et-sa-tres-proche-conseillere-sarah-knafo/

3/ Eric Zemmour, avant même d’avoir confirmé sa candidature à l’élection présidentielle de 2022, est au centre de tous les articles, toutes les interviews, de tous les débats… et vient même d’entamer une tournée à travers la France, à la rencontre des Français qui souhaitent lui parler.

Et il aurait pris le temps de « monter » ce genre de mascarade ?

Il faut vraiment être un esprit retord, habitué à toutes les sales manigances des affidés du pouvoir (bien que se proclamant ses opposés) pour envisager ce genre d’entourloupe auquel Eric Zemmour, se situant si haut au-dessus de la mêlée, ne saurait songer ne serait-ce qu’une seconde, tant son précieux temps de réflexion fourmille de sujets réellement intéressants puisque, bien plus utiles au débat politique et social.

Il fut un temps où les journalistes français dénonçaient la presse de caniveau anglo-saxonne, et vantaient nos traditions de respect de la vie privée des politiques… mais ça c’était avant… avant que le mauvais exemple venant du haut de la pyramide… chacun s’est automatiquement cru autorisé à tergiverser avec la morale et la vertu.

En ce qui me concerne, cette tempête dans un verre d’eau, qui sera vite oubliée dès que Zemmour aura la parole aux JT de 20 h… ne peut que me faire pouffer (après moult grognements quand même) sur la rouerie doublée de sottise des pseudos « Don Quichotte » commençant à se battre contre un moulin à vent… avant même que celui-ci ne soit officiellement en marche.

Mais à tous ceux qui sont encore hésitants, et sur le point de se scandaliser envers les « frasques » d’un « peut-être candidat », je propose un  petit jeu, qui peut se jouer seul, en famille ou entre amis… suffisamment édifiant pour mettre un peu d’ordre dans tout ce souk volontaire de la part des handicapés du cœur et de l’honnêteté :

Compléter pour chacun des noms suivants (au besoin en en ajoutant plein d’autres…), les « affaires » de mœurs incontrôlables qui leurs sont liées :

MitterrandGiscard d’EstaingChiracSarkozyStrauss-KahnHollandeMacron

Ainsi, au cas où le passe-sanitaire ne suffirait pas, et qu’un énième confinement nous tombe dessus bientôt (pour notre unique bien) vous serez parés pour les longues soirées d’hiver…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression