Les « pseudo-féministes » actuelles ne sont que des islamo-collabos !

z-et-less-feminises-de-salon.jpg

Zemmour, plus authentique défenseur des femmes, que ces féministes de salon

Schiappa, Autain, De Haas, Coffin …

 

J’ai toujours été très heureuse d’être née femme, d’abord parce que j’aime les hommes et ne conçoit pas d’aventure sentimentale (et plus si affinités) autrement qu’avec un homme, et si nous pouvons parfois nous faire souffrir, nous avons ensemble, encore bien plus de moments heureux.

Et que cela leur plaise ou non, les dégénérés des LGTB (*) dont les minorités agissantes sont chaque jour, de plus en plus capables de pourrir la vie des gens normaux, renversant odieusement leurs valeurs pour les faire sentir anormaux, et tenter de faire entrer tout le monde dans leurs cases débilessont mes ennemi(e)s, quand ils prônent à tous prix l’acceptation et la recherche de nouvelles « philosophies » anti-nature !

Le pire étant que ce sont souvent les mêmes qui viennent également nous souler avec leur  écologie à deux balles et ses diktats absurdes, prétendument pour « protéger la nature » ; cette nature qu’ils renient et bafouent à leur manière dès qu’il est question de comportement sexuel.

Pour rappel, dame Nature (via peut-être un Dieu que vous vénérez, ou pas) a créé l’équation incontournable : Homme + Femme = Reproduction pour continuité de l’espèce humaine… point barre !

Il est donc absolument légitime et donc normal que d’un côté je rejette leurs absurdités (pour rester polie), hélas souvent reprises ou acceptées par des gens de pouvoirs… chez qui, nous le savons, pullulent les détraqués, tant mentaux que sexuels… et de l’autre les associations, mouvements, personnalités… prétendus féministes, mais qui sous couvert d’humanité écœurante, ouvrent grands leurs bras à une « diversité » regroupant en immense majorité, des hommes musulmans, indécrottables islamistes pour qui la femme est leur inférieure et dont ils peuvent user selon leur unique volonté.

Partant de là, comment ne pas souligner, l’inexplicable et assourdissant silence de certaines « autoproclamées féministes » faisant le buzz pour dénoncer un comportement dit raciste, dès qu’un citoyen normal dénonce une nouvelle exaction, atrocité, assassinat… commis par un islamiste ?

Avez-vous déjà entendu Marlène Schiappa, surtout du temps où elle était bien placée pour « nous » défendre… monter au créneau pour dénoncer un des dernier méfaits, tel celui-ci :

Le 25 septembre, à 3 h du matin, il a semé la terreur dans le Vieux-Tours en agressant sexuellement deux femmes qui rentraient de soirée. La première est victime d’attouchements sexuels, la seconde a été violée.
Identifié et interpellé le même jour par le bornage de son téléphone et un message envoyé à l’une des victimes, le Pakistanais de 23 ans, sans domicile fixe, a été confondu sur planche photographique par les deux plaignantes. Les certificats médicaux des deux victimes font état de lésions, de violences et de retentissement psychologique vécu au moment des faits comme
« une peur de mourir ».

https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/le-violeur-du-vieux-tours-maintenu-en-prison

Ah ben non, en 2020 elle préférait défendre ce genre de stupidité, qui peut être démontée par n’importe quel citoyen lambda ayant le malheur de vivre près d’un membre de la « diversité heureuse » :

“Moi je suis tout aussi mal à l’aise quand j’entends des gens dire que tous les migrants seraient des terroristes, que quand j’entends des gens dire que tous les hommes seraient des violeurs”, a commencé Marlène Schiappa, avant de rappeler (comme l’a récemment fait son ministre de tutelle Gérald Darmanin) que sur les “30 derniers attentats qui ont été proférés (sic) sur le sol français, 22 ont été commis par des citoyens français”. 

Parce que bien sûr, dès qu’ils sont « français » il est de bon ton d’oublier qu’ils sont avant tout des adeptes d’Allah, qui, d’après les dire du prophète Mahomet, recommande aux hommes de « labourer leur(s) champ(s) selon leur bon  plaisir »… n’hésitant pas au besoin, à labourer celui du voisin, dès lors que celui-ci est un mécréant !

Et cerise sur le gâteau, la gourdasse a même réussi l’exploit de justifier cette immigration tout azimut, par des arguments… dignes de la regrettée Sibeth N’Diaye qui nous a tant faire rigoler.

“La France s’est aussi enrichie de vagues successives de personnes immigrées qui ont apporté énormément à la culture française et aussi la vie politique française. De Marie Curie à Nicolas Sarkozy, de Zinédine Zidane à Gambetta, d’Omar Sy à Yannick Noah”, a déclaré Marlène Schiappa.

Or, de toutes les personnalités énumérées, une seule n’est pas née en France : Marie Curie, native de Pologne. 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/malgre-schiappa-se-justifie-apres-des-propos-juges-tendancieux-sur-limmigration_fr_5fa67fbec5b6f21920dbc0e5

Chapeau Marlène ! Quand tu veux, tu te recycle dans le comique troupier !

Et si elle était la seule ! Malheureusement elles sont plusieurs à tenir les mêmes propos absurdes sur des événements, souvent tragiques qu’elles ont l’art de minimiser, faisant, comme les politicards, porter la responsabilité sur un vilain racisme aussi injuste que mal venu.

On en reparlera, le jour où la gosse de l’une d’elles (quand elles en ont, sinon une sœur, nièce, tante…) se fera violer par un de leurs  protégés, lesquels se gaussent des Français qu’ils mettent tous dans le même sac des mollassons incapables de se défendre, alors qu’en leur montrant les crocs rapidement, ils rentreraient à la niche immédiatement !

Et pendant que ces fausses féministes singeant leurs con-frères, nous chantent l’enrichissement multiculturel, les victimes françaises se multiplient à une vitesse ahurissante, et sont souvent des femmes, mais là elles brillent par leur absence !

Quelques « agressions » récentes des « gentils migrants » :

A Nice, Sagna, Sénégalais de 19 ans, en France depuis 2020, sans domicile fixe, alors que son épouse et son enfant vivent au Sénégal, a agressé une jeune femme au couteau pour lui voler son téléphone, le 5 septembre dernier.

Sa demande d’asile ayant été refusée, le préfet a pris en février un arrêté d’expulsion du territoire… qui comme des milliers d’autres n’a pas été suivie d’effet ! Il est clair que s’il avait bien été renvoyé dans les temps, l’agression de cette jeune fille, traumatisée, n’aurait pas eu lieu.

Et en plus, reconnu irresponsable pénalement de ses actes », il fera donc, en raison de sa santé mentale, l’objet d’une hospitalisation d’office (aux frais de qui ???) et échappe à une condamnation pénale.

https://www.nicematin.com/index.php/justice/il-avait-agresse-une-jeune-femme-un-voleur-au-couteau-finit-en-psychiatrie-721680

A Roubaix, les faits se sont produits ce mardi matin.

« Une professeure faisait cours quand un élève a fait irruption dans sa classe, sans toquer. Il a expliqué qu’il s’était trompé de salle. Notre collègue a trouvé cette explication étrange. Elle lui a demandé son carnet. L’élève s’est énervé. Elle a été insultée puis bousculée assez violemment dans le couloir. Ses lunettes ont été cassées », raconte une enseignante du lycée Jean-Moulin, à Roubaix.

La cinquantaine de professeurs présents s’est réunie et a décidé de faire valoir leur droit de retrait, ce mardi après-midi.

Conclusion : pour un gosse manifestement non éduqué par ses parents, plusieurs classes vont en pâtir… Quand donc des sanctions contre les parents défaillants seront-elles enfin prises ?

https://www.lavoixdunord.fr/1086877/article/2021-10-19/roubaix-droit-de-retrait-au-lycee-jean-moulin-apres-l-agression-d-une

Au collège Marcel Pagnol de Saint-Ouen-l’Aumône (Val d’Oise) contre un élève a perturbé l’hommage rendu à Samuel Paty vendredi 15 octobre, a été perturbé par un élève.

L’adolescent avait d’abord tenu des propos diffamatoires lors d’un cours d’histoire où un hommage était rendu à l’enseignant des Yvelines tué il y a un an. L’élève avait ensuite traité la professeure de «raciste», avant d’être exclu temporairement.

Mais le père du collégien, refusant la mesure disciplinaire prononcée à l’encontre de son fils, s’est introduit vers 18h au sein de l’établissement, conduisant la direction a appeler la police.

L’homme, âgé de 38 ans, s’est montré «menaçant verbalement», à l’égard du proviseur et de son adjoint, ajoutant que son fils serait déposé dans tous les cas au collège ce lundi. L’individu, inconnu des services de renseignement est en mesure d’indiquer CNEWS de source proche du dossier, a été contraint de quitter les lieux sur demande des forces de l’ordre.

L’enseignante a porté  plainte dès le lendemain. Mais pas le  proviseur…

Question subsidiaire : sauriez vous dire quelle est la religion du trublion et de son père ? Vous avez 3 secondes !

La véritable équité dans ces agressions, réside dans le fait qu’aucune région de France n’est épargnée… Il y en a  pour tout le monde… c’est cela la justice gauchiasse en Macronie :

https://www.fdesouche.com/2021/10/19/hommage-a-samuel-paty-a-saint-ouen-laumone-95-un-eleve-traite-sa-prof-de-raciste-son-pere-menace-le-proviseur/

https://www.fdesouche.com/2021/10/19/lyon-ils-menacent-de-tuer-des-eleves-et-des-professeurs-au-fusil-dassaut-puis-agressent-gratuitement-un-homme-dans-la-rue-deux-mineurs-interpelles/ 

https://www.fdesouche.com/2021/10/19/rennes-35-un-homme-grievement-blesse-apres-avoir-ete-poignarde-en-tentant-de-proteger-une-femme-contre-des-individus-malveillants-il-a-recu-un-coup-de-couteau-dans-le-dos/ 

https://www.fdesouche.com/2021/10/19/brest-quelques-mois-de-prison-pour-le-multirecidiviste-en-situation-irreguliere-qui-avait-menace-un-homme-dun-couteau-sous-la-gorge-pour-lui-voler-son-telephone/

Un bottin ne suffirait pas à regrouper les exactions journalières et en tous genres ce ceux dont nos félons excusent toujours les agissements, en les mettant systématiquement sur le dos des méfaits de la colonisation, suivant en cela les abjectes discours du fou qui siège à l’Elysée !

Mais de qui ressort de tout cela, c’est que finalement, malgré tous les crachats, invectives, injures, propos haineux… émis par ces taré(e)s à l’encontre de Zemmour, il s’avère que c’est lui le vrai féministe, puisque selon ses discours et positions, il veut protéger les femmes des agresseurs africains, en mettant un terme à l’envahissement ininterrompu, de gueux venus de toute l’Afrique, non par sympathie envers la France et les Français, mais par haine et besoin de les obliger à adopter leurs us et coutumes de barbares.

Quand à Marine Le Pen, elle promet aux français, un référendum où la question sera simple :

“Approuvez-vous le projet de loi C2I (citoyenneté, identité, immigration) ?”, qui comprendra un plan complet de maîtrise de l’immigration, a-t-elle détaillé au cours de cette conférence de presse. Ce que nous proposons aux Français c’est une solution-clé en main aux problèmes de l’immigration avec une méthode, une philosophie et un dispositif législatif complet. »

Seront ainsi notamment inscrits dans la Constitution, si le projet est adopté par référendum, « la maîtrise de l’entrée des étrangers, l’éloignement des étrangers condamnés pour crimes ou délits graves ou ceux qui portent atteinte à l’ordre public, la priorité nationale, la protection par le chef de l’Etat de l’identité et du patrimoine de la France, l’interdiction de tout communautarisme » et « le principe de l’interdiction des régularisations », a développé la candidate du RN.

Tout cela bien sûr en intégrant le fait que d’après vous «l’islam est compatible avec la République », Madame Le Pen ?

En ce qui me concerne, par cette simple affirmation, vous avez totalement saccagé et renié, tout le lent et patient travail de dénonciation entrepris par votre père pour avertir les Français du danger qui grossissait d’année en année, et anéanti l’admiration que je vous portais.

Depuis je n’ai pas plus confiance en vos promesses de campagne, qu’en celles de l’usurpateur actuel, et c’est le cœur allégé, enfin, que je voterai pour Eric Zemmour, dont j’attends la confirmation de candidature !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) LGBT, ou LGBTQIA+, sont des sigles utilisés pour qualifier les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers, intersexes et asexuelles, c’est-à-dire pour désigner des personnes non hétérosexuelles, non cisgenres ou non dyadiques… Des cinglés quoi ! (Opinion toute personnelle, que j’assume à 100%) ; parmi ceux qui sont nés « différents », beaucoup savent rester dignes et vivent leur particularité avec discrétion, sans vouloir obliger tout le monde à se « convertir » à leur différence. Et ceux-là souffrent certainement aussi des « marches des fiertés » et autres exhibitions foldingues.

Rappel, hier les féministes combattaient réellement pour l’égalité homme/femme… aujourd’hui elle singent les dogmes gauchistes, abandonnant les femmes aux agressions islamistes, sans remord, au mirage du « vivre ensemble » !

https://www.franceinter.fr/le-mlf-a-50-ans-10-photos-qui-illustrent-ses-grands-combats