Karim Zeribi va-t-il venir sur CNews avec un bracelet électronique?

Le verdict va-t-il réussir à le faire interdire sur ondes et plateaux ??? Pas sûr !

 

Certains semblent courroucés de voir à quel point, à Riposte Laïque, une majorité adule Eric Zemmour, en qui elle met tout son espoir, bien que non encore candidat confirmé (mais ça vient, ne vous impatientez pas…).

Ce qui est curieux c’est que précisément l’actualité de ces derniers jours, met l’éclairage sur le tandem d’un jour, dont les membres ont chacun de son côté, déjà fait couler beaucoup d’encre sur nos pages.

L’un est la droiture, l’honnêteté, le courage du parler vrai qui ne se laisse pas impressionner par de vulgaires rodomontades, surtout lorsqu’elles émanent du second personnage ; véritable sous-homme, dont on se demande par quel miracle il est autorisé à exprimer haut et fort ses vulgarités et ses mensonges.

La seule réponse étant sans doute qu’il a des potes haut placés…

Ce jour de 2019, l’excité notoire Karim Zeribi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait fort à faire face à un Zemmour au calme olympien comme à son habitude… tellement sûr de ses sources et de sa fidèle mémoire, qu’il n’est jamais à court d’arguments frappants (oralement), contrairement à Zeribi qui serait  plutôt du style à pratiquer l’affrontement physique, pour cause de cerveau déconnecté des réalités, par la pratique intensive de mensonges éhontés, ou de sa religion intrusive… voire les deux.

Petit rappel sur le parcours du personnage ici :

https://ripostelaique.com/face-a-zemmour-zeribi-fait-son-cinema-pour-relativiser-loffensive-de-lislam.html

Voleur un jour, voleur toujours… c’est hélas une constante chez beaucoup de ces « pauvres gens » dont nous sommes invités (façon de parler !) à les accueillir dans la joie et le partage… et surtout les ménager puisque, petites choses fragiles, ils sombrent parfois dans les vilaines actions… mais ce n’est pas de leur faute qu’on vous dit !

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/01/08/les-douteuses-methodes-de-l-elu-marseillais-karim-zeribi_5238787_1653578.html

D’ailleurs il semblerait, que le digne fils Zeribi ait bien assimilé les leçons de son père, ou du moins l’exemple donné, en matière d’honnêteté…

Et justement, en 2021, l’actualité du personnage, ayant réussi longtemps à noyer le  poisson sur ses magouilles, c’est précisément qu’après plusieurs péripéties judiciaires, il arrive enfin au règlement de compte des détournements auxquels il s’est livré sans vergogne… et le moins qu’on puisse dire, c’est que pour les gens honnêtes, c’est enfin une justice digne de ce nom, qui vient de le condamner, via la Cour d’Appel d’Aix en Provence, à :

  • Trois ans de prison avec sursis,
  • Et 80000 euros d’amende, pour abus de confiance et abus de biens sociaux.
  • Privation de ses droits civils et civiques, dont son éligibilité pour une durée de 5 ans,
  • Interdiction de gérer, pour la même durée,
  • Confiscation en valeur de son domicile marseillais à concurrence de 109 000 euros.

Directeur de l’engagement sociétal et de la transition écologique de la SNCF, Karim Zéribi est reconnu coupable d’avoir détourné à son profit politique des subventions versées par des collectivités territoriales à deux associations qu’il avait créées en 2001 et dont il avait ensuite abandonné la présidence.

https://www.fdesouche.com/2021/11/18/cour-dappel-daix-2-ans-de-prison-avec-sursis-et-5-ans-ineligibilite-requis-contre-karim-zeribi/

https://marsactu.fr/la-petite-entreprise-zeribi-a-rendez-vous-au-tribunal/

Dans son jugement du 9 septembre 2020, Karim Zéribi avait été sévèrement tancé en première instance par le tribunal qui avait considéré qu’il avait “détourné des fonds publics pour les affecter à des dépenses clairement personnelles et destinées à accompagner ses ambitions politiques”. Il avait écopé de deux ans de prison avec sursis, de 50 000 euros d’amende, de 3 ans d’inéligibilité et de 5 ans d’interdiction de gérer.

Le gros malin aurait dû s’abstenir de faire appel d’une décision largement méritée, puisque le tarif a subit une nette augmentation sur presque tous les points.

Pas sûr pour autant que cela lui serve de leçon… nous en saurons plus dans cinq ans (ou avant s’il se fait pincer à  nouveau dans l’illégalité, et qu’il reçoive illico un bon pour un séjour immédiat en prison, valable trois ans !

Je n’irai pas par quatre chemins : à titre  personnel, je me réjouis grandement de ce verdict, qui pend normalement au nez de tout délinquant de son acabit, mais auquel Zeribi avait réussi à échapper, passant toujours entre les gouttes, ce qui lui permettait de continuer son petit business de fraudes… tout en continuant chaque jour, sur les plateaux télé, à donner des leçons  aux Français.

Pour ceux qui ont été sages, et qui détestent autant que moi, cette planche pourrie en costard cravate pour faire classe (bien vite démentie par le vocabulaire souvent limite du môssieur), voici un sympathique rappel du jour où ce cuistre est tombé sur un contradicteur, possédant une aussi « grande gueule » que le sienne, et ne s’en laissant pas compter, lui a asséner quelques réponses bien senties.

Cela se passait en décembre 2012 sur RMC, et c’est Bébert du célèbre groupe des Forbans, qui rivait son clou à Zéribi, contrarié que le groupe accepte de chanter devantle Front National !

https://www.youtube.com/watch?v=4RKtmD0T2pU&t=149s

Un des commentaires suivant la vidéo, résume admirablement le personnage et ses semblables :

 

La question reste posée ; de nos jours et après sa sévère mais légitime condamnation, Zeribi va-t-il enfin être interdit d’antennes et de plateaux télés ?

Car il ferait beau voir qu’il puisse continuer à cracher sur les Français, osant souligner leurs travers… quand la plupart d’entre eux ont un casier vierge, contrairement à lui…

Et quand on a « le cul sale » comme cette véritable racaille en col blanc, on la ferme, et on cuve sa haine au lieu d’en accuser quiconque n’est pas de son avis.

Une pétition, qui n’a pourtant guère eu de succès, avait circulé un temps, pour refuser sa venue sur CNews, rédigée ainsi :

Contre la venue de Karim Zeribi sur le plateau de Cnews, il monopolise le débat coupe la parole à ses adversaires quand on est en contradiction avec lui, il est anti républicain car ne supporte pas que l’on critique l’islam et en perd ses moyens presque à menacer ses adversaires sur cette question.

Sa présence est inutile et néfaste pour Cnews. Sans oublier qu’il a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour détournement de fond publique.

Argumentaire suivi de commentaires tout aussi éloquents :

Jacques – 20/11/2021

Ce mec devrait être en taule au lieu de donner des leçons de morales et de civilités , il fait vraiment tâche sur CNEWS !

Claire – 20/11/2021

trop donneur de leçons et coupe la parole sans arrêt

Pierrette – 19/11/2021

Je déteste ce type il rst imbuvable

Carole – 19/11/2021

Et en plus il est moralisateur ! Et oui, Mr Zeribi, la loi est passée sur vous…

Danielle – 19/11/2021

La présence de ce Mr m’est insoutenable. Il ne respecte personne à part lui. Odieux personnage !

Elisabeth – 19/11/2021

Car c’est un donneur de leçon malhonnête

Christian – 18/11/2021

Ce M. condamné pour détournement de fonds qui se permet de pérorer sur les plateaux de TV., en donneur de leçons de démocratie, de civisme… Honte à lui, il devrait se mettre ds un trou de souris.

Jean pierre – 18/11/2021

Donneur de leçon condamné, n’a rien à faire sur une chaine de TV

Connaissant malheureusement le peu de cas que font nos instances dirigeantes de l’avis du peuple, de nos jours, il serait étonnant que Zeribi soit effectivement définitivement tenu à l’écart des micros… Pourtant il n’est jamais interdit d’espérer…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression