Electeurs LR, Pécresse, cela rime avec Traitresse : quelques preuves

 

Bien sûr il est toujours exaltant de voir « son » ou « sa » candidat(e) arrivant en tête d’un scrutin ; je comprends donc l’euphorie des quelques électeurs LR venant de l’investir du pouvoir de les représenter dans cette course au pouvoir en 2022.

Pour autant, il me semble indispensable de préciser quelques petits « détails » qui auraient pu échapper à la vigilance des votants, ainsi qu’à ceux qui devront décider en avril prochain.

J’aimerais également jeter le trouble dans les esprits de ceux qui, gobant toutes les insanités, déjà éructées (et à venir) envers Éric Zemmour, par la secte des menteurs-voleurs-manipulateurs, afin que perdure la mainmise des mondialistes sur la France, en livrant à leur analyse ce qui se cache réellement derrière une façade, maquillée avec soin pour vous séduire… comme savent le faire une majorité des politiques d’aujourd’hui… avant tout scrutin. (Cf les frais de maquillage d’un certain E.M. !).

Donc, pour ceux qui ne sauraient pas encore, Valérie Pécresse, s’est parée opportunément et à nouveau,  pour mieux vous mystifier,  d’un  parti qu’elle avait pourtant quitté !

Un peu facile, non ?

Qu’en serait-il alors si elle venait à être élue (ce qui ne sera pas, sauf si les immonde tricheurs de la clique à Macron et ses sponsors, imposaient le vote électronique… ce qui voudrait tout dire avant même de passer à l’acte !) ?

Eh bien tout simplement, comme tous ses prédécesseurs, après le général de Gaulle, elle jettera au panier ses belles promesses, et poursuivra leur sale besogne de destruction de la France.

Trois photos pourraient mieux que des mots, la résumer :

Valérie Pécresse ce n’est pas seulement cette femme avenante, à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession :

 

https://www.bvoltaire.fr/la-double-face-de-valerie-pecresse-reine-du-grand-ecart/

C’est aussi cela, menaçante et du coup beaucoup moins glamour, dès qu’on ose ne pas partager ses visées et la contredire… prompte à « faire taire » d’importuns opposants, comme tous ces donneurs de leçons, dont eux-mêmes n’ont d’ailleurs pas les codes !

 

« Macron a une obsession, c’est plaire. Moi, j’ai une seule passion, c’est faire ! » dit-elle, occultant forcément le fait qu’elle sait surtout faire la girouette, au gré des vents porteurs, comme le montre par exemple, ses grands écarts et surtout sa position favorable aux clandestins… parmi lesquels une majorité d’islamistes (ferment appréciable de potentiels électeurs, à brosser dans le sens du  poil)… sujet sur lequel elle est chatouilleuse ; ma camarade Sophie Durand en sait quelque chose, bien qu’il faille reconnaitre à Mme Pécresse, qu’ayant trouvé des « erreurs » dans son texte, elle a simplement demandé un droit de réponse  à R.L. (qu’elle a bien sûr pu exercer) au lieu des sempiternels demandes de retrait du texte incriminé, ou un procès… comme savent si bien le faire d’autres politiques ou missionnés par la bien-pensance.

Sa réponse ayant d’ailleurs donné l’occasion à Sophie, de remettre les pendules à l’heure, en précisant à son tour, quelques éléments importants.

https://ripostelaique.com/madame-pecresse-je-ne-vous-ai-pas-toujours-trouvee-tres-laique.html

En septembre dernier, François Billot de Lochner écrivait :

« Au mois de juillet, le journal L’Incorrect révélait, dans un dossier fourni, les curieuses convergences observées à l’époque où Valérie Pécresse était ministre du Budget et son mari, président d’Alstom Renouvelables. En politique, les hasards sont rares, et les coïncidences ne sont jamais gratuites. Jérôme Pécresse, grâce au coup de pouce de l’État, a pu bénéficier alors d’un formidable encouragement à un plan de développement de l’éolien en mer, obtenant miraculeusement la levée de tous les blocages administratifs qui l’empêchaient jusque-là. Peu importe que les projets se heurtent à des obstacles toujours plus hauts, comme c’est le cas autour du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc qui est en train de cristalliser une opposition d’envergure : il y en a qui finissent toujours par tirer leur épingle du jeu, et Jérôme Pécresse est de ceux-là ».

Terminant son texte, par une éclairante conclusion :

« Pareille à une feuille portée par le vent, Valérie Pécresse oscille au gré des opportunités, des scandales, des retournements de situations, et de ses intérêts. Mais le vent n’est pas l’énergie qui sortira notre France du marasme ! »

https://ripostelaique.com/valerie-pecresse-candidate-du-vent-et-du-vide.html

A ma connaissance, aucune nouveau droit de réponse n’avait été réclamé…

Ce qui m’amène à conclure ce portrait, en partageant cet adroit et facétieux montage, résumant assez bien et bien mieux que des mots le personnage, et le danger qui va avec, de se laisser séduire et voter ainsi pour le « non changement » et la continuité d’une politique parfaitement identique et ruineuse à celles de tous les félons qui se sont succédés aux commandes de la France, pour mieux la conduire à la ruine définitive, tout en sauvant leur peau !

 

Emalérie Macresse

C’est vous qui voyez !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://www.bvoltaire.fr/lr-unis-pour-le-meilleur/

https://www.bvoltaire.fr/six-boulets-aux-pieds-de-valerie-pecresse-la-candidate-lr-a-la-presidentielle/