Ragots ou pas, la « fabuleuse histoire de Brizitte » n’a pas fini de faire rire

Bon, voilà qu’après avoir haussé les épaules à l’annonce de la découverte d’une créature étrange, mi-femme/mi-homme (ou l’inverse) vivant au sommet de l’Etat, aussitôt persuadée que les méchants « fake-newseurs » avaient encore frappé…

Après avoir pourtant bien rigolé en lisant la prose de quelques camarades d’écriture, n’ayant pas hésité un instant à nous transcrire l’histoire dans un style frôlant parfois le burlesque, au point de nous dérider momentanément (toujours appréciable chez les dames de mon âge, n’ayant pas un budget « replâtrage » aussi conséquent que le couple Macronescu)

Au passage, je vous recommande particulièrement ces trois-là, qui en ces temps de sinistrose aigüe, sont particulièrement délectables…

https://ripostelaique.com/quelquun-a-t-il-des-photos-de-brigitte-enceinte.html

https://ripostelaique.com/mais-ou-quil-est-le-jean-mi-strogneux-gneux.html

https://ripostelaique.com/pour-brigitte-macron-transsexuelle-est-une-insulte.html

Puis, en pleine  phase de dubitation, face au difficile choix à faire parmi les  sujets d’actualité à traiter, aussi nombreux que variés… si l’on exige autre chose que les moulinages officiels des officines du pouvoir, tenues en laisse (avec nos sous, n’oublions jamais de le rappeler !), voilà qu’une avisée camarade me transmet le petit bijoux qui suit, auquel ne n’ai pu résister, pouvant être consulté de deux manières :

Soit la version vidéo, où le sympathique accent du midi, nous rappelle hélas, celui d’un pot de colle venant squatter régulièrement nos écrans télés, pour faire son intéressant avec des potes aussi menteurs que lui ; via des élucubrations qui malheureusement sont aussitôt gobées toutes crues, par des milliers de cerveaux fragiles, dûment lessivés chaque jour par les insanités du P.A.F. officiellement adoubées par le très sérieux et « indépendant » C.S.A.

https://www.youtube.com/watch?v=A2nSWi-qRDE

ou, au cas bien improbable ou l’auteur serait une nouvelle fois victime des algorithmes de Youtube…

https://odysee.com/@LaMiteDansLaCaverne:4/la-véritable-histoire-de-brigitte:8

Soit la version écriture, qui même sans l’adorable accent (qui hélas ne nous fait plus rire à cause de « Castex, la glu persistante », et que nous prenons en grippe à chaque nouvelle intrusion), arrive à nous tirer des larmes de rire, tant est grande la finesse de l’auteur (Dodièse), tant dans ses jeux de mots, calembours ou encore les tacles envers des faits ou des êtres existant ou ayant existé…

https://lamitedanslacaverne.blogspot.com/2021/12/la-veritable-histoire-de-brigitte.html

Quoi de mieux en effet, qu’un bon fou-rire à répétitions, pour commencer une journée s’annonçant autant morose que les précédentes…

Je recommande particulièrement à ceux qui souffrent d’une mélancolie chronique devant l’état de ce monde, où la dominance du mal nous étouffe, colporté par le trio de menteurs de ce qui ose se nommer « un gouvernement » !

Il est vrai que cette « histoire, « fable », « fake-new », « tranche de vie »… (rayer les mentions inutiles selon vous) peut prêter à toutes les galéjades si vous êtes d’un naturel rigolard ; voire à de grosses colères si au contraire vous ne supportez pas que l’on salisse ainsi, un type génial qui à la force du poignet  a réussi à redresser l’économie souffreteuse d’une France à l’agonie, pour en faire une économie florissante (selon ses  propres dires)un type tellement modeste qu’il fait campagne pour sa réélection en 2022 (au secours !) aussi discrètement que possible, sans de tonitruants meetings comme certains…

Comme on peut comprendre alors, la colère des fans inconditionnels (ou conditionnés, c’est vous qui voyez !) de ce type qui, avec une équipe à son image (pouah !),  réussi à mettre, à l’insu de son  plein gré pour une conséquente partietout un peuple à l’abri des dangereuses menées d’un virus tellement malin qu’il arrive à faire la différence entre un meeting politique et un « vulgaire concert »…

« Le Premier ministre a ainsi déclaré que les meetings politiques de la campagne électorale, en vue de la présidentielle au printemps, ne seront pas concernés par les mesures de jauge désormais imposées aux grands rassemblements : 2000 personnes en intérieur et 5000 personnes en extérieur. »

Ce qui dans la foulée a précisément amené quelques artistes facétieux, à se déclarer automatiquement « candidats à la  présidence »… leur donnant ainsi la possibilité de continuer leurs spectacles en les rebaptisant « meetings politiques ».

 

 

De nombreux  artistes (ou prétendus tels) s’affichant hélas souvent « à gauche » (traduire « aidés » par les élus gauchistes), vont-ils enfin comprendre que tout ceci n’est qu’une vaste mascarade ??? Rien n’est moins sûr hélas.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/covid-19-ces-artistes-veulent-entrer-en-politique-après-les-annonces-de-jean-castex/

Mais pour en revenir au sujet qui interroge jusque dans les chaumières… ma conclusion sera que :

Bien évidemment, on n’en a rien à cirer de la vie sexuelle de la famille tuyaux de poêle des « Trognon-Macreux-Chaudière » (Dodièse dans le texte), de savoir qui est qui, qui fait quoi, avec qui ou quoi ? On s’en fout !

En même temps comme dit l’un deux chaque fois que ça l’arrange, si c’est précisément ce mystère, relatif à la nature profonde d’un des protagonistes, qui est à l’origine de la folie furieuse de l’époux (?), ou encore des goûts de chiottes (pardon les chiottes !) de la décoratrice en chef de l’Elysée new-look qui peut encore sévir jusqu’en avril 2022 (sanglots) … il est normal que nonobstant notre profond écœurement (et notre chagrin  pour tous nos glorieux aïeux qui ont fait ce qu’était la France avant les assauts des gauchistes dégénérés), nous soyons tenus de veiller à ce que cette histoire soit enfin officiellement conclue, soit par un démenti formel, preuves à l’appui (moins « frileuses » qu’une attaque en justice… pouvant démontrer que pour la « première… chose », être transsexuelle est une insulte… ce qui ravira les néo-féministes soutenant l’actif et ridicule mouvement « homo-bi-trans… etc…) ; soit par une fracassante démission, immédiatement assortie d’un départ sur les chapeaux de roues…

Heureusement qu’en France, s’il devient de plus en plus difficile d’évoluer et penser librement, il est encore  possible de tout finir par des chansons, des « bons coups à l’amitié » et surtout des rigolades à n’en plus finir, sur le dernier sujet à la mode.

https://www.youtube.com/watch?v=tvfZET096ug

Veillez à apprendre par cœur ces réjouissantes paroles, afin d’être fin prêts pour l’entonner en tous temps et tous endroits, dès avril 2022 pour fêter comme nous l’espérons par millions, la victoire du candidat du Peuple, déboulonnant ainsi les vils usurpateurs et tous leurs nombreux soutiens et amis…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression