Polémique handicapés : la réplique fulgurante de Z

 

Les abjectes crapules ayant dérobé le pouvoir au peuple légitime, parfois via des scrutins frauduleux, mais toujours avec des boniments aptes à séduire les masses en leur affirmant ce qu’elles ont envie d’entendre (et malheureusement souvent oublieuses des trahisons passées) ; ces viles crapules donc, sont prêtes à tout pour conserver ce pouvoir coûte que coûte, d’une part parce qu’elles n’auraient en réalité aucune véritable aptitude à reprendre ce pouvoir une fois perdu après avoir démontré l’étendue de leur incurie et de leur méfaits, mais surtout parce que parfaitement incapables de débattre avec de solides arguments défendant leurs calamiteux bilans (et pour cause !), ces pourritures mentant perpétuellement aux Français, n’ont en magasin que d’immondes accusations ordurières pour salir sans vergogne tout adversaire qui s’opposerait à leur domination.

On sait tout cela depuis longtemps, mais cela ne nous épargne pas d’être pris de nausée, à chaque nouvelle démonstration de l’abyssale étendue de leur corruption !

C’est ainsi que ce samedi après-midi qui avait si bien commencé, par ma première réunion à Carcassonne, de l’antenne « Reconquête » pour l’Aude et l’Occitanie (voir autre texte), aurait pu être définitivement gâchée, en apprenant via un message de Zemmour à ses troupes, que les ignobles avaient encore frappé, lâchement et ignominieusement comme d’habitude, mais qu’heureusement, celui qui n’est  jamais en peine de leur  renvoyer leurs boomerangs empoisonnés, avait immédiatement réalisé une vidéo à l’intention de ceux qui pourraient en être les premiers affectés… J’ y reviendrai plus loin.

La nouvelle polémique, bien sordide, bien malhonnête, et surtout bien lâche, de la part de la vermine qui l’a créée et l’entretien à l’envi, n’est autre comme toujours, que la déformation de propos de Zemmour… veillant à faire prendre des vessies pour des lanternes, au « petit peuple » qu’ils s’imaginent débile !

Selon l’AFP, (dont les infos sont reprises telles quelles, incluant même les fautes d’orthographe et de syntaxe par toute la presse… mais on ne peut pas demander la lune aux journaleux faisant honte à leur profession !) alors qu’il rencontrait des enseignants à Honnecourt-sur-Escaut (Nord) le 14 janvier, le candidat du nouveau parti Reconquête a expliqué que sur la question de la scolarisation des élèves handicapés, « il faut effectivement des établissements spécialisés, sauf pour les gens légèrement handicapés ». Le polémiste a également estimé que « l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite […] à ces enfants-là […] qui sont complétement dépassés par les autres enfants». Et de préciser : « Je pense qu’il faut des enseignants spécialisés qui s’en occupent ».

Selon leurs sales manigances, les paroles du candidat sont exposées dans un contexte bien précis (phrases tronquées, propos édulcorés ou exagérés selon leur signification…) de manière à lui nuire au maximum en trahissant sa pensée ; mais ce qui est ici le plus écœurant, c’est que tous ces jeanfoutres qui ne moquent des handicapés comme de leur première vilenie, font tout pour faire croire aux crédules que Zemmour n’a aucune considération pour eux, alors que c’est précisément l’inverse !

Souligner de manière particulièrement vicieuse, que Zemmour voudrait « parquer » les élèves en situation de handicap  dans des écoles spéciales… sous-entendu « comme des sous-élèves », ne pouvant d’après eux que soulever une profonde indignation envers « l’exécrable candidat », est absolument dégueulasse !

Surtout quand cette basse manœuvre émane précisément de ceux qui, aux commandes aujourd’hui comme hier, n’ont jamais rien fait depuis des décennies pour alléger les contraintes  pesant sur les handicapés, quel que soit leur âge, mais plus particulièrement les enfantset sur leurs parents, obligés d’ajouter à leur détresse morale, d’infinies difficultés financières… dont les pouvoirs publics se foutent royalement, tout en affichant une prétendue humanité envers toute la misère du monde, parmi laquelle de faux-migrants coûtant de  plus en plus cher au contribuable !

Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées… dont on n’entend JAMAIS parler, c’est dire les bienfaits de son action… s’est dite « consternée par cette vision de la société». « Qu’est-ce que ça veut dire ? Que les enfants handicapés ne sont pas des enfants de la République ?», a-t-elle fustigé, dénonçant la «vision misérabiliste » d’Eric Zemmour sur la question.

Alors que ce ne sont pas du tout les paroles de Zemmour !

Damien Abad, président des députés LR à l’Assemblée nationale, lui-même atteint d’une maladie rare (*), qui devrait donc approuver les  paroles de Zemmour, préfère utiliser son handicap pour les juger « scandaleuses » (preuve qu’il ne les a pas comprises, ou qu’il cumule une mauvaise foi chronique !), est même allé jusqu’à « exiger des excuses publiques » du candidat de Reconquête.

En guise d’excuses, c’est une vidéo accablante qu’il s’est mangé dans les dents !

(*) Atteint d’une maladie rare (arthrogrypose), il est parfois considéré comme une personnalité incarnant la diversité en raison de son handicap physique. Il est présenté par de nombreux médias comme le seul député de cette législature, voire comme le premier, porteur de handicap. https://fr.wikipedia.org/wiki/Damien_Abad

Passons sur les élucubrations du sieur  Mélenchon…

Je préfère souligner les réactions de deux candidates de droite, prenant plaisir à incriminer Zemmour sur chacun des sujets évoqués, et qui n’ont dont pas manqué de s’exprimer sur celui-ci… alors que je n’ai pas en mémoire que l’une ou l’autre se soit montrée fortement touchée par le handicap !

Evidemment, celle qui est assez stupide pour croire encore qu’elle a des chances de gagner contre le petit paon qui l’avait pourtant tellement ridiculisée en 2017, sous prétexte que les médias se sont mis à lui faire la cour dans le même temps qu’ils démolissent Zemmour… qui lui ne ferait qu’une bouchée de « l’emmerdeur » (et qu’il faut donc à tous prix empêcher d’arriver au second tour, voire l’éliminer carrément avant le premier !), n’a pas économisé sa bile envers celui qui offre pourtant bien plus de constance et de courage qu’elle… qui précisément n’a rien fait à ma connaissance pour adoucir le sort des handicapés et de leurs parents

Sur Twitter, Marine Le Pen a vertement critiqué les propos d’Eric Zemmour. «Choisir la brutalité systématique comme projet politique est déjà contestable, mais s’attaquer aux enfants fragilisés par un handicap, c’est une ligne rouge et c’est impardonnable», a déclaré la candidate du Rassemblement national à la présidentielle.

Et prétendre que l’islam est compatible avec la République, ce n’est pas franchir la ligne rouge cela madame Le Pen ?

Pour moi cela l’a été, et m’a fait rompre définitivement avec votre évident glissement vers un accommodement déraisonnable avec le perfide dogme gauchiste !

L’autre blonde sournoise, habile à surfer sur tout ce qui peut ramener un sujet sur sa perfide personne et son programme identique, n’es pas en reste, dès qu’il s’agit de sabrer celui qui leur fait de l’ombre :

Valérie Pécresse se dit «scandalisée» par la «brutalité» des propos d’Eric Zemmour, accusant ce dernier de vouloir «exclure» de l’école les enfants en situation de handicap. «Ma priorité : une meilleure inclusion pour les enfants fragiles, c’est mon projet. C’est ma France».

Evidemment comme tous ses semblables, madame Pécresse présente de merveilleuses propositions pour les handicapés… Comme Macron, pour qui elle votera sans doute possible si elle n’accède pas au second tour, elle a un projet qui, s’il est exposé avec moins d’hystérie, n’en sera pas moins trahi à la première occasion… comme le savent pertinemment ceux qui, au fil des trahisons, n’ont trouvé que l’abstention pour contrer les menteurs.

https://francais.rt.com/france/94743-segregation-honte-vives-reactions-apres-propos-de-zemmour-sur-eleves-handicapes

Car désormais, bien peu de citoyens ignorent encore  que les belles promesses de campagnes électorales, n’engagent que ceux qui les croient !

La danse du ventre des candidats anti-Zemmour fait déjà moins recette, et en fera de moins en moins, voire  plus du tout, au fur et à mesure où les magnifiques vidéos émises par le candidat du peuple, auront circulées ; touchant de plus en plus de citoyens actuellement branchés uniquement sur les chaines de propagande du système ; car chacune de ces vidéos s’adressant particulièrement à chaque tranche de la société française, souligne les parties du programme Zemmour concernant leurs spécificités.

Et pour commencer voici donc celle diffusée dès hier, rebondissant immédiatement à la nauséabonde  polémique, en direction des  parents d’enfants handicapés, accompagnée de ce message :

J’aurais préféré soulever le sujet crucial du handicap des enfants autrement que par une polémique. Cette polémique, je ne l’ai pas voulue, mais si elle peut me permettre de placer le sujet du handicap au cœur de cette campagne présidentielle, alors, l’occasion devait être saisie.

https://www.youtube.com/watch?v=FJvupCJrcQ0

Il me semble effectivement, que la plupart des parents d’enfants handicapés, ont pu faire la différence, depuis des années, entre les promesses faites par les candidats ratissant large  pour obtenir les précieuses voix des électeurs, se souvenant à l’occasion de l’existence des handicapés, pour mieux les renvoyer aux oubliettes dès le scrutin passé !

Ah si ! Soyons honnêtes, une grande avancée a été réalisée pour cette population, jadis totalement oubliée ; des places pour handicapés leur ont été réservées dans les parkings publics… ce qui leur facilite grandement la vie… mais c’est à peu près tout !

Avant une élection, les programmes des différents candidats fourmillent de généreuses idées pour adoucir le sort des handicapés, adultes comme enfants… mais combien sont réellement réalisées une fois l’élection passée ? Fort peu, voire aucune !

Il n’y a d’ailleurs pas que les places en écoles, les assistants de vie scolaire (AVS) ou les auxiliaires de vie (pour adulte ou enfant)  qui manquent cruellement, il y a aussi les établissements spécialisés, comme les IME (Instituts Médicaux Educatifs), là où mon petit fils est accueilli chaque matin, mais où de nombreux enfants sont sur d’interminables listes d’attente d’une précieuse place.

Les parents sont donc bien placés pour faire la part des choses entre les habituelles promesses des menteurs patentés,  relayées par des médias serviles, et celles d’un candidat, certes novice en politique, mais dont les positions détaillées dans ses éditoriaux comme dans ses livres,  n’ont jamais variées.

Cette vidéo d’Éric Zemmour, remet bien les pendules à l’heure, et renvoie les manipulateurs à leurs turpitudes, dont ils n’ont jamais honte, ne ressentant jamais ne serait-ce que l’ombre d’un remord, puisque l’œil rivé sur leur nombril, c’est uniquement leur misérable petite personne qui les intéresse réellement !

Et ce qui est sans doute le plus écœurant dans tout ce cirque, c’est que ce sont précisément une grande partie de ceux qui se trimbalent carrément une batterie de cuisine aux fesses, depuis des lustres, confortablement protégés par leurs potes (comptant sur un éventuel renvoi d’ascenseur…), qui osent monter au créneau, sautant sur n’importe quel prétexte qu’il vont réussir à transformer en ignoble polémique, pour démolir un adversaire.

Et plus celui-ci est dangereux pour leur matricule, plus ils sont grandioses dans leur ignominie ; ces pourritures n’ayant que leur sort en ligne de mire, étant parfaitement incapables de craindre quoi que ce soit, hormis la déchéance de leurs mentors.

Crapules un jour, crapules toujours ; il est important de savoir que le combat ne se fera pas à la loyale de la part de ces misérables traitres, et qu’il sera donc indispensable de veiller à déboulonner immédiatement toutes leurs tentatives d’éliminer  notre candidat, en démontrant à ces tricheurs, par un nombre croissant de soutiens, adhérents, sympathisants… que ce sont leurs fans qui à l’inverse diminueront dans les mêmes proportions.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression