70 ans, rouée de coups par son amant clando de 30 ans : bien fait !

 

Est-il réellement surprenant, pour tout individu en possession de neurones en bon état de marche, de constater à quel point une relation « amoureuse » (pour l’une), ou juste un « plan cul » comme on dit maintenant pour l’autre (**)  peut s’avérer problématique, voire possiblement dangereuse, entre une septuagénaire au grand cœur, ayant offert l’hospitalité au trentenaire Abdelqader, dont le prénom peut laisser supposer qu’il s’agit sans doute d’une pauvre victime des conséquences de l’odieux colonialisme français…

(**)  Questionné par le tribunal, Abdelqader n’a cependant aucun mot de tendresse envers la victime.

Toute relation sentimentale étant déjà assez complexe entre deux individus de même âge, même culture, même situation sociale… comment pourrait-il en être autrement entre une femme âgée, généreuse mais candide… pour ne pas dire niaise, et un homme jeune, sans revenus donc sans ressources et à la rue, mais bénéficiaire de l’actuel gavage des bons sentiments gauchistes voulant que la prise en charge de ce genre d’individu, soit obligatoire de la part des autochtones, en expiation des « crimes contre l’humanité » commis  par leurs aïeux… (selon le félon se faisant passé pour le président de la République Française !).

Qu’est-ce qui les unissait ? D’abord la volonté d’aider, raconte Hélène. En 2015, Abdelqader est à la rue, elle propose de l’héberger. C’est la fille de la septuagénaire qui met fin à cette cohabitation un an plus tard, estimant sa mère sous emprise. Mais ils se voient toujours, Hélène lui prête sa carte bancaire et lui retire de petites sommes, plusieurs fois par semaine

Longuement entendue à la barre du tribunal correctionnel mardi 15 février, la septuagénaire indique qu’elle donnait volontairement son moyen de paiement, mais « qu’il retirait toujours plus ». Si elle refusait, elle craignait d’être frappée, explique-t-elle. C’est ainsi que la plaignante raconte les crachats, les coups, y compris ceux assénés à son chien. Elle avait déjà porté plainte contre le prévenu à deux reprises, mais aucune suite n’avait été donnée. 

Serait-ce l’actuelle campagne  présidentielle, période où il est de mise d’être prudent et ne pas afficher un trop grand laxisme envers la « mauvaise graine »… toujours est-il que le jugement qui vient d’être rendu presque deux ans après les faits, semble insolite, tant nous sommes habitués aux verdicts plutôt charitables, rendus trop souvent dans ce genre de cas.

Reconnu coupable de violences habituelles sur personne vulnérable, Abdelqader est condamné à trente mois de prison dont six assortis d’un sursis probatoire. Il devra également verser 5.000 euros à Hélène pour les souffrances endurées. 

https://www.fdesouche.com/2022/02/21/tours-helene-une-septuagenaire-tabassee-par-son-petit-ami-abdelqader-un-trentenaire-elle-lhebergeait-chez-elle-et-lui-donnait-de-largent-la-fille-de-la-victime-a-tente-en-vain-de-mettre-fin/

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/tours-la-vieille-dame-victime-des-coups-de-son-jeune-petit-ami

Bien évidemment, la première réaction devant de genre de situation, c’est de plaindre la victime, et dans ce cas précis, de se réjouir de la peine encourue par la brute…

Mais face à une relation si pathétique… il n’en est pas moins difficile de ne pas se dire, qu’à un âge avancé qui aurait en principe du lui apporter un peu de plomb dans la tête (au sens figuré), cette femme a carrément cherché ce qui lui est arrivé, puisque, au vu de précédents identiques, cela était parfaitement prévisible.

Et au risque de m’attirer les foudres des prétendues « bonnes âmes » spécialisées dans l’inversion des valeurs, au point de toujours donner raison, et donc plaindre, les auteurs de violences tout en occultant la souffrance des vraies victimes… j’ose prétendre que finalement, il y en a marre de toutes ces nanas écervelées qui couchent avec des migrants, sous prétexte de bonnes actions, prétendues par l’hypocrite idéologie gauchiste… adoubée par les médias officiels, soutiens des successifs pouvoirs depuis bien trop longtemps !

https://ripostelaique.com/le-rn-patrick-renard-a-raison-marre-de-la-propagande-pour-couples-mixtes.html

Parce qu’il est évident qu’elles participent ainsi à notre perpétuelle invasion par les pires déchets humains, attirés non par une possibilité d’évolution (tant intellectuelle que matérielle), mais bien plutôt, pour une majorité d’entre eux,  par celle de pouvoir « se la couler douce » , avec gite, couvert, et plus si affinités… ou plus exactement la possibilité d’assouvir les bas instincts de ce qui leur tient lieu de cerveau, ajoutée à la satisfaction de se sentir le maitre de la « sous-race féminine », selon les préceptes de leur prétendue religion… d’amour et de paix !

Et tous les cris d’orfraies des « faites ce que je dis, pas ce que je fais » ne m’empêcheront pas de le penser et de le dire haut et fort, car j’estime avoir le droit autant qu’eux d’exprimer ce que nous sommes des millions à penser tout bas, depuis l’invasion organisée par les vendus du pouvoir à tous les niveaux.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) https://www.youtube.com/watch?v=NLgpFS59IK8

Que risquent les français qui accueillent chez eux des migrants en situation irrégulière ?