Tout sauf Marine : le traitre Mélenchon appelle donc à voter Macron


Les deux « ennemis » face à face … Ne dirait-on pas plutôt « copains comme cochons » ?

La vraie question que devraient se poser les nombreux électeurs sonnés par les « seulement » 7% de voix obtenues par Éric Zemmour, c’est : combien de sympathisants Z ont voté MLP, effrayés par les sondages donnant Mélenchon au second tour ?

Certainement bien plus que souhaité ! Mais le danger était bien réel !

Alors convenons que si ceux-là, telles les oies du Capitole, ont « sauvé » la démocratie ce dimanche, en « faisant barrage » au plus grand fourbe politique (sans doute ex aequo avec Macron !), il n’est pas exclu de souligner les incohérences de ce grand mytho, affirmant « La République c’est moi », quand à longueur de temps, comme tant de ses perfides semblables, il s’assoit dessus !

Mettons à part l’importante partie de son électorat qui lui vient directement de la mouvance musulmane… Selon un sondage Ifop, 69% des électeurs musulmans ont voté pour JLM à ce premier tour 2022 (+ 32 points par rapport à 2017).

https://www.fdesouche.com/2022/04/11/election-presidentielle-69-des-electeurs-musulmans-ont-vote-pour-jean-luc-melenchon-selon-un-sondage-ifop/

Facile avec ses paroles enamourées chaque fois qu’il s’exprime à leur propos, regrettant « qu’il y ait trop de blonds aux yeux bleus en France », ou s’insurgeant en 2020 au micro de BFMTV contre le fait que les musulmans de France ne sont pas respectés… oubliant magistralement le fait que le respect d’autrui n’est pourtant pas leur apanage puisque soumis aveuglément aux ordres d’Allah, ils doivent tuer tout mécréant… ce dont les plus excités d’entre eux ne se privent pas depuis longtemps, que ce soit par égorgement ou décapitation, « individuels », ou par attentats multi-meurtriers !

Donc aucune surprise de ce côté-là, si ce n’est la crainte que cela empire encore plus gravement dans les années à venir, avec l’éternelle augmentation de migrants musulmans attirés par la politique « open bar » de Macron, dûment approuvée par Mélenchon sur ce sujet … mais pas que !

Parce que si effectivement l’amour des musulmans éprouvé tant par Méluche que Macron, au détriment de la sécurité des FDS dont tout ceux se foutent comme d’une guigne, n’est pas le seul point sur lequel les deux hommes semblent à l’unisson… si l’on se donne la peine d’analyser la position de Mélenchon pour le second tour : « tout sauf le RN »… cela revient à dire, « sans le dire », mais en le sous-entendant sans ambiguïté « votez pour Macron » !

Que ceux qui poussent déjà les hauts cris, se souviennent pourtant de l’attitude de ce déloyal pitre parmi les félons qui pullulent dans le marigot politique, lorsqu’en septembre 2018, après avoir harangué Macron …de loin le matin, il « arrangeait » à Marseille une rencontre « spontanée » le soir même entre le président et lui, où nous avons eu droit à un beau numéro du faux-jeton, offrant plutôt l’aspect d’une abjecte complaisance, contredisant totalement sa vindicte habituelle… et démontrant largement « l’envers du décor » c’est-à-dire sa véritable connivence avec le pouvoir en place !

Cette « anecdote » pourtant révélatrice de la duplicité du personnage, arrivant pourtant à « donner le change », aurait normalement dû mettre la puce à l’oreille des électeurs « naïfs » (soyons indulgents, et polis !) ayant voté pour cette hypocrite girouette !

On pourra malheureusement déplorer, qu’il aura totalement échappé à ces « inconditionnels », qu’après avoir martelé tout au long de sa campagne « Tout sauf Macron »… il modifie dès le soir du 1er tour, son slogan habituel en « Tout sauf le RN » ce qui, même pour un abruti profond, revient à dire très fermement, et tout aussi lâchement, « votez Macron » !

Démonstration :

En « faisant barrage au RN » renommé immédiatement « extrême droite » qui ne signifie absolument rien, mais fait pourtant recette chez les « bas de plafond », Méluche incite donc ses ouailles à choisir entre les deux « finalistes » :

  • Celui qui a promis de réactiver le « passe vaccinal » autrement dit le vaccin obligatoire !
  • Celui qui curieusement aurait encore « séduit » 28 % d’électeurs… bien que se retrouvant au cœur des scandales Mc Insey et Pfizer… pour ne parler que de ceux-là…
  • Celui qui va instaurer la retraite à 65 ans ! Méluche s’en fout il n’a pas l’intention d’abandonner un « métier » si juteux, bien qu’il ait déjà dépassé la date de péremption, mais cela va pourtant à l’encontre de son « droit à la retraite à 60 ans » après 40 années de cotisation… qu’il promettait dans sa profession de foi !
    https://lemediaen442.fr/melenchon-appelle-a-voter-pour-la-retraite-a-65-ans-le-pass-vaccinal-mckinsey/

N’y aurait-il que ces quelques exemples, et il y en a sûrement bien d’autres, il n’est pas nécessaire d’être très fûté pour comprendre à quel point ce traitre, à l’identique de son pote Macron, est capable de sortir les pires mensonges, tout en martelant qu’il dit toujours la vérité.

Alors ça y est, c’est clair pour tout le monde maintenant ?

Mélenchon est bien une énième planche pourrie du système, ayant réussi à se maintenir dans la course malgré sa félonie ne laissant pourtant aucun doute à qui utilise encore son propre cerveau, non les diktats officiels des uns et des autres, pour se faire une opinion personnelle !

Ah, juste une dernière chose, afin de remonter le moral des troupes patriotes, encore sous le coup de l’injuste score de leur candidat, en présentant les résultats sous l’angle inverse.

Si Macron est scandaleusement (et fort curieusement) en tête malgré tout ce qu’il a fait subir aux Français en 5 ans de gouvernance dictatoriale, et l’aversion qu’il suscite chez un fort pourcentage, ses 28% sont largement relativisés en soulignant que :

39 millions des 48,7 millions d’électeurs inscrits n’ont pas voté pour lui !

Ça change l’ambiance, non ?

Dans la même logique, si l’on additionne les voix obtenues par MLP (8 136 369) à celles de Zemmour (2 485 935) nous arrivons à un total bien supérieur aux 9 785 578 de Macron !

A chacun de nous donc de faire en sorte pour que les 30% de voix obtenues par le duo MLP/Z soit fortement grossis, par les « défaitistes par avance » qui se sont abstenus au 1er tour, mais que la détestation de Macron incitera à voter MLP pour faire barrage à l’exterminateur de la France, ainsi que tous ceux qui, chez LFI et LR ne se reconnaitront pas dans les appels à voter Macron de leurs « têtes pensantes »… qu’ils soient francs ou veules parce que volontairement « flous »… il n’est pas impossible que finalement, malgré la coalition de toutes les forces de gauche, MLP soit élue… même si ce n’est pas en renversant brutalement la table comme nous l’avions souhaité avec Zemmour.

A revoir pour renforcer votre volonté de ne pas baisser les bras, le fort et courageux discours, tenu par notre candidat le soir même, malgré l’amertume de la défaite, d’où il est loisible de reprendre espoir en martelant avec lui, les 120 702 adhérents de RECONQUETE, et les plus de deux millions qui ont voté pour lui : CE N’EST QU’UN DEBUT !

https://www.zemmour2022.fr/discours-10-avril-2022

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression