À cause de Marine, je ne voterai pas RN dimanche prochain

Capture d’écran Valeurs Actuelles

Marine est satisfaite ; elle a trahi le camp patriote, mais elle a sauvé sa peau.

Honte à elle !

 

Écœurée !

Franchement, j’en ai plus que marre d’avoir pris coup sur coup en seulement quelques semaines, trois gueules de bois  alors que je bois toujours modérément, et seulement avec des amis… lesquels se sont tristement éclaircis depuis le leurre mondialiste « Coronavirus-Covid19-20-21-22… et produit expérimental diffusé sous le nom de vaccin anti-Covid » !

Lequel semble toujours jouer à fond pour les ordures qui nous gouvernent en obéissant aux dictats  des marionnettistes friqués aux manettes, se voulant les rois du monde… puisque la terreur du virus qu’ils ont sciemment semée, reste encore  présente chez trop de citoyens, toujours sous l’emprise des lavages de cerveaux journaliers à base de mensonges de  plus en plus grossiers, mais qui selon l’adage, passent !

Je n’arrive même  plus à discerner ce qui prévaut chez moi, de la rage contre la doxa dominante et tous ses complices dûment engraissés avec nos impôts… ou contre le nombre d’abrutis qui persistent à voter pour nos ennemis-persécuteurs !

Que le clan patriote rendu exsangue à cause des sournoises menées de MLP, se voulant seule aux commandes à sa tête (tout en mettant outrageusement de l’eau dans son vin pour être fréquentable par le « système » qu’elle prétend combattre), ait fort peu de députés Reconquête était à prévoir ; mais que même Éric Zemmour, de loin le seul candidat sincère parmi les chefs des partis du  système, ne soit même pas « autorisé » à concourir au second tour, est parfaitement effarant !

Après avoir encensé madame Le Pen pendant quelques années, j’avais repris mes distances avec elle depuis son fiasco 2017… tout en votant pour son  parti chaque fois que nécessaire quand il restait seul en lice ; mais son comportement hostile envers Zemmour, dès l’annonce de sa candidature à la présidentielle a clairement démontré aux patriotes éclairés, que son intérêt principal n’était plus, de loin, celui de la Patrie.

Ce qui ne l’a pas empêchée ensuite de se prétendre insultée par les vérités que lui rétorquait le chef du parti devenu en un temps record le véritable 1er parti de France, quand les partis historiques de gauche sans l’union intelligemment préconisée par l’hypocrite bouffon Mélenchon, auraient bu la tasse s’ils s’étaient  présentés seuls au scrutin de ce week-end.

Comme redouté par ceux qui ont rapidement vu clair en elle, elle a fini par comprendre que la seule façon de « rester dans la course » s’était, sous couvert de « dédiaboliser » son parti, déclaré sulfureux par ceux qui l’utilisent pour tromper les électeurs, d’édulcorer son propos, au point de le rendre insipide pour ceux qui savent lire entre les lignes de ses discours, dans lesquels elle a introduit des « concepts » totalement contraires à l’intérêt des  patriotes… comme celui, totalement indigeste, de « l’islam compatible avec la République »… cette République du système hypocrite, capable de toutes la bassesses pour se maintenir dans la course !

Madame Le Pen peut donc être contente ; elle a fort bien assimilé les veules techniques de ses toujours prétendus adversaires, dont la première est sans doute de tout faire pour éliminer un rival de son propre camp, risquant de lui ravir sa place d’opposante au système.

Ne voyant  pas combien elle a été manipulée par l’imposteur de l’Elysée, ayant sans doute grandement apprécié l’aide qu’elle lui apportait avec ses attaques contre le « Z »… qu’il redoutait précisément de devoir affronter dans l’échange d’entre les deux tours, elle a largement démontré une facette de sa personnalité ayant totalement échappée aux patriotes encore aveuglés par son double jeu : ses intérêts personnels avant ceux du Peuple !

En cela elle n’est plus différente de ses concurrents, de prétendue gauche comme de prétendue droite,  ayant bien digéré le principe de concessions faites aux nombreuses minorités agissantes, fortement menaçantes (donc bien  plus dangereuses que les paisibles Gaulois ne voulant que retrouver leur France d’antan), et dont les voix sont bonnes à prendre moyennant quelques concessions avec sa conscience… laquelle se révèle bien moins pure que supposée.

Du coup, bien qu’ayant voté pour elle au second tour des présidentielles, je ne vois absolument pas la nécessité de voter dimanche prochain pour le candidat RN en tête dans ma circonscription.

Il sera certainement réélu, mais sans ma voix, car désormais je me fous totalement que le RN ai un groupe à l’Assemblée Nationale, ou pas… vu la fourberie de madame Le Pen, ayant tout fait en amont pour saborder le camp patriote, et qui ensuite a su utiliser les voix des électeurs Zemmour au premier tour, pour justifier de « faire cavalier seul » !

A cause d’elle le fourbe attelage  Macron-Mélenchon va pouvoir continuer à saccager ce qui reste de la France et de ses richesses ; et si je me réjouis des prochains escarmouches entre les clans de ces deux monstrueux egos (les élus RN comptant pour du beurre), je ne peux que déplorer le nombre d’innocents citoyens qui seront laminés par eux… qu’ils aient voté pour eux et leurs acolytes, ou non !

Que MLP ait réservé à Eric Zemmour, donc à l’ensemble du clan patriote, le même ignominieux traitement qu’elle a reçu des gauchistes de tous bords, ayant dérobé le pouvoir au peuple depuis des lustres, démontrait pourtant clairement que finalement elle est faite du même bois que ses  prétendus adversaires : la tromperie, sœur jumelle de la traitrise !

Mais heureusement, contrairement aux anti-Zemmour qui pavoisent déjà en vouant le parti Reconquête à l’anéantissement et à l’oubli… les vrais patriotes ont toujours su que le chemin serait rude, mais l’espoir soulevé par cet homme providentiel ne s’éteindra pas avec les premiers scrutins auxquels il vient d’être confronté… il est donc normal de conclure avec lui, par un réconfortant : « la France et Reconquête, n’ont pas dit leur dernier mot » !

D’autant  plus que « malgré tout, Eric Zemmour rappelle que le parti Reconquête n’existe que depuis 6 mois et qu’il faut continuer le combat dans les 5 années qui viennent ».

Son précieux discours, à mille lieues du charabia de Mélenchon hier soir, est apte à réjouir les  patriotes, et redonner espoir et courage aux plus déçus, écoutez-le, et n’hésitez pas à le ré écouter, à chaque baisse de moral… lot qui hélas sera le nôtre pendant 5 ans… à moins que

https://www.youtube.com/watch?v=yZmODPp1PcI&feature=youtu.be

https://www.zemmour.com/discours-deric-zemmour-en-direct-suite-aux-resultats-des-legislatives-il-faut-continuer-le-combat-video-complete/

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

P.S. Née deux ans après le droit de vote consenti aux femmes, j’ai toujours eu à cœur d’honorer celles qui se sont battues pour l’obtenir, en remplissant consciencieusement mon devoir de citoyenne à chaque scrutin… mais pour la première fois, je n’irai pas voter dimanche prochain.