Législatives : Victoire à la Pyrrhus pour tous… ça promet de beaux jours!

Franchement ça ne vous rappelle personne ???

 

Une victoire à la Pyrrhus est une victoire obtenue au prix de pertes si lourdes pour le vainqueur qu’elle équivaut quasiment à une défaite. Une telle victoire est contraire à tout sentiment d’accomplissement ou de gloire, et compromet le progrès à long terme du vainqueur.

 

Pas de gueule de bois ce lundi matin (c’est déjà ça !), après les résultats du second tour de ces Législatives 2022 qui ont fait couler beaucoup d’encre… et de salive chez « l’ex-futur-premier ministre » Rachid Mélenchon qui se voyait déjà à la tribune… haranguant son pote Macron, pour qui il roule finalement en douce… mais il ne faut pas le dire !

Avec ce fourbe, que le camp des vrais patriotes se gausse de le voir à nouveau mordre la poussière, on hésite forcément entre deux personnages de BD célébrés par les talentueux duettistes Goscinny-Uderzo, dans leur chef d’œuvre « La Zizanie » :

Tulliusdetritus, sa personne est sacrée… la république c’est lui… Y a comme un p’tit air, non ?

Ou encore, Victoiralapirus, ici le côté grognon du personnage est rendu à merveille.

Tulliusdetritus se réjouissant des querelles entre MLP et Zemmour ?

Comme toujours, tout le monde est content, officiellement, même si officieusement c’est « la soupe à la grimace » pour l’ensemble des ex grands partis, bien que parmi ceux qui ont perdu certains entrevoient déjà de  possibles accointances avec le diable… au nom de leurs « valeurs républicaines » bien sûr… lesquelles n’ont absolument rien à voir avec celles des véritables patriotes se souciant avant tout de la sauvegarde de la Patrie ainsi que de nos lois, us et coutumes !

Chambre ingouvernable, bien que possibilité de jouer sur des majorités à géométrie variable, en fonction des situations… Un vrai casse-tête néanmoins pour Macron.

 

Première constatation, ceux qui, au vu de l’incompréhensible vote, majoritaire même si c’est « par défaut », reconduisant l’indigne freluquet Macron à la tête de l’Etat pour cinq années d’enfer supplémentaires… ont cru qu’ils pourraient continuer à berner les Français avec leur politique de mensonges, manipulations, trahisons… destinée avant tout à tordre de cou à ce qui reste de la France d’avant et ses institutions. Cela ne sera pourtant pas aussi simple qu’initialement prévu, et c’est tant mieux pour les Gaulois.

Pourtant si de nombreux motifs de satisfactions se font  jour à l’étude des résultats de chacun, il y a lieu de les relativiser, en poussant l’analyse au-delà des chiffres bruts.

Macron obligé de se planquer sous différents noms (LREM-Renaissance-Ensemble) pour mieux entuber les citoyens naïfs : pas de majorité absolue pour lui ; un vrai bonheur pour ceux qui comme moi le haïssent (c’est légitime, même devant un tribunal !) ; ne boudons pas ce  plaisir, notamment en pensant à la rage intérieure qui doit le consumer depuis hier soir…

Méluche, alias Rachid Mélenchon qui se voyait déjà en haut… du gouvernement de son  prétendu pire ennemi, dans l’habit de lumière du premier ministre ; avec Borne élue de justesse à l’Assemblée, le suspense reste entier… restera-t-elle aux manettes ou pas… c’est sans doute Jupiter qui tranchera, dès que son insoutenable migraine l’aura quitté.

Soulignons par ailleurs que LFI seule aura quelques députés de moins que le RN ce qui doit passablement faire enrager « la républiquecémoi » !

PS 29, EELV 21, PC 13 … totalement inoffensifs si Mélenchon ne les avait pas embrigadés dans NUPES.

LR 61 sièges, c’est-à-dire bien moins que le RN, qu’ils persistent pour beaucoup à nazifier avec la bien-pensance gauchiste …  Tablons que parmi eux, certains iront rapidement « à la soupe » macroniste… leur gamelle toujours prête … puisque en définitive leurs soucis du peuple sont toujours inversement proportionnels à leurs fourbes déclarations.

Bien évidemment rien ne consolera les « Zemmouriens » de n’avoir aucun représentant du parti « Reconquête », paradoxalement le plus jeune parti mais sans doute le plus nombreux en termes d’adhérents et sympathisants en un si court laps de temps… Ce qui ne l’empêchera pas de continuer à s’exprimer hors Assemblée Nationale… où s’étriperont rapidement les « alliés » fictifs menés par Rachidétritus (ne herchez pas, je viens de l’inventer).

Dans les lots de consolation, nous avons la victoire du précieux Nicolas Dupont-Aignan, réélu une 6ème fois ; ce qui n’est que justice compte tenu de ses deux très bonnes campagnes, de sa constance et son honnêteté. Mais surtout précieux parce qu’il sera un relais solide du camp anti-covid19, tant au point de vue du vaccin que du pass vaccinal, manœuvre le rendant « de fait » obligatoire, bien qu’il ne soit encore qu’un produit expérimental.

Nicolas Dupont-Aignan réélu dans l’Essonne lors du second tour des législatives (lemonde.fr)

Et j’ai gardé le meilleurs pour la fin… car même si pour beaucoup d’entre nous, cette victoire garde un arrière-goût amer, réjouissons-nous néanmoins du nombre inattendu de députés RN qui iront siéger derrière Marine Le Pen, dont la stratégie semble payer aujourd’hui… sauf pour ceux qui ont bien définitivement compris qu’elle se bat avant tout pour « son parti », qu’elle veut seul opposant à Macron (même pleutrement !).

Car c’est bien pour « sauver sa boutique » que dès le début elle s’est montrée hostile à Éric Zemmour ; ses  moyens limités l’interpelant immédiatement sur le danger qu’il représentait pour elle… danger qu’elle s’est férocement attelée à combattre… pour son bien, non pour celui des Français, n’en déplaise à eux qui persistent à lui faire confiance, et en dépit de son beau discours patriotique d’hier… n’ayant soulevé en moi aucun des enthousiasmes patriotiques des meetings de Reconquête, en qui je continue à croire et soutenir.

Curieusement, à la fin du discours d’après scrutin de MLP hier, une petite précision m’a néanmoins troublée, quand elle annonce « qu’au-delà du travail parlementaire nous allons poursuivre le grand rassemblement des Français au sein d’un grand mouvement populaire, unissant tous les patriotes de droite et de gauche … »

Que n’a-t-elle pas commencé à unir les patriotes votant Zemmour et les siens, en s’unissant à lui au lieu de le combattre, en lui infligeant les mêmes avanies verbales qu’elle et son parti honni, subissent depuis des lustres ?

Cela n’aurait peut-être pas changé grand chose en nombre de sièges patriotes… mais aurait au moins permis à Zemmour d’être élu et nous régaler de ses interventions… ce que la traitresse Marine n’a pas permis, lui ayant bassement mis une candidate RN dans les pattes, dans la circonscription où il se présentait : cela justifiant grandement ma rancune envers elle, qui n’est pas près de s’éteindre, et ma détermination à ne plus jamais lui « sauver la mise » !

https://www.youtube.com/watch?v=Vnk7QkajVHg

Réjouissons nous bien sûr… mais restons vigilants devant un discours ressemblant à s’y méprendre à ceux des félons habituels, de droite comme de gauche, ayant réussi à endormir une grande partie du peuple gaulois, hier vindicatif, aujourd’hui trop souvent avachi devant son téléviseur et gobant les purges du PAF aux composants dûment engraissés pour répandre la parole divine de l’hôte de l’Elysée !

Nous la verrons à l’œuvre, et pourrons rapidement juger des suites de ses promesses et bien évidemment je souhaite me tromper… mais maintenant qu’elle a enfin obtenu son « bâton de maréchal » il n’est pas dit qu’elle n’utilisera pas les mêmes moyens que ses adversaires d’hier pour se maintenir encore et toujours en place…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression