À peine élu aux Finances, Coquerel ciblé par les féministes !

Pour la NUPES comme pour Pap Ndiaye, le RN est cause de tous les maux ; une nouvelle fois, ses électeurs pris pour quantités négligeables !

 

Une évidence pourtant aveuglante à qui veut bien utiliser ses neurones quelques instants, semble pourtant totalement étrangère à tous les tordus, forts d’une prétendue légitimité sous prétexte qu’ils gueulent plus fort que les autres… en prétendant que le Rassemblement National serait un parti maudit… voire même comme le prétendait récemment  le véreux Véran (repéché pour sévir ailleurs !) « ne ferait pas partie de l’arc républicain » !

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6812076/legislatives-veran-veut-construire-une-majorite-sans-le-rn-et-lfi.html

Signifiant dans l’esprit malade de ce prétendu médecin, que son fameux « arc » n’aurait pas d’extrêmes… bien que celui de gauche ne semble jamais l’incommoder d’une quelconque façon.

Or, si cela était, ce parti n’existerait plus depuis longtemps… il offre donc toutes les qualités requises, au même titre que certains groupes d’extrême gauche, dont les méfaits sont archi-connus… mais dont « on » ne fait jamais état, visant uniquement un parti ayant le tort d’être « populiste »… le pire gros mot pour ces prétendus représentants du peuple, que sont les hypocrites gauchistes et apparentés.

Mêlant habilement toutes sortes d’accusations aussi stupides qu’improductives (sauf chez les bas du front accueillant toutes paroles gauchistes comme une parole divine !), les débiles représentants de la NUPES ce diabolique montage voulu par Rachid Mélenchon pour palier les mauvais scores de son parti (LFI) et de lui-même (je suis la République !), mais qui à peine né est déjà en difficulté, par la mauvaise tenue de beaucoup de ses membres députés, dès les premiers sujets évoqués n’ayant pas tous l’heur de leur plaire !

A l’occasion de la tambouille destinée à « placer » les responsables des différentes chapelles à la tête des 8 commissions permanentes de l’Assemblée Nationale , la dernière en date visant à élire le président de celle des finances, vient donc d’aboutir, dans le plus grand foutage de gueule des félons de droite soutenant la NUPES… recomposée pour quelques heures, le temps de ce vote, avant de retourner bientôt à ses différents composants ; résultat la clique à Macron a 7 commissions sur 8, et LFI a la plus importante, alors qu’elle revenait de droit à Marine Le Pen.

Mais quand donc les électeurs des faux-derches mais vrais traitres LR, vont-ils enfin comprendre qu’une fois élus sur de belles promesses vite oubliées, l’essentiel des projets de ces prétendus « républicains de droite » (tels ceux de gauche !)  tourne autour de « se maintenir coûte que coûte » … quelles que soient les basses manœuvres pour y arriver ? 

Et ça prétend que le RN ne serait pas un parti républicain ! UNE HONTE !

Depuis la trahison de Sarkozy méprisant le vote d’une majorité des citoyens français à propos de l’U.E. je n’ai plus une once de confiance en aucun de ses membres… hormis pour ceux qui ont quitté le navire pour rejoindre Zemmour !

Et même si je ne suis pas mécontente du revers subi par MLP qui au vu de l’inespéré nombre important de ses députés, pavoisait déjà, pensant prouver ainsi qu’elle était l’unique vraie opposition représentante des Gaulois, et que Zemmour était définitivement enterré… je ne peux que ressentir une immense amertume, doublée d’une aussi intense colère devant cette nouvelle manifestation de mépris d’une part importante des citoyens français, par des jeanfoutres se comportant en tous lieux et occasions comme les vulgaires racailles qu’ils sont en réalité !

https://francais.rt.com/france/99603-insoumis-eric-coquerel-elu-president-commission-finances-assemblee-nationale

Pour autant, la tâche ne s’annonce pas facile pour Coquerel qui, à peine élu, se voit immédiatement « gratifié » de quelques jolies casseroles… l’assimilant, sans le dire, mais tout en le sous-entendant… aux deux cibles précédentes, le journaliste et militant Taha Bouhafs, et le député européen et ministre Damien Adad, accusés des mêmes forfaitures.

Pou commencer, nous ne pouvons passer sous silence, bien qu’il ait promptement été effacé, le très gracieux message de sa suppléante à l’A.N. Manon Monmirel, qui en dit long sur la jolie mentalité de la dame…

Mais surtout, malgré la prudence observée dans le choix des termes, à la fois flous mais explicits…c’est une grande amie (je déc…) de Riposte qui balance une première pierre dans le marigot de LFI…promettant de jolis remous dans un futur immédiat qui pourrait voir le « règne » de Coquerel très vite écourté.

https://twitter.com/RTLFrance/status/1542565332514226177?

Ainsi le grand Éric Coquerel, aurait des « comportements inappropriés » envers les femmes ?

C’est du moins la nouvelle façon d’insinuer qu’un homme, connu, surtout s’il est politique, aurait de fâcheuses tendances à confondre ses désirs avec la réalité, notamment dans le domaine sexuel… au point de passer outre l’accord d’une femme convoitée.

Bien évidemment,  tout comme dans l’article du magazine féminin Causette (décembre 2018) toutes les précautions oratoires sont prises pour ne pas être accusé de diffamation sans preuve, tout en restant dans un flou qui semble néanmoins en dire long sur la question… notamment sur le réel comportement et les propos sexistes de bien des adhérents et responsables LFI, en complète contradiction avec les annonces tonitruantes d’un Rachid Mélenchon, suggérant fin 2017, la création d’une « cellule d’écoute et de répression contre les violences sexuelles ;  laquelle semble nettement revue à la baisse (avec deux « s ») d’après les propos de Manuel Bompard (directeur de campagne de JLM) :

… « Nous sommes bien conscients que, dans un mouvement comme le nôtre, il y a encore des  propos et des actes sexistes. On les combat et cela prend du temp. Un pré-groupe de travail a constitué une pré-cellule d’écoute qui a été confrontée à un certain nombre de cas… »

Sourions ne semblant pas beaucoup avoir évolué depuis 2018 si l’on en croit les confidences de plaignantes anonymes déversés dans l’oreille attentive de Rokhaya Diallo se sentant donc obligée de balancer, avec précaution, ce nouveau pavé dans une mare déjà bien pleine…

https://www.pressreader.com/france/causette/20181205/282754882776346

https://fr.wikipedia.org/wiki/Causette

Que Mélenchon soit une planche pourrie sur laquelle il est de la plus grande prudence de ne  jamais s’aventurer, n’est aucunement une révélation pour nombre de  citoyens lucides… N’attendons donc aucune solution immédiate à ce problème, l’ambiance étant forcément aux réjouissances du succès de Coquerel…

La question lancinante est pour l’instant : qu’elle va être la réaction de la très féministe LFI Clémentine Autain (défense de rire), de même que celle du fleuron comique des écologistes, Sandrine Rousseau ?

Vous le saurez dans les prochains épisodes du feuilleton sans fin de la politique française…

Sans attendre les réactions de ces gentes dames, d’autres, comme Manuel Bompard justement, sont immédiatement entrés en lice pour porter secours à ce pauvre homme, à peine élu, déjà sali… sans doute  par de vils jaloux…

Notons au passage la sérieuse différence entre les témoignages de plus d’une militantes LFI sur l’insuffisance des moyens réellement mis en place par leur parti sur ce sujet, et les paroles de Bompard, à qui on donnerait le bon Dieu sans confession tant, à l’aune de son maitre il sait manipuler le verbe… et l’électeur…

https://twitter.com/BFMTV/status/1542623448702357504

Curieusement toutes les hyènes du PAF et d’ailleurs, n’avaient nul besoin de preuves en béton lorsqu’il s’agissait de salir un autre Éric… immédiatement cible des « bien-pensants »… puisqu’ayant eu l’audace de prétendre à la présidence de la République, bien que catalogué « extrême droite »… ce qui, nous ne le dirons jamais assez, NE VEUT RIEN DIRE DU TOUT !

On peut dire qu’après les campagnes présidentielles et législatives, suivies des élections, et des divers lauréats qui en découlent… rien ne semble avoir changé puisque les magouilles vont toujours bon train… sauf qu’il sera malgré tout passionnant d’observer comment tout cela tournera, compte tenu qu’avec de tels « élus » les rebondissements en tous genres, ne nous seront pas épargnés.

Personnellement, c’est bien autre chose que les griefs des prétendues féministes qui me préoccupe dans l’élection de Coquerel aux Finances (quoique un lien direct en découlera obligatoirement…),  en l’occurrence ceci :

Le député LFI de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel, élu jeudi au poste-clé de président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, est un défenseur inlassable des « quartiers populaires«  et l’un des promoteurs auprès de Jean-Luc Mélenchon de la lutte contre « l’islamophobie« .

https://www.charentelibre.fr/politique/commission-des-finances-le-depute-insoumis-eric-coquerel-elu-president-11488022.php

Car encore plus curieusement, les féministes LFI et affiliés, ne font jamais le lien entre le comportement machiste de nos élus masculins… et celui de tant de baptisés « chances pour la France »… dont l’immense  majorité, parée d’une religion prônant la supériorité de l’homme sur la femme, leur permet implicitement de « se servir » et « d’utiliser » sans vergogne, le cheptel féminin  croisant leur route !

Elles ont quoi dans les yeux ces viles femelles dans ces cas-là, parce que ce qui est évident c’est qu’alors elles sont toujours toutes aux abonnés absents !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression