Scoop Sandrine Rousseau : on meurt plus de la chaleur en été qu’en hiver !

On vient de comprendre la raison de cette anormale (?) hausse de la chaleur : Sandrine cogite sur le problème des éoliennes… si seulement elle pouvait envisager de les « déconstruire »… comme les hommes.

Parmi les personnalités politiques-comiques (pléonasme, même s’ils nous font plus souvent pleurer…) qui s’expriment régulièrement sans complexe, avec Sandrine Rousseau (membre de l’Assemblée nationale) nous ne sommes jamais déçus…

C’est bien simple ; si elle n’avait pas existé il aurait fallu l’inventer !

Et si les adhérents des Verts pastèques (vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur) l’avaient choisie pour les représenter à l’élection présidentielle, au lieu du gars Jadot qui a fait un score risible… la face du monde en eut été changée… à commencer par celle de la France.

Avec Sandrine au moins une grande partie des citoyens seraient perpétuellement pliés en quatre … même si personnellement je lui préfère de loin Sandrine Sarroche (humoriste)... mais c’est chacun ses goûts.

Sa dernière sortie, qui mériterait d’être bien placée dans un « collector de ses précieuses pensées », n’a pas échappée à Gilbert Collard qui la commente immédiatement,pour notre plus grand plaisir :

https://twitter.com/GilbertCollard/status/1546892273610268672/

On ne saura jamais « ce qu’aurait du faire le ministre »… mais on s’en est payé une bonne tranche, c’est toujours ça de pris, avant les grandes désespérances qui nous guettent.

Pourtant ne comptez pas sur les écolos pour régler ce grave problème ; c’est une chose de glapir des reproches cinglants au ministre en exercice… une tout autre de lui souffler des solutions… (on ne va pas lui mâcher tout le travail non plus !)

Surtout que les performantes équipes du parti, sont occupées ailleurs, comme par exemple foutre le souk sur le trajet du Tour de France, en fomentant des opérations destinées … on ne sait pas trop à quoi, vu que tout le monde s’en fout si l’on en croit les commentaires qui suivent cette vidéo… les gens sains d’esprits sachant fort bien ce qu’il en est de ce parti bidon, ne se souciant, comme bien d’autres, prioritairement que de ses propres intérêts… ceux de ses électeurs étant accessoires… une fois obtenus leurs précieux votes !

https://twitter.com/francetvsport/status/1546859459816947712

En revanche, pour réaliser à quel point ils sont dans la plus grossière erreur avec leur prétendue « transition écologique » attribuée prioritairement aux éoliennes… pour ne parler que de cette foutaise, ils sont tous aux abonnés absents.

Si en effet, selon un des plus nocifs caprices de Macron (en a-t-il d’ailleurs un seul de sain et inoffensif ?) la construction des éoliennes en pleine mer bat son plein, les réactions immédiates soulignant leurs graves nuisances, ne font pas recette chez les décideurs… y compris pour ceux qui se prétendant respectueux de la nature… ne savent pas quoi inventer pour compliquer, voire pourrir, la vie des citoyens avec ce leurre !

Ainsi en Bretagne, les comités des pêches des Côtes-d’Armor et d’Ille-et-Vilaine ont demandé le 12 juillet l’arrêt du chantier du parc éolien en baie de Saint-Brieuc en raison de rejets présumés dans la mer de substances chimiques. 

Mais la société de construction a démenti en évoquant l’évacuation de trop-plein. Donc, comme toujours, c’est « circulez, y a rien à voir ! ».

https://www.20minutes.fr/planete/3324831-20220712-saint-brieuc-pecheurs-denoncent-rejets-chimiques-chantier-eolien

https://fr.budrigannews.com/saint-brieuc-les-pecheurs-denoncent-des-rejets-chimiques-et-exigent-larret-du-chantier-eolien/

Professionnel du patrimoine et conseiller municipal de Versailles, Fabien Bouglé suit le développement des éoliennes depuis dix ans et en est devenu un expert reconnu.

Dans son livre « Éoliennes, la face noire de la transition écologique » (Éditions du Rocher, 2019), il soutien que le symbole de l’écologie et de la lutte pour le climat, que sont devenues les éoliennes, soutenues par une propagande systématique et sans nuance, est une illusion !

En quelques années, les éoliennes sont devenues le porte-étendard international de la transition écologique. Symboles de la prétendue électricité « verte », elles se sont immiscées partout : sur les sites internet institutionnels, dans les livres scolaires, dans les publicités, dans les films, dans les médias.

Ce qu’il écrit, et se retrouve dans ce film de près de deux heures, souligne que, sans être eux-mêmes des spécialistes, bien des citoyens ont pu observer, de près ou de loin quelques unes des nuisances des éoliennes… dont sans doute la principale… tenue secrète avec grand soin évidemment, n’est autre que sans vent elles ne servent à rien… et que pour éviter que « ceux qui ne son rien » se posent des questions gênantes, la solution toute simple… est de les démarrer avec de l’électricité traditionnelle, et le tour est joué.

https://www.youtube.com/watch?v=Vf9EbpzDvoY

https://www.herodote.net/La_face_noire_de_la_transition_ecologique-synthese-2638.php

Si pour beaucoup d’écolos et leurs adeptes, les éoliennes sont « une solution d’avenir en France », elles sont pour bien d’autres citoyens, « une calamité écologique », « une supercherie » ou encore carrément « une négation de l’écologie » !

https://www.tf1info.fr/environnement-ecologie/les-eoliennes-sont-une-negation-de-l-ecologie-stephane-bern-accuse-barbara-pompili-d-ecocide-2187565.html

Même entre eux, les Verts ne sont pas d’accord sur ce sujet …

L’éolien offshore est loin de faire l’unanimité chez les écologistes. Certaines associations, comme France Nature Environnement (FNE), soutiennent son développement, à condition d’une « bonne planification » et d’une implantation stratégique : « L’énergie du vent est inaltérable, et nous avons un gros potentiel en France. Mais les éoliennes ne doivent pas être implantées n’importe où »

Des arguments qui laissent de marbre les associations locales. Gardez les caps et Pour un littoral sans éoliennes (Pulse) dénoncent au contraire la destruction du patrimoine maritime et de la pêche artisanale. « Les éoliennes sont proches des côtes ; il est scandaleux de chasser la pêche artisanale, seule pêche écoresponsable et juste socialement et économiquement », critique Katherine Poujol, présidente de Gardez les caps. « Le projet de Saint-Brieuc est en plein sur les zones de pêche artisanale ; en mer du Nord, les fonds sont peu profonds, vaseux ; en Bretagne ce n’est pas le cas, il y a une grande population de dauphins et la zone Natura 2000 s’arrête à 450 mètres du projet », renchérît-elle.

http://gardezlescaps.org/wp-content/uploads/2014/10/2020-08-14-Les-Echos.pdf

… mais peu importe puisque, pour cela comme pour le reste, il semblerait que la toute puissante « haute autorité » décide seule de ce qui est bon pour la France et ses citoyens… même s’il est nécessaire de prendre des décisions « à l’insu de leur plein gré » !

Quand à cet ex-concurrent, heureux puis malheureux de Sandrine, Yannick Jadot ; il est à fond la caisse en ce moment sur le grand sujet qui fait frémir dans les allées du pouvoir : le scandale Uber Files, à propos duquel il déclare à qui veut l’entendre que l’urgence absolue est « grande loi de séparation des lobbys et de l’Etat »…

Cela ne semble pas chose réglée, quand on apprend qu’au lieu d’être quelque peu contrit, ennuyé… le « héros » de l’événement, Macron soi-même, aurait plutôt tendance, fort de la puissance de ses maîtres, à se moquer totalement des éventuelles conséquences de ses actes passés, présents et futurs… puisque d’après lui, comme à son habitude, il a tout bien fait, il assume et le referait sans problème… Nous voilà prévenus !

Lors d’un déplacement en Isère, mardi 12 juillet, le chef de l’État a fait savoir qu’il assumait “à fond” son action contestée auprès d’Uber lorsqu’il était ministre de l’Économie. “Si c’était à refaire, je le referais”, a-t-il assuré.

Écoutez-le d’ailleurs, sur cette vidéo postée dans Valeurs Actuelles, faire une de ses habituelles brillantes démonstration d’auto-satisfaction, où avec sa classe coutumière, il annonce , plagiant Jacques Chirac: « cela m’en touche une sans faire bouger l’autre »...

https://twitter.com/i/status/1546846890150580229

https://www.valeursactuelles.com/politique/ca-men-touche-une-sans-faire-bouger-lautre-emmanuel-macron-repond-aux-critiques-sur-uber-files

Et finalement, tous ceux qui, comme moi, étaient persuadés qu’il n’en avait pas… en seront pour leurs frais… il en a et il en est fier !

Sandrine, Yannick, Manu… Qu’est-ce qu’on a comme bol d’avoir de telles vedettes

Josiane Filio au nom de la Liberté d’expression