Dupond-Moretti à l’Assemblée : la grosse pourriture qui méprise les Français

Attention ! Malgré toute l’humanité transparaissant sur son visage, cet individu est dangereux… Il se ferait parait-il passer pour le ministre de la justice… Méfiez-vous de lui comme de la peste.

Après s’être bien gaussés d’un Pascal Canfin, grand-guignolesque président de la Commission environnementale du Parlement européen, la sanglante actualité nous pousse irrémédiablement à revenir avec sérieux, angoisse et colère, aux événements gravissimes qui ponctuent les journées de «ceux qui ne sont rien» et dont la vie étant loin d’être aussi précieuse que certains élus aussi couards qu’immodestes, doivent affronter les dangers chaque jour plus importants, surgissant de toutes parts, un coutelas à la main !

Ceux qui ont oublié depuis longtemps qu’ils sont au service du peuple, et non l’inverse, ne lésinent pas sur leurs exigences de protections pour leurs inestimables personnes, tout en se foutant royalement des risques encourus par le citoyen lambda, en conséquence directe de leur politique qui se dispute la débilité à la criminalité.

Nous avions déjà eu la démonstration d’un fringuant président insultant le peuple de préférence de loin, quand il est à l’étranger… se claquemurant dans son bunker élyséen après avoir doublé sa garde rapprochée aux premiers éternuements des Gilets Jaunes, qu’il n’a pas hésité à combattre avec un acharnement et une cruauté que nous aimerions lui voir utiliser pour les vraies crapules diversitaires.

Nous avons désormais en la personne d’un célèbre avocat, qui jurait ses grands dieux que « jamais il n’accepterait d’être ministre »… avant d’accourir ventre à terre à l’invitation du Jupiter de carton-pâte qui nous sert de président… un digne associé à ce criminel qui ne laissera dans l’Histoire que les traces de sang qu’il a sur les mains !

Preuve incontestable qu’il a donné toute satisfaction au grand vizir… il vient d’être maintenu dans ses fonctions… un signe qui ne trompe pas.

Ce qui ne trompe pas (ou plus, pour les gogos longs à la détente…) c’est l’écœurante arrogance du personnage face à l’interpellation, on ne peut plus franche, courageuse et directe de l’excellent Julien Odoul... qui sera pourtant traité comme quantité négligeable, par cet immonde prétendu Garde des Sceaux qui normalement signifie ministre de la Justice !

Écoutez, méditez, et concluez !

https://twitter.com/i/status/1549405837076094976

Et voici la réponse du ministre dans toute sa bassesse osant, après avoir fait un rapide et stupide procès d’intention au parti entier de Julien Odoul, accuser celui-ci de mensonges sur tout, provoquant un immédiat concert de réprobation dans les tribunes, et démontrant magnifiquement à quel point la comptine des enfants « c’est celui qui le dit qui l’est », est parfaitement exacte en ce qui concerne EDM !

https://twitter.com/i/status/1549406190781833216

https://www.fdesouche.com/2022/07/19/julien-odoul-rn-questionne-le-gouvernement-la-france-est-devenue-un-coupe-gorge-cette-violence-sauvage-et-gratuite-est-alimentee-par-une-immigration-de-masse-que-vous-soutenez-inlassablement/

Et cela monsieur le suffisant, c’est aussi un mensonge ?

Candidat RN agressé par des militants d’extrême gauche ; voici son frère roué de coups au sol, s’en sort avec le nez cassé

Explications données par le principal intéressé, mais qui, vu son profil politique, ne seront sans doute pas recevables par l’écœurant énergumène prétendu ministre de la justice (forcément sans majuscule !).

https://twitter.com/CNEWS/status/1546392168755040257

https://www.fdesouche.com/2022/07/11/bordeaux-un-jeune-responsable-rn-agresse-a-la-terrasse-dun-cafe-par-des-dizaines-de-militants-dextreme-gauche-son-frere-a-ete-roue-de-coups-et-sen-sort-avec-un-nez-casse/

Auriez-vous autant de morgue si ces victimes étaient étiquetées «Ensemble» ?

Ou encore si les victimes RN avaient pu renverser la donne en mettant une rouste bien méritée à ces extrêmes de gauche que vous protégez par votre ignoble laxisme?

Bien évidemment non, puisque votre odieux sectarisme vous désigne sans l’ombre d’un doute comme l’anti-justice en personne !

Quand on pense que l’odieux personnage a osé prétendre ce 8 juillet, après des états-généraux de la justice :

« L’objectif final, c’est de rendre la justice plus proche de nos compatriotes, plus rapide, plus efficace et donc de la moderniser »

Et plus «juste», c’est pour quand ?

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/droit-et-justice/entretien-etats-generaux-de-la-justice-l-objectif-final-c-est-de-rendre-la-justice-plus-proche-de-nos-compatriotes-estime-eric-dupond-moretti_5245333.html

Ce qui est d’une clarté aveuglante, c’est que, ne répondant à aucune des accusations, tristement fondées, d’Odoul, et bottant en touche pour faire diversion, à la manière de son maître le freluquet Macron, le minable ministre du haut de sa cuistrerie, signifie tout simplement que rien de ce qui lui est reproché ne sera changé puisque ce seraient des mensonges… et que donc nous pouvons nous attendre à ce que perdure la situation actuelle qui est que, pendant que le peuple essuie les crimes des racailles importées, celles qui nous gouvernent seront toujours bien protégées… mais jusqu’à quand ???

Même si tout ce cirque d’iniquités permanentes, est voulu pour provoquer le peuple à la révolte qui permettra à ce pouvoir indigne auquel vous appartenez, de répliquer le plus férocement possible, sans vous soucier d’une quelconque « proportion » avec l’attaque…

Vous devriez bien rabaisser votre immonde caquet, en songeant au nombre de citoyens qui aimeraient tant voir un jour votre sale trogne à la Une des torchons qui vous encensent, dans le même état que ce pauvre jeune homme…

Et croyez bien qu’ils sont bien plus nombreux que ceux votant encore pour votre clan de pourris nantis jamais rassasiés, mais qui verseraient les mêmes larmes de crocodiles que celles que vous et les vôtres offrez après chaque tuerie un peu trop spectaculaire pour être niée !

Enfin, n’oubliez pas que « tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse », ce qui signifie que malgré votre haute position, à force de répéter les mêmes erreurs (dans votre cas abus de pouvoir) on finit par en subir un jour les conséquences… en l’occurrence celui où le peuple retrouvera le bouton du siège éjectable.

Et ce jour là, croyez-moi sur parole, je ne verserai pas une seule larme, pour la première action véritablement juste, vous concernant.

A propos, quelqu’un sait-il où en est le procès requis contre cet indigne personnage, pour prise illégale d’intérêt… ou a-t-il déjà réussi à faire étouffer l’affaire ?

https://www.lepoint.fr/justice/soupcons-de-prise-illegale-d-interets-proces-requis-pour-eric-dupond-moretti-10-05-2022-2475059_2386.php/

Josiane Filio, ce nom de la Liberté d’expression