Covid 19 : Véran croit-il vraiment qu’on va gober son « pardon » bidon ?

Le bouffon masqué… 3 minutes devant les objectifs… mais le reste de la journée ?

Décidément il commence à faire bon être dans le camp des non vaccinés contre le Covid19… ayant refusé de se laisser injecter un produit expérimental, bien plus couteux que les quelques traitements qui ont fait leur preuve, mais dont le défaut rédhibitoire était de ne plus suffisamment bénéficier à Big Pharma.

Tout a pourtant été fait pour nous convaincre, passant par le harcèlement et dénigrement de sommités médicales mondialement connues et respectées, qui avaient le malheur de vanter les remèdes « bon marché » et qui de plus fonctionnaient, pour démolir leurs publications…

Le déchet humain qui se prend pour le président du monde, avait même donné de sa personne en clamant sur les ondes, « qu’il avait bien envie de nous emmerder » … summum de la classe chez un individu traitant les Français avec morgue et mépris…

Et puis les témoignages de complications, accidents, décès… ont commencé à sortir et à enfler, au grand dam des médecins de plateaux médiatiques, dont beaucoup ont sans doute trouvé leur diplôme dans des pochettes surprises, et bien plus ridicules que les Diafoirus de Molière.

Or, après avoir subi les litanies télévisuelles quasi journalières des bouffons se prenant pour des sages, les confinements, les couvre-feux, les vacances au ski sans remonte-pentes… et autres vicieuses chicaneries ; après avoir été dédaignés de ceux de nos proches « à jour » des injections du fameux vaccin…

Voici que le Général Christian Blanchon se fend d’un message rendant hommage aux non vaccinés contre le/la Covid19…!

Avouez que vous ne l’attendiez pas celle-là.

Mais quel plaisir d’être encensés par un homme, bien plus connaisseur en matière de courage que nos pleutres dirigeants,  après avoir été tant dénigrés pendant plus de deux ans !

Ils sont là, à vos côtés, ils semblent normaux, mais ce sont des super-héros.

Même si j’étais entièrement vacciné, j’admirerais les non-vaccinés pour avoir résisté à la plus grande pression que j’ai jamais vue, y compris de la part de conjoints, de parents, d’enfants, d’amis, de collègues et de médecins.

Les personnes qui ont été capables d’une telle personnalité, d’un tel courage et d’une telle capacité critique incarnent sans aucun doute le meilleur de l’humanité.

On en retrouve partout, dans tous les âges, niveaux d’éducation, pays et opinions.

Ils sont d’un genre particulier ; ce sont les soldats que toute armée de lumière souhaite avoir dans ses rangs.

Ils sont les parents que tout enfant souhaite avoir et les enfants que tout parent rêve d’avoir.

Ce sont des êtres au-dessus de la moyenne de leurs sociétés, ils sont l’essence des peuples qui ont construit toutes les cultures et conquis les horizons.

Ils sont là, à vos côtés, ils semblent normaux, mais ce sont des super-héros.

Ils ont fait ce que les autres ne pouvaient pas faire, ils ont été l’arbre qui a résisté à l’ouragan des insultes, de la discrimination et de l’exclusion sociale.

Et ils l’ont fait parce qu’ils pensaient être seuls, et croyaient être seuls.

Exclus des tables de Noël de leurs familles, ils n’ont jamais rien vu d’aussi cruel. Ils ont perdu leur emploi, ils ont laissé leur carrière sombrer, ils n’avaient plus d’argent… mais ils s’en fichaient. Ils ont subi d’incommensurables discriminations, dénonciations, trahisons et humiliations… mais ils ont continué.

Jamais auparavant dans l’humanité il n’y a eu un tel « casting », nous savons maintenant qui sont les résistants sur la planète Terre.

Des femmes, des hommes, des vieux, des jeunes, des riches, des pauvres, de toutes races et de toutes religions, des non vaccinés, les élus de l’arche invisible, les seuls qui ont réussi à résister quand tout s’est effondré.

C’est vous, vous avez passé un test inimaginable que beaucoup des marines, commandos, bérets verts, astronautes et génies les plus coriaces n’ont pu surmonter.

Vous êtes fait de l’étoffe des plus grands qui aient jamais vécu, ces héros nés parmi les hommes ordinaires qui brillent dans l’obscurité.»

Christian Blanchon, général de l’armée française

https://reseauinternational.net/le-message-du-general-christian-blanchon-rendant-hommage-aux-non-vaccines/

Pourtant il y a encore mieux… mais accrochez-vous à vos sièges car ça va tanguer : figurez-vous que le « fameux » (ou « fumeux » pour ceux qui préfèrent…) docteur Olivier Véran, ex-ministre de la Santé, vient carrément de nous demander pardon pour s’être trompés, lui et ses sbires, sur les masques…

Sans blague… on n’avait pas remarqué !

Il nous prend vraiment pour des abrutis, car c’est même carrément sur ces histoires de masques, un coup décrétés indispensable donc obligatoires, un coup non … (en fonction des livraisons ?), que  les suspicieux ont immédiatement commencé à soupçonner une grossière  arnaque.

« Je dis pardon parce que nous nous sommes trompés » à propos de la gestion du port du masque en début de crise du Covid-19 en France en 2020, a reconnu lundi 12 septembre sur France Inter l’ancien ministre de la Santé, aujourd’hui porte-parole du gouvernement, Olivier Véran.

https://twitter.com/i/status/1569212486510952448

Mais si seulement il n’y avait que sur les masques que tu te sois trompé, Coco ! Malheureusement un seul mea culpa ne suffira pas, vu le nombre de tes conneries… il va falloir songer à une, voire plusieurs, neuvaines pour nous faire oublier les interminables mois d’acharnement nous obligeant à suffoquer sous ces masques ; et surtout l’impardonnable sadisme d’avoir obligé les enfants, grands et petits, à se masquer la journée entière à l’école !

De plus ce n’est pas uniquement « en début de crise Covid » que toi et tes complices vous nous avez emm…és avec vos masques, mais jusqu’à il y a encore quelques semaines seulement… et j’irai même jusqu’à dire que ce n’est certainement pas terminé, si j’en crois les discrets nouveaux bourrages de crânes cathodiques, sous forme depuis quelques semaines, de retransmissions d’émissions publiques… dont les spectateurs sont presque tous masqués !

Preuve que vous manigancez encore quelque chose de pas clair !

Le masque est par la suite devenu obligatoire dans les transports puis dans tous les espaces clos et dans la rue. « Nous avons suivi des recommandations qui n’étaient pas les bonnes et probablement que nous aurions dû faire différemment« , estime aujourd’hui Olivier Véran. « Nous avions tort scientifiquement, mais il s’agissait alors des recommandations scientifiques internationales« , se défend-il.

« C’est pas nous, c’est les autres » … Et pleutre en plus, c’est le bouquet !

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/covid-19-je-dis-pardon-parce-que-nous-nous-sommes-trompés-sur-les-masques-en-début-de-pandémie-reconnaît-olivier-véran/ar-

En réalité, le gouvernement considérait alors le port du masque comme inutile :  Agnes Buzyn, déclarait par exemple en janvier 2020 que « le masque bleu ne protège en rien« . En mars 2020, la porte-parole du gouvernement d’alors, Sibeth Ndiaye, déclarait également que « ce n’est pas nécessaire quand on n’est pas malade« .

Mais cela ne vous a pas empêchés de nous obliger à le mettre pendant de longues heures, même en extérieur, dans le même temps où vous recommandiez d’ouvrir nos fenêtres pour changer l’air de nos appartements… un vrai florilège d’absurdités.

Faute avouée est à moitié pardonnée dit-on… sauf que cette fois ça ne marchera pas…d’autant plus que personnellement j’ai un gros doute sur la sincérité du bonhomme.

Parce que j’y pense, serait-ce vraiment par souci de repentance, ces déclarations… ou bien est-ce seulement un prétexte pour faire la promo de ton bouquin (encore un ministre qui a le temps d’écrire, ça en dit long sur son implication pour le pays !) ?

De plus, demander pardon uniquement pour les masques… « c’est un peu court jeune homme » comme disait Cyrano de Bergerac !

Et les soignants interdits de travailler, et les suicidés de désespoirs, et les commerces ruinés, et toutes les vies saccagées… par vos mesures stupides… tu comptes faire quoi pour te faire pardonner, Véran… te faire hara-kiri ?

Mais même cela ne serait pas suffisant, car tu ne souffrirais qu’une seule fois !

Alors tes simagrées et simulacres de remords, tu sais où tu peux te les mettre ?

Bon, je ne l’écrirai pas, mais je me comprends…nous sommes d’ailleurs des millions à connaitre la réponse !

Parce que vos méthodes de gangsters, nous sommes un paquet grossissant à savoir les décrypter, la preuve :

Démonstration immédiate de « la » Pannier-Runacher qui explique sans rigoler, qu’on va manquer d’électricité mais que plus que jamais il faut acheter des voitures électriques… avec les arguments bidons utilisés avec le plus grand sérieux, comme tous ses méprisants collègues.

Et le plus triste, c’est que certains « bas de plafond » vont forcément y croire !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression