La combine du sournois Pap Ndiaye pour contrer un rassemblement Zemmour

Les collabos du pouvoir contre les patriotes, deux France se feront face ce samedi 15 octobre

D’emblée, dès son arrivée au gouvernement, il a fait converger sur sa minable personne d’islamo-collabo de compétition, les griefs du citoyen lambda ; c’est-à-dire celui qui a su rester fier de son pays et souhaitant le délivrer des griffes de ses élus félons, y compris et surtout au sommet du pays…

… Plutôt que celui qui, de septennats en quinquennats s’est transformé en une répugnante moule (pardon les moules) totalement inerte face aux débordements de plus en plus grossiers, des politicards-donneurs de leçons au Peuple, et ce en dépit de leur abjecte collaboration tout-azimut avec l’ennemi envahisseur qu’ils osent défendre à coup de « cépaçalislam » et « padamalgame » !

J’ai nommé bien évidemment (encore que vu le nombre de traitres au km2 chez nos élus ce ne soit pas si évident…) le pape des félons actuels, dans ce cloaque qu’est devenu l’Education Nationale, sous la férule des gauchistes-mondialistes-islamo-collabos ; monsieur Pap Ndiaye, ci-devant ministre des Ecoles, du plus jeune au plus diplômé (défense de rire) de nos enfants scolarisables.

Le freluquet qui prétend présider à la conduite de notre pays (sans préciser… vers l’abime et la ruine définitive…) a vraiment eu le nez fin en faisant recruter par son premier exécuteur (nommé aussi premier-ministre) ce prince du wokisme dans ce qu’il a de plus écœurant et provocateur, sans la moindre pudeur et encore moins nuance ; ainsi que de l’anti-racisme primaire, fer de lance de ceux qui accusent en permanence les Français de racisme, tout en leur imposant un déluge ininterrompu de migrants, affichant pour la plupart, sans complexe et sans punition, un sauvage racisme anti-blanc et anti-français… un comble !

Pap Ndiaye, le ministre « wokiste » de l’Éducation nationale, ne perd pas de temps. Début septembre, il annonçait son intention de s’attaquer aux « stéréotypes de genre » à l’école.

L’expression est le nom de code de l’idéologie du genre qui promeut une indifférenciation sexuelle – laquelle brise à la fois les filles et les garçons.

[…] Mais M. Ndiaye n’en reste pas là. L’idéologie « wokiste » est aussi une idéologie raciale.

C’est pourquoi il s’est senti autorisé (et comment douter qu’Emmanuel Macron l’y ait autorisé, tant il partage cette idéologie ?) à dénigrer la France aux États-Unis – alors qu’il intervenait comme universitaire fin septembre dans une université de Washington.

Il a prétendu que le racisme était puissant en France (pourtant le pays du monde le moins raciste – du moins avant que l’on impose aux Français par l’immigration de masse un mode de vie qui n’était pas le leur et qu’on les force à vivre dans une société « ensauvagée ».

https://www.les4verites.com/politique/triomphe-du-wokisme

Et à l’exacte image de cette armée ennemie, introduite chez nous par nos « propres » dirigeants depuis des décennies, imposant cet islam de persécutions et de mort, prétendu « de paix, d’amour et de tolérance » … termes qui lui sont pourtant si étrangers ; nos félons cachant de moins en moins leurs turpitudes et leurs mensonges… ou alors si peu, ne pouvaient trouver meilleure perle pour ferrailler à la phase terminale de cette « Education » dont la France était jadis si légitimement fière !

Mais si être contre le racisme c’est effectivement recommandable, ne considérer toujours que le prétendu racisme « anti noirs » ou « anti arabes », en niant le racisme « anti blancs » pourtant régulièrement à la « une » de certains médias encore honnêtes (mais combien trop rares) pour le dénoncer dans nos rues, preuves à l’appui, est proprement scandaleux lorsque précisément cette grossière injustice émane en premier lieu de ceux-là même qui devraient lutter contre celui-ci, en priorité, pour protéger les citoyens dont ils sont responsables !

C’est ainsi, qu’oubliant le laxisme qui a sévit à l’époque de la décapitation de l’enseignant Samuel Paty par un terroriste, suite à un salmigondis de mensonges proférés par une famille islamiste à l’encontre de ce professeur… le ministre actuel, obéissant à n’en pas douter, aux ordres d’en haut (suivez mon regard), vient d’annoncer qu’une cérémonie en hommage au martyr, aurait lieu ce samedi 15 octobre, « square Samuel Paty » à 14 heures.

Quelle surprise !

Et ça lui a pris comme « une envie de pisser » au ministre ? (Pardonnez l’expression, mais le langage « populeux » est parfois de mise pour donner la mesure d’un scandale !).

Que nenni ! Rien n’est dû au hasard, bien au contraire !

Et c’est d’autant plus hypocrite et inutile après coup, que si les responsables de l’Education Nationale ainsi que les gouvernants, avaient fait le nécessaire en amont, pour faire respecter drastiquement les lois de la République à l’école en priorité, refusant les accoutrements d’obédience islamique, au lieu au contraire de céder encore et toujours du terrain aux incessantes revendications de cette communauté, le pauvre Samuel Paty serait encore vivant !

https://ripostelaique.com/leducation-nationale-a-eu-un-comportement-criminel-envers-samuel-paty.html

https://ripostelaique.com/hommage-a-samuel-paty-un-peu-tard-messieurs-de-leducation-nationale.html

Mais le pire dans l’ignoble semble atteint lorsque l’on sait que ce sont exactement les mêmes jour, heure et lieux choisis par ce gouvernement islamo-collabo, pour prétendre rendre un hommage à celui qui est mort tragiquement, par leur faute, que ceux précisément choisis par Éric Zemmour pour diligenter un rassemblement contre l’offensive islamique à l’école réunissant les troupes de « Reconquête » et « Génération Z », après déclaration en préfecture, dûment acceptée !

https://www.fdesouche.com/2022/10/11/samuel-paty-le-gouvernement-annonce-une-ceremonie-en-lieu-et-place-du-rassemblement-prevu-par-reconquete/

Eric Zemmour a convié sur les réseaux sociaux un maximum de citoyens à se rassembler samedi le 15 Octobre au « Square Samuel Paty » contre l’offensive islamique à l’école. Or, l’on apprend aujourd’hui que cette manifestation pourrait être empêchée par une manœuvre malhonnête et sournoise du ministre de l’Éducation Pap Ndiaye, qui a décidé d’organiser une cérémonie « surprise » au même endroit et à la même heure.

https://zemmour.com/eric-zemmour-accuse-pap-ndiaye-de-vouloir-empecher-son-rassemblement-contre-loffensive-islamique-a-lecole-qui-a-lieu-ce-week-end/

Loin de se laisser intimider par la sournoise manœuvre, celui que l’usurpateur de l’Elysée craignait tant de devoir trouver en challenger au second tour des présidentielles, a réagi immédiatement à ce coup bas, sur Twitter, en affirmant que son rassemblement, validé par la Préfecture de Police de Paris, est maintenu :

Tout est décidément mis en œuvre chez les pourris qui prétendent gouverner la France alors qu’ils l’assassinent de maintes manières, pour empêcher Zemmour de s’exprimer, ainsi que tous ceux répondant à son initiative de combattre dans la rue l’offensive de l’islam à l’école.

Tout comme d’ailleurs un puant parlementaire a récemment osé proposer une « taxe Zemmour » applicable aux médias qui lui donneraient la parole… Il n’est pas trop tard pour signer la pétition dénonçant cette infamie !

https://www.jesoutienszemmour.fr

Nous sommes ici au paroxysme de la tolérance façon gauchisme dégénéré allié aux écologistes d’opérette, qui feraient pourtant mieux de faire le ménage dans leur bordel actuel, au lieu de se mêler de décider arbitrairement « qui » a le droit de dire « quoi » !

Pourtant la manifestation souhaitée par Zemmour n’est pas seulement légitime, mais également urgente, en constatant combien les magistrats inféodés au pouvoir sont capables d’apporter leur aide au misérable ministre, tel ce scandaleux verdict rendu par le tribunal administratif de Lille condamnant la région des Hauts-de-France à verser au lycée musulman lillois Averroès près de 500 000 euros. La somme correspondant aux deux subventions des années scolaires 2020 et 2021 que la région refusait jusqu’alors de verser, soupçonnant fortement l’établissement d’être directement financé par le Qatar !

https://www.fdesouche.com/2022/10/12/lille-59-xavier-bertrand-dvd-suspend-des-subventions-pour-le-lycee-musulman-averroes-finance-par-le-qatar/

Après avoir relu l’article de 2018, recommandé par FDesouche, il semble indispensable et urgent que tous ceux qui le pourront, aillent grossir les rangs de ce rassemblement, qu’ils soient ou non en accord avec l’ensemble du programme Zemmour, car ce samedi ce sera symboliquement deux France opposées qui se feront face : celle des indignes collabos inféodés à l’islam en pensant s’attirer ses bonnes grâces (quelle débilité profonde !), et celle des vrais Français (d’origine ou rapportés par amour de ce pays) refusant avec force que des fous arriérés ne s’emparent des rênes du pouvoir pour nous replonger à l’époque du Moyen-âge la plus sombre.

Il en existe déjà 18, et 17 autres sont en préparation dans les établissements scolaires du département. Averroès rejoint donc le réseau des collèges et lycées qui animent des « ateliers défense », parrainés par le ministère des Armées. Ce partenariat va permettre à Averroès d’accueillir des expositions, via l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre. « Mais aussi des conférenciers de haut niveau, explique le lieutenant-colonel Philippe Van Damme, nous allons pouvoir leur amener des intervenants, témoins clé de certaines périodes, des représentants de certains métiers de l’Armée, je pense notamment aussi à un groupe de l’opération Sentinelle qui pourrait venir à la rencontre des élèves. »

https://www.fdesouche.com/2018/02/12/lille-pourtant-accuse-de-fondamentalisme-college-lycee-averroes-cree-ateliers-defense-soutien-ministere-armees/

Cela vous semble normal ???

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression