La dissolution ne leur a pas suffi, ils veulent détruire les militants identitaires

 

Pendant qu’aux lendemains des atroces révélations sur ce que l’ordure algérienne a fait subir à Lola avant de l’assassiner, et traiter sa dépouille de la plus vile manière, les criminels par procuration qui mènent les moutons français dégénérés à l’abattoir, nous jouent sans la moindre honte, leur numéro désormais bien huilé, de « compassion aux familles », assortie de « protestations officielles » qui resteront lettres mortes… puisque sans réelle volonté d’agir pour un changement efficace… et pour cause…

D’autres scénarios se jouent dans les cours et prétoires de ce qui était autrefois une Nation phare, riche d’une diversité de régions et coutumes, bien équilibrées malgré différences et spécificités, et enrichies par des apports supportables parce que surveillés, d’étrangers venus avant tout pour travailler ; lesquels ne se seraient jamais autorisés la moindre critique et encore moins à « mettre le pays à feu et à sang » pour lui imposer leur propres coutumes et religion !

Ainsi, dans les médias serviles, inféodés au pouvoir frelaté de Macron et ses troupes et alliés, se profile déjà  l’habituelle version de « dérangement » voire de « possible folie » … qui permettra aisément de disculper la tueuse en lui retirant toute responsabilité

La principale suspecte souffrirait de troubles psychiatriques, selon une source proche de l’enquête.

« Ses propos sont incohérents et la jeune femme semble insensible aux photos du corps de Lola montrées par les policiers. Ça ne me fait ni chaud ni froid. Moi aussi je me suis fait violer et j’ai vu mes parents mourir devant moi », aurait-elle déclaré ».

https://www.sudouest.fr/france/meurtre-de-lola-a-paris-ca-ne-me-fait-ni-chaud-ni-froid-le-recit-glacant-de-dahbia-b-en-garde-a-vue-12653727.php

Propos qui peuvent être justifiés par un profond déséquilibre (feint ou sincère, là est la question !) qui lui vaudra forcément des « circonstances atténuantes » chez les bonnes âmes bobos ; mais démontrant surtout une froideur et une cruauté, venant tout simplement d’un véritable monstre, qu’il est donc indispensable de mettre urgemment hors d’état de nuire…

Pas sûr malheureusement que les roquets du système macronie le permettront !

En revanche, quand 23 jeunes courageux de Génération Identitaire, ont osé investir les locaux de « SOS Méditerranée » en 2018, pour y déployer aux fenêtres une banderole accusant l’ONG de complicité dans les trafics d’êtres humains… cela a été qualifié d’opération « coup de poing », ayant parait-il « traumatisé les sept travailleurs humanitaires présents » (*), et a valu un procès aux valeureux patriotes.

(*) Pauvres petites choses fragiles… le mieux pour eux serait de retourner jouer aux billes, ou faire de la tapisserie… d’autant plus que, totalement indifférents à la souffrance de leurs compatriotes si maltraités par leurs importations illégales, il est logique de douter de leur prétendue humanité envers toute la misère du monde…

https://www.fdesouche.com/2022/10/20/22-militants-de-generation-identitaire-mis-en-examen-pour-avoir-envahi-les-locaux-de-sos-mediterranee/

Mais revenons au scandaleux procès, comme toujours lorsqu’il s’agit de faire valoir la légitimité d’actions franco-françaises destinées à « défendre notre pays » ; car bien entendu, aucune enquête n’est diligentée pour vérifier les pratiques de l’ONG… les trublions patriotes étant automatiquement désignés comme de dangereux militants d’extrême droite, c’est donc uniquement sur eux que la justice des caniches mondialistes va s’acharner… puisque ce sont eux qui répandent ce « sentiment d’insécurité » cher à l’indigne  Dupont-Moretti.

Celui-là, il a beau être une star des racailles de prisons, je rêve néanmoins qu’il soit un jour très prochain, confronté à une « rencontre » avec de nouveaux arrivants, donc ne le connaissant pas et ne voyant en lui qu’un « sale blanc », lui réservent une tranche du « vivre ensemble » à leur façon, c’est-à-dire à « dix contre un »… oh, pas mortelle (loin de moi cette vilaine pensée) mais juste de quoi l’envoyer à l’hosto pour un temps indéterminé… suffisant pour foutre une trouille bleue à ses « collègue » du cirque se nommant « gouvernement » !

Pas sûre que cela les guérirait de leur félonie, mais cela les calmerait un temps… et quelle jouissance pour les patriotes.

Donc le verdict de cette belle justice, dite indépendante (défense de rire, mais autorisation de pleurer) est tombé, et je laisse volontiers la parole pour vous l’annoncer, à la jeune et indomptable Thaïs d’Escufon, dont la vaillance n’a aucun mal à en remontrer à plus d’un pro de la traitrise politicarde (j’ai des noms !) pétris de lâcheté, d’égoïsme et d’hypocrisie… mais si promptes à tacler leurs adversaires de noms d’oiseaux qui leur conviendraient davantage à eux-mêmes.

Tous les autres prévenus à avoir participé à cette opération ont été condamnés à des peines de prison avec sursis.

Rappel : le mouvement Génération identitaire a été dissous en mars 2021 par le gouvernement, toujours plus véloce pour poursuivre les patriotes que les vrais ennemis du pays ; cette dissolution n’empêchant pas celui-ci de continuer à persécuter ses membres, coupables du seul crime impardonnable à ses yeux : aimer leur pays et prêts à tout pour le défendre… tout comme les « ripoux macronien et consorts » sont prêts à tous pour continuer à rouler le peuple dans la farine et l’exploiter à leur unique bénéfice !

Ecoutez par ailleurs, dans les deux vidéos qui suivent, le porte-parole d’ASLA (Association de Soutien aux Lanceurs d’Alerte), remettre les pendules à l’heure, sur les mensonges et manipulations des médias du système, à propos de ces jeunes patriotes, si dérangeants pour le politiquement correct…

https://twitter.com/ASLA_asso/status/1580141901096681472

Pour le procureur, cette opération était « hors norme » et « dépassait la simple liberté d’expression » !

Bien plus que la dénonciation nationale de l’atroce assassinat de Lola, m’sieur le procureur ?

En tous cas, comme pour Lola, effectivement, les jeunes de G.I. auraient sans doute du « fermer leur gueule » … ce qui est totalement impossible à ces jeunes irréductibles… attitude tellement incompréhensible pour des poltrons n’ayant aucune once de courage pour protéger leur pays.

https://www.fdesouche.com/2022/10/20/22-militants-de-generation-identitaire-mis-en-examen-pour-avoir-envahi-les-locaux-de-sos-mediterranee/

En revanche, les perpétuelles exactions des antifas ne semblent poser aucun problème au « brave » procureur précité, ni même au minus Darmanin, jamais aussi réjoui que lorsqu’il peut nuire au petit peuple… lequel saura un jour lui rendre au centuple tous ses bons traitements…nous sommes légions à l’espérer !

Voici leurs derniers forfaits justement à propos de Lola, ces ordures de petits-bourgeois ne respectant rien, que leur monde hypocrite et intolérant :

https://www.fdesouche.com/2022/10/20/manif-pour-lola-un-journaliste-le-visage-en-sang-raconte-avoir-ete-agresse-par-des-antifas/

On peut supposer que ses confrères garderont le silence sur cette lâche agression à dix contre un, comme d’habitude. Le message est clair : les Gaulois qui refusent de se laisser envahir paieront cher.

Certains jours, une lancinante interrogation m’envahit, à propos du fameux « réchauffement climatique » manié par nos « élites » en guise de chiffon rouge, d’une part pour mieux nous maintenir dans cette terreur irrationnelle, dont ils ont usé et abusé avec fable du Covid, ayant pris un goût immodéré pour notre mise en résidence surveillée… et d’autre part pour mieux détourner notre attention des vrais scandales se jouant en coulisses, dont ils sont indéniablement les auteurs.

A la lumière de la litanie journalière des crimes et atrocités répandues sur tout le territoire, bien que savamment cachées par les médias complices du système, il m’est venue l’idée que peut-être ce fameux prétendu « réchauffement hyper dangereux », pourrait être la conséquence directe de la colère qui s’empare de nos vaillants ancêtres, s’étant battus jusqu’à la mort pour défendre notre beau pays… se retournant dans leurs tombes, au vu de ce que les lâches actuels en font, en le livrant à l’ennemi, sans la moindre volonté de combattre !

L’image vaut ce qu’elle vaut, mais si elle peut permettre de choquer suffisamment quelques citoyens égarés par les lavages de cerveaux, au point de leur faire retrouver honneur et courage, elle trouvera sa raison d’être, c’est à ce jour ma modeste ambition… en rage de constater autant de lâcheté et servilité, répondre au scandaleux laxisme de ceux qui ne savent que mentir pour rester en place, sans aucune intention de réellement remédier au problème… quand ils ne participent pas directement à son aggravation.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression