A propos de Lola : Sarkozy ferme ta gueule, et Darmanin bouge-toi le cul !

Tous pour un … tous pour…ris !

Messieurs les collabos, vous aurez beau faire et dire, désormais vous êtes dans la ligne de mire des patriotes, scandalisés par votre monstrueux culot face à un tel drame dont vous êtes conjointement responsables !

Que ceux que « le bruit autour de la mort de Lola » indisposent, filent immédiatement EN ENFER, là où est leur place légitime !

Parce que justement « on ne parlera jamais assez » de cette horreur qu’à vécue Lola, ni de celle dont ses parents sont désormais condamnés « à perpétuité » ; il ne faut surtout pas que « le soufflé retombe » et que chacun retourne à sa petite vie, pour l’instant encore protégée… mais jusqu’à quand ?

Car face à l’abomination de ce nouveau crime gratuit (qui n’aurait jamais eu lieu si les hauts responsables politiques avaient rompu avec leur ignoble couardise face à l’islam, et rempli leur mission avec zèle et honnêteté) ; mais surtout à leur scandaleux silence pour certains, pendant que d’autres préfèrent dénoncer les sentences des « lanceurs d’alertes » ou des simples citoyens…  c’est tout un peuple qui gronde et rumine sa colère et sa détresse.

Et ça ce n’est pas bon pour vous, messieurs les « jeanfoutre » qui avez cru avoir gagné cinq années supplémentaires de nouveau hold-up de la France, parce que votre écœurant champion a refusé de rendre des comptes sur sa désastreuse gestion passée, et pu ainsi leurrer les plus benêts !

Que ceux qui osent prétendre que pleurer Lola en nommant les responsables politiques, ayant eux-mêmes armé la main de l’ignoble meurtrière par leur éternel laxisme, la ferment et cesse de renverser les rôles selon leur sinistre habitude.

Et qu’ils mettent à profit quelques moments de silence pour interroger leur conscience, du moins s’ils en ont encore une parcelle… et considérer que leurs petites phrases méprisantes, usées jusqu’à la corde, parce qu’accusant toujours effrontément les patriotes lucides de leurs propres « crimes contre la France et les Français » … tombent désormais dans un champ miné par la révolte grandissante d’un pays tout entier et ses citoyens victimes de leurs incessantes forfaitures, et venant pour certains d’être réveillés en sursaut par cet acte immonde !

Que parmi les pires félons, Darmanin ministre de l’Intérieur, payé pour expulser ceux qui n’ont rien à faire en France, ose continuer à mentir à propos des OQTF, mais surtout se présentera dans quelques heures aux obsèques de la petite martyre, dont il est le premier responsable, dépasse l’entendement !

https://ripostelaique.com/charlie-bataclan-lola-a-chaque-fois-les-collabos-veulent-faire-taire-les-francais.html

Mais il y a pire, ou a minima ex-aequo de ce tueur par procuration, en la personne de ce scandaleux ex-président, félon-collabo, Nicolas Sarkozy, pour lequel je ne me pardonnerai JAMAIS d’avoir voté en 2007, vu que parmi ses trahisons de la Nation, son plus « haut fait d’armes » est sans doute d’avoir passé outre le résultat d’un référendum refusant l’UE qui ne convenait pas à 54% des Français, en leur imposant par le biais des bidouillages du « traité de Lisbonne » qui nous enchaînait à cette monstrueuse machination destinée à nous détruire !

Cette véritable petite ordure qui devrait raser les murs et se faire oublier, ose au contraire à son tour, après avoir soutenu Macron pour son second mandat, prendre la parole à propos de « l’affaire Lola » …

Pour soit disant « s’agacer de la part importante des Obligations de quitter le territoire (OQTF) qui ne sont pas exécutées » … en prétendant avoir changé la législation, et avoir organisé des charters de reconduite dans les pays d’origine… ce qui, connaissant de hâbleur, prête largement à interrogation, quand il donne sa confiance à au Macron fossoyeur de la France, et que personnellement, j’aurais plutôt tendance à croire que « sous son mandat » la même gabegie régnait dans ce domaine.

On verra d’’ailleurs plus loin qu’il y a une autre manière de comprendre sa phrase !

S’exprimant au JDD d’Europe 1, il rappelle, ce qui devrait automatiquement « mettre la puce à l’oreille » de tout citoyen lucide et méfiant, quelques petits faits qui en disent long sur l’hypocrisie du personnage.

« La politique n’est jamais un choix de valeur absolue, toujours un choix de valeur relative. » S’il « ne voulait pas » de Jean-Luc Mélenchon ou de Marine Le Pen, l’homme politique de 61 ans estime qu’aider Macron était « dans l’intérêt de la France, la meilleure décision possible ».

Ce qui ne l’empêche pas plus loin de tacler Macron sur un regret qu’il décrit, osant sans vergogne se prévaloir d’un ressentis du pays, lui qui s’est jadis foutu de lui dans les grandes largeurs !

« S’il souligne les qualités « de sang-froid, de mesure et d’expérience » d’Emmanuel Macron, tout en rappelant qu’il vient de la gauche, Nicolas Sarkozy « aimerait parfois qu’il franchisse le Rubicon de façon plus franche, car la France est aujourd’hui majoritairement du côté du parti de l’autorité, de la fermeté, de la liberté (…). Si j’avais un souhait, c’est que la matrice politique du président se rapproche davantage de la matrice du pays telle que je la ressens« , ajoute-t-il ».

Embusqué en coulisses, prêt à dégainer son avis sur tout sujet d’actualité, il ne pouvait éviter de commenter ce qu’il est désormais tenu d’appeler « l’affaire Lola ».

Et chassez le naturel il revient au galop, lorsqu’il s’adonne à quelques précisions qui n’auront pour effet que de leurrer les naïfs sur sa sincérité… laissant de marbre ceux qui ont su débusquer le menteur-bonimenteur, sous toutes ses trahisons envers le peuple dont il n’a que faire !

« J’ai appris avec effarement ce qui était arrivé à Lola. J’ai, comme tout père d’une petite fille du même âge, pensé que cela aurait pu lui arriver »… « Les fous, les barbares, hommes ou femmes, cela a toujours existé. J’aimerais qu’on ne mélange pas tout« , continue l’ex-chef de l’État, rejetant la question sensible du faible taux d’exécution des OQTF dans cette affaire.

Va donc séjourner  quelques jours dans le 9.3, sans garde du corps et sans véhicule blindé… on verra si tu ne « mélangeras pas tout, très rapidement » bouffon !

« La non-exécution des décisions de quitter le territoire n’est pas la question. J’aurais été tout autant bouleversé si cet acte ignoble avait été commis par un Français« , appuie l’ancien locataire de l’Élysée. Pour lui, « la mort de Lola, quel que soit le criminel, est un drame absolu. Mais je veux ajouter que si Lola était toujours en vie, je serais quand même scandalisé par la non-exécution des reconduites à la frontière », tient-il à ajouter.

Quel écœurant salmigondis d’hypocrisies… Mais faite-le taiiiiiiire !!!!!

https://www.europe1.fr/politique/jaimerais-parfois-que-macron-franchisse-le-rubicon-lance-sarkozy-dans-le-jdd-4142561

Que cet odieux imposteur qui ferait mieux de la fermer, de même que l’incapable prétendu ministre de l’Intérieur, dont la seule aptitude est d’encaisser chaque fin de mois, un faramineux salaire, inversement proportionnel à sa minable valeur et son travail quasiment inexistant… consultent tous deux la précieuse vidéo qui suit, donnant précisément la parole à ce peuple que les deux lascars et tous leurs complices tendent à bâillonner par tous les moyens.

Sans cris, sans gesticulations, mais sans fard et avec conviction, des célébrités comme de parfaits inconnus, expriment leur désarroi, leur colère, leur peur… et leur  rancune, à propos de l’implication directe de ces hommes et femmes politiques, qui se jouent de nous…  avec un aplomb qu’ils auront vite fait de quitter, le jour où suite à cette nouvelle horreur, le « peuple des Gilets jaunes » grossi des « tièdes » de 2018 après le meurtre de Lola, décidera de passer à l’acte, quitte à y laisser la vie, devenue tellement insupportable sous le joug des branleurs-manipulateurs-collabos avec nos ennemis !

https://youtu.be/tqp-P-zdZak

Sauf si leur rouerie est encore  plus grande que nous le croyons, au point de ne rien admettre de leurs responsabilités :

l’un, Sarkozy, devrait impérativement fermer sa gueule, nous faisant grâce de ses mensonges.

l’autre, Darmanin, ferait bien quant à lui de se bouger le cul, puisque, en activité et « grassement payé pour », c’est précisément son « taf » de faire régner l’ordre, en protégeant le peuple des exactions et crimes de toutes natures, commis sur notre sol, par ceux-là même qu’ils nous exhortent à accueillir avec bienveillance… passant outre un prétendu « sentiment » d’insécurité.

Ce qu’a subi Lola, un « sentiment » d’insécurité ?  

Ce que ses parents vivront jusqu’à leur propre mort, un « sentiment » de chagrin ?

Si malgré cela, le gros porc de Dupont-Moretti est encore à l’aise dans ses pompes, c’est qu’il est encore plus haïssable, et figurera en tête de liste des félons à envoyer au bagne… quand le temps sera venu !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression